31 août 2009

Des nouvelles du Prof...


Ma rentrée s'est généralement très bien passée, (à part le déchirement inévitable à devoir laisser ma petite famille pour retourner à la dure réalité).


Franchement, je crois que j'ai fait le bon choix en changeant d'école. J'ai des collègues de cycle plutôt agréables jusqu'à maintenant, le genre de relation de travail relaxe, cordiale et pas compliquée dont je rêvais depuis longtemps.


Mon seul problème c'est l'informatique... le labo est plus utilisé qu'à mon ancienne école et un plus grand nombre de profs se battent pour avoir les quelques périodes qui restent, alors je vais avoir beaucoup de mal à obtenir autant de temps d'ordi que ce que j'avais avant. Cette situation de demande qui dépasse l'offre fait d'ailleurs rejaillir des facettes très laides chez un collègue que j'appréciais énormément avant maintenant. Jalousie, animosité, accusations à peine voilées, attitude défensive, etc. Ce n'est pas beau à voir du tout, preuve additionnelle que les collègues de travail ne font à peu près jamais de bons amis.


Le coeur de mon problème, c'est que j'ai conçu tout mon cours de français autour de divers projets informatiques alors là, sans ordis, je suis dans la merde. Mais j'ai déjà commencé à cuisiner la directrice pour qu'elle fasse quelque chose à ce sujet. On verra bien...


Toutefois, mon défi premier et suprême demeure la fatigue extrême. Bébé est un amour, mais il ne dort toujours pas ses nuits, alors je ne vous cacherai pas que c'est très difficile. Ma douce et moi nous partageons la nuit, mais même en faisant cela, on ne peut pas espérer avoir plus que 6 heures de sommeil tout au plus, et ça c'est quand tout se passe bien et qu'il se rendort vite. La plupart du temps, on ne dort que 4 ou 5 heures, ce qui est nettement insuffisant. C'est vraiment difficile et on roule sur les boissons énergétiques, le Coke et le chocolat. On ne boit pas de café, on trouve ça dégueu...


On manque d'énergie et de temps et comme on veut faire passer les enfants en premier, on a très peu de temps de couple et la maison a des airs de zone sinistrée. La naissance de bébé a été une adaptation majeure, la rentrée au travail de papa en est une deuxième. Ce n'est pas toujours facile, mais la majorité du temps on s'en sort quand même bien, malgré l'absence totale d'aide extérieure. On est heureux toute la p'tite gang ensemble et on essaie de profiter des précieux moments sans se perdre dans les p'tites conneries de la vie quotidienne. La maison est poussiéreuse mais elle est remplie de rires, de chansons, de sourires et je me dis que c'est ça qui compte.


J'aimerais quand même avoir plus d'énergie à consacrer a mon plus vieux. Il n'y a pas assez d'heures dans une journée, crisse... et la fatigue me fait parfois perdre patience ce qui est terrible pour moi qui en avait des quantités infinies pour cet enfant, avant. J'ai parfois l'impression d'être un moins bon père qu'avant et ça me donne envie de pleurer. S'il y a un rôle que je ne veux pas rater dans ma vie, c'est bien celui-là!


Mais je suis peut-être trop sévère avec moi-même, conséquence additionnelle de la fatigue, je suppose...


Bon bébé s'est endormi dans mes bras... je tente ma chance, je le couche dans son lit et je fusionne ma face à mon oreiller. Donnez-moi 5 minutes et je dors comme une bûche!


Pogné la main dans le sac!


Les Libéraux se font surprendre une fois de plus:


Le gouvernement s'est retrouvé une nouvelle fois dans l'embarras, lundi, à cause de contrats d'asphaltage accordés à une entreprise dont le ministre du Travail, David Whissell, est copropriétaire. Dans un reportage diffusé lundi, Radio-Canada a révélé que le ministère des Transports a attribué, sans appel d'offres, deux contrats totalisant plus de 800 000 $ à ABC Rive-Nord, une entreprise dans laquelle M. Whissell détient une participation de 20 pour cent.
L'un de ces contrats, d'une valeur de 564 000 $, portait sur la réfection de routes dans la circonscription d'Argenteuil, représentée par M. Whissell, à environ 70 km au nord de Montréal.


Quand tu élis un parti de petits crottés, c'est ce que tu obtiens.


30 août 2009

12 maudits fatiguants de Facebook


Les usagers du réseau social reconnaîtront probablement des "amis" dans cette liste (compilée par CNN) des 12 types de Facebookois les plus fatiguants (extraits):


1- The Let-Me-Tell-You-Every-Detail-of-My-Day Bore. "I'm waking up." "I had Wheaties for breakfast." "I'm bored at work." "I'm stuck in traffic." You're kidding! How fascinating! No moment is too mundane for some people to broadcast unsolicited to the world.


2- The Self-Promoter. OK, so we've probably all posted at least once about some achievement. And sure, maybe your friends really do want to read the fascinating article you wrote about beet farming. But when almost EVERY update is a link to your blog, your poetry reading, your 10k results or your art show, you sound like a bragger or a self-centered careerist.


3- The Friend-Padder. The average Facebook user has 120 friends on the site. Schmoozers and social butterflies -- you know, the ones who make lifelong pals on the subway -- might reasonably have 300 or 400. But 1,000 "friends?" Unless you're George Clooney or just won the lottery, no one has that many. That's just showing off.


4- The Town Crier. "Michael Jackson is dead!!!" You heard it from me first! Me, and the 213,000 other people who all saw it on TMZ.


5- The TMIer. "Brad is heading to Walgreens to buy something for these pesky hemorrhoids." Boundaries of privacy and decorum don't seem to exist for these too-much-information updaters, who unabashedly offer up details about their sex lives, marital troubles and bodily functions. Thanks for sharing.


6- The Bad Grammarian. "So sad about Fara Fauset but Im so gladd its friday yippe". Yes, I know the punctuation rules are different in the digital world. And, no, no one likes a spelling-Nazi schoolmarm. But you sound like a moron.


7- The Sympathy-Baiter. "Barbara is feeling sad today." "Man, am I glad that's over." "Jim could really use some good news about now." Like anglers hunting for fish, these sad sacks cast out their hooks -- baited with vague tales of woe -- in the hopes of landing concerned responses. Genuine bad news is one thing, but these manipulative posts are just pleas for attention.


8- The Lurker. The Peeping Toms of Facebook, these voyeurs are too cautious, or maybe too lazy, to update their status or write on your wall. But once in a while, you'll be talking to them and they'll mention something you posted, so you know they're on your page, hiding in the shadows. It's just a little creepy.


9- The Crank. These curmudgeons, like the trolls who spew hate in blog comments, never met something they couldn't complain about. "Carl isn't really that impressed with idiots who don't realize how idiotic they are." [Actual status update.] Keep spreading the love.


10- The Paparazzo. Ever visit your Facebook page and discover that someone's posted a photo of you from last weekend's party -- a photo you didn't authorize and haven't even seen? You'd really rather not have to explain to your mom why you were leering like a drunken hyena and French-kissing a bottle of Jagermeister.


11- The Obscurist. "If not now then when?" "You'll see..." "Grist for the mill." "John is, small world." "Dave thought he was immune, but no. No, he is not." [Actual status updates, all.] Sorry, but you're not being mysterious -- just nonsensical.


12- The Chronic Inviter. "Support my cause. Sign my petition. Play Mafia Wars with me. Which 'Star Trek' character are you? Here are the 'Top 5 cars I have personally owned.' Here are '25 Things About Me.' Here's a drink. What drink are you? We're related! I took the 'What President Are You?' quiz and found out I'm Millard Fillmore! What president are you?" You probably mean well, but stop. Just stop. I don't care what president I am -- can't we simply be friends? Now excuse me while I go post the link to this story on my Facebook page.


Je dois avouer souffrir du syndrome 12, mais seulement de temps en temps. Et les gens qui se comportent comme des 1, 7 et 11 me font tellement chier...


Dieu a VRAIMENT du temps à perdre...


Savoureux ce billet de Martineau:


Gros débat chez les Musulmans: peut-on avaler sa salive pendant le Ramadan? Réponse des Imams : oui, mais pas la morve, car elle va directement dans l'estomac, ce qui rend Allah de mauvaise humeur... Si vous avez le nez plein de morve, n'avalez pas: prenez une poire, injectez de l'eau dans votre nez et transformez-moi cette morve en salive... Dieu a VRAIMENT du temps à perdre...


ENFIN, LA PREUVE INÉBRANLABLE QUE DIEU A CRÉÉ LE MONDE: LA BANANE!!! ALLÉLUIA!!!



Trouvé ici.

Les super-héros de l'Islam


Je suis tombé sur cette nouvelle la semaine dernière:


The world's first Muslim cartoon superheroes have taken the Arab world by storm, and now they are headed for British television screens. Named the 99, as each possesses one of Allah's 99 attributes, the characters include a burka-clad woman named Batina the Hidden and a Saudi Arabian Hulk-type man named Jabbar the Powerful.


L'auteur de cette série explique ainsi ses nobles intentions:


They were created by Dr Naif al-Mutawa, a clinical psychologist from Kuwait, who felt Muslim children needed a new set of heroes to look up to, to counter jihadist role models.


C'est bien beau à première vue. Mais je ne peux pas m'empêcher de me demander s'il est absolument nécessaire de venir foutre de la propagande religieuse là-dedans. Les musulmans sont-ils capables de créer quelque chose qui n'a rien à voir avec leur religion?


Non mais c'est vrai, ça frise l'obsession...

Conséquences à long terme des garderies


Suite à la publication de ce billet, Julie de la rivière (une lectrice de ce blogue) a attiré mon attention sur cette étude fort intéressante:


We carefully analyze the impacts of Quebec’s “$5 per day childcare” program on childcare utilization, labor supply, and child (and parent) outcomes in two parent families. (...) Finally, we uncover striking evidence that children are worse off in a variety of behavioral and health dimensions, ranging from aggression to motor-social skills to illness. Our analysis also suggests that the new childcare program led to more hostile, less consistent parenting, worse parental health, and lower-quality parental relationships.


Merci Julie, en lisant l'article, je me disais justement que les garderies devaient sûrement avoir un impact, mais comme je n'avais rien de très scientifique pour backer cet argument, j'ai choisi de le passer sous silence.


Billets en lien avec celui-ci:






29 août 2009

Daniel Dos Santos II




Voir également: Daniel Dos Santos. Trouvé ici.

Les jeunes Québécois sur les antidépresseurs


Une autre nouvelle à nous jeter par terre:


Entre 2005 et 2008, le nombre d’ordonnances d’antidépresseurs à des jeunes de moins de 19 ans est passé de 676 642 à 2 004 416, soit une hausse fulgurante de 196%.
Pour la première fois l’an dernier, le Québec est ainsi devenu la province canadienne où l’on prescrit le plus d’antidépresseurs aux jeunes, devançant même l’Ontario, selon des données obtenues auprès de IMS Health, une firme spécialisée dans la recherche et les statistiques du secteur pharmaceutique.




Image trouvée ici.

La CSDM dépense 50 000$ pour une fête!


Je n'ai pas assez d'ordinateurs pour faire des projets intéressants avec mes élèves, je dois en annuler. J'ai besoin de livres, de dictionnaires récents, de manuels de maths, de bureaux qui ne sont pas complètement vandalisés. La peinture sur les murs de ma classe est tellement vieille qu'elle tombe en plaques. Il y a des trous dans les murs et des graffitis dand le stucco du plafond. On a besoin de plus de services en orthophonie, en psychoéducation, en orthopédagogie, en psychologie.


Mais on me répète qu'il n'y a pas d'argent.


C'est étrange, les morons de la commission scolaire n'ont aucune difficulté à trouver de l'argent pour d'autres choses tellement plus importantes:


La Commission scolaire de Montréal (CSDM) a reçu ses cadres à grands frais la semaine dernière au Marché Bonsecours. En pleine période de ralentissement économique, la CSDM a dépensé près de 49 000 dollars pour inviter près de 600 personnes, dont des directeurs d'école et des directeurs de service. La réception, qui prévoyait même une prestation de cirque, a permis aux invités d'entendre le discours de la présidente de la CSDM, Diane de Courcy.


Les élèves sont toujours au coeur de leurs priorités...


Image trouvée ici.


Frank Cho




Voici quelques oeuvres de l'excellent Frank Cho.


Les sites officiels de Cho:



Dessiner un comic de Cho


Le célèbre créateur américain de comic-books, Frank Cho, est à la recherche d'un artiste pour illustrer sa prochaine série intitulée 50 GIRLS 50. Il a écrit un scénario de six pages que les participants intéressés doivent illustrer. Les planches terminées seront postées sur ce message board.


J'ai hâte de voir les différentes visions d'une même histoire que nous offriront tous les artistes! Si j'avais le temps, j'essaierais quelque chose, juste pour le fun. Même si je sais fort bien que je n'aurais aucune chance de gagner.


Cliquez ici pour en savoir plus sur le concours.


Agora


Voilà un film historique fort intriguant...


Description: Set in fourth century Alexandria, the story tells of the love of a slave, played by Max Minghella, for his master, played by Rachel Weisz. She is Hypatia, a teacher of Neoplatonist philosophy and, for the film’s purposes at least, a rather infamous atheist. The possibility of their romance is set against the uprising of Christianity.


Hypatie d'Alexandrie est un personnage historique fascinant, cliquez ici pour en savoir plus sur sa vie.


La bande-annonce est ici. Affiche trouvée ici.


15% des enfants d’âge préscolaire affectés par la dépression et l'anxiété!


Quelle nouvelle bouleversante:

Selon une nouvelle étude publiée dans The Journal of Child Psychology and Psychiatry, près de 15 % des enfants d'âge préscolaire souffrent de haut niveaux atypiques de dépression et d'anxiété.

(...) «Dès la première année, il existe des indications à l'effet que certains enfants sont plus à risque que d'autres de développer de hauts niveaux de dépression et d'inquiétude, a indiqué la première auteure Sylvana M. Côté, professeure au Département de médecine sociale et préventive de l'Université de Montréal. Un tempérament difficile à cinq mois s'est avéré le plus important prédicteur de la dépression et de l'anxiété chez l'enfant.»

(...) «Nous avons découvert que la dépression chez une mère était le deuxième prédicteur le plus important des problèmes de dépression et d'anxiété atypiques dans les années préscolaires, a souligné Dre Côté. Notre étude est la première à montrer que le tempérament du jeune enfant et la dépression maternelle peuvent mener à une trajectoire élevée de problèmes de dépression et d'anxiété avant d'entrer à l'école.»

À lire également ici, ici et ici.

Pinocchio Courchesne


Vous vous souvenez de cette belle promesse que la ministre Courchesne a improvisée en pleine campagne électorale?


Moi, oui.


Surprise! Choc! Incrédulité! Elle ne l'a pas tenue (je ne l'avais pas vue venir celle-là):


Des classes moins bondées. C'est que qu'a promis la ministre de l'Éducation, Michelle Courchesne, lors de la dernière campagne électorale, avec une baisse de 10% du nombre d'élèves dans toutes les classes, de la troisième année du primaire jusqu'à la cinquième secondaire. (...) En ce jour de rentrée scolaire, la réalité est plus décevante. Seules les classes de troisième année primaire seront moins peuplées cette année, avec un maximum de 26 élèves plutôt que 27. Rien n'a changé pour les autres degrés dans les écoles ordinaires.


Cette chère Courchesne est, une fois de plus, égale à elle-même: ZÉRO.


Voici une antologie de mes billets concernant cette grande intellectuelle québécoise:

26 août 2009

Et c'est pas fini, c'est rien qu'un début...


Le scandale n'était pas encore assez gros comme ça, voilà qu'on découvre d'autres écoeuranteries:


Malgré la polémique soulevée par ses dons à des écoles privées, Hydro-Québec a décidé de maintenir une autre subvention controversée, celle octroyée à l'Université d'Ottawa. Selon ce qu'a appris le Journal, la société d'État versera la dernière tranche d'une commandite de 150 000 $ à l'Université d'Ottawa cette année, au moment où les établissements québécois d'enseignement supérieur se disent sous-financés. (...) Ce don avait suscité la controverse, il y a trois ans, notamment parce que la campagne de financement était dirigée par la vice-présidente exécutive d'Hydro-Québec, Marie-José Nadeau, une diplômée de l'Université d'Ottawa.


Hydro-Québec qui finance une université ontarienne, sacrament... Lévesque doit se retourner dans sa tombe!


Caricature trouvée ici.


Maudit qu'chu niaiseux...


Hier, je jasais avec une collègue qui venait de subir une colonoscopie. Elle me racontait combien c'était désagréable mais que la caméra avait détecté des ulcères intestinaux et que, par chance, ça se traitait assez bien.


Pis qu'est-ce que je trouve à répondre à ça, juste de même, sans réfléchir?


"Au moins il y a une lumière au bout de ton tunnel!"


Crisse que je suis épais...


Par chance, elle a un excellent sens de l'humour! :-P

Greffe d'un coeur de pierre...


Et finies les souffrances sentimentales!


Trouvé ici.

22 août 2009

Conversation


«Discuter avec vous, c’est comme discuter avec une table de cuisine!»


-Barney Frank, représentant démocrate du Massachusetts, pris à partie par une fêlée dans un «town hall meeting» portant sur la réforme de la santé.



Billet de Lagacé et vidéo ici.


Cette plante peut vous brûler au deuxième degré!


Et elle est maintenant présente partout au Québec! C'est bon à savoir en maudit!


Extraits de la nouvelle (trouvée ici et ici):


La berce du Caucase est assez facile à déceler, puisqu'elle se retrouve aux abords des cours d'eau, ses fleurs circulaires sont de couleur blanche et elle peut atteindre jusqu'à quatre mètres de haut. «C'est la sève qui est toxique. Si elle coule sur la peau, il faut la laver avec de l'eau et du savon. Sinon, elle provoque des inflammations et des brûlures», explique Marianne Potvin, porte-parole de la Santé publique dans la capitale. La sensibilité au soleil persiste pendant plusieurs mois après la brûlure.


Selon la Santé publique, la berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum) est une plan­te dont la sève contient des toxines qui, une fois combinées à l'action des rayons du soleil, provoquent des irritations de la peau qui peuvent être parfois sévères et qui ressemblent à des brûlures. Toutes les parties de la plante peuvent suinter de la sève. (...) La berce du Caucase est originaire d'Asie. Elle a été introduite en Europe au XIXe siècle et s'est depuis naturalisée. Sa présence cause de véritables invasions, notamment en France et en Belgique.

Dark X-Men: the Beginning (3 de 3)






Aurora, l'héroïne québécoise de Marvel, apparaît dans les pages de ce comic-book. Il semblerait bien que la pauvre tombe dans les griffes de Norman Osborne et devient membre des Dark X-Men!


Trouvé ici.

Cris Ortega


Extraordinaire, n'est-ce pas? Ce tableau s'intitule "Shadow Within".


Galerie ici, site officiel ici.


21 août 2009

L'arme suprême des Républicains: la peur!


Je m'en doutais un peu à l'époque, mes soupçons sont confirmés. Extraits du billet de Lagacé:


Tom Ridge était responsable du Homeland Security Department, le ministère de la sécurité intérieure des États-Unis, de 2001 à 2005 (...) Son ministère était responsable de ce système d’alerte terroriste semblable à une carte météo, géré par barres de couleurs selon le «niveau de risque » (...) du jour.


Tom Ridge prépare un livre sur la question de la sécurité intérieure. (...) un livre où il dira à l’Amérique comment on a fait pression sur lui, autour des élections présidentielles de 2004, pour que ce système de couleur tire plus sur le rouge à des moments politiquement cruciaux pour l’occupant de la Maison-Blanche. Notamment: le niveau d’alerte aurait été relevé peu après la convention démocrate qui a couronné John Kerry, apparemment pour le priver du traditionnel momentum post-convention.


Non mais Bush... vraiment... quel salaud quand même...


20 août 2009

Quand les Libéraux se font des cadeaux... avec nos taxes!


Scandale, double scandale, triple scandale!


Voici un résumé des faits. Tout commence lorsqu'André Noël de La Presse découvre que le pdg d'Hydro-Québec fait des beaux cadeaux à un collège privé (et pas n'importe lequel):


Sans tambour ni trompette, Hydro-Québec a décidé de donner 250 000$ en cinq ans au collège Notre-Dame, une institution d'enseignement secondaire privée de Montréal. Le porte-parole de la société d'État, François Taschereau, n'a pu donner, hier, aucun exemple d'un don similaire à un collège public. Le PDG d'Hydro-Québec, Thierry Vandal, est aussi président du conseil d'administration du collège Notre-Dame. Un hasard? (...) Hydro-Québec a commencé à donner 50 000$ par année au collège Notre-Dame l'année dernière. Cette contribution, qui se poursuivra jusqu'en 2012, vise l'amélioration des installations sportives de l'établissement, qui en est déjà l'un des mieux pourvus au Québec. Les frais d'inscription annuels dépassent les 3000$, si bien que le collège recrute surtout ses élèves dans des milieux aisés.


Ce don de la société d'État scandalise Pierre Saint-Germain, président de la Fédération autonome de l'enseignement, qui regroupe la plupart des syndicats d'enseignants des écoles primaires et secondaires publiques de Montréal et du sud du Québec. «Hydro-Québec fait usage de fonds publics pour soutenir une entreprise privée déjà subventionnée par l'État, s'insurge-t-il. Les polyvalentes publiques peinent à joindre les deux bouts, et elles ont souvent des installations sportives minimales et bien insuffisantes. Les parents du collège Notre-Dame ont les moyens de faire faire du sport à leurs enfants. Qu'Hydro-Québec leur vienne en aide alors qu'elle hausse ses tarifs d'électricité pour tous les Québécois, y compris les plus pauvres, est proprement scandaleux.»


Mais ça ne s'arrête pas là, on découvre ensuite d'autres beaux cadeaux à un autre collège privé qu'a fréquenté ce cher Vandal:


Hydro-Québec a annoncé mardi qu'elle ne versera plus d'argent à des écoles privées, après que les collèges Notre-Dame et Jean-de-Brébeuf aient renoncé à des dons respectifs de 250 000$ et de 200 000$ sur cinq ans, en raison des vives critiques qu'ils avaient suscitées.


Le gouvernement libéral s'empresse de défendre son très rouge et très fédéraliste ami, évidemment:


Même si elle admet qu'Hydro-Québec a pris de mauvaises décisions en effectuant des dons à des écoles privées, la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, défend son président-directeur général, Thierry Vandal. (...) Toutefois, Mme Normandeau écarte la possibilité de démettre le pdg de ses fonctions, comme le réclament le Parti québécois et l'Action démocratique du Québec. (...) Elle rejette aussi les soupçons de conflit d'intérêts à l'égard de Thierry Vandal, même si les seules écoles privées qui ont reçu des dons importants de la société d'Etat sont celles qu'il a fréquentées, et qu'il préside le conseil d'administration du collège Notre-Dame.


Puis, un troisième collège privé s'ajoute à la liste, l'alma mater du premier ministre cette fois-ci! Quelle extraordinaire coincidence:


Quant au Séminaire de Sherbrooke, Hydro-Québec lui versera 187 000$ sur une période de 10 ans.


Et ça continue, les amis! On apprend aujourd'hui ceci:


Autre chapitre dans la saga des dons et commandites controversés d'Hydro-Québec: la société d'Etat s'est engagée à verser 50 000$ au Conference board du Canada. Le hic, c'est que le président-directeur général d'Hydro, Thierry Vandal, siégeait aussi au conseil d'administration du groupe de réflexion et d'analyse économique lorsque la commandite a été accordée en 2006. Depuis, en novembre 2008, il a accepté un mandat de deux ans à titre de président du conseil d'administration du Conference board.


Cette situation est complètement scandaleuse à tellement de niveaux!


Premièrement, il y a le fait que le gouvernement fasse des cadeaux à des collèges privés qui roulent sur l'or plutôt que de venir en aide aux écoles publiques. Déjà là en partant, c'est dégueulasse.


Deuxièmement, les écoles ainsi choyées en cachette sont les écoles qu'ont fréquenté le PDG d'Hydro et le premier ministre, merde!


Et le plus écoeurant, c'est que c'est NOTRE argent, ça! Vandal s'achète des titres, des honneurs et des privilèges avec les fonds publics, crisse!


Les Libéraux sont dégueulasses... ils n'ont pas de vision, pas de projets, pas de réformes substancielles à offrir au Québec. Ce sont des défenseurs du statu quo, des petits administrateurs de province, des p'tits crottés qui ne sont en politique que pour les honneurs, les cocktails, le réseautage et les échanges de faveurs. Alors quand ils sont au pouvoir, non seulement ils ne crissent absolument rien d'intéressant, non seulement ils ne misent que sur les apparences pour cacher le vide se toute substance, mais ils en profitent en plus pour placer tous leurs petits amis fédéralistes aux postes importants et ils se font des petits cadeaux ente eux. Avec notre argent.


Bande de maudits parasites...


Image trouvée ici.


Amicelli


Une amie allemande m'a offert des petits chocolats Amicelli récemment... c'est à se rouler par terre ces trucs-là!


Cliquez ici pour en savoir plus sur le Chocablog!


Spider-Woman, Agent of S.W.O.R.D.

Le premier "motion comic" (comic animé) de Marvel est maintenant disponible en ligne pour 99 cents. Ma curiosité est piquée...



Trouvé ici.

Quel bel ange...


Malheureusement, j'ignore qui en est l'artiste.


Trouvé ici.


Les fanatiques aussi doivent garder la forme!


Surréaliste ce truc: un site destiné aux terroristes islamistes qui leur propose des exercices physiques afin de garder la forme!


Non mais après tout, ce n'est pas parce qu'on se fait sauter dans un marché public ou qu'on torture des gens qu'on doit se laisser aller! Une mort violente, c'est d'accord... mais une grosse bedaine, alors là non!


Comme l'a écrit l'auteur du billet: ça ne s'invente pas des trucs pareils...


12 produits aux noms très... malheureux


Le nom d'un produit est sensé vous donner envie de l'acheter. Je ne sais pas pour vous, mais je ne suis pas convaincu de l'efficacité de ceux-ci! ;-)


Trouvé ici.


Les 15 noms de villes les plus malencontreux


Crapstone? Middelfart? Penistone? Titty-Ho? Vous aurez du mal à croire que certains de ces toponymes sont bien réels! ;-)


Trouvé ici.


L'abominable Rob Liefeld


Plutôt que de vous parler d'un de mes dessinateurs de comics préférés, je vais vous présenter celui que j'ai le plus en horreur: Rob Liefeld. Je ne comprendrai jamais comment ce type a pu faire carrière aussi longtemps avec si peu de technique...


Vous voulez constater par vous-mêmes l'ampleur des dégâts? Ce blogue nous offre une liste des 40 Worst Rob Liefeld Drawings, accompagnés de commentaires.


Trouvé ici.


19 août 2009

Réflexion sur l'enseignement de l'histoire


Extraits de la conférence de l’historien Jacques Lacoursière:


«Les enseignants d’histoire ont un énorme pouvoir entre les mains. Donnez-moi une classe et, en un mois, je peux faire des révolutionnaires, des démocrates ou des personnes amorphes avec les élèves» fait-il remarquer. Force est d’admettre qu’il a probablement raison. Les jeunes adorent l’histoire. Ils veulent savoir ce qui s’est passé avant eux, pourquoi ils sont ici aujourd’hui. Ils ont envie de savoir, mais il existe un danger face à ce désir de connaître. Leur vision du passé sera teintée par celle de leur enseignant, peu importe qu’elle soit biaisée ou non. «L’enseignant ne doit pas faire passer ses idées avant les faits historiques», rappelle alors M. Lacoursière. Ce faisant, il flirte avec le risque de présenter une Histoire tout à fait aseptisée à ses élèves, une histoire sans saveur qui perdra de l’intérêt. «L’enseignant d’histoire est piégé!».


Un vrai mariage entre amis, ça devrait ressembler à ça...

...plutôt qu'à la cérémonie hyper-constipée qu'on connaît.



Trouvé ici.

Non au pétrole sale de l'Alberta!


Si l'environnement et l'avenir de notre planète vous tient à coeur, alors voilà une pétition qui mérite d'être lue et signée.


Trois Québécois sur quatre sont d’accord avec la légalisation de l’euthanasie


Ça servirait à quoi l'indépendance du Québec? Ça changerait quoi exactement?


Voici un bon exemple de réponse. Avec un consensus pareil, chacun pourrait choisir une mort plus humaine et sans souffrance au lieu de crever à petit feu à l'hôpital, plogué sur la morphine.


Cliquez ici pour plus d'info sur ce sondage.


Obama menacé 30 fois par jour


Dans son livre In the President's Secret Service, Ronald Kessler nous dresse le portrait d'un président menacé. Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, le nombre d'attentats fomentés contre le chef d'État américain a bondit de 400% comparativement au nombre recensé pendant le règne de George W. Bush. Barack Obama serait ainsi la cible d'une trentaine de menaces potentiellement mortelles chaque jour!


Cliquez ici pour en savoir plus.


Frank Frazetta II: CONAN!




C'est grâce à ces oeuvres qui mettent en scène Conan le barbare que j'ai découvert Frazetta pour la première fois, il y a très longtemps. Tableaux trouvés ici. D'autres oeuvres du maître ici.


Oups!


Pas facile à expliquer, celle-là! Et remarquez les souliers de course! ;-D Trouvé ici.

Complètement fou!


Trouvé ici.

Envoye, pédale!


Trouvé ici.

Attendre la mort...


En voilà une qui ne se laissera pas faire! Trouvé ici.


Ah! l'amour!


Trouvé ici.


Le cruel destin de 8 assassins


Dans cet article, Mental Floss attire notre attention sur les châtiments que subirent huit assassins célèbres: Oliver Cromwell, Balthasar Gerard, François Ravaillac, Charles Guiteau, John Wilkes Booth, Leon Czolgosz, Gavrilo Princip et Yigal Amir. Très intéressant.


La photo de l'assassinat de Henri IV a été prise au musée Grévin et provient d'ici.