30 octobre 2011

Le temps des funérailles...

Journée difficile, hier.

J'étais au salon funéraire. Le père d'un de mes élèves de l'an dernier est décédé du cancer cette semaine.

Perdre son père à 13 ans. Terrible. Surtout pour un gars, je pense. On ne sait même pas comment dealer avec des émotions quotidiennes à cet âge-là, alors imaginez le défi de dealer avec le décès de son père.

Le p'tit gars était à son chevet lorsqu'il est parti.

La mère est en ruines, elle avait l'air de quelqu'un qui n'a pas dormi depuis des jours.

Et le jeune, lui, ne réalise pas encore totalement ce qui se passe, je crois. C'est le temps qui va lui faire réaliser, cruellement, que c'est vraiment fini. Pour toujours.

Il m'a demandé nerveusement, hier, si l'odeur était dû à la décomposition du cadavre de son père. Je l'ai rassuré et je lui ai expliqué que ce n'était que de l'encens.

Bouleversant.

Je suis revenu chez moi après et je me suis précipité pour aller jouer avec mes p'tits gars. Désolé, chers lecteurs, mais hier, la vie était soudainement trop courte et le bonheur trop éphémère pour bloguer.

Et samedi prochain, ce sont les funérailles d'un des oncles que j'appréciais le plus. Comme quoi, une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule.

28 octobre 2011

Les aventures de Northstar IV

Extraits de The Uncanny X-Men #414 et 417 (décembre 2002, mars 2003)

Scénario: Chuck Austen, Dessins: Sean Phillips

Le numéro 414 a une signification toute particulière pour moi.
 
En effet, lorsque j'ai appris que Chuck Austen, le scénariste de la série Uncanny X-Men (que je connaissais via un fanzine consacré à Iron Man auquel j'ai contribué pendant quelques temps) avait l'intention de recruter Northstar dans la célèbre équipe de mutants, j'ai été emballé. Je savais que M. Austen était près des lecteurs et qu'il prenait régulièrement en considération les suggestions que lui faisaient les fans. Je l'ai alors contacté pour lui offrir mes services. Il m'a répondu dès le lendemain avec beaucoup d'enthousiasme.


Je lui ai expliqué que Northstar avait toujours été un personnage que j'aimais bien, mais que ce dernier manquait parfois d'authenticité parce que les auteurs qui lui donnent vie n'ont souvent aucune connaissance de la culture québécoise. Dans la vraie vie, les Québécois n'utilisent pas des expressions comme "sapristi" ou "sacrebleu". Je lui ai alors fait parvenir une liste d'expressions québécoises diverses. Quelle ne fut pas ma suprise de voir deux des expressions que je lui avais proposées dans les pages du numéro 414, le premier numéro mettant en vedette Northstar.

Ce fut vraiment agréable de quitter le rôle de simple spectateur et d'apporter ma contribution, aussi humble soit-elle, à un comic qui a été lu à travers le monde. Je partage avec vous ici quelques cases de ce numéro qui a maintenant une place de choix dans ma collection.
 


 
Lorsque j'ai écrit à Chuck Austen, ce n'était pas seulement pour lui suggérer une liste d'expressions authentiquement québécoises, c'était également pour lui parler un peu de notre identité. Je lui ai expliqué qu'aux yeux de plusieurs Américains, il n'y a pas de différence apparente entre un Français et un Québécois. Je lui ai expliqué que cela n'était pas le cas, que nous étions aussi différents de nos cousins européens qu'un Américain l'est d'un Britannique ou qu'un Mexicain l'est d'un Espagnol. Il semblerait que, une fois de plus, mes explications ne soient pas tombées dans l'oreille d'un sourd, comme le démontre bien cette case extraite du numéro 417.


Les aventures de Northstar III

Extraits de The Uncanny X-Men #392 (avril 2001)

Scénario: Scott Lobdell, Crayonné: Salvador Larroca, Encrage: Scott Hanna et Tim Townsend


Les aventures de Northstar II

Extrait de Alpha Flight #113 (octobre 1992)

Scénario: Sven Larsen, Crayonné: Craig Brasfield, Encrage: Frank Turner

Patriotisme québécois = arrogance, on dirait bien!
 

Les aventures de Northstar I

Extrait de Alpha Flight #105 (février 1992)

Scénario: Scott Lobdell, Crayonné: Tom Morgan, Encrage: Chris Ivy

Northstar donne une bonne leçon à une bande d'homophobes...
 

27 octobre 2011

Northstar et Aurora


Si les premiers comics mettaient uniquement en vedette des super-héros d'origine américaine, cette situation évolua avec les années et des personnages d'origine étrangère furent progressivement introduits. Prenons en guise d'exemple la seconde équipe de X-Men qui fut recrutée par le Professeur X et qui était presque entièrement composée d'étrangers. Parmi eux figurait un personnage qui connut un succès insoupçonné; le mystérieux Wolverine, originaire du Canada.


Puis, ce fut le tour du Québec. Northstar (Jean-Paul Beaubier, également appelé Véga dans les versions françaises) et Aurora (Jeanne-Marie Beaubier) furent créés afin qu'il y ait une présence francophone au sein d'Alpha Flight, l'équipe de héros canadiens. John Byrne, également d'origine canadienne, en est le créateur.

Lorsqu'un auteur crée un personnage d'origine étrangère, il est inévitable de voir certains traits archétypaux et des vieux préjugés se glisser dans la personnalité des personnages en question. Ainsi, Wolverine refléta dès le départ l'idée qu'avaient plusieurs Américains de leurs voisins nordiques: il était rustre, sans aucune sophistication et passait plus de temps dans les bois que dans la civilisation urbaine. De la même façon, Byrne intégra plusieurs préjugés typiquement anglophones en créant ses deux personnages québécois. Northstar était un homme arrogant, querelleur et indépendant, l'archétype parfait du Québécois dans l'esprit anglo-canadien. Pour sa sœur jumelle, deux personnalités bien distinctes: d'un côté, la belle et très libertine Aurore en perpétuelle quête d'amour (préjugé notoire des anglophones à l'égard des femmes françaises) et de l'autre, la très conservatrice, inhibée et couventine Jeanne-Marie (préjugé courant à l'égard des catholiques).

Malgré cette prémisse peu prometteuse et quasiment insultante, Northstar et Aurore évoluent et deviennent des personnages très intéressants. Ils demeurent, après tout, les deux principaux Québécois dans le vaste panthéon mythique des super-héros américains. Voici quelques-uns des événements les plus notoires de leur longue carrière.

THE UNCANNY X-MEN #120-121 (avril et mai 1979)
(Réimprimés dans les pages de Classic X-Men #26-27)
Scénario: Chris Clairemont et John Byrne, Dessins: John Byrne et Terry Austin


C'est dans les pages de ces numéros historiques qu'Alpha Flight fait ses débuts. On voit pour la toute première fois Jean-Paul Beaubier, le célèbre champion olympique de ski, en train de signer des autographes sur une montagne en Alberta. Puis, on aperçoit sa soeur, Jeanne-Marie, une enseignante à "LaValle, Québec" (quelqu'un aurait pu prendre la peine de vérifier l'orthographe, mais bon…)

L'histoire commence avec le premier ministre canadien (on reconnaît immédiatement Pierre Trudeau) qui est en colère. Wolverine est un ancien membre d'Alpha Flight, il a coûté beaucoup d'argent au gouvernement canadien avant de déserter pour les États-Unis et Trudeau veut qu'il soit recapturé à tout prix. Alpha Flight oblige donc les X-Men à atterrir à Calgary (d'où est originaire Byrne) et une chasse à l'homme s'engage dans les rues de la ville. Northstar et Aurore entrent en jeu les premiers et capturent Nightcrawler. Les X-Men contre-attaquent et la bagarre générale s'engage. Alpha Flight s'avère être un ennemi de taille pour les mystérieux mutants.

ALPHA FLIGHT #1 (août 1983)
Scénario et dessins: John Byrne

L'équipe canadienne obtient enfin sa propre série et les personnages qui la composent pourront maintenant être explorés plus en profondeur. Jean-Paul est de plus en plus conscient que sa sœur est sérieusement malade et la soupçonne d'être schizophrène. En effet, celle-ci parle et agit comme si Aurore et Jeanne-Marie étaient deux personnes complètement différentes. Les deux héros sont soudain convoqués pour prendre part à un combat contre une créature gigantesque nommée "Tundra". Les pouvoirs des deux jumeaux se précisent. Ils peuvent voler, sont doués d'une rapidité surhumaine et, lorsqu'ils se touchent, ils émettent une éblouissante lumière qui aveugle complètement l'ennemi. À la fin de l'histoire, Northstar accepte de devenir membre permanent d'Alpha Flight, à la surprise générale. Il déclare qu'il n'accepte de rester que pour demeurer aux côtés de sa sœur.

ALPHA FLIGHT #3 (octobre 1983)
Scénario et dessins: John Byrne

Lors de leur première rencontre avec un de leurs pires ennemis, le "Maître du Monde", tous les membres d'Alpha Flight apprennent avec stupéfaction qu'Aurore souffre d'un grave trouble psychologique. En pleine situation de crise, l'héroïne redevient Jeanne-Marie, et cette dernière est confuse et terrifiée de se retrouver au milieu d'inconnus dans un costume qu'elle juge  "scandaleux". Le plus abasourdi de tous est Walter Langkowski, mieux connu sous le nom de Sasquatch, qui est également professeur à l'Université McGill. Ce dernier aurait eu une aventure avec Aurore quelques semaines plus tôt. Il a du mal à reconnaître cette femme qui lui est pourtant si familière. "Même son accent a changé, remarque-t-il, on dirait qu'elle a du mal à parler anglais!"

ALPHA FLIGHT #7-8 (février et mars 1984)
Scénario et dessins: John Byrne

Dans cette aventure qui se déroule entièrement à Montréal, tous les membres d'Alpha Flight sont mis de côté pour donner toute la place aux deux Québécois. Afin de venir en aide à l'homme qui a adopté et élevé Jean-Paul comme un père, Northstar et Aurore doivent faire face à "Deadly Ernest" (Ernest St-Ives de son vrai nom). Cet homme mystérieux est à la tête d'une puissante organisation criminelle et, en plus, est capable d'enlever la vie à quiconque, simplement en le touchant. Pour venir en aide aux jumeaux, une mystérieuse héroïne épéiste du nom de Nemesis se joindra à eux. À la fin du récit, Northstar avoue à sa sœur qu'il désapprouve son aventure avec Sasquatch et qu'il croyait qu'elle avait également tenté de séduire Deadly Ernest. Outragée de cette accusation, Aurore s'envole en déclarant à Northstar qu'elle ne veut plus jamais le voir.

ALPHA FLIGHT #9 (avril 1984)
Scénario et dessins: John Byrne

Dans ce numéro, Byrne nous révèle l'origine d'Aurore et nous raconte les événements qui menèrent à son recrutement.

Il fait nuit. Jeanne-Marie a 13 ans, elle est debout sur le toit de l'école pour filles de Madame Dupont, où elle a été élevée par des religieuses. Désespérée, elle a décidé d'en finir. Elle demande à Dieu de la pardonner, puis, se jette dans le vide.

L'impossible se produit alors et au lieu de s'écraser au sol, Jeanne-Marie s'envole dans le ciel de "LaVelle, Québec" (l'orthographe ne s'améliore pas, comme vous pouvez le constater). La jeune fille commet alors la grave erreur de raconter son aventure à Sœur Anne, la directrice du collège. Elle est sévèrement punie pour sa franchise. Accusée de blasphème, elle est battue, privée de nourriture et enfermée dans la chapelle où elle doit réciter mille prières. C'est à la suite de cette épreuve qu'émerge une seconde personnalité, celle d'Aurore. Contrairement à Jeanne-Marie, Aurore est extravertie, se maquille, n'a peur de rien et ne pense qu'à s'amuser. Un soir, à la sortie d'un bar, Aurore (alors âgée de 18 ans) est attaquée par deux voyous. Elle arrive à mettre le premier K.O. sans problème, mais le second la menace d'un couteau. C'est alors qu'un homme mystérieux surgit de la nuit pour la sauver. Son nom est Wolverine et il l'invite à le suivre à Ottawa afin qu'elle puisse rencontrer d'autres individus comme elle, doués de talents spéciaux.

ALPHA FLIGHT #10 (mai 1984)
Scénario et dessins: John Byrne

Après l'origine d'Aurore, Byrne nous raconte maintenant le recrutement de Northstar!

James MacDonald Hudson, fondateur et chef d'Alpha Flight, vient de faire une découverte fabuleuse. Jeanne-Marie, sa plus récente recrue, a un frère jumeau. Il s'agit du célèbre Jean-Paul Beaubier, le champion olympique de ski. Le jeune homme est dès lors convoqué à Ottawa. Comme sa limousine s'approche du Parlement, Jean-Paul pense: "Il n'y a pas si longtemps, je ne serais pas venu ici à moins d'avoir une bombe sous le bras." Beaubier est accueilli par un fonctionnaire avec qui il refuse de s'exprimer en anglais. Il rencontre ensuite Hudson qui lui fait une révélation surprenante: il a une soeur jumelle!

Après la mort de leurs parents, les jumeaux ont été séparés, le garçon envoyé chez des cousins de la mère (qui moururent à leur tour quelques années après) et la fille mise en pension à l'école de Madame Dupont. Pour la première fois depuis ce jour funeste, les jumeaux sont réunis! Ainsi débute la carrière de l'héroïque duo québécois.

ALPHA FLIGHT #20-21 (mars et avril 1985)
Scénario: John Byrne, Dessins: Byrne, Williams et Wiacek

Aurore ne plaisantait pas lorsqu'elle a dit à son frère qu'elle ne voulait plus le voir (dans le no 9). Les jumeaux se sont revus par la suite, Northstar s'est confondu en excuses mais en vain (dans le no 12). Aurore quitte Montréal pour aller vivre avec Walter Langkowski à Vancouver. La belle Aurore prend alors des mesures concrètes pour se différencier de son frère. Avec l'aide de Langkowski, elle modifie la nature de ses pouvoirs (dans le no 17), en plus de se couper les cheveux et de radicalement changer son costume. Lors d'un conflit qui oppose Aurore et Sasquatch à la terrible Gilded Lily, Walter est troublé de constater que son amie de cœur semble se comporter comme jamais auparavant. Il craint qu'une troisième personnalité soit en train d'apparaître!

ALPHA FLIGHT #22 (mai 1985)
Scénario: John Byrne, Dessins: Byrne et Wiacek


Voici l'un des numéros les plus importants dans la saga des Beaubier. L'histoire débute en pleine nuit lorsque quelqu'un sonne chez Jean-Paul. Il ouvre pour découvrir avec stupéfaction que sa sœur se tient debout dans la neige, épuisée et seulement vêtue d'un bikini. Vous l'aurez deviné, il s'agit de la personnalité de Jeanne-Marie qui est redevenue dominante et qui s'est enfuie de Vancouver pour retrouver son frère au Québec.

Le lendemain, pour lui changer les idées, il l'emmène visiter un cirque qui appartient à l'une de ses vieilles amies, Clémentine D'Arbanville. Mais lorsque celle-ci est attaquée par une terroriste nommée Pink Pearl, la personnalité d'Aurore refait surface. Elle ne semble pas se souvenir des événements du numéro précédent, ce qui semble confirmer l'existence d'une troisième personnalité. Pendant l'affrontement, Pearl révèle que Jean-Paul et Clémentine sont des anciens terroristes "séparatistes" (plusieurs anglophones confondent encore le mouvement terroriste du FLQ avec le mouvement démocratique souverainiste québécois). Pearl est finalement battue, mais Aurore refuse d'en rester là. Avant de le quitter à nouveau, elle déclare à son frère le dégoût qu'elle ressent pour son passé terroriste.

ALPHA FLIGHT #29 (décembre 1985)
Scénario: Bill Mantlo, Dessins: Mike Mignola et Talaoc

C'est pendant un terrible affrontement contre l'incroyable Hulk que Walter Langkowski perd la vie. Le choc est terrible pour Aurore qui se précipite dans les bras de son frère. Lorsqu'elle aperçoit une larme couler sur la joue de celui-ci, elle s'exclame: "J-Jean-Paul, tu… tu pleures! Toi aussi!" Se pourrait-il donc que Northstar ait lui aussi été amoureux de Langkowski? Plusieurs indices dans les numéros précédents semblaient suggérer que Northstar est peut-être homosexuel, mais la vérité ne sera connue que bien plus tard. Pour l'instant, nos deux héros sont enfin réconciliés et Alpha Flight tourne son attention vengeresse contre Hulk. Les coups de Northstar arrivent à faire tituber la créature la plus puissante sur Terre! Mais plus tard, lorsque les deux jumeaux se tiennent par la main afin de générer leur éblouissante lumière, leurs pouvoirs disparaissent complètement! C'est le résultat des modifications génétiques apportées à Aurore par Langkowski. Avec Hulk qui est en train de mettre Vancouver en pièces, le moment est mal choisi pour s'en rendre compte…

MARVEL FANFARE #28 (septembre 1986)
Scénario: Bill Mantlo, Dessins: Ken Steacy

C'est lorsqu'un mystérieux assassin nommé "Scourge" lance sa croisade contre les anciens membres d'une cellule du FLQ que le passé de Northstar est enfin révélé. Après la mort de ses parents adoptifs, Northstar s'est joint aux rangs du FLQ, un groupe voué à l'indépendance du Québec. Grâce à sa vitesse surhumaine, Jean-Paul permettait aux felquistes de faire passer des messages sans qu'ils soient interceptés par les autorités. Lorsqu'il apprit leurs plans d'une attaque meurtrière contre un poste de la GRC, Northstar tenta de les dissuader, en vain. Comme le dit si bien Northstar lui-même: "Je n'ai jamais abandonné mes principes, seulement l'usage de la violence pour les voir se réaliser." Northstar arrivera-t-il à sauver ses vieux compagnons avant que Scourge les retrouve? Quelle sera la réaction de ses coéquipiers lorsqu'ils découvriront le passé terroriste de Jean-Paul?

ALPHA FLIGHT #41 (décembre 1986)
Scénario: Bill Mantlo, Dessins: David Ross et Whilce Portacio

Écoeuré de voir sa sœur se jeter au cou de Box, un autre membre d'Alpha Flight, Northstar décide de s'absenter du groupe et de retourner à sa carrière de skieur. Il ne désire plus faire de la compétition mais veut plutôt participer à des démonstrations. Peu après, à Banff, après une descente particulièrement impressionnante, Jean-Paul est en train de signer des autographes lorsqu'une jeune fille tombe d'une falaise. Il se précipite pour la sauver, dévoilant ainsi publiquement son identité secrète à la foule présente. Il est immédiatement accusé par d'autres participants d'avoir utilisé ses pouvoirs surhumains pour gagner ses compétitions de ski. Ces allégations le blessent profondément.

ALPHA FLIGHT #50 (septembre 1987)
Scénario: Bill Mantlo, Dessins: June Brigman et Whilce Portacio

Suite à un combat avec l'abominable Pestilence (dans le no 37), Northstar développe un étrange malaise qui ne fait qu'augmenter avec le temps. Il développe une toux de plus en plus grave et ses blessures cessent de se cicatriser. Pour venir à bout de cette peste qui le dévore, il se met à la recherche d'un artéfact magique, la "Firefountain". Ses recherches le conduisent jusqu'à Svartalfheim, le royaume des Elfes Sombres de la mythologie nordique. C'est là qu'Aurore sacrifie (en apparence) ses pouvoirs pour sauver la vie de son frère. Le dieu nordique Loki explique alors aux jumeaux qu'ils ne sont pas des mutants tel qu'ils l'avaient toujours cru, mais plutôt des êtres mi-humains et mi-elfes. Mais Loki est le dieu des mensonges, ne l'oublions pas, et Northstar se retrouve prisonnier d'Asgard. Aurore, apparemment dénuée de pouvoirs, quitte Alpha et se cloître dans un couvent. Quelques temps après, les jumeaux seront à nouveau recrutés par Alpha Flight.

ALPHA FLIGHT #104 (janvier 1992)
Scénario: Scott Lobdell, Dessins: Tom Morgan et Ivy

Lorsque Aurore se retrouve accidentellement coincée dans la cellule de Headlok, un criminel aux puissants pouvoirs psychiques, son équilibre psychologique est à nouveau brisé. Headlok la tient prisonnière pendant des semaines et envahit ses pensées les plus secrètes. Aurore est finalement victorieuse, mais les répercussions de cette terrible épreuve se feront sentir encore longtemps. Petit à petit, Jeanne-Marie sombre dans une complète psychose.

ALPHA FLIGHT #106 (mars 1992)
Scénario: Scott Lobdell, Dessins: Pacella et Panosian

Pendant une bataille qui oppose Alpha Flight à Mr.Hyde, Northstar croit entendre un bruit qui provient d'une ruelle. À sa grande stupéfaction, il découvre un bébé abandonné dans une poubelle! Il prend l'enfant et se dirige à toute vitesse à l'hôpital où les médecins lui expliquent que la petite fille est atteinte du sida et qu'il lui reste très peu de temps à vivre. Northstar est sidéré par cette nouvelle. Il adopte la petite et la baptise Joanne Beaubier. Alpha Flight lance une vaste campagne médiatique afin de sensibiliser la population au sida. Suite au décès du bébé, Jean-Paul réalise qu'il est une personnalité connue et qu'il pourrait faire énormément de bien et briser bien des tabous en sortant lui-même du placard. Il convoque donc une conférence de presse pendant laquelle il annonce officiellement et publiquement qu'il est gay. Les indices s'accumulaient depuis des années, la rumeur est maintenant confirmée.

NORTHSTAR #1 à 4 (avril à juillet 1994)
Scénario: Simon Furman, Dessins: Dario Carrasco Jr

Dans le dernier numéro de la première série Alpha Flight (le no 130), le gouvernement canadien ordonne aux membres de l'équipe de mettre un terme à leurs activités. Northstar se rebelle immédiatement contre cet ordre. Il refuse d'agir comme un bon soldat, déclare qu'il est un homme libre et quitte immédiatement les lieux. Il se retrouve bientôt à Paris où il doit affronter deux grandes menaces. D'un côté, des agents du gouvernement canadien (nom de code: Weapon P.R.I.M.E.), qui ont pour mission de capturer le rebelle et de le rapatrier au pays. De l'autre, le célèbre assassin et ennemi des X-Men, Arcade, kidnappe des anciens amis de Northstar pour des raisons qu'il ignore. Poursuivi, traqué et seul, Northstar fait face à un des plus grands défis de sa carrière.

X-MAN #27-28 (mai et juin 1997)
Scénario: Kavanagh, Dessins: Cruz et LaRosa

La condition d'Aurore ne s'améliore guère avec le temps qui passe. Incapable de contrôler aucune de ses personnalités, elle passe d'une à l'autre presque constamment, c'est pourquoi elle a été internée dans un hôpital psychiatrique. Une organisation secrète canadienne, le Département H (une organisation qualifiée de "secrète et malhonnête" qui échappe au contrôle du parlement et du ministère de la défense) kidnappe alors Aurore, la sature de drogues calmantes et la transporte dans un train blindé vers ses propres installations. Le convoi est attaqué par un groupe de mutants nommé "Brotherhood" qui libère Aurore et la transporte vers son quartier général, situé dans des tunnels abandonnés sous la ville de New York. Ils prétendent que leur intention est de traiter sa psychose et de l'aider à retrouver une vie normale.

WOLVERINE #142-143 (septembre et octobre 1999)
Scénario: Erik Larsen et Eric Stephenson, Dessins: Leinil Francis Yu, Vines et Koblish

Après la dissolution du Brotherhood, Aurore rejoint à nouveau son frère dans Alpha Flight. Tout semble indiquer que les pouvoirs d'Aurore sont redevenus ce qu'ils étaient à l'origine. Comme au bon vieux temps, tout contact physique entre les deux jumeaux crée un soudain éclat de lumière aveuglant. L'état mental de la jeune femme semble s'être stabilisé, du moins temporairement. Alpha se joint à Wolverine pour combattre la terrible organisation criminelle A.I.M. et secourir leur chef, James Hudson.

EVE OF DESTRUCTION (avril à juin 2001)
(The Uncanny X-Men #392-393, X-Men #112-113)
Scénario: Scott Lobdell, Dessins: Salvador Larroca, Tom Raney et Leinil Francis Yu

Le monde est au seuil d'une nouvelle guerre mondiale. Magneto, l'un des plus redoutables ennemis des X-Men, est à la tête d'une véritable armée et il s'apprête à entrer en guerre contre l'humanité toute entière. C'est pour intervenir dans une pareille éventualité que les X-Men ont été fondés… le problème, c'est que ces mêmes X-Men demeurent introuvables. Désespérée, Jean Grey fait appel à des nouvelles recrues.

Jean-Paul Beaubier est en pleine tournée de promotion pour son autobiographie: "Born Normal". Pendant une séance de signature à Philadelphie, un homophobe pointe une arme vers lui et tente de l'assassiner, mais avant que l'illuminé ait le temps d'appuyer sur la gâchette, Beaubier lui a déjà enfoncé le fusil au fond de la gorge. C'est ce moment que Jean Grey choisit pour venir lui demander son aide. Il refuse d'abord, mais se ravise pour finalement devenir membre de ces X-Men temporaires, dont la première mission constitue à empêcher la fin du monde... rien que ça!

WOLVERINE #172 (mars 2002)
Scénario: Frank Tieri, Dessins: Sean Chen et Rapmund

Wolverine est à peine conscient. Il a perdu beaucoup de sang pendant son combat contre Mauvais, un ancien sorcier français qui a débuté sa carrière à l'époque de la conquête britannique. Mais avant que le coup de grâce soit porté, Alpha Flight arrive à la rescousse. Parmi eux se trouve la belle Aurore. On apprend qu'elle souffre toujours de schizophrénie, mais que ses deux personnalités (Aurore et Jeanne-Marie) ont accès aux mêmes pouvoirs surhumains. De plus, les deux sont amoureuses de Walter Langkowski (Sasquatch, l'ancien amant d'Aurore). Alors qu'Aurore s'exprime en anglais (avec un accent), Jeanne-Marie ne s'exprime qu'en français.

WEAPON X: THE DRAFT - WILD CHILD #1 (octobre 2002)
Scénario: Matt Nixon, Dessins: Ethan Van Sciver & Norm Rapmund

On ignore la suite d'événements qui eurent lieu après son apparition dans les pages de Wolverine, mais leur effet fut des plus dévastateurs. Lorsque cette histoire débute, Aurore est internée dans un hôpital psychiatrique en Ontario. Son état mental est pire que jamais, elle est réduite à l'état de légume, à peine capable de balbutier quelques sons. Une petite cicatrice sur son front semble indiquer une possible lobotomie ou une intervention chirurgicale quelconque. Le groupe nommé Weapon X envoie alors l'un de ses agents (Wild Child, un autre ancien membre d'Alpha) pour s'emparer d'Aurore. Wild Child est amoureux de la belle Québécoise (suite aux événements de X-Factor #116). Il massacre tous les employés de l'hôpital qui se trouvent dans son chemin et ramène Jeanne-Marie à la base de Weapon X. Le mystérieux directeur de l'agence promet de faire tout en son pouvoir pour l'aider. Trois mois plus tard, Aurore semble effectivement en pleine forme, quoique plus froide et cruelle qu'auparavant. Lorsque le pauvre Wild Child lui apporte des fleurs, elle lui demande de partir parce que son apparence lui coupe l'appétit.

WEAPON X #1 à 4 (novembre 2002)
Scénario: Frank Tieri, Dessins: Georges Jeanty, Dexter Vines

Aurora rejoint les rangs du groupe Weapon X à temps pour leur première mission. Ses pouvoirs semblent avoir été considérablement modifiés. En effet, elle est maintenant capable «d'accélérer» le métabolisme des gens qu'elle touche, ce qui a pour effet de mettre le plus coriace de ses adversaires sur le dos en un rien de temps. Pour ce qui est de sa personnalité, elle semble être plus stable que jamais (du moins pour l'instant). Malheureusement, suite à un sanglant affrontement avec Sabretooth qui la laisse au seuil de la mort, le visage d'Aurore est horriblement mutilé.

THE UNCANNY X-MEN #414 (décembre 2002)
Scénario: Chuck Austen, Dessins: Sean Phillips

Lorsque le Professeur Xavier se rend à Montréal pour recruter Jean-Paul Beaubier, tout semble d'abord indiquer que le voyage fut en vain. Jean-Paul est intrigué par l'offre, mais sans plus. Il explique à Xavier qu'il n'est pas habité d'une profonde envie de réaliser l'unité de la race mutante. Mais lorsqu'il participe à une mission des X-Men en Ontario, il doit faire face aux terribles situations que doivent subir certains jeunes mutants lorsqu'émergent leurs nouveaux pouvoirs. Après ces événements bouleversants, il accepte finalement l'offre et devient le nouvel enseignant d'économie de l'institut Xavier.

Les jumeaux québécois ont connu d'autres aventures depuis, mais comme je lis moins de comics qu'avant, j'ai perdu le fil. Si vous avez des tuyaux ou des infos intéressantes, n'hésitez pas à laisser un commentaire!

La série Alpha Flight annulée... encore!

Trouvé ici.

Two of Hearts



La vieille toune des années 80 qui me tourne dans la tête depuis quelques jours...

23 octobre 2011

Les 10 meilleures couvertures des Avengers

La sortie de la bande-annonce des Avengers m'a donné envie de creuser dans ma collection afin d'identifier mes dix couvertures préférées, que voici:

AVENGERS #4 par Jack Kirby (1963)

AVENGERS #85 par John Buscema (1971)

AVENGERS #177 par Dave Cockrum et Terry Austin (1978)

AVENGERS #201 par Geroge Pérez et Terry Austin (1980)

WEST COAST AVENGERS #20 par Al Milgrom et Joe Sinnott (1987)

WEST COAST AVENGERS #51 par John Byrne (1989)

AVENGERS volume III #2 par George Pérez (1998)

NEW AVENGERS #15 par Frank Cho (2006)

AVENGERS volume IV #19 par Daniel Acuna (2011)

AVENGERS ACADEMY #21 par Rodin Esquejo (2011)

D'où provient cette réplique? (XII)

OK, en voilà une (très appétissante) qui provient d'un de ces films qui brisent la règle selon laquelle la traduction est toujours moins bonne que la version originale:

"Hé! mec, colle pas tes mickeys sur tes niquettes c'est pas un garde-manger!"

Les libéraux volent à la défense des commissions scolaires

Pour faire plaisir à qui? Aux anglophones! Fascinant.

Extrait de la nouvelle:

Les militants libéraux réunis en congrès ont infligé tout un camouflet à la ministre de l'Éducation Line Beauchamp. Ils ont décidé de retirer une proposition visant à amputer de moitié le budget des commissions scolaires, une idée qui s'inspirait du programme de François Legault. La ministre s'était pourtant prononcée en faveur de ces coupes de 300 millions de dollars jeudi dernier. La proposition demandait de «réviser les mandats et les responsabilités des commissions scolaires de manière à réaliser des économies annuelles de 100 millions de dollars par année pendant trois ans dans la bureaucratie».


Les avis étaient très partagés sur le parquet. Bien des militants, en particulier les représentants de la communauté anglophone, étaient clairement contre la mesure.


(...) «Je ne comprends pas pourquoi on s'embarque dans une guerre contre les commissions scolaires qui peuvent performer. Dans la communauté anglophone, c'est sûr qu'on se sent attaqué au niveau de nos institutions démocratiques. Les commissions scolaires, c'est la seule institution qui reste au Québec pour les anglophones», a affirmé ce commissaire de la commission scolaire Riverside.
 
C'est quand même extraordinaire de voir le poids démesuré qu'ont les anglophones au sein de ce parti. Leurs intérêts passent avant tout le reste (économie, fiscalité, efficacité, etc.) et ils arrivent même à gifler la vice-première ministre publiquement! C'est hallucinant.
 
Et l'argument du "c'est la seule institution qui reste"... pauvres petits anglophones opprimés! Et leurs universités? Pas moins de TROIS sur le territoire du Québec? Alors que les Acadiens et les Franco-Ontariens doivent se contenter d'universités bilingues! Ça ne compte pas, ça? Et les subventions aux artistes, théâtres et écrivains anglophones? Ça ne compte pas non plus, je suppose? Calvaire!
 
Alors voilà où on en est. Les commissions scolaires peuvent dormir tranquilles, les puissants anglos veillent à les protéger.

La puberté de Charlie Brown



Trouvé ici.

Le parapluie le plus cool du monde...

Trouvé ici.

Mos Eisley

Trouvé ici.

The Lady


Il m'intrigue particulièrement, celui-là.

Trouvé ici.

Fabricio Campos

Trouvé ici.

Jeremy Roberts

Trouvé ici.

22 octobre 2011

Mourir Auprès de Toi


Spike Jonze: Mourir Auprès de Toi on Nowness.com.

J'adore! Surtout la fin! ;-D

D'où provient cette réplique? (XI)

Je félicite mes lecteurs qui ont découvert les origines de toutes mes précédentes répliques, sauf une. Vous pensiez tout de même pas que j'allais m'arrêter à seulement dix? ;-)

Je suis allé la chercher où celle-là:

"I could never be a woman, 'cause I'd just stay home and play with my breasts all day."

La religion, c'est comme un pénis...


Une autre contribution de Loulou. Merci!

Religion et mythologie


Merci à Loulou qui m'a envoyé cette perle par courriel.

Le mythe du "French lover"

Voilà un article fort intéressant qui traite de l'origine de ce mythe très anglo-saxon, celui du "French lover". D'où provient donc ce stéréotype? Comment est-il né? Existe-t-il toujours?

Étant marié depuis plus de 10 ans, il y a longtemps que je ne fais plus partie du grand jeu de la séduction... mais je peux témoigner que dans le temps, l'accent franco faisait encore beaucoup d'effet à plusieurs Américaines. Et il a également contribué à faire craquer la jolie Néo-Zélandaise qui est devenue ma femme.

Mais à l'université McGill, quand j'y étudiais, c'était le contraire. L'accent québécois ne provoquait que le mépris de la plupart des Canadiennes anglaises.

Merci à Fylouz qui m'avait envoyé un lien vers un autre article de ce site il y a quelques temps.

"Madame, votre bébé n'est pas vraiment née, vous savez."

Les fonctionnaires me font tellement, mais TELLEMENT chier. On dirait parfois que ce sont des êtres complètement dénués d'humanité, incapables de l'empathie la plus élémentaire. En voici un exemple extrême qui arrache le coeur:

Craignant le pire, nous nous sommes rendus à l'hôpital. «C'est pas des bonnes nouvelles.» Voilà comment nous avons appris que le coeur de notre bébé avait cessé de battre dans mon ventre le matin même, après 40 semaines et trois jours d'une grossesse parfaitement saine.

(...) Quelques jours plus tard, toujours sous le choc, j'ai téléphoné au service à la clientèle du Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) pour connaître le nombre de semaines de prestations auquel nous aurions droit pour entamer notre remise sur pied.



- Mon bébé est mort-né. À combien de semaines de prestations ai-je droit?


- 15 à 18 semaines, madame.


- Mon mari a-t-il droit à des prestations?


- Non, madame, puisqu'il n'y a pas eu de naissance.


- Euh...


Sans m'offrir ses condoléances, la préposée a raccroché en me souhaitant une excellente fin de journée?! Quelques jours plus tard, son collègue m'a contactée afin d'obtenir le bulletin de mortinaissance d'Astrid.


- Désolé de vous demander ça madame, mais l'État civil ne nous communique pas l'information des bébés comme la vôtre parce qu'elle n'est pas vraiment née.


- Pardon ?


- Madame, votre bébé n'est pas vraiment née, vous savez.


- Euh...

Quelle esti de bande de salopards...
 
L'image provient d'ici.