25 novembre 2014

L'art d'être un homme féministe!

Vous êtes un homme mais malgré cela, vous souhaitez être admis dans les rangs du mouvement féministe? Voici les 11 règles à suivre pour obtenir votre carte de membre (de seconde classe):

1. Understand that women are leading the way and affirm their capable leadership. Don't assert yourself at the forefront.

Tu veux être un féministe? Parfait, va te placer dans le fond de la salle et n'ose surtout pas faire preuve de leadership. Contente-toi d'un rôle secondaire et contemplatif.

2. When it comes to issues that directly pertain to women's bodies and experiences, be quiet and listen.

Ferme ta gueule et écoute tes supérieures. Si tu n'as pas de vagin, ton opinion est sans valeur et tes nouvelles amies féministes ne veulent pas t'entendre. Dans le mouvement féministe, le cerveau a moins d'importance que tes organes reproducteurs.

3. Men don't get to determine if they are "allies" to the feminist movement. Women do.

Tu n'as pas le droit de décider unilatéralement que tu es un allié de la cause des féministes. Ce sont elles qui vont décider si tu es digne de porter ce titre ou pas. Ça va déprendre, entre autres choses, de l'ampleur de ton abjecte soumission.

4. Take responsibility for addressing men's issues with other men, rather than expecting women in feminism to do all of the work.

C'est clair? Si tu veux parler de la discrimination que vivent les hommes, va en parler avec des gars. Les féministes s'en contre-câlissent.

5. Use your male privilege to encourage other men to work towards gender equality, under women's leadership.

Oui, utilise ton privilège de sale mâle dominant pour convaincre les autres hommes de venir se soumettre au leadership féministe, eux aussi. Et surtout, souviens-toi que même si tu n'as pas le droit de parler, pas le droit d'exprimer tes opinions et pas le droit de discuter de la discrimination qui t'affecte, il ne faut surtout pas dénoncer la vision féministe pour ce qu'elle est: un matriarcat sexiste. Non! Il faut appeler ça la "lutte pour l'égalité!" Ça sonne mieux!

6. Don't use the label of "feminist" as a way to try to get women to like you — that's disingenuous and counterproductive.

Interdiction d'utiliser le terme "féministe" dans le but de te faire aimer des femmes. Si tu utilises le terme, ce doit seulement être pour des raisons pré-approuvées par les féministes.

7. When given opportunities to execute professional tasks related to feminist issues, consider referring other women instead.

Si on te demande ton opinion à propos de questions féministes, empresse-toi de baisser la tête, de faire trois pas vers l'arrière et d'inviter une femme à s'exprimer à ta place. La déférence et la soumission sont de mise, sale mâle pourri!

8. Educate yourself about the history of feminism and how women of different backgrounds have approached the movement. 

Étudie le féminisme, imprègne-toi de ses dogmes et absorbe ses évangiles sacrés. Intéresse-toi à ce que pensent les femmes de tous horizons et n'accorde aucune importance aux opinions des hommes.

9. Ensure your feminism is intersectional.

Pour mieux comprendre ce point, je me permets de citer un autre extrait de l'article: "Many women in feminism have long rallied to ensure that the fight for gender equality is inclusive and cognizant of everyone, including people of color, queer, trans and gender nonconforming people, people with disabilities, differences in class and ability, various faiths and non-faiths and other identities and situations." Bref, défends les droits de tout le monde (gays, transexuels, minorités ethniques, handicapés, religions) SAUF ceux de ces maudits hommes hétérosexuels privilégiés. Ceux-là, qu'ils aillent chier.

10. Acknowledge that sometimes, women need opportunities to discuss feminist issues without the presence of men. And that's okay.

Si les féministes te demandent de crisser ton camp parce qu'elles veulent parler entre elles, plie-toi à la demande et accepte ton statut d'inférieur sans t'en offusquer. Même si tu es silencieux, obéissant et soumis, ta simple présence sera parfois de trop!

11. When women criticize your involvement in feminism, don't talk over them or talk down to them. Actively listen and be accountable.

Quand tes nouvelles amies féministes te critiquent et remettent en question ton dévouement à la cause sacrée, accepte leurs critiques sans broncher et sans répondre. Ne les interrompt surtout pas! Ferme ta gueule et écoute.

Au moins, ça a le mérite d'être clair.



2 commentaires:

Prof Solitaire a dit…

Les défenseurs des droits des Noirs sont d'accord avec les féministes, semble-t-il:

"Une suggestion voulant que les manifestants blancs limitent leur visibilité et «se tiennent derrière les Noirs» lors des manifestations organisées mardi à Ottawa et Toronto pour dénoncer la mort d'un adolescent noir à Ferguson, au Missouri, a provoqué un débat enflammé sur les réseaux sociaux.

Bilan Arte, l'une des organisatrices de la manifestation à Ottawa, a écrit sur la page Facebook de l'évènement que les «alliés blancs/non noirs» devraient «éviter d'occuper l'espace» et «ne jamais être au centre de quoi que ce soit».

http://www.lapresse.ca/actualites/national/201411/25/01-4822487-manifs-pour-ferguson-au-canada-les-blancs-invites-a-rester-discrets.php


Anonyme a dit…

Ah! La connerie humaine!