1 novembre 2014

Le pont Maurice-Richard

Ça peut paraître bénin et sans importance. C'est juste le nom d'un pont, après tout, pas vrai?

Ben non, c'est plus que ça. C'est une belle illustration du fonctionnement du Canada.

Voilà donc qu'un nouveau pont sera construit pour remplacer le pont Champlain qui s'est désagrégé dans un laps de temps record. Ce dernier portait le nom de l'homme qui est sans contredit le personnage historique le plus important de l'histoire du Québec. Samuel de Champlain est notre véritable fondateur, cet homme-là à consacrer sa vie à l'établissement de notre peuple sur ce territoire, face à des adversités colossales et avec un courage et un acharnement qui laissent pantois. C'est également lui qui aura multiplié les efforts pour qu'existent, dès la fondation, des relations harmonieuses et fraternelles entre les nouveaux colons français et les nations amérindiennes qui occupaient déjà le territoire. Cela est exceptionnel pour l'époque et on est très, très loin de ce qu'ont fait les Espagnols et les Anglais en arrivant en Amérique. Bref, Champlain est un personnage historique incontournable qui a porté le projet de Nouvelle-France sur son dos en y consacrant toute son énergie, toute sa détermination et toute sa vie.

En d'autres termes, sans lui, le peuple québécois n'existerait pas. C'est aussi simple que ça. C'est notre papa collectif.

Il me semble évident que ce bonhomme-là mérite d'être reconnu pour ce qu'il a accompli. Il est tout à fait approprié que le nouveau pont porte également son nom.

Mais le gouvernement du Canada préfère nommer le nouveau pont après... un joueur de hockey. Un type qui était vraiment bon pour patiner vite et manoeuvrer une rondelle de caoutchouc jusque dans un filet. Or, il faut être fou pour affirmer que Maurice Richard est un personnage historique du même calibre que Samuel de Champlain. Vous imaginez si les Américains proposaient de renommer le George-Washington Bridge en l'honneur de Babe Ruth? C'est complètement ridicule.

Et le pire dans tout ça, c'est que personne, absolument personne ne nous demandera notre avis.

Les Québécois seront-ils consultés d'une manière ou d'une autre à propos de ce changement de nom? Pas du tout.

Les Montréalais auront-ils leur mot à dire sur le nom que portera le principal pont d'entrée de leur ville? Pas une seule seconde.

La décision est prise unilatéralement par le gouvernement fédéral à Ottawa qui a essentiellement été élu par... des Ontariens et des Albertains.

C'est ainsi que fonctionne le Canada et pour une fois, on le voit clairement ici. Des décisions qui concernent directement le Québec sont prises par des gens qui ne vivent pas au Québec et pour qui les Québécois n'ont pas voté. Notre avenir est entre les mains d'étrangers qui, pour la plupart, ne parlent même pas notre langue et ne connaissent à peu près rien à notre culture et à notre réalité.

Dans ce cas-ci, c'est juste un pont, mais des décisions importantes qui touchent des milliers de Québécois sont prises à toutes les semaines par des gens qui ne savent rien du Québec et pour qui les Québécois n'ont pas voté. Ces gens ne nous consultent pas et ne nous entendent pas. Ils servent les intérêts des autres. Nous subissons leurs décisions.

Cet exemple crève les yeux parce qu'il est symbolique. C'est comme quand les libéraux avaient fait encore pire en rebaptisant notre aéroport "Pierre-Elliott-Trudeau".

Mais ces exemples éclatants ne sont que la pointe de l'iceberg. Quand on n'est qu'une minorité sans statut particulier, c'est le sort auquel on est condamné. Ce sont les autres qui décident. Nos intérêts ne priment jamais et personne ne s'intéresse à entendre notre avis.

Et ton histoire nationale ne mérite pas d'être préservée, comme on le voit bien avec la fin de l'entrepôt de costumes de Radio-Canada.

Oublie ton histoire. La seule qui compte, c'est la leur.



4 commentaires:

Guillaume a dit…

C'est renier l'histoire et c'est une décision racoleuse.

Le plus triste, c'est que si on avait donné le choix aux Montréalais, je crois qu'ils auraient aussi choisi Maurice Richard plutôt que Champlain.

Prof Solitaire a dit…

Laisse-moi à ma naïveté... je ne peux pas croire que tu aurais raison...

Sébastien a dit…

Je trouve également décevant le choix du nom. Mais, il semble qu'il y ait une forme de consultation.

http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201410/31/01-4814709-nouveau-pont-sur-le-fleuve-maurice-richard-deloge-champlain.php

Ne sachant comment celle-ci s'est déroulée, je serais prudent à sauter si vite aux conclusions dans ce cas-ci.

Prof Solitaire a dit…

Ah... ils ont au moins fait des petits questionnaires auprès de groupes-cibles. Je ne savais pas. Merci de la précision.

Toutefois, reste à voir comment cela a été fait et qui ils sont allés chercher pour ces groupes. Et quels ont été les résultats concrets. Tout cela est bien vague. J'hésiterais donc à conférer une légitimité accrue à cette décision sur la base de cette information très floue.