7 décembre 2014

Sexisme et pick-pocket

Si un homme pique le porte-feuille d'une femme, cela provoque une réaction à tous coups. Si une femme vole un homme... rien. Merci à Fylouz pour ce vidéo.




3 commentaires:

fylouz a dit…

Un autre truc auquel je viens de penser pour tenter d'expliquer certaines réactions/déclarations outrées des féministes.

Je ne suis pas homophobe. Pour moi, tant que c'est entre adultes consentants, on peut faire ce que l'on veut. Et je ne vois absolument pas au nom de quoi un individu ne devrait pas avoir les mêmes droits (et devoirs) qu'un autre sous prétexte d'orientation sexuelle.

En même temps, je ne suis pas homosexuel et je dois avouer avoir eu, parfois, une "petite gêne" en présence d'un homosexuel, comme si celui-ci allait se jeter sur moi ou allait avoir un geste déplacé.

Evidemment, ça n'a rien de très rationnel. Mais cela ne se rapprocherait-il pas de ce qu'éprouvent certaines femmes en présence d'hommes ?

En même temps, je sais, ça n'excuse rien et surtout pas des propos débiles comme ceux de cette jeune femme qui voulait imposer un "jour de la castration". Mais disons que cela donne à réfléchir.

Serait-il possible également que ces femmes reproduisent inconsciemment une violence subie, un peu comme une victime d'attouchements pédophiles pourra être amenée à reproduire ces mêmes gestes, adulte ? Un peu à la façon de Valerie Solanas, l'auteure du SCUM (Society for Cutting Up Men) Manifesto (qu'elle finit par renier).

J'ai peur de tomber dans la caricature, mais il est possible que certaines de ces femmes aient besoin d'un soutien psychologique.

Prof Solitaire a dit…

Tu sais quoi? Ceci est peut-être l'explication la plus intelligente et la plus sensée qu'il m'ait été donné de lire et je soupçonne que tu es en plein dans le mille.

Tu es vraiment fort...

fylouz a dit…

http://mosalyo.files.wordpress.com/2012/04/gaston-lagaffe.jpg