9 décembre 2014

SHANNA THE SHE-DEVIL de Frank Cho


Un groupe d'hommes, apparemment des militaires américains, tente tant bien que mal de survivre sur une île primitive peuplée de dinosaures. Ce n'est pas une mince affaire et ils manquent de tout. C'est dans l'espoir de mettre la main sur de l'équipement et des médicaments qu'ils investissent une ancienne base apparemment abandonnée. À leur entrée, ils sont étonnés de voir les murs couverts de drapeaux arborant la croix gammée. De toute évidence, ils sont dans une base jadis fondée par des membres du IIIe Reich et qui a continué ses opérations après la fin de la guerre.

En explorant la base, les hommes découvrent une salle dans laquelle sont érigées de grande chambres cylindriques remplies d'un liquide translucide. Dans ces derniers flottent des femmes inconscientes et toutes parfaitement identiques. Les croyant toutes décédées, les hommes réalisent soudainement que l'une d'elle est bien vivante et qu'elle vient de se réveiller. Incapable de respirer, elle est en train de se noyer! Les hommes s'empressent de faire éclater les parois de la chambre cylindrique et la femme est projetée au sol, sauvée.

Les hommes mettent le grappin sur tout l'équipement utile qu'ils trouvent, parfois sans trop savoir de quoi il s'agit puisque toutes les étiquettes sont en allemand. Ils ignorent, par exemple, que l'une des boîtes contient une maladie infectieuse mortelle sous forme de poudre. Après un affrontement sanglant contre une meute de vélociraptors qui s'était introduite dans la base, combat qui coûtera la vie à plusieurs hommes, tout ce beau monde rentre à la maison. Dans ce cas-ci, il s'agit d'un petit fort rudimentaire entouré d'une palissade de bois et seulement accessible en enjambant une rivière sur un tronc d'arbre qui fait office de pont.

Il devient rapidement évident que la jeune femme trouvée dans le labo n'a rien d'ordinaire. Plus grande et costaude que tous les hommes, elle est également dotée d'une force surhumaine et d'une peau quasi-invulnérable. Elle possède également une intelligence hors du commun et apprend la langue anglaise en un rien de temps. Si quelques-uns des hommes se jouent un peu de sa naïveté, le toubib de la bande la protège et réprimande ceux qui sont irrespectueux à son égard. Avec la protection de cette femme extraordinaire, les hommes ressentent un regain d'espoir. Peut-être réussiront-ils à survivre sur cette terre hostile après tout?

Ça, c'est avant qu'un des hommes n'ouvre malencontreusement le paquet contenant la maladie infectieuse qui déclenche une épidémie mortelle dans le camp. Shanna, le toubib et quelques autres hommes encore en santé devront braver la jungle et les dinosaures pour retourner dans la base nazie et ramener un antidote avant qu'il ne soit trop tard.

J'ai absolument adoré cette série. Bon, il faut bien admettre que le scénario n'a rien de particulièrement révolutionnaire, mais visuellement, WOW! Frank Cho est un artiste sans pareil pour dessiner des dinosaures et des belles femmes, cette série joue donc sur ses deux principales forces. Ses dinos sont dynamiques, vibrants de vie et de réalisme... ils jaillissent de la page! Et que dire de Shanna! Disons simplement que n'importe quel lecteur hétérosexuel à qui il reste l'ombre d'une libido sentira la température monter dans la pièce! Cho maîtrise à perfection l'anatomie féminine et nous en met vraiment plein la vue. Shanna est une éblouissante force de la nature.

Vraiment... j'adore!



Aucun commentaire: