3 février 2015

Chaoui exige des excuses et songe à poursuivre!

Le souhait que j'ai formulé à la fin de ce récent billet risque de se réaliser encore plus tôt que ce que j'avais anticipé!

Extrait de la nouvelle:

Le membre fondateur du Centre Ashabeb, Hamza Chaoui, fait part mardi de son indignation face aux allégations voulant qu’il soit un agent de radicalisation des jeunes.

Dans un communiqué, l’imam Chaoui exige des excuses de la part du maire de Montréal, Denis Coderre, et de celui de l’arrondissement Mercier/Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard. Il envisage aussi la possibilité de poursuites judiciaires.

Oui! Oui! Oui!

J'espère qu'il ira de l'avant. J'espère qu'il fera la démonstration, aux yeux de tous, que le système légal canadien, la Charte des libertés et le multiculturalisme défendent les fanatiques religieux aux dépends du bien commun.

Rien ne me ferait plus plaisir que de voir Coderre et ses sbires multiculturalistes être forcés de s'excuser auprès de Chaoui. Ce serait la consécration de tout ce que j'ai écrit à ce jour sur ce blogue.

Parlant de Coderre, si vous étiez l'un de ces naïfs qui en faisaient un héros de la laïcité, détrompez-vous. Il s'apprête à inviter le pape à Montréal! Apparemment, ce ne sont pas tous les fanatiques sexistes qui provoquent son indignation!



Aucun commentaire: