14 février 2015

En deuil

Désolé, chers lecteurs et chères lectrices, j'avais prévu publier quelques petits textes cette fin de semaine, mais là, le coeur n'y est plus.

Hier soir, j'ai appris qu'un de mes anciens élèves est décédé.

Je lui ai enseigné de 2001 à 2003, j'ai été son prof de 5e et de 6e années. Je me souviens très bien de cet adorable petit bonhomme un peu timide, taquin et toujours affublé d'un énorme sourire. Il était tout petit et je le surnommais "Jeffy Mouse". Malgré sa petite taille, il était un fanatique de basket et il était redoutable. Le français était pour lui une troisième langue et elle lui donnait beaucoup de fil à retordre, mais il ne baissait jamais les bras et travaillait comme un forcené.

Il avait bien grandi depuis et était devenu un beau jeune homme, début vingtaine, avec une belle vie devant lui. Il avait gardé son grand sourire.

Mais il s'est suicidé cette semaine. Je l'ai appris par quelques anciens élèves sur Facebook. Peine d'amour, conflit avec sa famille ultra-catho, dépression, les détails filtrent peu à peu...

La mort d'un jeune est la pire des horreurs, car elle transforme les plus beaux souvenirs en cruelles épines qui vous narguent et vous déchirent. Les jeunes ne devraient jamais partir avant les vieux.

Je suis bouleversé de cette nouvelle. Vous comprendrez que ça m'a complètement scié les jambes. J'écris ceci et je retiens à peine mes larmes. Alors voilà, le blogueur va être silencieux pendant quelques jours, jusqu'à ce que l'inspiration le regagne.

Je dédie ces quelques jours de silence à mon p'tit Jeff qui n'était plus petit du tout mais qui est encore un souriant petit bonhomme dans mes souvenirs...



3 commentaires:

Guillaume a dit…

Mes condoléances. Ca me scie les jambes de lire ça.

Maman au carré a dit…

Drôle de coïncidence...

Mes enfants ayant grandi, j'ai récemment délaissé mon propre blog de maman et je ne vous rends visite que de façon occasionnelle.

Aujourd'hui, c'est la St-Valentin et je pensais très fort à une de mes anciennes élèves qui est décédée pendant le temps des fêtes... J'ai le coeur gros. Elle me manque.

Nous portons le deuil ensemble donc... Mes sympathies.

Prof Solitaire a dit…

Merci Guillaume. Je partage ta douleur, MAC...