22 mars 2015

«On ne va pas accepter d'être les esclaves, ni les négros des Québécois.»



Bienvenue au festival de l'exagération hystérique.

Dans le vidéo ci-dessus, on a droit à plusieurs déclarations de Mme Samah Jebbari du CMF (Canadian Muslim Forum), de M. Samer Majzoub du CMF et du MAC (Muslim Association of Canada) et de ce bon vieux Stéphane Gendron qui n'a malheureusement plus besoin de présentations. Ces affirmations méritent d'être regardées de plus près afin de discerner ce qui est vrai de ce qui est faux.

"M. François Legault qui a vraiment été l'exemple par excellence de cette instrumentalisation des musulmans."

Je crois comprendre que Mme Jebbari fait ici référence à cette déclaration de Legault qui se disait essentiellement en faveur de "limiter la liberté d’expression des intégristes en interdisant d’enseigner ou de prêcher des idées qui encouragent le déni des valeurs québécoises." Comme je l'ai déjà dit, cette déclaration est complètement stupide à plusieurs niveaux et démontre très bien l'incompréhension des enjeux et l'absence de réflexion de François Legault. Mais est-ce que cela constitue une "instrumentalisation" des musulmans? Peut-être, dans la mesure où Legault exploite ici les craintes de la population face aux islamistes pour se faire du capital politique.

Toutefois, il est intéressant de noter que ce qui semble irriter Mme Jebbari ici, c'est qu'on suggère de limiter une liberté fondamentale. Or, je ne la vois pas s'indigner lorsque qu'une de ses coreligionnaires, Mme Samira Laouni, propose de limiter une autre liberté fondamentale, celle de la presse. Est-ce à dire que Mme Jebbari aimerait qu'on protège les libertés des musulmans même les plus déjantés tout en limitant celle de la presse qui ose les critiquer et les dénoncer? Si c'est le cas, on n'a pas la même définition de la démocratie.

"Je vais sur Internet et je vous jure, il y a des sites comme Poste de veille ou Point de bascule, des sites qui encouragent l'islamophobie, donc la peur de tout ce qui tourne autour de l'Islam, pour vous démoniser."

Bon, premièrement mon p'tit Stéphane, on ne dit pas "démoniser", c'est un anglicisme, on dit diaboliser. Deuxièmement, j'ai visité les deux sites qu'il mentionne à maintes reprises et ces sites ne sont absolument pas "islamophobes". Le second est particulièrement sérieux et s'intéresse aux groupes de pression islamistes et à leur influence sur les politiciens et dans la société canadienne. Leur démarche est tout à fait légitime, surtout quand on connaît l'histoire des Frères musulmans, un groupe islamiste qui a une mission et des objectifs bien connus d'infiltration des démocraties occidentales. Il me semble que, face à ce phénomène, le fait de faire preuve de vigilance et d'observer de près cette confrérie et les organismes qu'elle influence et qu'elle finance est bien la moindre des choses. Leurs articles sont documentés et sérieux. Il n'y a pas d'islamophobie là-dedans. Allez voir par vous-mêmes: Point de bascule.

L'autre site mentionné, Poste de veille, est plus militant et publie également des articles d'opinion qui sont critiques envers l'Islam, mais encore une fois, où est le mal? Tu aimerais que les religions soient à l'abri de toute critique, mon p'tit Stéphane? Tu trouves intelligent d'apposer l'étiquette d'islamophobe à toute personne qui ose critiquer l'Islam, mon p'tit Stéphane? Tu ne vois rien dans cette idéologie qui mérite à tout le moins d'être critiquée, mon p'tit Stéphane? Tu ne crois pas qu'il faut garder à l'oeil les groupes de pression religieux, mon p'tit Stéphane? Donnons-leur carte blanche, c'est ça? Ça te plairait de vivre dans une théocratie, toi, mon p'tit Stéphane?

Le pire, c'est que dans son cas, c'est probablement vrai. Quelqu'un peut-il m'expliquer comment cet hurluberlu débile peut encore avoir une voix et une antenne pour s'exprimer? Ça me dépasse complètement.

"Le forum musulman canadien n'est plus - est loin d'être MAC, est loin d'être lié aux Frères musulmans."

Je trouve le petit lapsus de Mme Jebbari fort révélateur ici. Cette affirmation est fausse comme on le voit clairement dans le vidéo ci-dessus. Samer Majzoub est à la fois porte-parole du MAC et du CMF. Même chose pour Mme Jebbari elle-même qui a déjà parlé à la caméra de Radio-Can pour DÉFENDRE les Frères musulmans en tant que porte-parole du MAC. Quand deux organismes partagent les mêmes porte-paroles et qu'en plus, tu es un de ceux-là, ça prend du front en esti pour affirmer en pleine tété nationale qu'aucun lien n'existe entre les deux. Il faut dire que les Frères musulmans n'en sont pas à leur premier mensonge, c'est leur modus operandi.

Il est également intéressant de voir que lors de son passage à Radio-Canada, Mme Jebbari n'a pas été confrontée dans son mensonge et n'a été mise face à aucun fait qui serait venu contredire sa version des faits (comme le vidéo où on la voit parler au nom du MAC). On la laisse simplement affirmer qu'aucun lien n'existe et on choisit de la croire sur parole. Pour dénoncer les médias islamophobes, on repassera!

"Our children are being targeted at schools because of their faith. Our women in the streets are being spit at, being swored at because of their dress. Our men are being swored at, they are being deprived sometimes jobs because of their names. We notice this total lack of political will to stop this moral onslaught against the muslim community."

Ouf... par où commencer?

Précisons tout d'abord qu'il y a effectivement eu quelques cas documentés d'agressions verbales et physiques de musulmans, c'est vrai. Ces agressions sont, de toute évidence, complètement inacceptables et dans le cas des agressions physiques, des lois existent pour punir les agresseurs. Dans le cas des agressions verbales, j'imagine que ça dépend des propos de l'agresseur. Certains pourraient probablement être jugés haineux. Bref, ce que je dis c'est que ces gestes doivent être punis et que les lois en place présentement permettent de le faire.

De plus, ces agressions demeurent, à ce que je sache, extrêmement rares et ne peuvent absolument pas être généralisées à l'ensemble, ni même à une fraction significative de la population. M. Majzoub exagère avec son "onslaught". Il joue à la victime et c'est déplorable.

Ensuite, son affirmation selon laquelle les enfants musulmans sont ciblés à l'école est complètement gratuite. S'il n'a pas d'exemple concret à offrir, il est aussi bien de se taire. J'ai travaillé dans des écoles qui sont fréquentées par des élèves musulmans et je peux vous affirmer sans hésiter que ces élèves ne sont ciblés d'aucune manière à cause de leur appartenance à l'Islam. En fait, lorsque leurs parents font des demandes d'accommodements religieux, les autorités scolaires chient à terre et s'y plient immédiatement. J'ai déjà eu une élève qui a été dispensée du cours de musique pendant tout son primaire parce que sa religion l'interdit.

Finalement, l'allégation selon laquelle des hommes auraient de la difficulté à se trouver du travail à cause d'un nom à consonance arabe me semble tout à fait possible, mais encore une fois, aucune étude sérieuse ne vient le démontrer clairement. Cette allégation mériterait donc d'être étudiée. Pour l'instant, ce n'est qu'une affirmation gratuite de plus.

Alors qu'est-ce que M. Majzoub voudrait que les gouvernements fassent, exactement? Que propose-t-il? Souhaite-t-il que des lois soient créées pour protéger spécifiquement les musulmans contre ce qu'il perçoit être une terrible vague de discrimination généralisée?

Des lois devraient-elles, par exemple, rendre plus sérieuse l'offense de cracher sur quelqu'un lorsque la cible est musulmane? Des lois devraient-elles criminaliser tout commentaire susceptible d'offusquer un musulman? Des lois devraient-elles forcer les entreprises à engager un certain quota de gens qui ont des noms arabes? Qu'est-ce qu'il veut exactement?

En fait, j'ai ma petite idée là-dessus, mais contrairement à M. Majzoub, comme je n'ai pas de faits concrets pour appuyer ma thèse, je préfère fermer ma gueule.

«On ne va pas accepter d'être les esclaves, ni les négros des Québécois.»

Est-il nécessaire de faire ici une petite leçon sur l'histoire de l'esclavage des Africains pour démontrer à quel point cette affirmation est gratuite, stupide, mensongère, exagérée, complètement débile et profondément insultante pour les véritables victimes de l'esclavage?

J'espère bien que non.

En passant, Mme Jebbari, le terme "négro" est extrêmement raciste. Je vous dis ça comme ça. Même un maudit Québécois xénophobe raciste et islamophobe comme moi ne l'utiliserait pas, c'est vous dire! Je sais que vous croyez que seul votre groupe à vous peut être victime de discrimination, mais vous avez tort.

Toutefois, je vous remercie de démontrer ainsi que ce ne sont pas que les Québécois blancs comme moi qui peuvent être des racistes. Vous nous montrez qu'une Arabe musulmane peut l'être également. Si seulement c'était le pire de vos défauts, Madame...



Aucun commentaire: