21 mai 2015

Les djihadistes sont des héros!

Je croyais avoir entendu toutes les conneries possibles et imaginables sortir de la bouche des politiciens à propos des fanatiques islamistes.

La stratégie habituelle consiste à utiliser des euphémismes, à minimiser les gestes de violence et à éliminer toute référence à la religion musulmane pour ne pas être taxé de xénophobe. On multiplie donc les vocables stupides du genre "déséquilibré", "loup solitaire", personne souffrant de "troubles mentaux", "instable", etc.

Les libéraux sont les maîtres absolus de cet art divinatoire. Après le massacre de Charlie Hebdo, plutôt que de parler d'islamistes, notre premier ministre a parlé de "chevaliers de l'obscurantisme". Couillard ne parle plus de laïcité (ça fait trop intolérant), mais plutôt de «neutralité religieuse». Il est allé jusqu'à affirmer que l'intégrisme «fait partie des choix personnels de chacun». C'est tout. Y'a rien là. La ministre Weil s'est montrée ouverte à l'idée de limiter la liberté de presse pour éviter de froisser les musulmans! Elle considère aussi que quiconque critique cette religion est un "islamophobe".

Et comme ils se refusent obstinément à voir le problème en face et à le reconnaître pour ce qu'il est, nos bons politiciens continuent de financer les organismes fondamentalistes religieux et de subventionner les centres d'endoctrinement... oups, pardon, les "écoles" religieuses contrôlées par des islamistes et ne manquent pas une occasion de prendre la pose avec les propagandistes... s'cusez, je veux dire les "enseignants" et les "directeurs" de ces établissements. On les dispense d'enseigner les mêmes cours que les écoles publiques. On laisse les fanas endoctriner nos jeunes à distance. Interdire le niqab lors des cérémonies de citoyenneté? Ben voyons, faut pas faire ça, ce serait jouer le jeu de la "division et la peur"!

Mais cette fois-ci, vraiment, ça dépasse toutes les bornes.

Apparemment, pour les libéraux, cela ne suffit plus de tenter de cacher l'aspect religieux du problème, voilà qu'ils nous disent que les djihadistes, au fond, ce sont des héros:

Les jeunes qui se radicalisent et quittent leur pays pour aller combattre en Syrie le font pour «sauver des vies», a lancé la ministre Lise Thériault en chambre jeudi.

«La plupart des jeunes qui quittent [qui se radicalisent] le font pourquoi, M. le Président? Parce qu'ils veulent aller aider, ils le font sur une base communautaire, ils pensent qu'ils vont sauver des vies, qu'ils vont sauver des enfants, M. le Président. C'est ça, la réalité, c'est ce phénomène-là», a affirmé la ministre de la Sécurité publique (...)

Ben oui, les jeunes djihadistes québécois vont rejoindre les barbares sanguinaires de l'État islamique pour... sauver des vies! Ils ne s'en vont pas massacrer des infidèles, décapiter des otages, brûler des prisonniers vivants, massacrer des civils innocents et détruire des oeuvres d'art pré-islamiques! Ben non, voyons! C'est un projet communautaire, c'est tout! Ils s'en vont sauver des enfants! On le voit clairement dans tous les vidéos qu'ils mettent en ligne! Suffit de regarder! Après tout, notre premier ministre l'a dit, ce n'est qu'un "choix personnel". Certains jeunes vont aider des communautés pauvres en construisant des écoles en Amérique latine et d'autres se joignent à l'État islamique! C'est du pareil au même!

Tabarnak...

Les libéraux ont complètement perdu tous leurs repères. Ils délirent complètement.

Ladies and gentlemen, Elvis has left the building...



4 commentaires:

Guillaume a dit…

Les Libéraux souffrent d'angélisme indécent. Le manque d'esprit critique face aux religions mène aux plus odieuses excuses.

fylouz a dit…

Bon, d'accord. Je vais me faire l'avocat du petit Satan, là. Je pense que ce qu'elle a voulu (maladroitement) dire, c'est que la plupart des jeunes qui quittent le font parce qu'ils pensent naïvement qu'ils peuvent aider. Ça parait très "rose bonbon", mais en même temps, d'après ce que j'ai pu lire sur le sujet, il semble que pour bien des jeunes, le réveil soit brutal et douloureux. Tous ne sont pas de gros caves fanatisés.

Prof Solitaire a dit…

Je trouve ça difficile à avaler. Ce n'est pas comme si l'ÉI est parcimonieux de détails à propos de ses activités! Ils publient des vidéos d'une violence inouïe depuis des mois et leurs activités sont dans tous les médias! Ils me semblent qu'il faudrait être singulièrement cave ou profondément détaché de la réalité pour aller les rejoindre en croyant qu'il s'agit d'une oeuvre de charité.

Évidemment, tu me diras qu'il n'y a rien de mieux que l'endoctrinement religieux pour effectuer une scission avec la réalité...

Prof Solitaire a dit…

Mais même si c'était vrai pour quelques cas, la généralisation à TOUS les jeunes qui rejoignent de groupe de fanatiques débiles est hautement exagérée...