12 juillet 2015

BIRDMAN



Wow, wow, wow...

Je n'ai pas autant tripé sur un film depuis longtemps.

Je ne croyais pas que je l'aimerais. Ça me semblait prétentieux. Mais comme il met en scène trois de mes acteurs préférés (Naomi Watts, Edward Norton et Emma Stone), je me suis dit que ça ne pouvait pas être si mauvais. Je n'avais pas vu Keaton depuis des années, mais il est formidable là-dedans...

Même Galifianakis, que je n'aime pas, était super bon...

Quel excellent film.

Le plus fascinant, c'est qu'ils passent d'une scène à l'autre sans couper, c'est totalement fluide, c'est comme une rivière. La réalité se mêle au rêve et tu ne sais plus ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas. Ce maudit film-là m'a maintenu totalement déstabilisé du début à la fin. Mon cerveau fonctionnait à plein régime. Il me semble que ce film veut dire tellement de choses que je n'en ai pas saisi le quart. Les dialogues sont déments.

Je ne sais pas quoi en dire d'autre. À part que j'ai adoré. Ça fait tellement de bien dans cet univers de films superficiels et vides de sens... la seule chose qui ressemble à ça, c'est du David Lynch...

Wow, wow, wow...



4 commentaires:

Étienne a dit…

alors ton opinion : la fin
SPOILER ALERTE

c'est une fantaisie de sa part (il fantasme que ça gloire reviens mais en réalité il est mort) ou encore il peut en effet voler et c'est ce que ça fille voit à la fin....

Prof Solitaire a dit…

Honnêtement... je ne le sais pas. J'étais convaincu que c'était dans son imagination, mais habituellement, ces séquences là se produisent quand il est seul ou encore, les gens autour de lui ne réagissent pas... alors quand j'ai vu sa fille revenir, je me suis dit qu'il avait sauté... pis quand elle a souri, je ne savais plus quoi penser...

Je pense que, symboliquement, il a décidé de s'ouvrir à sa fille et de lui dire ce qui se passe dans sa tête... il a décidé de l'inclure dans sa vie pour vrai...

J'arrive seulement à comprendre si la dernière scène est purement imaginaire et symbolique... autrement, ça ne rime à rien...

Qu'en penses-tu?

Étienne a dit…

C'est bon comme interprétation! Il imagine sa fille le voyant...

On m'A dit qu'une interprétation est que la scène à l’hôpital à la fin est complètement dans son imagination, il est mort et s'imagine revenir à la gloire, que sa femme revient et que sa fille finit par l'admirer.

J'adore ce genre de film à l'histoire qui laisse place à l'auditoire afin qu'il le voit de leur propre manière, ou l'Image devient la métaphore.

Prof Solitaire a dit…

Entièrement d'accord... et ce film est rempli de moments symboliques comme ça, j'adore. J'ai passé des heures à tenter de déchiffrer Mulholland Drive! ;-)