7 juillet 2015

PÈRE OU IMPAIRS





Je ne sais pas quoi penser de cette BD.

D'une part, je suis content de voir qu'on s'intéresse au rôle du père dans notre société. C'est malheureusement un rôle qui a longtemps été dévalué au profit de celui de la mère et je crois que c'est une grave erreur aux conséquences profondément malsaines.

D'autre part, bien que je ne l'aie pas encore lue, force est d'admettre qu'elle semble dépeindre le père comme un parfait imbécile qui ne fait que des gaffes, perpétrant ainsi le stéréotype des hommes qui sont incompétents avec des enfants.

Alors, devrais-je simplement trouver ça amusant et arrêter de chercher des poux? Ou est-ce que j'ai raison de rouler les yeux au ciel?

Qu'en pensez-vous?

Trouvé ici.



21 commentaires:

Anonyme a dit…

Que ce soit dans ces BD ou dans les annonces à la télévision, le père est malheureusement souvent considéré comme un imbécile, un fainéant, un incompétent. Le papa téméraire qui fait des niaiseries.

Pas besoin de passer des heures dans son sofa pour le constater.

Du côté de la mère, on la voit souvent comme une super-woman. Elle gère son mari, ses enfants, les activités de chacun, les rendez-vous, le travail, le ménage, les repas, etc. La maman sensée qui veille à la sécurité et au bonheur de tous.

Même chose ici, on le constate assez rapidement via les médias.

Dans la « vraie vie », on voit souvent les mamans tout gérer. C'est un fait. On voit souvent les papas plus absents. C'est un fait.

Par contre, tout est relatif. Pourquoi le papa est-il moins impliqué? Pourquoi la maman en fait-elle plus?

On pourrait en débattre longtemps!

Il y a bien ce type de maman et ce type de papa. Mais il y a aussi la maman incapable de tout gérer, qui se sent rapidement submergée. Mais il y a aussi le papa qui gère la maisonnée haut-la-main.

Tout est dans la personnalité, dans le bon vouloir et dans la place qu'on laisse à l'autre.

Ceci dit, si je regarde autour de moi, c'est souvent du « control freak » de la femme. On jase là...

Un jour, j'ai appris à laisser de la place. Un jour, j'ai accepté que l'aspirateur ne soit pas passé à ma façon quand je ne pouvais pas le faire...

Je m'en porte beaucoup mieux.

A.

Prof Solitaire a dit…

Merci de ce commentaire très, très pertinent.

Nous en sommes venus à la même conclusion à propos du désir de contrôle.

Je crois qu'il est là le noeud du problème, pas dans un quelconque désir des hommes de ne pas faire leur part... mais quand chaque petit crisse de geste que tu es fait est critiqué, ben tu t'écoeures et tu ne fais plus rien...

fylouz a dit…

Euh... Allôôôôô ? C'est une bd humoristique et l'un des meilleurs moyens de faire de l'humour, c'est de faire passer un ou plusieurs personnage(s) pour un/des crétin(s). Là, vraiment, tu chipotes. Trouve toi une bd plus à ton goût, c'est tout.

Prof Solitaire a dit…

Tu as fort probablement raison... merci pour la gifle, j'en avais probablement besoin! ;-)

fylouz a dit…

C'est quand tu veux...

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51N6EG0KMKL._SX289_BO1,204,203,200_.jpg

Prof Solitaire a dit…

Ah, ça, tu vois, j'en avais pas besoin du tout! ;-)

fylouz a dit…

Je comprends, tu as déjà ce qu'il faut chez toi.

Mme Solitaire : "Alors, petit fripon, tu as encore été méchant avec tes collèges féminines ?"
Le Prof : "Oh oui, j'ai encore critiqué leur vision matriarcale de l'enseignement qui se fait essentiellement au détriment des gars et..."
Mme Solitaire : "Tais-toi ! Montre moi tes mains !"
Le Prof : "Oh non, mon amour, s'il-te-plait, pas la règle en fer !"
Mme Solitaire : "Petit insolent ! Il ne tient qu'à toi d'y échapper. A genoux et prie !"
Le Prof : "C'est-à-dire que mon athéisme..."
Mme Solitaire : "Assez ! Tu l'auras voulu ! Au lit (celui en fer dans la cave humide et pleine de rats et d'araignées) sans manger ! Et puis tu me donneras ton carnet de correspondance que tu feras signer PAR TA MERE !"
Le Prof : "Oui, bon, chérie. Je crois que tu pousses unAAAAAHHHH !!! (claquement lorsque la règle s'abat violemment sur les doigts).

Prof Solitaire a dit…

Hahahaha, j'adore! ;-)

Je savais bien que tu m'avais mis sous écoute électronique en cachant des micros dans ces foutues mangas que tu m'as données! ;-)

fylouz a dit…

Non mais, attend, tu me prend pour un amateur ? Ça prend aussi des photos :

http://images.says.com/uploads/story_source/source_image/391011/e0b0.jpg

A ce propos, tu pourrais me donner l'adresse de ton décorateur ?

Prof Solitaire a dit…

Avec plaisir, c'est un Monsieur Lecter... j'oublie son prénom mais il me semble que ça avait une consonance historique et que ça rimait avec "chacal" ;-)

fylouz a dit…

Soupir... Quelle honte, c'est pas Hannibal Lecter qui a un donjon, c'est Buffalo Bill.

Allons, assez rigolé, on va profiter de l'été pour réviser les classiques du cinéma. Ouvre ton carnet de vacances à... Voyons, tiens on va commencer par la lettre "S", comme... "STARSHIP TROOPERS" !!!!!!!

Prof Solitaire a dit…

La vie est trop courte, mon vieux... beaucoup trop courte.

Parlant de classique du cinéma, j'ai essayé de regarder le premier Planète des singes cette semaine... je crois que je ne l'avais jamais vu au complet. Je n'ai même pas été capable de le finir, c'est vraiment nul. Charlton est le pire acteur que j'ai vu de ma vie...

fylouz a dit…

"La... Planète... des... Singes"... "vraiment nul" ?

Aaarghhh... Mes... pilules... boite... pharm...rrreuuuggghhhh...

fylouz a dit…

Bon, tout d'abord, mes excuses, ô mon maître, pour "Le silence...". Il m'en souvient que Lecter est effectivement cantonné dans une cellule qui ressemble à la tienne. Il me semble cependant que le nom du décorateur est plutôt Chilton.

Maintenant, parlons de "La planète des singes". Saute sur mes genoux et raconte à tonton fylouz ce qui ne va pas (mis à part ton dégoût prononcé de Charlton Heston).

Prof Solitaire a dit…

Par où commencer, tonton? C'est de la merde! Les dialogues sont nuls, le scénario n'est pas crédible (par exemple, pourquoi les humains ne parlent pas?), Heston est tellement mauvais que même des gens avec des masques de singes très peu souples jouent mieux que lui, les personnages sont mal définis, la traversée du désert au début est longue et interminable, les séquences d'action se résument à des gens qui courent dans tous les sens comme des idiots, c'est vraiment plate...

Le seul truc qui vient racheter ce film, c'est la critique à peine cachée de la religion et des crétins qui nient l'évolution...

Tu es tout mauve tonton, tiens, v'là tes pilules! ;-)

fylouz a dit…

Kessta à donner du viagra à tonton fylouz, galopin. Tu sauras que tonton fylouz n'a pas besoin de ce genre d'artifice pour performer. Bon, je mes ça en lieu sûr dans ma poche pour éviter que t'ailles prendre ça pour des bonbons.

Euhumm... "Les dialogues sont nuls" : vraiment ? Pourrais tu me fournir un ou deux exemples ? Je les trouve plutôt subtils, moi. Par exemple, ce gorille qui lance un "Human see, human do". Mais, c'est peut-être un peu trop subtil pour toi. Mmmhh... Connais-tu "La guerre du feu", mon petit ?

"Le scénario n'est pas crédible" : Je ne vois pas en quoi non plus. Si ce film est resté un classique, après presque 50 ans, alors que, par exemple l'atroce remake de Tim Burton est quelque peu oublié, il doit y avoir une raison, non ? Mais je t'en prie donne moi donc des exemples.

"Même des gens avec des masques de singes très peu souples jouent mieux que (Charlton Heston) : là, je veux bien, les acteurs qui jouent les singes sont réellement impressionnants, en particulier le légendaire Roddie McDowall.

"Les personnages sont mal définis" : comment ça mal définis ? Heston, l'astronaute misanthrope et cynique, Zira la scientifique "humaniste", Cornélius l'archéologue à la fois aimant et inquiet pour sa fiancée, Zaïus l'inquiétant notable qui en sait plus qu'il ne veut en dire, etc. On est loin de personnages bi-dimensionnels et rapidement oubliés dans le genre "Prometheus", par exemple.

"La traversée du désert (...) longue et interminable" : mais nécessaire, galopin. Les astronautes ont échoué sur une planète hostile au sol empoisonné (par quoi ?) mais à l'atmosphère respirable. Il s'agit de démontrer leur isolement et leur situation désespérée. La découverte de l'oasis est donc un soulagement, mais de très brève durée puisqu'ils vont tomber de Charibde en Scylla.

"Les séquences d'action se résument à des gens qui courent dans tous les sens comme des idiots" : Dois-je comprendre que tu fais référence à la séquence de la chasse ? Pour moi, c'est une admirable séquence. Les astronautes (et le public qui s'identifie à eux) se retrouvent soudainement plongés dans un univers sens dessus-dessous dans lequel les humains ne sont rien de plus que des bêtes sauvages et répugnantes vêtues de peaux de bêtes, pourchassées par des animaux (des singes) à cheval, bien vêtus et armés. L'horreur de celle-ci est atténuée par une touche d'humour noir (les gorilles rigolards qui posent pour la séance photo comme des crétins de chasseurs humains).

En matière d'humour, tu as peut-être raté le geste des trois juges orang-outan au cours du procès.

Le spectateur est soumis à une tension nerveuse constante, d'autant plus admirablement soutenue que, normalement, tu SAIS ce qui va se passer. Heston est joyeusement ignorant jusqu'à la fin de l'horrible réalité, mais combien de spectateurs le sont encore après 50 ans ? Et ça marche encore ! Les masques sont une superbe réussite qui n'a guère vieilli. On parle de 1968, quand même et les acteurs arrivent à être identifiables et expressifs.

Les épisodes ultérieurs sont nettement moins réussis, je te le concède, mais ce premier opus est un chef d'oeuvre du cinéma.

Ah la la... Je ne sais vraiment pas ce qu'on va faire de toi. Perso je t'aurais bien vendu à des roms mais je crains que tu n'aies passé la limite de péremption.

Prof Solitaire a dit…

Tu avances des arguments solides... et tu as souvent raison. Ma tête comprend ce que tu dis, mais dans les faits, je me suis emmerdé en regardant ça. Je n'étais peut-être pas dans le bon état d'esprit...

fylouz a dit…

Et au début du film, lorsque l'un des astronautes plante un petit drapeau dans le sable, à la grande joie de Taylor ? Inimaginable de nos jours...

Allez, galopin, petit cadeau :
https://www.youtube.com/watch?v=-VGlR_GgasA

fylouz a dit…

Et la B.O. de Jerry Goldsmith ? Un pur chef-d'oeuvre !

Prof Solitaire a dit…

Ouais, bon... tu y vas un peu fort, mais je suis près à admettre que ce n'est peut-être pas si nul.

Prof Solitaire a dit…

Au moins j'ai réussi à faire diversion et tu m'as foutu la paix avec ton esti de Starship Trooper à la noix! ;-)