31 août 2015

Le Prof versus le féminisme

J'ai été vraiment abasourdi en regardant les statistiques du blogue dimanche dernier. Mon plus récent billet a été lu plus de 1600 fois! C'est tout à fait exceptionnel, je n'avais pas vu un nombre de clics aussi élevé depuis fort longtemps. J'imagine que ma récente décision de publier mes billets sur Facebook y est pour quelque chose. Mais peu importe la raison, je suis tombé en bas de ma chaise en voyant ça...

En même temps, il est très rassurant pour moi de voir autant de gens s'intéresser au discours féministe et, je l'espère, faire preuve d'un certain scepticisme face à cette idéologie qui est adoptée sans réserve par les médias. J'ai moi-même aveuglément cru au féminisme pendant très, très longtemps. C'est bon de savoir que tout le monde n'est pas hypnotisé comme je l'ai été pendant des années. Et si ce genre de billet peut faire réfléchir des gens qui se considèrent toujours féministes, ben tant mieux!

Comme toujours, vous avez parfaitement le droit d'être en désaccord, mais je demande à mes détracteurs de se souvenir d'une chose très importante: critiquer le féminisme ne signifie pas qu'on soit anti-femme ou misogyne. C'est ce que les féministes veulent nous faire croire, mais c'est faux. Être antiféministe pour moi, c'est être en faveur de l'égalité, la vraie, celle qui n'accorde pas plus d'importance à un sexe qu'à l'autre, celle qui veut des règles égales et les mêmes opportunités pour tout le monde, celle qui ne diabolise pas 50% de l'humanité et celle qui ne passe pas sous silence les discriminations dont sont victimes les garçons et les hommes. Pour moi, c'est essentiellement ça être un antiféministe.

Puisque, de toute évidence, j'ai de nombreux nouveaux lecteurs et que le sujet du féminisme semble beaucoup les intéresser, j'ai pensé créer ce billet dans lequel vous pourrez facilement retrouver des liens vers tous mes billets passés qui critiquent cette idéologie, ses fabulations et ses effets pernicieux dans la société. Je les ai regroupés par thèmes afin de vous permettre d'identifier plus facilement ceux qui vous intéressent.

Merci d'être là et bonne lecture!

Mon opinion

"Voyez-vous vraiment le mouvement féministe comme des folles hystériques?"
Une lectrice de ce blogue a réagi fortement à de récents billets que j'ai publiés à propos de ce que je considère être des dérapages féministes.

Réflexions sur le féminisme
Depuis que j'ai commencé à publier des billets qui sont ouvertement critiques de l'idéologie féministe et qui en dénoncent les multiples dérives, je dois dire que les réactions de scepticisme ont été relativement nombreuses. Je ne considère pas que cette mini-controverse soit une mauvaise chose en soi. Au contraire, ça me force à réfléchir à ce que j'écris.

Conversation à propos du féminisme
Une intéressante conversation entre votre humble serviteur et Marâtre, une lectrice de longue date de ce blogue.

Féminisme au Québec

Société sexiste?
Dans les pages de La Presse, sous le titre "Non, le sexisme n'est pas mort en 2014", Nathalie Couillard nous offre une liste d'incidents sexistes récents afin d'illustrer le fait que nous vivons tous dans une société sexiste.

"La masculinité toxique"
C'est avec un profond dégoût que j'ai lu cet article sexiste, ridicule et haineux de Geneviève St-Germain.

Solutions féministes
Le scandale baptisé Ghomeshigate entourant cet animateur de radio anglo-canadien bat son plein et ne semble pas s'essouffler, bien au contraire. La suspensions de deux députés du PLC n'a fait que jeter de l'huile sur le feu.

abuseurs = hommes
Et le délire se poursuit, inlassablement. Extrait d'un article de Sophie Bérubé

À bas le harcèlement!
Le président de l'Assemblée nationale vient de charger un groupe de femmes parlementaires de concevoir une politique sur le harcèlement sexuel.

Envoyer chier Foglia
Pierre Foglia a récemment publié une chronique fort intéressante à propos des délires du féminisme et de cette grande vague d'hystérie du viol qui déferle actuellement sur le Québec.

Affiches féministes
Campagne de pub improvisée contre le harcèlement sexuel à Montréal.

Crise à l'UQÀM
Après avoir frappé les campus universitaires américains et anglo-canadiens, voilà que le tsunami paranoïaque de la "culture du viol" gagne l'UQÀM.

Marois débloque...
Les élucubrations délirantes des féministes sont mainstream. Voilà que Pauline Marois se joint à la fête, apportant aux arguments féministes les plus stupides une couche supplémentaire d'apparente respectabilité.

"Quand les harceleurs s'en sortent mieux que leurs victimes"
Dans cet article de Marie-Claude Malboeuf publié dans La Presse, tous les harceleurs sont des hommes et toutes les victimes (sauf une) sont des femmes.

Petrowski et Sarkeesian: même combat!
Ceci démontre bien que les idées toxiques des féministes fanatiques américaines sont chaleureusement accueillies au Québec par nos propres féministes locales. C'est certainement le cas de Mme Petrowski.

Manif féministe interdite aux hommes
Une manifestation «interdite» aux hommes s'est déroulée à Montréal, à l'invitation d'une organisation féministe.

Cinq, quatre, trois, deux et... un
Martine Ouellet, appelle à chasser le "sexisme ordinaire" de la colline parlementaire.

"Toi, le gros!"
Dans les pages du Devoir, Francine Pelletier s'est réjouie d'un texte composé et lu par un homme qui dénonce les agressions contre les femmes. Le problème avec son texte c'est qu'il sème la crainte des hommes.

La CAQ versus les féministes
Y a-t-il quelque chose de plus divertissant en ce bas monde que de regarder deux groupes que tu méprises s'engueuler entre eux? Moi, ça me donne juste le goût de me tirer une bûche et de regarder le duel des cons en souriant et en mangeant du pop corn! :-)

Jean-François Mercier goûte à l'intimidation féministe
Les féministes radicales sont seulement aux USA. pas vrai? Ici, nos féministes sont tellement plus raisonnables! Seules les femmes sont victimes d'intimidation sur Internet, pas vrai? Elles seules reçoivent des menaces et des injures! Voici une belle petite dose de réalité.

La censure du désir masculin
Mathieu Bock-Côté: "Il y a quelque chose de profond qui joue ici: c’est la censure du désir masculin, qu’il faudrait évacuer de la vie sociale et que les hommes devraient désormais refouler pour ne plus que les femmes en soient témoins. En fait, on assimile de plus en plus systématiquement le désir masculin à l’agression et à la tentation du viol, qui serait son véritable révélateur."

Les Patriotes étaient de sales sexistes!
On dirait qu'à chaque semaine, une nouvelle tentative de réécrire ou de réinterpréter l'histoire à des fins idéologiques fait surface. Vous avez entendu la dernière? Les Patriotes de Louis-Joseph Papineau, ces véritables héros de l'histoire du Québec étaient en fait... des sexistes misogynes! C'est du moins ce qu'avancent les féministes sur de nombreux médias.

Agnès Maltais déconne
Les gens qui ont été choisis pour diriger le Carnaval de Québec sont tous des hommes! SEXIIIIISME!!!

Le féminisme de Lise Payette
Ma réponse à une chronique délirante de Lise Payette dans laquelle elle affirme, entre autres choses, que "les hommes portent tous la responsabilité du comportement des autres hommes."

«Mon cell, un pénis, ben des chips.»
Si un homme compare une femme à un objet, c'est l'hécatombe. Si une femme fait la même chose, elle est immédiatement pardonnée.

Des quotas de femmes?
Les résultats du dernier scrutin témoignent d’un déclin du nombre de députées au Salon bleu. La solution des féministes? LÉGIFÉRER!

PKP et la parité obligatoire
Wow, bravo à PKP qui a refusé d'endosser une proposition sexiste, discriminatoire et anti-démocratique!

Le "DÉNI" des femmes?
Ma réplique à la lettre ouverte de trois auteures féministes qui affirment que les politiciens ne s'intéressent pas au point de vue des femmes.

Conversation avec une collègue
Ceci est la fidèle transcription d'une conversation que j'ai eue ce matin avec une collègue.

Climat malsain
Tu critiques le féminisme? Tu es Marc Lépine!

Écoles féministes

Les garçons en difficulté: l'école fait la sourde oreille
Le Québec est l'un des endroits où les écarts de diplomation entre garçons et filles sont les plus importants!

Prioriser les filles!?!
Les statistiques s'entendent toutes pour nous dire que la plupart des enfants en difficulté à l'école sont des gars. Alors, que propose l'un des principaux syndicats d'enseignants du Québec pour remédier à cette situation catastrophique? Réponse: prioriser les filles.

La guerre aux garçons
L'école est en guerre contre les garçons.

L'école hostile aux garçons
Is my son really welcome?

Les enseignantes évaluent-elles injustement les garçons?
Ce que suggère cette étude est très, très, très troublant et inquiétant.

Discrimination des élèves masculins
Lorsque les garçons reçoivent de moins bonnes notes que les filles, même s'ils réussissent mieux qu'elles aux examens!

Écoles: explosion du nombre de diagnostics
Un élève sur cinq - voire près de un sur trois dans certaines commissions scolaires - est aujourd'hui considéré comme handicapé ou ayant un problème d'apprentissage ou d'adaptation. La majorité des enfants qui sont diagnostiqués sont des petits garçons. Vous trouvez ça normal, vous?

Les médecins essaient-ils de guérir L'ENFANCE?
«Un petit garçon qui a besoin de bouger et qui se retrouve dans une classe de 30 élèves avec un professeur épuisé risque davantage de recevoir un diagnostic de TDAH que s’il se trouve dans une classe plus petite, où il peut laisser libre cours à son imagination et à sa vitalité»

Une journée "sans garçons"
Quelle est la meilleure façon d'intéresser les petites filles aux maths et aux sciences? Ben, en se débarrassant des petits garçons, pardi! C'est parfaitement logique, pas vrai?

Doris Lessing: "Cessez de salir les hommes!"
Cette auteure britannique dénonce la propagande féministe et misandre qui est courante dans les écoles.

C'est bien écrit! Pour un garçon!
Les garçons sont des cons incompétents, c'est bien connu. Alors lorsqu'une enseignante tombe sur un rare garçon qui est moins médiocre que les autres, elle se doit de le féliciter... mais tout en lui rappelant au passage que ça ne doit pas lui monter à la tête parce que, après tout, il n'est rien de plus qu'un garçon.

Syndicat féministe
Quand tu es un enseignant masculin, tu comprends un truc très, très, très tôt dans ta carrière: le syndicat qui a pour mandat de te protéger est FÉMINISTE, il souscrit pleinement et sans réserve à cette idéologie et toi, tu es essentiellement un membre de seconde zone.

Les périls d'être un prof mâle
À la suite de mes récents déboires causés par des allégations injustifiées et fausses à propos de mon travail, voici ce texte des plus intéressants écrit par deux professeurs en éducation de l'université Nipissing.

Quand la C.S. s'attaque au décrochage des gars...
Ma commission scolaire a décidé de s’attaquer au décrochage scolaire chez les garçons! Comment y parviendront-ils, vous dites? Très simple : par décret.

Vos fils sont entre bonnes mains...
"Je ne voyais vraiment pas comment leurs analyses grammaticaux allaient donner le goût d'écrire à des p'tits gars de 12 ans."

Esti que je suis écoeuré de me la faire servir, celle-là. On me la répète depuis le début de ma carrière.

"Le côté humain avait été évacué"
Évidemment, c'est beaucoup plus facile à faire quand on est une femme. Lorsque les hommes s'attardent à créer des liens avec des enfants, on les soupçonne immédiatement d'avoir des mauvaises intentions.

Le fascisme de la casquette‏
"Je ne savais pas que tu étais une fasciste de la casquette."

Le règne des filles
Dans les 64 pays étudiés, sans exception, les filles de 15 ans sont plus avancées que les garçons du même âge en termes de compétences maîtrisées. Les mathématiques sont la seule discipline où les garçons font encore jeu égal ou sont en avance.

Délires féministes

Quand les féministes veulent bannir UN MOT!
Des féministes américaines sont en croisade pour bannir le qualificatif "bossy" qui, selon elles, est sexiste.

Quand les féministes dérapent
Voilà quelques perles féministes dans toute leur toxicité...

10 idées débiles de nos amies féministes
Une liste des 10 propositions féministes les plus démentes.

7 citations féministes débiles
Le site Liberty Viral dresse la liste des 7 citations féministes les plus débiles des 6 derniers mois.

"La féminité, c’est le seul Dieu valable."
Il faut vraiment lire ce papier pour le croire. Il a été écrit par une psychologue féministe.

Les femmes doivent être "plus égales" que les hommes
La très sympathique tarte ci-dessus n'est pas mathématicienne, vous l'aurez deviné. Il s'agit de Jessica Valenti, une blogueuse féministe.

Psychologie féministe 101
À peine 8 minutes après le début, un groupe féministe a fait irruption dans la salle en hurlant et en faisant un tapage terrible. Ils ont complètement bousillé l'événement et, évidemment, la sécurité n'a absolument rien fait.

Elles se sentent agressées par... une statue!
Une statue de Tony Matelli, installée à l'extérieur d'un musée, a provoqué une avalanche de critiques paranoïaques de la part d'étudiantes de l'université voisine.

Tu es pro-viol si...
Dans ce vidéo, l'Amazing Atheist s'insurge à propos d'une liste qui a été mise en ligne par une féministe afin de permettre aux femmes de déterminer si leur chum est "pro-viol".

Questions féministes
Voici 20 questions féministes répondues par des hommes et qui démontrent bien que cette idéologie est fondée largement sur de fausses présomptions d'inégalité et de persécution.

Quand les délires féministes s'immiscent dans la science
Il faut le voir pour le croire...

La "biologie féministe"
Un nouveau délire féministe

Le scandale de la chemise
"I don't care if you landed a spacecraft on a comet, your shirt is sexist and ostracizing!"

Oui, l'air climatisé est SEXISTE!
Un autre complot du patriarcat! Les féministes occidentales ont vraiment la vie dure...

Jamais contentes
Saviez-vous que le fait d'être aimable et souriant avec les femmes est une forme de sexisme? Les féministes appellent ça du "sexisme bienveillant"!

Jamais contentes 2
Une féministe dénonce les sifflets et les regards des passants. Puis, quand ceux-ci s'arrêtent, elle déclare que ça lui manque.

Le féminisme rabaisse et insulte les femmes...
Extrait de l'excellent article de Janet Bloomfield.

Misandrie féministe

Le monde serait meilleur si les hommes n'existaient pas!
"Would a world without men really be so bad?"

Liberal feminists on Twitter issued a number of messages calling for the death of all men using the hashtag "#killallmen." 

Vous connaissez Femitheist?
Je vous présente Femitheist, une attachante et sympathique jeune femme qui ajoute sa voix au nouveau mouvement féministe du 21e siècle! L'objectif ultime de cette grande dame est le plus louable de tous: la paix sur Terre! Rien de moins! Comment y arriver? C'est tout simple: il suffit d'éliminer 90% de la population masculine du monde.

Remplaçons la fête des pères par... le Jour de la Castration! 

Il ne faut pas s'attrister que des hommes soient tués dans un conflit armé...

Haine à l'état pur
Si ceci est véridique et pas une supercherie, alors je crois que c'est le texte le plus haineux, le plus monstrueux et le plus abject que j'ai lu de ma vie.

L'homme jetable
La femme est précieuse, l'homme est jetable...

La vérité sur la "guerre contre les femmes"
"Basically, the message to women is to treat all men as if they're poison."

Iniquités
On a tous entendu parler d'iniquité salariale entre les hommes et les femmes, mais il y a une injustice frappante sur le marché du travail qui a des conséquences bien plus grave: la MORT. Toutefois, on n'en entend JAMAIS parler.

Quelle meilleure façon de sensibiliser les gens à la violence faite aux femmes qu'en transformant des personnages fictifs bien connus en batteurs de femmes?

Être un homme dans un CPE
Radio-Can nous offre cet article à propos des hommes qui travaillent dans les CPE. Bien que ce ne soit pas le focus de l'article, la discrimination, la pression et la méfiance dont sont victimes ces hommes transparaissent dans plusieurs extraits.

Le féminisme moderne se trompe à propos des hommes
"For, at their crux is the notion that men are either genetically or socially conditioned to be evil. This explains why relatively harmless acts - an admiring glance, a whistle, a propensity for lads mags - are imbued with such weighty significance, often lazily labelled as "rapey".

"Comment castrer ton homme"
Voici un autre bouquin pour votre bibliothèque, chères féministes!

"J'ai grandi sur une ferme à castrer des porcs"
Oui, cette femme se présente aux élections en se vantant qu'elle a mutilé des porcs mâles pendant toute sa jeunesse...

La haine n'a pas de sexe
Un premier centre pour hommes a été ouvert cette année à Toronto. Ce centre offrira des ressources légales et des groupes de soutien pour les hommes, les pères et les garçons qui en ont besoin. Dans cet article du Toronto Star, une certaine Heather Mallick commence par se moquer de l'apparence du type qui est à l'origine de cette belle initiative... et ne s'arrête pas là!

La haine des féministes
Les propos des féministes seraient jugés haineux et inacceptables s'ils étaient dirigés envers n'importe quel autre groupe que les hommes.

Citations féministes du jour
"Les hommes sont tous des violeurs et c'est tout ce qu'ils sont!"

Fausse alerte
Deux élèves s'en prennent à une victime du sexe opposé en la frappant violemment, en l'injuriant, en lui crachant au visage!

Buzz Aldrin est sexiiiiiiste!
L'un des membres de l'équipage de la mission Apollo 11 et la deuxième personne à avoir mis le pied sur la lune, a OSÉ manifester de la fierté à propos de cet extraordinaire accomplissement. Il n'en fallait pas plus pour déchaîner les foudres des féministes.

Pauvre machine...
Oui, les hommes sont des salauds violents qui sont incapables de se contrôler et on va vous le démontrer en les faisant frapper une boîte en métal avec un écran.

Conversation à propos de la sexualité masculine
J'ai absolument adoré ce podcast de la brigade des Honey Badgers à propos des hommes et de la sexualité masculine. C'est tellement rafraîchissant et je dirais même réconfortant d'entendre un groupe principalement composé de femmes parler de nous en des termes positifs!

"Non, les hommes ne sont pas tous des pédophiles potentiels"
Un article à lire absolument.

Ah? Je suis un porc?
Vous avez vu cette pub de condoms (intitulée Trojan Evolve) dans laquelle tous les hommes sont littéralement des porcs?

La "culture du viol"?

Paranoïa à Ottawa
Je regarde l'espèce de "crise" qui secoue présentement l'université d'Ottawa et je ne peux pas m'empêcher d'être complètement exaspéré.

Quelle culture du viol?
Plutôt une crise d'hystérie féministe...

La paranoïa du viol
Je trouve la comparaison à cette folie paranoïaque des années 80 tout à fait appropriée.

Mettons fin à l'hystérie du viol
Statistiques à l'appui...

Viol et misandrie
L'autre jour, je parlais de la situation de paranoïa qui prévaut à l'université d'Ottawa présentement et, par hasard, je suis tombé sur cette entrevue avec Karen Straughan qui touche au sujet du viol. 

Parlons de la vague de paranoïa du viol qui déferle sur les campus universitaires des USA et du Canada anglais. Voilà le type de dérapages débiles qui en résulte.

Selon les féministes, il ne devrait pas y avoir de présomption d'innocence dans des cas d'allégations de viol. La présumée victime (toujours une femme, dans leur esprit) devrait être immédiatement crue et son présumé agresseur arrêté, congédié ou suspendu sur-le-champ. Évidemment, c'est du délire et on vient d'en avoir une bel exemple.

Oui! Vous avez bien lu! Cette pauvre jeune féministe a reçu des menaces d'un homme monstrueux qui menaçait de la violer! Vous voyez comment ils sont ces salopards? Oups... pardon... fausse alerte... La police vient de découvrir que les menaces ont été formulées par... la jeune femme elle-même.

Banni parce qu'il "ressemble" à un violeur
Un étudiant masculin est banni de certaines zones du campus parce qu'une étudiante s'est plaint qu'il... "ressemble" au type qui l'aurait violée!

Dénoncer la présomption de culpabilité
Des étudiants américains en ont marre d'être considérés coupables avant procès dans des cas d'allégations d'agressions sexuelles. Voici l'histoire particulièrement horrible du jeune Kevin Parisi.

Lettre à celle qui l'a faussement accusé de viol...
Ce jeune homme adresse une lettre à la fille qui l'a faussement accusé de viol. Le résultat mérite vraiment d'être lu.

Harcèlement sexuel
Quand un homme harcèle sexuellement une femme, c'est un crime épouvantable dans notre société patriarcale qui encourage la culture du viol. Quand une femme harcèle sexuellement un homme... c'est juste drôle.

Le viol, c'est drôle...
Pas quand la victime est une femme! NOOOOOOON, dans ces cas-là c'est une monstrueuse tragédie! Et pas quand la victime est un enfant, dans ces cas-là c'est une abomination! Mais si la victime est un homme adulte... alors là, c'est tout simplement hilarant.

Le viol est cool!
Lorsque la victime est une fille mineure et l'agresseur un homme majeur, alors le viol est un crime monstrueux. Mais si toutefois la victime est un garçon mineur et l'agresseur une femme majeure, alors là, c'est génial!

Agressions au féminin
Deux enseignantes agressent un mineur.

Une enseignante pédophile évite la prison
Il y a une justice pour les hommes et une autre pour les femmes.

Une victime de viol doit verser une pension alimentaire à son agresseur...
La victime est un homme, évidemment. Il avait 14 ans lorsqu'il a été agressé par une pédophile de 20 ans. Elle est tombée enceinte et il doit maintenant lui verser une pension alimentaire.

Batman, victime de viol
Imaginez le scandale si un film d'animation pour les jeunes montrait un personnage féminin, victime de viol, qui semble minimiser l'horreur de son agression et qui fraternise avec son agresseur. Impensable, pas vrai? Mais si la victime est masculine, alors là, pas de problème.

"When Men Are Raped"
Une récente étude démontre que les hommes sont souvent les victimes de viols et que les femmes sont souvent les agresseuses.

Lauren Southern versus les féministes
Elle s'est présentée à une manif féministe à Vancouver avec un placard sur lequel était écrit: "Il n'y a pas de culture du viol en Occident." L'accueil ne fut pas très chaleureux.

Non, ce n'est pas un viol
L'auteure de cet article publié dans le Washington Post nous adresse un sévère avertissement. Non, dit-elle, toute relation sexuelle qu'on regrette le lendemain n'est pas un viol. Les féministes voudraient vous faire croire le contraire. Ne les croyez pas.

Harcèlement discriminatoire
Imaginez si ça avait été un homme qui s'était comporté de la sorte. Ce gars-là n'aurait jamais été revu! Elles auraient toutes fait la file pour porter plainte pour harcèlement... et avec raison! Mais dans ce cas-ci, il s'agit d'une femme. Combien d'enseignantes ont porté plainte? Pas une.

C'est pas l'fun, hein?
Non, se faire traiter de tueuse de bébés, ce n'est pas très agréable, mesdames. Mais vous savez quoi? Se faire traiter de violeur ou de pédophile potentiel, ce n'est pas particulièrement agréable non plus.

Propagande féministe

33 raisons de ne PAS être féministe
Voici donc 33 raisons de ne pas être féministe, selon le Prof Solitaire.

L'iniquité salariale est un mythe
L'iniquité salariale entre les hommes et le femmes est un mythe. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est l'éminent magazine Forbes

Pauvres femmes...
Bon, j'ai tenté de résister à la tentation, mais comme ce maudit vidéo de Laci Green ne cesse de rouler sur le net et qu'il ne semble pas en voie de s'essouffler, je me décide à lui répondre. Voici donc ma réplique à "50+ raisons d'être féministe".

Le féminisme selon Emma Watson
Mme Watson a livré un vibrant plaidoyer en faveur du féminisme, appelant même les hommes à rejoindre les rangs de ce mouvement. À la première écoute, ses propos peuvent sembler inoffensifs ou même vertueux, mais décortiquons un peu ses propos ici afin de voir ce qu'ils signifient réellement.

Le féminisme versus la vérité
Les affirmations des féministes sont-elles conformes à la réalité?

Non merci, Mme Watson
Voici des extraits d'un article fort intéressant publié par Cathy Young du Time.

Campus féministes
La professeure Janice Fiamengo de l'Université d'Ottawa parle du climat malsain créé sur les campus universitaires par les mouvements féministes. Le vidéo nous montre également les tactiques de protestations des féministes qui veulent empêcher les étudiants d'assister à ses conférences.

Enfants de féministes radicales
C'est une chose de voir des féministes s'en prendre aux hommes à coups de propos haineux. C'en est une autre de les voir s'en prendre à des enfants.

L'art d'être un homme féministe!
Vous êtes un homme mais malgré cela, vous souhaitez être admis dans les rangs du mouvement féministe? Voici les 11 règles à suivre pour obtenir votre carte de membre (de seconde classe).

L’égalité des sexes est-elle une invention moderne?
Contrairement à ce qu'on a tenté de nous faire croire, les femmes et les hommes ont presque toujours été égaux dans l'histoire de notre espèce.

Seinfeld ne se produit plus sur les campus universitaires
Les campus universitaires, qui devraient être des oasis de réflexion, de débat et d'ouverture d'esprit, sont de plus en plus pris en otages par des groupes idéologiques fanatiques, notamment des féministes enragées, qui réprimandent sévèrement toute dissension. C'est ce que constate Jerry Seinfeld.

Ce qu'on trouve sur un site féministe...
Ma réaction aux mèmes et aux slogans dénichés sur un site féministe réputé.

De l'action chez la directrice...
Seuls les hommes, et surtout ceux en position d'autorité, ont des comportements sexuels inappropriés au travail, pas vrai?

Women Against Feminism
J'ai beaucoup d'admiration pour ce groupe grandissant d'Américaines qui se dissocie publiquement du féminisme et se sa rhétorique toxique.

Jeux vidéo et BD sexistes?

Thunderf00t frappe dans le mille
Anita Sarkeesian est une féministe qui met de l'avant des arguments absolument délirants à propos des jeux vidéo. À l'entendre, la misogynie patente des jeux vidéo aurait une influence profonde sur la société dans laquelle nous vivons. Thunderf00t met son argumentaire en pièces avec un malin plaisir,

Thunderf00t crée des vidéos vraiment intéressants dans lesquels il anéantit de façon calme, posée et vraiment intelligente les propos déjantés des féministes telle que Anita Sarkeesian, la grande dénonciatrice des jeux vidéo "misogynes et violents".

Le scandale de Spider-Woman
Une couverture de la série Spider-Woman dessinée par Milo Manara a récemment fait scandale.

Gamergate
Le plus récent cheval de bataille des féministes? Les jeux vidéo.

Les gamers et leurs privilèges "invisibles"
Oui, une bande de gars pro-féministes contre deux femmes anti-féministes. Quel monde fascinant que celui dans lequel nous vivons! ;-)

LES CROCODILES
Dans cet album, toutes les femmes sont d'apparence humaine et plutôt jolies. Les hommes sont tous des crocodiles. Oui, tous.

Comic-books sous la censure féministe
Quand les féministes font trembler les éditeurs...

Les jeux vidéo violents ne s'en prennent qu'aux femmes?
Crafty Ape démontre la stupidité de cette affirmation.

L'autre violence conjugale

La violence occultée
Voilà la violence conjugale dont on n'entend jamais parler: More than 40% of domestic violence victims are male!

La vérité sur la violence conjugale
Extrait de cet article de Joseph Earnest, intitulé "Harvard study says 70 percent of domestic violence is committed by women against men."

La violence conjugale contre les hommes est en hausse
Vous n'en entendrez pas parler aux nouvelles, mais de plus en plus d'hommes sont victimes de conjointes violentes.

La violence conjugale, c'est aussi ça...
N'en déplaise aux féministes, les victimes de violence conjugale ne sont pas toutes des femmes et les agresseurs ne sont pas tous des hommes.

Victimes masculines de violence
Une bonne et une mauvaise nouvelle sur le front de la lutte pour la reconnaissance des hommes victimes de violence conjugale.

Le silence des victimes masculines
Pourquoi les hommes ne parlent-ils pas de la violence conjugale qu'ils subissent?

Les femmes plus "agressives et contrôlantes"
Ne craignez rien, ce n'est pas dans un quotidien québécois qu'on lirait ça! Il faut se tourner vers l'étranger pour trouver une telle audace.

Lorsqu'il s'agit d'une femme qui est victime d'un homme, les gens n'hésitent pas à s'indigner et à intervenir. Mais lorsque les rôles sont inversés, alors les gens rigolent.


Violence domestique en public
Tabasser un homme en public? Pas de problème...

La faute de la victime
Elle l'a aspergé d'huile bouillante? Il a dû faire quelque chose pour le mériter...

Discrimination contre les garçons et les hommes

“Girls are Smart, Boys are Stupid”
Le féminisme n'affirme plus que les femmes sont les égales des hommes, mais plutôt qu'elles sont supérieures.

Si c'était une de ces hordes de blogueuses féministes enragées qui disait ça, on ne s'en étonnerait pas. Après tout, elles ont dit bien pire. Mais croyez-le ou non, cette déclaration extraordinairement sexiste sort de la bouche de la Première Dame des États-Unis!

Si vous êtes accusé d'un crime, le fait d'être une femme augmente considérablement vos chances d'être disculpée. Et si vous êtes trouvée coupable, vous avez beaucoup plus de chance de ne jamais voir l'intérieur d'une cellule.

Au moins, en Australie, ils ont le droit d'en parler. Et de le dénoncer.

Une autre victime innocente de la paranoïa des pédophiles.

Affection suspecte
Permettez-moi de vous raconter une anecdote entièrement véridique.

"Je n'engagerais pas un mâle"
Les propos de cette directrice d'école américaine vous laisseront pantois.

La pédophilie n'est pas un phénomène exclusivement masculin
Vous croyez que seuls les hommes peuvent être pédophiles? Cette fascinante entrevue avec Mme Michele Elliott à propos des femmes pédophiles vous ouvrira les yeux.

Indignation à deux vitesses
La société n'est jamais à court d'indignation lorsqu'une fille d'âge mineur est séduite et agressée par un homme d'âge adulte. Personne n'oserait tenter de justifier un geste aussi odieux. Ah! Mais si vous inversez les rôles, là, ça change tout!

Pères dénigrés
Pourquoi les mères sont-elles encore perçues comme indispensables et les pères comme étant d'une importance bien secondaire?

Être père au Québec
"Tu n'as pas besoin de chum pour ça. Va dans un bar, choisis un gars pour la nuit et c'est aussi simple que ça."

Un gym réservé aux femmes
Soumia Allalou demande que la direction de McGill instaure des plages horaires seulement pour les femmes au centre sportif.

"Je laisse la porte ouverte..."
Partout, la terreur des enseignants et des professeurs est la même: être faussement accusé par des étudiantes. Cette peur est désormais partagée par des hommes qui travaillent dans d'autres domaines.

Homme + enfants = pédophilie
Authentique conversation entendue entre quelques-unes de mes collègues.

Le mythe de la sexualité masculine
On vit dans une société qui a une image tout à fait simplisteet ridicule de la sexualité masculine.

Féminisme et intégrisme religieux
Les hommes hétérosexuels devraient avoir HONTE de trouver des belles femmes sexy! Leur regard est sale et leur désir répugnant! Ils traitent les femmes comme des objets, c'est monstrueux!

Baiser saoul peut être tragique... si tu es un gars!
Deux individus complètement ivres décident de baiser. Pour les autorités de ce collège américain, la fille n'a rien fait de mal. Mais le gars s'est rendu coupable de VIOL en couchant avec cette fille!

Tu es seulement coupable si tu es un gars
Ils sont tous les deux saouls. Ils baisent. Le gars est un violeur. La fille est une victime.

Deux féministes et la liberté d'expression
Un Ontarien a perdu son job et risque 6 mois de prison s'il est trouvé coupable de harcèlement envers deux féministes. Pourtant, il ne les a pas menacées. Il n'a fait aucun commentaire de nature sexuelle. Il était simplement en désaccord avec ce qu'elles ont écrit sur Twitter.

COUPAAAAAAABLE!
Un étudiant du Massachusetts est accusé de viol. Il est immédiatement expulsé, évidemment. Pourtant, l'étudiant a en sa possession des preuves de son innocence, notamment des textos envoyés par la présumée victime.

Maudit patriarcat!
Un homme innocent emprisonné pendant 17 ans après avoir été condamné à tort de viol n'obtient aucune compensation pour le temps qu'il a passé derrière les barreaux - mais il devra payer 111 000$ de pension alimentaire.

La discrimination envers les garçons
Une spécialiste de la santé mentale dénonce le traitement discriminatoire dont sont victimes les jeunes garçons et l'absence d'empathie à leur égard: "Our society has been silent, apathetic and cruel for too long about how our boys are treated, ignored and harmed."

La désastreuse éducation des garçons...
Tellement vrai... et tellement dévastateur...

"We mustn't make boys feel bad about being male"
Cessons de culpabiliser les garçons!

Taxis pour femmes seulement
Plus discriminatoire que ça, tu meurs!

Un FB pour femmes seulement
Imaginez un réseau social qui refuserait le membership aux femmes. Imaginez le scandale, les dénonciations, les accusations de sexisme, de misogynie et de patriarcat, imaginez le psychodrame national! Mais si un réseau social refuse de servir des hommes, alors là, pas grave.

Stationnement pour femmes
Des places réservées aux femmes à l'aéroport de Francfort.

Le sexisme de MALEFICENT
"Ah! Maleficent is yet another power redemption movie about the glories of femininity and the evils of masculinity."

Voler un sans-abri...
Si quelqu'un vole l'argent d'un sans-abri sur la rue, les gens n'hésiteront pas à intervenir. Sauf si le voleur est... une femme. Dans ce cas-là, les gens n'osent pas dire un esti de mot.

Si un homme pique le porte-feuille d'une femme, cela provoque une réaction à tous coups. Si une femme vole un homme... rien.

T-shirt féministe
Amusant ou pas?

Les hommes peuvent être de bons parents, eux aussi!
Ben oui! Incroyable mais vrai! Le rôle de bon parent affectueux et attentionné n'est pas l'apanage des femmes! Quel choc! Quelle surprise! Qui l'eut cru?

Citations et mèmes

Mariage
Les hommes qui ne se marient pas sont...

Jackson Katz
Boys will be boys?

Pour l'égalité? Ha!

Pas si privilégiés que ça, finalement...

Les hommes doivent s'exprimer!

Le mouvement féministe est mort.

Elle dénonce la propagande féministe qui est courante dans les classes de primaire.

Pour les féministes, c'est toujours deux poids, deux mesures...

Tout le monde
Mettons fin à la violence...

Discrimination
"Discrimination against men is equal opportunity."

Humour

Bill Maher versus le féminisme
Hilarant...

Harcèlement de rue
Aucune femme n'est à l'abris du harcèlement de la rue! Même pas la princesse Leia!

Arrêtez de nous opprimer!
Désolé!

Le verre féministe
Hilarant!

PÈRE OU IMPAIRS
Faut-il rigoler ou s'indigner de cette BD qui dépeint le père comme un parfait imbécile qui ne fait que des gaffes, perpétrant ainsi le stéréotype des hommes qui sont incompétents avec des enfants?

The Mass Murder Show
"C'est la faute du patriarcat! Pourquoi les hommes ont-ils tant de colère? GRRRR!"

Women's Studies
"C'est tellement cool! Si tu utilises ton imagination, tu peux blâmer les hommes pour absolument tout!"




29 août 2015

Le "DÉNI" des femmes?

Les féministes sont complètement exaspérantes.

Avant de plonger, un peu de contexte.

La semaine dernière, Thomas Mulcair a imité Harper et a décidé de ne plus participer à un débat des chefs qui devait porter UNIQUEMENT sur les femmes, ce qui a forcé les organisateurs à annuler l’événement.

Personnellement, je suis d'accord avec lui, pourquoi devrait-il y avoir un débat uniquement sur ce sujet et aucun autre? Qu'est-ce qui viendrait le justifier? Trudeau, lui, était "very disappointed". Of course.

Évidemment, il n'en fallait pas plus pour que les féministes déchirent leur chemise et hurlent au sexisme!

Trois d'entre elles, Martine Delvaux, Marilyse Hamelin et Pascale Navarro, ont signé une lettre ouverte qui, comme d'habitude, a été publiée partout: La Presse, Le Devoir, Châtelaine, etc. Les propos des féministes sont toujours largement diffusés dans les médias. Le problème, c'est qu'ils sont rarement critiqués. Les gens sont tous terrifiés d'être taxés de misogynie...

Voyons donc ensemble ce que contient cette fameuse lettre:

Nous vivons dans un pays où il n’est pas prioritaire d’entendre le point de vue des femmes. C’est la conclusion que nous tirons devant le refus du premier ministre sortant et du chef du NPD de débattre d’enjeux qui concernent les femmes.

Le ton de la lettre est donné avec cette déclaration complètement ahurissante. Prenez le temps de la relire. Il y a plein de trucs complètement déjantés dans ces deux phrases-là.

Premièrement, les auteures de cette lettre se basent sur la décision de DEUX PERSONNES de ne pas participer à UN ÉVÉNEMENT, et cela leur suffit pour affirmer que TOUT UN PAYS refuse d'entendre TOUTES LES FEMMES! C'est tout de même extraordinaire! Comme généralisation abusive, il est difficile d'imaginer mieux!

Deuxièmement, remarquez comment les auteures écrivent "LE" point de vue des femmes. Comme si les femmes n'avaient toutes qu'UN SEUL point de vue, qu'elles le partagent TOUTES sans exception et qu'elles sont LES SEULES à pouvoir le mettre de l'avant. Les femmes, selon ces trois féministes, sont un gigantesque bloc homogène qui partage exactement le même point de vue sur absolument tout. Selon elles, la moitié de la population pense toute exactement la même chose!

Imaginez si un auteur affirmait qu'il représentait LE point de vue de TOUS les hommes. Je serais le premier à l'envoyer paître, même si j'étais personnellement d'accord avec ses opinions! Les hommes ont des points de vue extrêmement variés sur tous les sujets et il serait complètement outrancier de prétendre qu'un point de vue est partagé par quiconque est né avec un pénis! Pourtant, les féministes instrumentalisent les femmes sans cesse et personne ne semble s'en offusquer. Vous n'êtes pas écoeurées, Mesdames, de voir ces gens-là parler en votre nom, sans votre permission et sans vous consulter? Vous n'êtes pas écoeurées de vous faire dicter quel est votre point de vue par ces gens qui s'approprient le privilège de vous représenter?

Moi, j'en aurais soupé à votre place!

Troisièmement, remarquez comment les auteures affirment que les politiciens refusent de débattre "d'enjeux qui concernent les femmes". Vraiment? Voyons voir.

Dans cette campagne, qui est loin d'être terminée, il a déjà été question de nombreux enjeux importants. Les partis ont abordé la question de l'environnement, de la forêt et de la construction du pipeline Énergie Est, mais ça ne concerne pas les femmes, ça? Un déversement de pétrole au Québec affecterait seulement les hommes? Le réchauffement climatique est un problème qui touche uniquement les hommes? En fait, je ne serais même pas étonné d'apprendre que ces auteures considèrent que seuls les hommes en sont responsables, elles ne seraient pas les premières féministes à l'affirmer.

Il a également beaucoup été question d'économie (très souvent), d'équilibre budgétaire, de reddition des comptes et d'austérité. Je suppose que ça ne touche pas les femmes ça non plus? Il a été question de liberté de presse, qui ne concernerait apparemment que les hommes. Et l'agro-alimentaire, ça ne touche pas les femmes ça? Elles ne mangent pas, elles? Il a beaucoup été question d'éthique, mais je suppose que seuls les hommes ont des problèmes avec ça, pas vrai? On a parlé du prix de l'essence qui serait apparemment sans conséquences pour les femmes. On a parlé d'infrastructures, seraient-elles uniquement utiles pour les hommes? On a parlé des anciens combattants et aux dernières nouvelles, il y avait pourtant des femmes dans l'armée. On a parlé de sécurité routière, mais nos courageuses auteures féministes rétorqueraient probablement que seuls les hommes provoquent des accidents. Il a été question de conciliation travail-famille, n'est-ce pas là un sujet qui touche les femmes de plein fouet?

On a parlé des aînés (et encore ici) les auteures iraient-elles jusqu'à nier que, puisqu'elles vivent plus longtemps, les femmes forment la majeure partie des gens du troisième âge qui bénéficieront de ces mesures? D'ailleurs, en passant, n'est-il pas étonnant que ces pauvres femmes opprimées, discriminées, exploitées et réduites à la servitude vivent plus longtemps que les hommes? Vous ne trouvez pas ça fascinant, vous?

Bref, comme on le voit bien, TOUS les enjeux qui ont été abordés depuis le début de cette campagne électorale touchent les femmes au moins autant que les hommes et parfois même davantage. Mais ce n'est pas assez! Ce que souhaitent les féministes, c'est qu'on parle de sujets qui concernent UNIQUEMENT les femmes. Comme quoi, me direz-vous? Voyons ce que proposent les auteures de cette merveilleuse lettre:

Le recul de la représentation politique des femmes, depuis quelques années, est inquiétant et, au lieu de s’en préoccuper, au lieu de placer ce sujet au centre de leur campagne électorale, voilà que nos politiciens désertent.

Ah! La représentation politique des femmes. Le sujet féministe de l'heure, évidemment. Et il est, de toute évidence, beaucoup plus important que tous les autres enjeux mentionnés ci-haut, à leurs yeux.

J'ai déjà écrit sur ce sujet ici et ici. Je n'ai pas vraiment envie de tout répéter, mais disons simplement deux choses.

Premièrement, il est vrai qu'il y a un plus grand nombre d'élus masculins. Mais pourquoi? Est-ce à cause du "patriarcat", de la "misogynie" ou de la discrimination généralisée de la société? Qu'est-ce qui empêche les femmes, et uniquement ces dernières, à se lancer en politique? Réponse: absolument rien. C'est une carrière qui les intéresse en moins grands nombres, c'est tout. Ça ne rejoins pas leurs intérêts, leurs valeurs, leurs ambitions, leur plan de vie. C'est également le cas de la plupart des hommes d'ailleurs. C'est un choix personnel, tout simplement.

Deuxièmement, les féministes proposent qu'on instaure des politiques de "parité obligatoire" qui FORCERAIENT les partis et les gouvernements à compter au moins 50% de femmes. Mais cette proposition est débile pour un paquet de raisons. Tout d'abord, ce sont les électeurs qui doivent choisir qui les représente, pas des quotas féministes préétablis. Deuxièmement, puisque davantage d'hommes s'intéressent à la politique, la parité obligatoire empêcherait plusieurs d'entre eux de se présenter aux élections simplement parce qu'ils sont des hommes, ce qui est discriminatoire. Troisièmement, les partis seraient obligés de choisir des candidats non pas en fonction de leurs compétences, mais bien en fonction de leur sexe, ce qui est un critère beaucoup moins important que le premier. Bref, cette proposition n'est rien de moins que de la discrimination sexuelle institutionnalisée.

Certaines universités américaines ont instauré des quotas semblables pour assurer que les gens engagés respectent des quotas de genre, d'ethnie et d'orientation sexuelle... ces critères-là deviennent alors plus importants que les qualifications du candidat, sans parler de l'énorme "bureaucratie de l'équité", coûteuse et inutile, que cela engendre. Le résultat est désastreux.

La réalité, c'est que rien n'empêche les femmes de se lancer en politique et d'être élues. Il n'y a pas de complot patriarcal pour les en empêcher. Alors si ces féministes veulent plus de femmes en politique, ben qu'elles se présentent elles-mêmes au lieu de chiâler! RIEN ne les en empêche!

Si le premier ministre Harper ne souhaite pas participer à ce débat, il faudrait au moins que les autres chefs de parti occupent l’espace public pour dénoncer l’absence de vision égalitaire du gouvernement actuel et les conséquences qui en découlent. Selon l’article de la journaliste canadienne Zi-Ann Lum, paru le 24 août dernier dans le Huffington Post Canada, et la CBC, le dernier débat portant sur les enjeux féminins a été tenu en… 1984.

Le fait qu'un sujet n'ait pas été débattu depuis des décennies ne signifie pas nécessairement qu'il est temps de le ramener sur le tapis. Parfois, cela signifie que la question est essentiellement réglée.

D'ailleurs, de quels autres enjeux spécifiquement féminins ces trois valeureuses féministes voudraient-elles qu'on parle exactement, à part cette histoire de parité obligatoire en politique? Y a-t-il autre chose qui pourrait justifier qu'on consacre un débat entier aux enjeux féministes? Si oui, lesquels?

Est-ce que la situation des femmes au Canada, depuis, s’est tellement améliorée qu’il ne vaut plus la peine d’en parler? 

Absolument, ça crève les yeux. Il faut être doté d'une mauvaise foi colossale pour affirmer que la situation ne s'est pas améliorée. Les femmes ont accès à toutes les mêmes opportunités, toutes les mêmes carrières et tous les mêmes domaines d'étude que les hommes. Elles jouissent même de plusieurs avantages dans notre système d'éducation et sont généralement perçues par la société comme étant des êtres plus précieux et possédant une plus grande valeur que les hommes. Les femmes vivent plus longtemps, ont davantage de services à leur disposition, ont moins de chance de se retrouver sans abris que les hommes, ont moins de chance d'être blessées ou tuées en travaillant, et j'en passe.

Évidemment, le sexisme existe encore et existera toujours, mais les femmes n'en sont pas les uniques victimes. Beaucoup d'hommes sont également victimes de discrimination. Mais l'idéologie féministe qui domine les esprits et les médias rend ces victimes-là invisibles.

Nos aspirants au poste de premier ministre croient-ils que le sort des femmes autochtones, les coupes dans les programmes destinés à la promotion de l’égalité, les inégalités systémiques et le recul des femmes à la Chambre des communes sont des affaires classées? Non, l’égalité de fait n’est pas atteinte et les femmes sont bien peu visibles dans les débats. Nous le déplorons.

Le sort des femmes autochtones n'est pas un problème isolé. Plusieurs communautés amérindiennes sont plongés dans une profonde crise dans ce pays, et ce depuis très, très longtemps. Les hommes aussi en souffrent, tout comme les enfants, évidemment. C'est un problème majeur, complexe, profond et ce n'est pas en mettant uniquement l'emphase sur la problématique des femmes qui habitent ces communautés que nous nous approcherons de réelles solutions.

Pour le reste, elles se répètent, encore et encore: on veut plus de femmes élues... c'est une tactique purement féministe, ça, d'ailleurs. À force de répéter et de répéter et de répéter inlassablement, les gens finissent par croire que c'est vrai.

La politique est un lieu de stratégies. Quand il est temps de profiter du vote féminin, on sort le grand jeu. Par exemple, les crédits d’impôt et les mesures de conciliation travail-famille ont tout pour plaire à l’électorat féminin. Plus ça change, plus c’est pareil: on a jadis accordé le droit de vote aux femmes, sans doute pour la bonne cause, mais aussi parce qu’on avait grand besoin de leurs voix.

WOW! Vous voyez ça? Elles AVOUENT que les partis politiques élaborent des pans entiers de leurs programmes et font des promesses spécifiquement dans le but de gagner le vote féminin! En d'autres termes, elles AVOUENT que les femmes ont un impact majeur en politique et que les partis s'intéressent à leurs besoins, malgré le fait que les députées soient moins nombreuses que les élus masculins. Bref, elles AVOUENT que les politiciens ne font pas la sourde oreille quand il est question des femmes!

Pourtant, au début de cet article, elles affirmaient sans détour que les politiciens considèrent que les femmes ne sont "pas prioritaires", qu'ils ne les "écoutent pas", qu'ils ne s'en "préoccupent pas", que lorsqu'il est question des enjeux féminins, ils préfèrent "déserter"... et dans ce paragraphe-ci, elles AVOUENT elles-mêmes que c'est faux! Elles se contredisent complètement!

Faudrait peut-être se faire une idée, Mesdames! ;-)

Nous sommes en 2015. Les femmes ne se contenteront pas de prestations pour enfants. D’autres sujets doivent être abordés, et le temps est venu de faire face à la musique.

Ben non, ce n'est pas assez. Les partis politiques élaborent des programmes et font des promesses spécifiquement pour les femmes. Mais ce n'est jamais assez.

D'autres sujets doivent être abordés? Mais LESQUELS????

L’éléphant au milieu de la pièce, c’est le manque criant de femmes au Parlement et le fait que les enjeux d’égalité ne mobilisent plus l’attention.

ENCORE!!!

Voyons voir, selon ces auteures féministes, les trois enjeux féministes prioritaires sont:
1- Le recul de la représentation politique des femmes
2- Le recul des femmes à la Chambre des communes
3- Le manque criant de femmes au Parlement

Ça fait TROIS fois qu'elles reviennent à ça! Croient-elles vraiment que si elles répètent la même crisse d'affaire dans des mots légèrement différents, ça devient des enjeux distincts? C'est pas des farces, mes élèves de 6e année me font ça quand ils manquent d'idées dans leurs textes!

Si ceci ne démontre pas clairement LA VACUITÉ TOTALE ET COMPLÈTE de leur argumentaire, alors je ne sais pas ce que ça prend!

Le gouvernement fédéral compte trop peu de femmes et ne se soucie pas d’en augmenter le nombre. 

Et voilà, encore une fois. Ça fait quatre. Quelqu'un pourrait m'expliquer comment un texte aussi vide et nul a pu se voir publié dans tous les principaux médias du Québec? C'est hallucinant...

Et en passant, ce n'est pas parce que les partis ne s'engagent pas dans la voie des quotas obligatoires que vous préconisez que cela signifie automatiquement qu'ils ne se soucient pas d'augmenter le nombre de femmes au parlement! Peut-être voient-ils, comme moi, que vos maudits quotas discriminatoires ne sont tout simplement pas la bonne solution, ça ne vous a jamais effleuré l'esprit?

Il préfère, semble-t-il, se préoccuper de «sécurité» et faire des coupes dans les programmes qu’avait fait naître le progressisme social jadis si cher au Canada et au Québec. Ce progrès social, c’est pourtant ce qui a, en grande partie, amené les femmes à s’intéresser à la politique et à s’y impliquer. Or, moins de progressisme, cela veut malheureusement dire moins d’égalité. Voilà bien un enjeu essentiel.

Regardez-moi ces espèces d'équations bidons. C'est pitoyable.

Programmes sociaux + progrès social = intérêt accru des femmes pour la politique? Ben oui, parce que TOUTES les femmes sont progressistes, tout le monde sait ça! Des femmes conservatrices et réactionnaires, ça n'existe pas! HA! Elles n'ont pas travaillé dans des écoles primaires ces trois-là, je vous le garantie!

Moins de progressisme = moins d'égalité? Vraiment? En d'autres termes, l'égalité entre les hommes et les femmes n'est pas une valeur sociale ou culturelle de notre civilisation moderne, elle est simplement le fruit des subventions aux programmes sociaux. Si on sabre dans les programmes voués à "l'égalité", on se retrouvera en 1910 dans le temps de le dire? Les femmes devront rester à la maison, faire des bébés et cirer les planchers? Ridicule...

Les programmes sociaux sont nécessaires pour venir en aide aux gens dans le besoin! Idéalement, TOUTES les personnes qui souffrent ou qui ont besoin d'aide! Peu importe que ces personnes aient un vagin ou pas!

Pour ce qui est du dédain apparent des auteures pour la sécurité qu'elles placent entre guillemets avec dérision, elles démontrent une fois de plus leur profonde ignorance. Les vrais misogynes, ceux qui s'opposent véritablement à l'égalité entre les hommes et les femmes dans ce pays, ce sont ces mêmes fanatiques islamistes que l'on tente de dépister avec ces programmes de sécurité qui les dégoûtent tant. En d'autres termes, c'est de leur sécurité à elles qu'il s'agit, mais elles sont trop aveugles pour le voir.

Au Québec, la situation n’est pas rose non plus. 

Oui, on le sait, rien n'est jamais assez rose pour nos amies féministes. Expliquez-nous quel est le problème au Québec.

Le gouvernement actuel affiche l’un des plus bas taux de féminisation du Parlement, une institution qui a perdu l’expertise de Fatima Houda-Pepin, pourtant essentielle actuellement, tout comme il vient de perdre l’ex-ministre Marguerite Blais. Celle-ci a bien pris soin de souligner qu’on ne lui proposait pas de défis. Le gouvernement Charest était, il va sans dire, loin de faire l’unanimité, mais les femmes y occupaient une place, ce qui indique qu’en politique (canadienne ou québécoise), le souci d’égalité tient plus à la bonne volonté d’un individu qu’à des principes institutionnalisés.

Et ENCORE UNE FOIS, elles reviennent sur la question du nombre de femmes députées. C'est la CINQUIÈME fois dans le même texte! Ahurissant.

Ce n'est plus une fixation, c'est carrément de la pensée magique. Comme si le simple fait d'augmenter le nombre de femmes dans nos parlements réglera automatiquement TOUS les problèmes! Parce que les femmes sont toutes si merveilleuses, si bonnes, si intègres, si honnêtes, si brillantes et si géniales que le simple fait d'augmenter leur nombre mettra fin à toutes les inégalités et à toutes les discriminations! Pouf! Comme ça!

Les hommes, eux, sont beaucoup trop cons pour comprendre, évidemment. Donc moins il y a d'hommes dans nos parlements, mieux ce sera!

En passant, je trouve particulièrement amusant qu'elles choisissent de citer le gouvernement Charest en exemple! Ce dernier comptait peut-être plus de femmes, mais ça ne l'a pas empêché d'être le gouvernement le plus malhonnête, le plus corrompu, le plus incompétent et le plus dévastateur de l'histoire récente du Québec!

Ben oui, le simple fait d'ajouter des femmes ne signifie pas automatiquement qu'on a un meilleur gouvernement! Qui l'aurait cru? Les bras m'en tombent!

C’est de cela qu’il faudrait débattre, en cet automne électoral. Voilà un beau sujet pour nos politiciens. La formation Up For Debate, une coalition de 175 groupes de femmes canadiens, exige que les politiciens se prononcent (sur le peu de femmes en politique, (OUI, SIXIÈME FOIS!) sur les enjeux d’égalité, sur les conditions de vie des femmes autochtones, etc.) pendant la campagne électorale. Que le premier ministre Harper ne juge pas cela assez intéressant pour débattre en dit long sur ses idées, sur sa façon de gouverner et, surtout, sur son peu d’égard envers les citoyennes canadiennes.

Et votre lettre pitoyable en dit long sur vos lubies, vos fixations, vos obsessions et la vacuité de votre argumentaire.

Mais ce n'est pas grave. Peu importe ce qu'écrivent les féministes, leurs élucubrations, même les plus ineptes, seront toujours prises au sérieux et publiées...

Maudit patriarcat de merde!!!



27 août 2015

«Mon cell, un pénis, ben des chips.»

Voici une nouvelle très intéressante quand on s'y attarde et qu'on creuse un petit peu sous la surface.

Mais d'abord, les faits:

«Mon cell, un pénis, ben des chips.» Voilà ce que la candidate bloquiste dans Mégantic-L'Érable, VirJiny Provost, s'assurerait d'avoir avec elle en cas d'attaque nucléaire. C'est Infoman qui a déterré sur Internet mardi la réponse fournie il y a un an par la jeune néophyte en politique à un internaute qui lui demandait sur le site ask.fm : «Si jamais quelqu'un nuke le monde, kess tu ramasse pour survivre? (3 objets).»

Première réaction: quelle non-histoire. Qui n'a jamais dit de niaiseries ou fait de farces plates dans sa vie? Certainement pas moi. En plus, on est clairement ici dans la sphère du privé, elle ne parle même pas de ses opinions politiques, elle déconne et c'est tout. C'est complètement sans intérêt.

Il a été impossible de parler mercredi à l'auteure de la liste d'«objets» pour le moins particuliers, mais le Bloc québécois confirme qu'il s'agit bel et bien de sa candidate. «On va avoir une discussion avec elle et son équipe de campagne», a laissé savoir le porte-parole Dominic Vallières. La jeune femme ne sera toutefois pas réprimandée, ajoute-t-il.

Deuxième réaction: Imaginez s'il s'agissait d'un candidat masculin et qu'il avait écrit qu'en cas d'attaque nucléaire, les trois OBJETS qu'il amènerait avec lui seraient "Mon cell, un vagin, ben des chips."

Imaginez l'hécatombe.

Imaginez le scandale.

Imaginez les hurlements des féministes outrées, les déclarations grandiloquentes à l'effet que les femmes ne sont pas que des vagins, qu'elles ne sont pas des objets, que ce candidat est un misogyne sexiste et haineux, que sa blague est une preuve supplémentaire de la culture du viol dans laquelle nous vivons, etc. Vous croyez vraiment que le Bloc ou n'importe quel autre parti politique accepterait de garder ce candidat et qu'il ne serait même pas réprimandé?

Aucune chance. L'encre du journal ne serait même pas sèche que le gars aurait déjà le cul sur le trottoir.

Mais quand c'est une femme qui parle ainsi d'un pénis, alors là c'est correct. Aucune indignation de nos amies féministes. Pas un bruit, pas un son, aucune protestation. Elles prétendent être pour l'égalité entre les sexes, mais leurs gestes (ou leur absence de geste) parlent beaucoup plus fort que leurs paroles vides.

Alors dites-moi, Mesdames les féministes, pourquoi est-il acceptable pour une femme de tenir de tels propos qui seraient jugés scandaleux s'ils sortaient de la bouche d'un homme? Où sont les furies qui se sont déchaînées après la récente joke de Jean-François Mercier?

Comprenez-moi bien, je ne souhaite pas que cette jeune femme soit expulsée du Bloc pour ce qu'elle a dit. Il ne s'agit que d'une joke insignifiante et sans intérêt. Ce qui m'écoeure, c'est le deux poids, deux mesures qui existe partout dans notre société.

Dans la société égalitaire que les féministes prétendent souhaiter, les mêmes principes devraient s'appliquer à tout le monde. Soit tu trouves que des propos comme ceux-là sont acceptables pour tout le monde, dans quel cas tu fermes ta yeule. Ou encore, tu les trouves inacceptables pour tout le monde et tu t'insurges contre la personne qui les a écrits, peu importe qu'elle soit un homme ou une femme.

Autrement, tu es sexiste. Et probablement féministe, ce qui me semble de plus en plus être un synonyme.



Ce qu'on trouve sur un site féministe...

Oui, je sais... je dois être une espèce de masochiste... mais de temps en temps, je vais me promener sur des sites féministes. L'idée étant que je ne veux pas seulement voir cette idéologie à travers la lentille de ceux qui la critiquent, je veux la voir pour ce qu'elle est vraiment. Je veux essayer de voir les aspects constructifs et valides de cette idéologie, il doit bien y en avoir!

Toutefois, ces visites ne font rien pour attirer mes bonnes grâces. Les pitreries qu'on y trouve sont ahurissantes. Voici quelques perles cueillies lors de ma dernière visite sur Feminist Apparel:


Non Mme Wells, je ne crois pas que les femmes sont folles. Mais même si je le croyais, je ne vois pas comment l'exemple d'un seul imbécile qui profère des menaces viendrait invalider mon affirmation. Toutefois, votre insinuation que les hommes sont plus fous que les femmes démontre bien votre propre sexisme.


Oui, nos idéaux de beauté proviennent du "patriarcat" évidemment. Vous ne le saviez pas? Ce sont les hommes qui établissent tous les critères de beauté de notre société. C'est vrai, on se réunit tous à chaque année (ça prend un maudit gros stade, croyez-moi) et on vote sur ce qui doit être considéré beau ou laid. L'an dernier, on a tous décidé que les chats borgnes devaient être jugés laids. J'ai voté contre la proposition, mais je dois me rallier à la décision majoritaire de la confrérie.



Oooh boy... on va y aller une affirmation à la fois.

Il y a plein d'idées fausses (giant misconception) à propos de la nature du féminisme. Vraiment? J'invite mes lectrices et lecteurs à cliquer sur l'onglet "sexisme" au bas de ce billet et d'en juger par eux-mêmes. Si certaines personnes ont des idées fausses, ce sont clairement les féministes elles-mêmes qui prétendent être en faveur de "l'égalité"!

Impossible de marcher sur la rue sans être HARCELÉE. L'exemple de harcèlement abominable qu'elle donne? Des hommes qui disent "Psst Psst" comme si elle était un chat. Donc les hommes traitent les femmes comme si elles étaient des animaux. Qu'est-ce que tu réponds à ça? Premièrement, qu'elle exagère probablement le problème. On ne viendra tout de même pas me faire croire sans preuves qu'un nombre significatif d'hommes font des "Psst Psst" sur les trottoirs à longueur de journée. Je suis certain que certains idiots se comportent ainsi, mais ils ne sont certainement pas la majorité, même pas proche. Deuxièmement, si c'est le pire exemple de harcèlement sexiste qui te vient à l'esprit, j'ai déjà entendu (et vécu) pas mal pire! Troisièmement, on sait déjà que les féministes ne sont jamais contentes à ce sujet.

Impossible de se promener sans que son corps soit complimenté ou critiqué. Vraiment? C'est complètement impossible? Tu vas chercher du lait au dépanneur et à chaque fois, quelqu'un fait un commentaire sur ton corps? Dans quelle ville elles vivent ces femmes-là, merde? De plus, je ne suis pas certain de comprendre quel est le problème avec un compliment. Moi, généralement, quand on me complimente, ça me met de bonne humeur...

Nous enseignons comment ne pas être violée, plutôt que d'enseigner qu'il ne faut pas violer. Parce que, évidemment, il faut enseigner aux hommes à ne pas violer. Si on ne le fait pas, ces salopards d'animaux libidineux et répugnants vont sauter sur tout ce qui bouge.

Pour être appréciée par un mâle, tu dois avoir un certain type de corps. Oui, c'est bien connu, nos villes sont remplies de millions de femmes célibataires qui sont rejetées par TOUS les hommes parce que leurs seins sont trop petits ou leurs fesses trop grosses. Seules les femmes absolument parfaites (selon les critères de beauté sexistes du patriarcat) réussissent à être en couple. Tout le monde sait ça. De plus, les femmes, elles, n'ont AUCUN critère de beauté à propos des hommes. Tu es obèse, de petite taille, chauve et plein de boutons? Pas de problème, mon vieux! Les femmes vont toutes t'aimer pour ce que tu es en dedans! Ne sont-elles pas merveilleuses?

Le féminisme m'a appris que j'ai le droit d'aimer mon corps. Ça ne s'appelle pas du féminisme ça, Madame, ça s'appelle de l'estime de soi. Affirmer que ce concept est exclusif au féminisme, c'est comme affirmer que la générosité est exclusive au christianisme. Les idéologues aiment toujours s'accaparer toutes les valeurs humaines afin d'en faire des éléments intrinsèques de leur idéologie. Le christianisme est la religion de l'amour, l'Islam est la religion de la paix, ça vous dit quelque chose?

Tu ne peux pas être contre le racisme sans être contre le sexisme. Oui, absolument. Mais pourquoi ne s'intéresser au sexisme uniquement lorsque c'est une femme qui le subit? Toutefois, vous avez raison sur un point, ces deux idéologies se ressemblent beaucoup. Notre société considère que seuls les Blancs sont racistes envers les Noirs, jamais le contraire. De la même façon, elle considère aussi que seuls les hommes sont sexistes envers les femmes, jamais le contraire. C'est vrai que ça se ressemble pas mal...

Il y a des politiciens qui parlent de "viol légitime". Oui, une poignée de républicains stupides aux USA issus de la droite chrétienne. Dénoncez-les tant que vous le voulez, ils le méritent. Pas besoin d'être féministe pour ça... et on ne généralise pas les propos déjantés d'une minorité d'illuminés à toute une société.

La violence conjugale et le viol sont considérés des questions féministes. Non, Madame, ce sont des questions de justice criminelle. Ce que font les féministes, c'est de seulement s'intéresser à ces phénomènes lorsque la victime est une femme. Certaines vont même jusqu'à nier qu'un homme peut également être victime de ces crimes, surtout quand l'agresseur est une femme!

Les droits des femmes et les corps des femmes sont devenus un champ de bataille politique. Oui, et alors? Les féministes ne sont-elles pas aux premiers rangs de ces batailles? n'en sont-elles pas souvent les instigatrices? Vous voulez vous battre pour les droits des femmes, mais vous préféreriez qu'on n'en débatte pas? Il faudrait que toutes les lubies féministes deviennent automatiquement des lois sans que personne ne discute de leur validité, ni ne les remette en question? Ce n'est pas la démocratie, ça, Madame. C'est du despotisme.

On nous apprend à modifier ce que nous faisons, comment nous agissons et comment nous nous habillons. Et pas les hommes, c'est ça? Les hommes font tout ce qu'ils veulent et s'habillent toujours comme ils le veulent sans que personne ne les embête, c'est ça? Wow, si j'avais su... je vais aller enseigner en boxers et en pantoufles, ça va être génial...

C'est très difficile pour des jeunes filles de grandir et de se sentir puissante et confiante et forte et belle. Et ce problème n'existe pas pour les petits garçons, évidemment. Des petits garçons qui se sentent faibles, nuls et laids ça n'existe absolument pas. Seules les petites filles souffrent de cela, c'est bien connu.

Les sports à l'école sont pour les filles, ils disent que les filles ne peuvent pas en faire. Je n'ai jamais entendu parler d'une école où un nombre suffisant de filles a manifesté un intérêt pour un sport et se sont vues interdites de se bâtir une équipe. Si une équipe sportive féminine n'existe pas dans une école, c'est parce qu'il n'y a pas un nombre suffisant d'élèves que ça intéresse. Même chose pour les gars, d'ailleurs.

La société a convaincu tout le monde que les garçons sont meilleurs. Si c'est pas malheureux de voir une enfant qui a été endoctrinée de la sorte... quelle tristesse... quel gâchis...

ENOUGH IS ENOUGH! Il est temps de se débarrasser de la misogynie! Il faut l'enlever de la tablette! Oui! La misandrie, elle, on peut la garder. Elle est plutôt jolie sur ma tablette. Et en plus, elle va bien avec mes rideaux...


Les règles sont arbitraires et déterminées socialement? Elles ne devraient s'appliquer à personne? Si c'est la société qui les a déterminées, alors elles ne sont pas arbitraires! De quoi parle-t-elle, merde? Quelles règles ne sont pas "déterminées socialement"? C'est une féministe ou une anarchiste?

La seule voie de ta libération est de voir de l'inégalité et de la misogynie PARTOUT! À tous les niveaux! On every level!

Be ANGRY! Sois en colère! Hurle! AAAAAAAAARGH! Ça, c'est une attitude constructive!

Il faut détruire le PATRIARCAT qui a créé cette culture! Parce que, évidemment, les femmes ne contribuent en rien à la culture et à la société, c'est l'évidence même! C'est juste le patriarcaaaaaaaat!

C'est tellement épais que je ne suis même pas capable de le tourner en dérision. C'est déjà ridicule. On n'a qu'à le lire pour voir la vacuité.


Bien sûr! La seule façon de voir le degré de civilisation d'une culture, c'est de voir comment les femmes y sont traitées. Pas les enfants et ni les hommes, ceux-là n'ont aucune importance, juste les femmes. Donc, selon ce critère, une hypothétique société dans laquelle les femmes formeraient une classe privilégiée qui détient toute la richesse et le pouvoir et dans laquelle les hommes ne sont plus que des serviteurs subalternes pendant que les enfants fouillent dans les poubelles pour survivre serait le summum de la civilisation! Parfaitement logique!


Non Madame j'sais-pas-qui, affirmer qu'on n'est pas un féministe mais plutôt un humaniste signifie simplement qu'on est en faveur de l'égalité entre le sexes et qu'on accorde autant d'importance à la discrimination qui touche les hommes qu'à celle qui touche les femmes. Est-ce si difficile à comprendre?


Évidemment que votre mouvement est incroyablement puissant et influent! C'est justement le problème! Cela ne signifie pas qu'il a raison! La validité d'une idée n'a rien à voir avec sa popularité. À une certaine époque, la vaste majorité de la population croyait que la Terre était plate...

La puissance de votre mouvement est justement le problème. Comme les idéologies religieuses qui l'ont précédé, le discours féministe est largement accepté comme un nouvel évangile. Ceux qui osent le questionner et le remettre en question sont immédiatement taxés d'être des hérétiques... heu, pardon, je veux dire des misogynes.


Oui, dans notre culte, toute critique de soi-même est interdite. Les femmes ne doivent JAMAIS se remettre en question et JAMAIS s'adonner à l'auto-critique. Elles doivent toujours être convaincue qu'elles sont PARFAITES et qu'elles sont incapables de se tromper. Elles ne doivent SURTOUT ne jamais, jamais, jamais s'excuser. L'univers entier se trompe, jamais elles. Compris?


Wow! Quel argument CANON! Je suppose que dans la même logique, j'ai profondément besoin du fascisme parce que si je postais une photo de moi sur les médias sociaux sur laquelle j'affirme que j'ai besoin du fascisme, tout le monde se ficherait de ma gueule!

T'sais, dans la vie mon grand champion, quand les autres rient de toi, c'est parfois mérité...


Ouais... et tu sais qui se soucie de savoir si elles sont de la même taille qu'un mannequin? Les femmes.

Tu sais qui s'en câlisse? Les hommes.

À BAS LE PATRIARCAT!!!


Au contraire! Les médias sont tellement biaisés et favorables à l'idéologie féministe que je me suis moi-même considéré comme étant féministe pendant la majeure partie de ma vie. C'est en lisant ce qu'écrivent des féministes comme vous, directement et sans intermédiaire, que j'ai réalisé à quel point vous êtes pleines de marde.


Évidemment, et si les hommes doivent être respectueux des femmes en tout temps et en tout lieu, ces dames ne sont absolument pas soumises à cette attente. Elles peuvent insulter, se moquer et être aussi méprisantes qu'elles le veulent. D'ailleurs, il est parfaitement acceptable qu'elles humilient et ridiculisent un homme qui leur a fait des avances polies, mais non-désirées. Ces gars-là sont de la chair à canon pour les féministes. Pourquoi simplement refuser gentiment ses avances quand tu peux l'anéantir? C'est tellement plus amusant...


Maudite constitution! Elle protège déjà les droits de tout le monde, peu importe leur sexe, mais ce n'est pas suffisant! On doit y ajouter un amendement qui spécifie qu'elle protège plus spécialement les droits des FEMMES! Et l'étape suivante sera d'accorder aux femmes des droits spécifiques et exclusifs dont les hommes seront privés. Là, enfin, nous aurons atteint notre belle utopie féministe!


Oui, ANNIHILONS le patriarcat (whatever the fuck that is) mais encadrons notre slogan dans un bouquet de fleur. Comme ça, le concept d'annihilation passe mieux. Si seulement les nazis y avaient pensé dans le temps, leurs slogans antisémites auraient tellement mieux passé...


La terrible oppression patriarcale par... les couleurs! C'est monstrueux! Inhumain! Combien de vies ont été détruites pas des chandails roses? Combien de petites filles ont souffert de l'ignominie des chandails fuschias? Mettons fin à ce génocide coloré! À bas le colorisme!


HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!


J'ai déjà répliqué à ceci... cliquez ici si ça vous intéresse.

Oui, tout ce que tu as à dire est important, pertinent parce que tu es une femme. Par définition, tout ce qui sort de ta bouche sera sensationnel. Tu n'as pas à réfléchir, tu n'as pas à valider tes perceptions et tes opinions avec qui que ce soit. Tout ce que tu dis est de l'or en barre parce que tu es une femme. Les femmes ne disent jamais de niaiseries, c'est bien connu. Si quelqu'un te contredit, c'est juste un maudit misogyne...


Accepter TON CORPS est un des plus grandioses mouvements pour la paix de notre époque? Hallucinant.

Fuck la lutte à la pauvreté, fuck la lutte au racisme, fuck les luttes des nations minoritaires pour leur survie, fuck la lutte aux changements climatiques, fuck la paix au Moyen-Orient, fuck la lutte au fascisme religieux, fuck le combat pour la démocratie, fuck les luttes pour une justice équitable et accessible à tous, fuck la lutte pour une éducation de qualité pour tous les enfants... tout ça est sans importance.

Ce qui est vraiment important, c'est que les femmes acceptent leur corps tel qu'il est. Ça, c'est une vraie victoire pour la paix mondiale et l'avenir de l'humanité. Calvaire...


Non merci, ce n'est pas nécessaire, il est tapissé dans tous mes médias.


Les féministes y travaillent, mon grand. T'inquiète pas, elles y travaillent sans relâche.


Enfin quelque chose qui a un petit peu de bon sens... je suis plutôt d'accord avec celle-là. Si seulement ton idéologie s'arrêtait là, on aurait un accord. Mais non, il faut qu'elle diabolise la sexualité masculine en la définissant comme dangereuse, prédatrice, répugnante et violente. C'est ça le problème. Un exemple:


Hommes = patriarcat = sexisme = culture du viol.

OK, j'arrête, j'en ai plein le cul...

Trouvé ici.