2 août 2015

Agnès Maltais déconne

Merci à Fred qui m'a fait parvenir un lien vers ce texte de Agnès Maltais, la valeureuse députée péquiste de Taschereau:


Décortiquons un peu ce ramassis d'âneries, vous voulez bien?

Mme Maltais n'est pas contente que les gens qui aient été choisis pour diriger le Carnaval de Québec soient tous des hommes. Oh, elle précise bien qu'elle ne remet absolument pas en question leur compétence, non! Elle ne remet pas non plus en question le processus de sélection! Son seul et unique problème avec ces sept individus, c'est qu'ils ont un pénis.

Selon Mme Maltais, il n'est pas suffisant de choisir des gens compétents à l'aide d'un processus de sélection apparemment correct. Non, ce qu'il faut, c'est également s'assurer que des femmes soient également choisies, même si pour cela, il faille tasser des candidats masculins qui sont objectivement plus qualifiés.

Mais le plus troublant, c'est ce parallèle malhonnête qu'elle fait entre le conseil d'administration et le concours des duchesses. En la lisant, on reconnaît bien la vision manichéenne féministe: les hommes s'occupent de la gestion et les femmes sont pratiquement réduites à l'état d'esclavage bénévole.

Les méchants hommes d'un côté, les pauvres femmes exploitées et humiliées de l'autre.

Or, quels sont les FAITS?

Dans la RÉALITÉ qui échappe si souvent à nos amies féministes, les femmes ont très bien pu soumettre leur candidature pour les postes du conseil d'administration. Rien ne les en a empêchées. La preuve, c'est qu'il y a eu des femmes sur le CA dans les années précédentes.

Si Mme Maltais faisait la démonstration que des femmes plus qualifiées avaient été mises de côté pour faire la place à des hommes qui le sont moins ou encore que le processus de sélection favorisait injustement les hommes, alors LÀ, on serait face à de la discrimination. Mais ce n'est pas ce qu'elle dit. Elle ne remet pas en question la compétence des candidats choisis, ni le processus de sélection. Il n'y a donc pas de discrimination. C'est plutôt Mme Maltais qui souhaiterait qu'il y en ait pour forcer la présence de femmes.

Parallèlement, qu'en est-il des duchesses? Au-delà du fait qu'il s'agit de femmes majeures qui choisissent de leur plein gré de faire partie de ce concours et qui le font par plaisir sans que personne ne les y force, Mme Maltais semble ignorer un fait important: aucun homme n'a accès à ce concours. Il n'est ouvert qu'aux femmes. C'est un privilège féminin. Le plus bel homme du Québec ne pourrait même pas soumettre sa candidature à ce concours. N'est-ce pas discriminatoire?

Évidemment, vous me direz que la vaste majorité des hommes n'ont aucun intérêt à être duchesse, mais je parie qu'un paquet d'homosexuels, de transsexuels ou de travestis adoreraient ça. Mais ils n'ont pas le droit de participer au concours parce qu'ils ont un pénis.

Bref, Mme Maltais, comme toute bonne féministe qui se respecte, voit le monde à l'envers.

Elle voit du sexisme dans un processus de sélection qui est ouvert à tous, mais ne voit aucun problème avec un autre processus de sélection qui n'est ouvert qu'aux femmes.

Elle s'indigne que les candidats choisis au CA sont tous des hommes, mais ne remet pas en question leurs qualifications ou le processus de sélection qui les a nommés. Elle n'a donc aucune problème avec leur compétence, leur profil, leur intelligence, leur passé ou leurs opinions. Non, son seul problème est avec leurs organes génitaux.

Finalement, elle décrit comme de pauvres esclaves bénévoles réduites à l'état d'abjectes servantes des jeunes femmes que personne ne force, qui ont CHOISI de participer à un concours qui n'est ouvert qu'aux femmes et qui constitue donc clairement un privilège féminin.

On voit bien, encore une fois et contrairement à ce qu'elles affirment, que les féministes ne s'intéressent pas à l'égalité entre les hommes et les femmes.



2 commentaires:

Anonyme a dit…

À compétence égale, on choisit... le meilleur! Franchement, ça n'existe pas ça « à compétence égale ».

Oui, c'est frustrant. Je suis d'accord avec elle.

Mais si elle ne remet pas en question leurs compétences, alors c'est du chialage.

Elle aura pu émettre son commentaire sans verser dans le chialage. Mais non...

En ce qui a trait aux duchesses, je n'avais jamais vu ça de cette façon-là! Mais c'est bien vrai!

Et à bien y penser, ce n'est pas uniquement sexiste. N'oublions pas que ce sont uniquement de belles jeunes femmes qui sont choisies. Aucune femme plus âgée, aucune femme grassette, aucune femme avec un handicap. Et comme vous le disiez, aucun transgenre, transsexuel ou autres (j'avoue ne pas être familière avec les termes, désolée).

Bref, on peut voir du sexisme, du racisme, etc. dans tout.

C'est correct de dénoncer la situation (quoiqu'elle aurait pu adopter un autre ton). Cependant, assurons-nous de défendre les droits et intérêts de TOUS.

Pousse, mais pousse égal!

A.

Prof Solitaire a dit…

On est sur la même longueur d'ondes ma chère A! Merci de ton commentaire!