27 août 2015

Ce qu'on trouve sur un site féministe...

Oui, je sais... je dois être une espèce de masochiste... mais de temps en temps, je vais me promener sur des sites féministes. L'idée étant que je ne veux pas seulement voir cette idéologie à travers la lentille de ceux qui la critiquent, je veux la voir pour ce qu'elle est vraiment. Je veux essayer de voir les aspects constructifs et valides de cette idéologie, il doit bien y en avoir!

Toutefois, ces visites ne font rien pour attirer mes bonnes grâces. Les pitreries qu'on y trouve sont ahurissantes. Voici quelques perles cueillies lors de ma dernière visite sur Feminist Apparel:


Non Mme Wells, je ne crois pas que les femmes sont folles. Mais même si je le croyais, je ne vois pas comment l'exemple d'un seul imbécile qui profère des menaces viendrait invalider mon affirmation. Toutefois, votre insinuation que les hommes sont plus fous que les femmes démontre bien votre propre sexisme.


Oui, nos idéaux de beauté proviennent du "patriarcat" évidemment. Vous ne le saviez pas? Ce sont les hommes qui établissent tous les critères de beauté de notre société. C'est vrai, on se réunit tous à chaque année (ça prend un maudit gros stade, croyez-moi) et on vote sur ce qui doit être considéré beau ou laid. L'an dernier, on a tous décidé que les chats borgnes devaient être jugés laids. J'ai voté contre la proposition, mais je dois me rallier à la décision majoritaire de la confrérie.



Oooh boy... on va y aller une affirmation à la fois.

Il y a plein d'idées fausses (giant misconception) à propos de la nature du féminisme. Vraiment? J'invite mes lectrices et lecteurs à cliquer sur l'onglet "sexisme" au bas de ce billet et d'en juger par eux-mêmes. Si certaines personnes ont des idées fausses, ce sont clairement les féministes elles-mêmes qui prétendent être en faveur de "l'égalité"!

Impossible de marcher sur la rue sans être HARCELÉE. L'exemple de harcèlement abominable qu'elle donne? Des hommes qui disent "Psst Psst" comme si elle était un chat. Donc les hommes traitent les femmes comme si elles étaient des animaux. Qu'est-ce que tu réponds à ça? Premièrement, qu'elle exagère probablement le problème. On ne viendra tout de même pas me faire croire sans preuves qu'un nombre significatif d'hommes font des "Psst Psst" sur les trottoirs à longueur de journée. Je suis certain que certains idiots se comportent ainsi, mais ils ne sont certainement pas la majorité, même pas proche. Deuxièmement, si c'est le pire exemple de harcèlement sexiste qui te vient à l'esprit, j'ai déjà entendu (et vécu) pas mal pire! Troisièmement, on sait déjà que les féministes ne sont jamais contentes à ce sujet.

Impossible de se promener sans que son corps soit complimenté ou critiqué. Vraiment? C'est complètement impossible? Tu vas chercher du lait au dépanneur et à chaque fois, quelqu'un fait un commentaire sur ton corps? Dans quelle ville elles vivent ces femmes-là, merde? De plus, je ne suis pas certain de comprendre quel est le problème avec un compliment. Moi, généralement, quand on me complimente, ça me met de bonne humeur...

Nous enseignons comment ne pas être violée, plutôt que d'enseigner qu'il ne faut pas violer. Parce que, évidemment, il faut enseigner aux hommes à ne pas violer. Si on ne le fait pas, ces salopards d'animaux libidineux et répugnants vont sauter sur tout ce qui bouge.

Pour être appréciée par un mâle, tu dois avoir un certain type de corps. Oui, c'est bien connu, nos villes sont remplies de millions de femmes célibataires qui sont rejetées par TOUS les hommes parce que leurs seins sont trop petits ou leurs fesses trop grosses. Seules les femmes absolument parfaites (selon les critères de beauté sexistes du patriarcat) réussissent à être en couple. Tout le monde sait ça. De plus, les femmes, elles, n'ont AUCUN critère de beauté à propos des hommes. Tu es obèse, de petite taille, chauve et plein de boutons? Pas de problème, mon vieux! Les femmes vont toutes t'aimer pour ce que tu es en dedans! Ne sont-elles pas merveilleuses?

Le féminisme m'a appris que j'ai le droit d'aimer mon corps. Ça ne s'appelle pas du féminisme ça, Madame, ça s'appelle de l'estime de soi. Affirmer que ce concept est exclusif au féminisme, c'est comme affirmer que la générosité est exclusive au christianisme. Les idéologues aiment toujours s'accaparer toutes les valeurs humaines afin d'en faire des éléments intrinsèques de leur idéologie. Le christianisme est la religion de l'amour, l'Islam est la religion de la paix, ça vous dit quelque chose?

Tu ne peux pas être contre le racisme sans être contre le sexisme. Oui, absolument. Mais pourquoi ne s'intéresser au sexisme uniquement lorsque c'est une femme qui le subit? Toutefois, vous avez raison sur un point, ces deux idéologies se ressemblent beaucoup. Notre société considère que seuls les Blancs sont racistes envers les Noirs, jamais le contraire. De la même façon, elle considère aussi que seuls les hommes sont sexistes envers les femmes, jamais le contraire. C'est vrai que ça se ressemble pas mal...

Il y a des politiciens qui parlent de "viol légitime". Oui, une poignée de républicains stupides aux USA issus de la droite chrétienne. Dénoncez-les tant que vous le voulez, ils le méritent. Pas besoin d'être féministe pour ça... et on ne généralise pas les propos déjantés d'une minorité d'illuminés à toute une société.

La violence conjugale et le viol sont considérés des questions féministes. Non, Madame, ce sont des questions de justice criminelle. Ce que font les féministes, c'est de seulement s'intéresser à ces phénomènes lorsque la victime est une femme. Certaines vont même jusqu'à nier qu'un homme peut également être victime de ces crimes, surtout quand l'agresseur est une femme!

Les droits des femmes et les corps des femmes sont devenus un champ de bataille politique. Oui, et alors? Les féministes ne sont-elles pas aux premiers rangs de ces batailles? n'en sont-elles pas souvent les instigatrices? Vous voulez vous battre pour les droits des femmes, mais vous préféreriez qu'on n'en débatte pas? Il faudrait que toutes les lubies féministes deviennent automatiquement des lois sans que personne ne discute de leur validité, ni ne les remette en question? Ce n'est pas la démocratie, ça, Madame. C'est du despotisme.

On nous apprend à modifier ce que nous faisons, comment nous agissons et comment nous nous habillons. Et pas les hommes, c'est ça? Les hommes font tout ce qu'ils veulent et s'habillent toujours comme ils le veulent sans que personne ne les embête, c'est ça? Wow, si j'avais su... je vais aller enseigner en boxers et en pantoufles, ça va être génial...

C'est très difficile pour des jeunes filles de grandir et de se sentir puissante et confiante et forte et belle. Et ce problème n'existe pas pour les petits garçons, évidemment. Des petits garçons qui se sentent faibles, nuls et laids ça n'existe absolument pas. Seules les petites filles souffrent de cela, c'est bien connu.

Les sports à l'école sont pour les filles, ils disent que les filles ne peuvent pas en faire. Je n'ai jamais entendu parler d'une école où un nombre suffisant de filles a manifesté un intérêt pour un sport et se sont vues interdites de se bâtir une équipe. Si une équipe sportive féminine n'existe pas dans une école, c'est parce qu'il n'y a pas un nombre suffisant d'élèves que ça intéresse. Même chose pour les gars, d'ailleurs.

La société a convaincu tout le monde que les garçons sont meilleurs. Si c'est pas malheureux de voir une enfant qui a été endoctrinée de la sorte... quelle tristesse... quel gâchis...

ENOUGH IS ENOUGH! Il est temps de se débarrasser de la misogynie! Il faut l'enlever de la tablette! Oui! La misandrie, elle, on peut la garder. Elle est plutôt jolie sur ma tablette. Et en plus, elle va bien avec mes rideaux...


Les règles sont arbitraires et déterminées socialement? Elles ne devraient s'appliquer à personne? Si c'est la société qui les a déterminées, alors elles ne sont pas arbitraires! De quoi parle-t-elle, merde? Quelles règles ne sont pas "déterminées socialement"? C'est une féministe ou une anarchiste?

La seule voie de ta libération est de voir de l'inégalité et de la misogynie PARTOUT! À tous les niveaux! On every level!

Be ANGRY! Sois en colère! Hurle! AAAAAAAAARGH! Ça, c'est une attitude constructive!

Il faut détruire le PATRIARCAT qui a créé cette culture! Parce que, évidemment, les femmes ne contribuent en rien à la culture et à la société, c'est l'évidence même! C'est juste le patriarcaaaaaaaat!

C'est tellement épais que je ne suis même pas capable de le tourner en dérision. C'est déjà ridicule. On n'a qu'à le lire pour voir la vacuité.


Bien sûr! La seule façon de voir le degré de civilisation d'une culture, c'est de voir comment les femmes y sont traitées. Pas les enfants et ni les hommes, ceux-là n'ont aucune importance, juste les femmes. Donc, selon ce critère, une hypothétique société dans laquelle les femmes formeraient une classe privilégiée qui détient toute la richesse et le pouvoir et dans laquelle les hommes ne sont plus que des serviteurs subalternes pendant que les enfants fouillent dans les poubelles pour survivre serait le summum de la civilisation! Parfaitement logique!


Non Madame j'sais-pas-qui, affirmer qu'on n'est pas un féministe mais plutôt un humaniste signifie simplement qu'on est en faveur de l'égalité entre le sexes et qu'on accorde autant d'importance à la discrimination qui touche les hommes qu'à celle qui touche les femmes. Est-ce si difficile à comprendre?


Évidemment que votre mouvement est incroyablement puissant et influent! C'est justement le problème! Cela ne signifie pas qu'il a raison! La validité d'une idée n'a rien à voir avec sa popularité. À une certaine époque, la vaste majorité de la population croyait que la Terre était plate...

La puissance de votre mouvement est justement le problème. Comme les idéologies religieuses qui l'ont précédé, le discours féministe est largement accepté comme un nouvel évangile. Ceux qui osent le questionner et le remettre en question sont immédiatement taxés d'être des hérétiques... heu, pardon, je veux dire des misogynes.


Oui, dans notre culte, toute critique de soi-même est interdite. Les femmes ne doivent JAMAIS se remettre en question et JAMAIS s'adonner à l'auto-critique. Elles doivent toujours être convaincue qu'elles sont PARFAITES et qu'elles sont incapables de se tromper. Elles ne doivent SURTOUT ne jamais, jamais, jamais s'excuser. L'univers entier se trompe, jamais elles. Compris?


Wow! Quel argument CANON! Je suppose que dans la même logique, j'ai profondément besoin du fascisme parce que si je postais une photo de moi sur les médias sociaux sur laquelle j'affirme que j'ai besoin du fascisme, tout le monde se ficherait de ma gueule!

T'sais, dans la vie mon grand champion, quand les autres rient de toi, c'est parfois mérité...


Ouais... et tu sais qui se soucie de savoir si elles sont de la même taille qu'un mannequin? Les femmes.

Tu sais qui s'en câlisse? Les hommes.

À BAS LE PATRIARCAT!!!


Au contraire! Les médias sont tellement biaisés et favorables à l'idéologie féministe que je me suis moi-même considéré comme étant féministe pendant la majeure partie de ma vie. C'est en lisant ce qu'écrivent des féministes comme vous, directement et sans intermédiaire, que j'ai réalisé à quel point vous êtes pleines de marde.


Évidemment, et si les hommes doivent être respectueux des femmes en tout temps et en tout lieu, ces dames ne sont absolument pas soumises à cette attente. Elles peuvent insulter, se moquer et être aussi méprisantes qu'elles le veulent. D'ailleurs, il est parfaitement acceptable qu'elles humilient et ridiculisent un homme qui leur a fait des avances polies, mais non-désirées. Ces gars-là sont de la chair à canon pour les féministes. Pourquoi simplement refuser gentiment ses avances quand tu peux l'anéantir? C'est tellement plus amusant...


Maudite constitution! Elle protège déjà les droits de tout le monde, peu importe leur sexe, mais ce n'est pas suffisant! On doit y ajouter un amendement qui spécifie qu'elle protège plus spécialement les droits des FEMMES! Et l'étape suivante sera d'accorder aux femmes des droits spécifiques et exclusifs dont les hommes seront privés. Là, enfin, nous aurons atteint notre belle utopie féministe!


Oui, ANNIHILONS le patriarcat (whatever the fuck that is) mais encadrons notre slogan dans un bouquet de fleur. Comme ça, le concept d'annihilation passe mieux. Si seulement les nazis y avaient pensé dans le temps, leurs slogans antisémites auraient tellement mieux passé...


La terrible oppression patriarcale par... les couleurs! C'est monstrueux! Inhumain! Combien de vies ont été détruites pas des chandails roses? Combien de petites filles ont souffert de l'ignominie des chandails fuschias? Mettons fin à ce génocide coloré! À bas le colorisme!


HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!


J'ai déjà répliqué à ceci... cliquez ici si ça vous intéresse.

Oui, tout ce que tu as à dire est important, pertinent parce que tu es une femme. Par définition, tout ce qui sort de ta bouche sera sensationnel. Tu n'as pas à réfléchir, tu n'as pas à valider tes perceptions et tes opinions avec qui que ce soit. Tout ce que tu dis est de l'or en barre parce que tu es une femme. Les femmes ne disent jamais de niaiseries, c'est bien connu. Si quelqu'un te contredit, c'est juste un maudit misogyne...


Accepter TON CORPS est un des plus grandioses mouvements pour la paix de notre époque? Hallucinant.

Fuck la lutte à la pauvreté, fuck la lutte au racisme, fuck les luttes des nations minoritaires pour leur survie, fuck la lutte aux changements climatiques, fuck la paix au Moyen-Orient, fuck la lutte au fascisme religieux, fuck le combat pour la démocratie, fuck les luttes pour une justice équitable et accessible à tous, fuck la lutte pour une éducation de qualité pour tous les enfants... tout ça est sans importance.

Ce qui est vraiment important, c'est que les femmes acceptent leur corps tel qu'il est. Ça, c'est une vraie victoire pour la paix mondiale et l'avenir de l'humanité. Calvaire...


Non merci, ce n'est pas nécessaire, il est tapissé dans tous mes médias.


Les féministes y travaillent, mon grand. T'inquiète pas, elles y travaillent sans relâche.


Enfin quelque chose qui a un petit peu de bon sens... je suis plutôt d'accord avec celle-là. Si seulement ton idéologie s'arrêtait là, on aurait un accord. Mais non, il faut qu'elle diabolise la sexualité masculine en la définissant comme dangereuse, prédatrice, répugnante et violente. C'est ça le problème. Un exemple:


Hommes = patriarcat = sexisme = culture du viol.

OK, j'arrête, j'en ai plein le cul...

Trouvé ici.


9 commentaires:

Anonyme a dit…

"Les droits des femmes et les corps des femmes sont devenus un champ de bataille politique"
Je trouve ca comique, ils y a 3 victimes professionelles qui signent une lettre d'opinion dans la presse plus ce matin ( http://plus.lapresse.ca/screens/bb0a7431-5029-44ff-b7f8-866ac2d11b24%7C_0.html >) comme quoi les chefs ne veulent pas parler des enjeux qui concernent les femmes...

Sébastien a dit…

Je suis généralement d'accord avec tes propos, mais je trouve que tu aurais pu laisser 2 images de côté.

#1 La citation de Bacha Khan
Je ne connais pas l'auteur, mais avec une perspective historique, je serais assez d'accord avec lui. Bien sûr ça n'excuse pas de maltraiter les hommes, mais je ne vois pas d'endroit ou les hommes seraient généralement moins bien traité que les femmes.

#2 La citation de Golda Porestsky
Encore une fois, je ne connais pas l'auteure, mais elle dit bien "one of", alors ça n'exclut les autres luttes auxquelles tu fais mention.

Prof Solitaire a dit…

@ Anonyme: Ouais, j'ai vu ça aussi... c'est incroyable de voir l'influence de cette idéologie dans la société... hallucinant...

@ Sébastien: Dans un perspective historique, ouais, c'est vrai que c'est plus pertinent. Mais je ne crois pas à la thèse de la femme systématiquement opprimée à travers l'histoire. Il y a eu plein de civilisations pré-chrétiennes dans lesquelles les femmes jouaient un rôle de premier plan. Et dans la vaste majorité des cas, elles avaient toujours le privilège d'être exemptées d'aller combattre à la guerre, tandis que les hommes y étaient souvent obligés.

Merci d'apporter la précision à propos de la citation de Poretsky. Mais même avec celle-ci, je trouve personnellement cette déclaration incroyablement abusive...

fylouz a dit…

Madame J'sais-pas-qui, c'est Taylor Swift. Je n'ai pas réussi à retrouver dans quel contexte elle aurait dit cela.
Tiens, comme lot de consolation, une citation d'une jeune personne qui t'a énervé dans le passé : http://40.media.tumblr.com/25d53b3cc381e0bc614f6f1950c7b969/tumblr_nocw5rdJeQ1uqkp5uo4_1280.jpg

Eleanor Smeal : - Ier amendement : "Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l'établissement ou interdise le libre exercice d'une religion, ni qui restreigne la liberté de parole ou de la presse, ou le droit qu'a le peuple de s'assembler paisiblement et d'adresser des pétitions au gouvernement pour le redressement de ses griefs."
- XIXème amendement : "Le droit de vote ne peut être restreint ou refusé en raison du sexe."
A part ça, je n'ai pu trouver un seul amendement qui protège spécifiquement les hommes. Si on peut considérer que c'était le cas jusqu'au droit de vote accordé aux femmes, ce qui serait tiré par les cheveux, car les femmes étaient protégées de facto par la Constitution avant cela, alors ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Le problème du rose : Celle-là, j'ai vraiment mis un moment avant de la comprendre (mon côté épais, j'suppose). Bon, donc le rose est abusivement associé à la féminité(cela dit, pour les gars, c'est le bleu). En ne proposant que cette couleur aux petites filles, on les écrase. Mais au-delà, il s'agirait plutôt d'un problème de "genre". On a vu ainsi des intégristes critiquer des catalogues de jouets parce qu'on y voyait des petits garçons jouer avec des poupées et des petites filles jouer avec des camions de pompiers. De toute façon, t'sé, si tu n'aimes pas le rose, à partir du moment où tu es assez grande pour dire "non", fais entendre ta voix. Maintenant, si j'ai envie de porter du rose, je serais sans doute moqué. J'en conclue que les filles ont le choix (d'aimer ou non le rose) mais que les gars ne l'ont pas. Le patriarcat n'est plus ce qu'il était.

Ci-joint un petit article sur l'utilisation du corps féminin dans la publicité. Il y a un lien vers un questionnaire assez amusant : http://sexes.blogs.liberation.fr/2015/08/23/peut-/



Prof Solitaire a dit…

Merci pour les commentaires et les liens!

Taylor Swift, c'est une chanteuse, c'est ça? Ça me dit quelque chose... je pense que ma femme écoute de ses chansons de temps en temps...

Pour ce qui est de Mme Hermione, ouais, j'ai répondu à ce discours-là dans un billet, tu ne l'as pas manqué j'espère! ;-)

Excellent point à propos de l'acceptabilité des couleurs selon le sexe... tu as entièrement raison.

fylouz a dit…

Il semble que le grand sourcier El Zaïmeur m'ait encore jeté un sort !

fylouz a dit…

Taylor Swift, je t'avoue que je ne crois pas avoir jamais entendu une seule de ses chansons, pas plus que Miley Cyrus, par exemple. C'est peut-être très bon ce que chantent ces deux là, mais j'ai l'impression qu'elles sont surtout connues pour leurs débordements et leur (oh, mon dieu le Mr PatrarkHyde en moi se réveille) HAAA, HAAA, LEUR APPARENCE PHYSIQUE !
Je suis désolé, j'ai pas pu m'en empêcher. Je vais de ce pas battre ma coulpe en écoutant du Anita Sarkeesian.

En passant, parait il que le patriarcat force les femmes à accepter un modèle de beauté irréaliste et inatteignable, à savoir la femme jeune, grande, dotée d'une taille de guêpe, qui se rase les jambes et sous les aisselles et juchée sur des talons aiguilles (et bien sûr, qui s'habille en rose). Mais en même temps, ce même patriarcat souhaite empêcher les femmes (musulmanes) de porter le voile et des jupes longues. J'avoue ma perplexité. C'est un peu comme le concept de Sainte Trinité, j'pogne pas...

Prof Solitaire a dit…

Ouais, c'est une de leurs nombreuses contradictions... j'ai un billet là-dessus qui me trotte dans la tête depuis un bout de temps... je vais bien finir par en accoucher quand ma pensée aura mûrie!

raybanoutlet001 a dit…

skechers shoes
cheap jordan shoes
carolina panthers jersey
michael kors handbags
replica watches
north face
nike air huarache
replica rolex
baltimore ravens jerseys
nike air force 1