27 août 2015

Judge Dredd: AMERICA

Réputée par plusieurs pour être la meilleure histoire de Judge Dredd publiée à ce jour, AMERICA est un récit qui n'est pas centré sur les juges, mais qui braque plutôt les projecteurs sur les citoyens de Mega-City One.

Pour ceux qui n'ont aucune espèce d'idée de quoi je parle, les aventures de Judge Dredd se déroulent dans une dystopie futuriste où la majeure partie de la planète a été rendue inhabitable suite à une guerre atomique en 2070. Les survivants de l'humanité sont réunis dans quelques "Mega-Cities", des enclaves aux gratte-ciels vertigineux où s'entassent des millions d'êtres humains. Mega-City One trône sur la côte est américaine et est le dernier vestige de ce qui fut autrefois les États-Unis. Dans cette ville surpeuplée et gangrenée par la criminalité, les "Juges" sont chargés de maintenir l'ordre et de faire respecter la loi. Ils jouent simultanément les rôles de policiers, juges et bourreaux.

Cette histoire, originalement publiée en 1990, est centrée sur deux jeunes qui grandissent dans cet environnement difficile: Bennett Beeny et America Jara. Grands amis depuis l'enfance, Bennett est amoureux d'America, mais cet amour n'est pas réciproque. En vieillissant, les deux se perdent de vue. Tout va pour le mieux pour Bennett qui entame une brillante carrière de chanteur. America, elle, est de plus en plus désillusionnée et révoltée face à l'état policier qui l'oppresse. Elle se joint éventuellement à un groupe terroriste pro-démocratie, ce qui fait d'elle une criminelle activement recherchée par les Juges. Elle ira éventuellement se cacher chez son vieil ami d'enfance, Bennett, qui est alors confronté à un douloureux dilemme. Doit-il collaborer avec America ou plutôt la dénoncer dans l'espoir de lui éviter une mort violente?

Ce recueil contient également la suite de l'histoire, intitulée "America II: Fading of the Light" (1996), mais je ne peux pas trop vous en dire à son sujet sans vendre le dénouement du premier récit. Il inclut aussi le dernier volet de la saga, "Cadet" (2006) qui raconte l'histoire d'America Beeny, la fille de Bennett et d'America, elle-même devenue Juge.

J'ai eu beaucoup de plaisir à lire cette histoire dans laquelle Dredd fait plutôt figure de personnage secondaire. C'est un récit complexe et touchant qui est venu me chercher à plusieurs niveaux. Le prénom de l'héroïne de l'histoire n'est évidemment pas fortuit et on reconnaît à travers son histoire l'origine et la déchéance de l'Amérique. Le lecteur est confronté à deux interprétations des Juges et doit lui-même déterminer s'ils sont protecteurs ou oppresseurs, tyrans ou mal nécessaire au maintien de l'ordre. Le dilemme des personnages civils est tout aussi déchirant: qui a raison entre le pragmatique qui respecte et profite de l'ordre établi et l'idéaliste qui le combat au péril de sa vie?

Le scénario de John Wagner est brillant, déchirant, tordu et intelligent. Et si les dessins de Colin MacNeil m'ont emballé, ceux des histoires subséquentes étaient malheureusement moins réussis.


Aucun commentaire: