16 août 2015

Mariage

Quelle journée mémorable.

Hier, j'étais invité au mariage d'une de mes anciennes élèves. Elle m'a dit que j'avais été une personne significative dans sa vie et qu'elle souhaitait que j'y sois présent. Inutile de dire que j'ai été profondément touché et honoré de cette invitation.

Ce fut une journée forte en émotions pour plein de raisons.

Tout d'abord, c'était la première fois que ma femme et moi nous mettions sur notre 36 et que nous sortions juste tous les deux depuis très longtemps. Depuis que nous avons des enfants, en fait. Ma douce et tendre épouse était tout simplement magnifique. Elle l'est toujours, mais elle l'était encore plus hier dans sa belle robe noire. Je ne sais plus combien de fois je suis tombé et retombé en amour avec cette femme-là dans ma vie, mais hier était définitivement une de ces fois.

En chemin pour l'église, pincement au coeur. Nous sommes passés devant le complexe funéraire où j'avais dû me rendre, il y a quelques mois, pour pleurer la mort de Jeff. Deux anciens élèves, deux petites frimousses qui sont passées dans ma classe et deux dénouements diamétralement opposés. Petite pointe de douleur.

La cérémonie de mariage a été magnifique. Edel était rayonnante de bonheur et son fiancé était, de toute évidence, au septième ciel. Le bonheur était palpable. Leurs voeux étaient touchants et sincères, l'émotion était à fleur de peau. Et moi, grand dadais que je suis, j'ai pratiquement pleuré tout le long. Si mes enfants se marient un jour, je ne sais pas comment je ferai pour passer à travers sans fondre en une grosse pile de larmes et de morve.

Et quel bonheur de voir cette petite fille que j'ai si bien connue, devenue une belle jeune femme si heureuse et à l'avenir si prometteur, qui épouse ce charmant jeune homme qui, de toute évidence, est follement amoureux d'elle. Du bonheur à l'état pur ça, mes amis.

Évidemment, le prêtre était plutôt moralisateur et chiant et ses propos étaient ponctués de déclarations archaïques, anachroniques et parfois même sexistes, mais je ne m'attendais à rien de plus d'un célébrant catholique. J'ai mis mon allergie de côté pour mettre l'emphase sur ce beau jeune couple qui vivait un si beau moment sous nos yeux.

Ça m'a beaucoup fait penser à mon propre mariage, il y a déjà 15 ans de cela. Il me semblait par moments en apercevoir des flashes très vifs et intenses. Ma femme toute souriante dans sa belle robe blanche avec ses beaux yeux pétillants. Je ne suis pas un type très porté sur la mélancolie, mais là c'était vraiment dans le plafond.

Bref, tellement de belles émotions si intenses qu'on en oubliait presque complètement l'intense chaleur.

La réception a également été très agréable et, elle aussi, ponctuée de beaux moments très touchants. J'ai pu danser avec ma belle madame habituellement plutôt timide mais que j'avais convaincue de boire un black russian, ce qui fait qu'elle s'amusait follement. À la table, on a fait la connaissance de collègues de travail de la mariée qui sont des infirmières comme elle. L'une d'entre elle, originaire du Maroc, était particulièrement sympathique et agréable de compagnie.

Bref, une très belle journée très, très riche en émotions. Et on a presque réussi à ne pas penser aux enfants à chaque 5 minutes... presque... ;-)



15 commentaires:

fylouz a dit…

AH, le bras armé du patriarcat ploutocrate a enfin commis une erreur ! Il vient d'avouer à la face du monde avoir fait boire de l'alcool (et même, je soupçonne, de l'alcool COMMUNISTE !) à une malheureuse sœur dont il a sans nul doute ensuite abusé en la forçant à se déhancher en public probablement sur un enregistrement des chœurs de l'armée rouge ! Je fais immédiatement le numéro de sa commission scolaire !

Prof Solitaire a dit…

Merde, me voilà démasqué! J'avoue TOUT! Je suis une taupe communiste misogyne et j'ai infiltré vos rangs progressistes capitalistes et décadents depuis des années afin de lentement vous convertir subrepticement de l'intérieur!

Et pour paraphraser l'émission Scooby Doo: J'aurais réussi si ça n'avait pas été de ce satané Français clairvoyant! ;-)

fylouz a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=GFK1EhK9Njg

Prof Solitaire a dit…

https://youtu.be/kVdVTVR-j0Q

fylouz a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=ePQ9_re7f1A

Guillaume a dit…

Un beau moment. Moi je me suis senti comme toi lors du baptême de mon filleul, concernant le curé je veux dire (en fait un vicaire laïque je crois): quelle estie de crétin sénile obscurantiste.

Prof Solitaire a dit…

@ Fylouz:

https://youtu.be/120SbHzHTuQ

Prof Solitaire a dit…

@ Guillaume: Heureux de voir que je ne suis pas le seul... il y a des bouts qui étaient si affreux que j'en grimaçais presque... c'était une cérémonie catho anglophone. Après son petit speech de bienvenue, il a regardé le groom et il a dit: "All right, let's complete the sale!" Je n'en croyais pas mes oreilles, man. Il blaguait que c'était le temps d'acheter la mariée tabarnak... hallucinant...

Il a également mis l'emphase sur le fait que le mariage est "between a man and a woman"... oui, soyons faire de notre homophobie envers et contre tous...

Et ses conseils pour construire un mariage solide (avec Dieu) étaient pitoyables... qu'est-ce qu'un esti de curé connaît à la vie de couple crisse?

Et il disait que les deux époux devaient se faire passer en second. Dieu d'abord, l'un et l'autre ensuite...

Et j'en passe...

Prof Solitaire a dit…

* soyons fiers

Henem a dit…

Au baptême de ma filleule, évidemment je dois aller en avant pour les formalités. On nous a demandé si on voulait lire un texte ou faire une prière pour l'enfant pour qui on agira comme parrain/marraine.

Moi j'ai choisi de lire ça :

Un sourire ne coute rien
Et produit beaucoup, Il enrichit ceux qui le reçoivent,
Sans appauvrir ceux qui le donnent.
Il ne dure qu’un instant,
Mais son souvenir est parfois éternel.
Personne n’est assez riche pour s’en passer.
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.
Il crée le bonheur au foyer,
soutient les affaires.
Il est le signe sensible de l’amitié.
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
Rend du courage aux plus découragés.
Il ne peut ni s’acheter, ne se prêter, ni se voler.
Car c’est une chose qui n’a de valeur,
qu’à partir du moment où elle se donne.
Et si quelquefois vous rencontrez une personne
qui ne sait plus avoir le sourire,
Soyez généreux, donnez lui le vôtre.
Car nul n’a autant besoin d’un sourire
Que celui qui ne peut en donner aux autres.

Jme suis dit "Qu'in le curé rétrograde jmen va te lire du Gandhi dans ton église pi jsuis certain que c'est la chose la plus inspirante qu'ils vont entendre aujourd'hui". Pi comme de raison, le grand-père de la petite est venu me dire qu'il avait bien aimé.

Prof Solitaire a dit…

Hahaha, génial, j'adore! :-D

Anonyme a dit…

Touchante histoire...

Personnellement, j'aurais laissé tomber l'histoire du prêtre, mais bon... Il ne fallait quand même pas qu'on soit trop dépaysé par ce texte! :)

A.

fylouz a dit…

bin là, si tu sors la bombe atavique...

Prof Solitaire a dit…

@ A: Désolé pour le commentaire à propos du prêtre, je n'ai pas pu résister.

@ Fylouz: Tu crois que j'ai sorti les gros canons trop vite? ;-)

Hua Cai a dit…

converse all star
rayban sunglasses, http://www.raybansunglass.com.au/
ray-ban sunglasses, http://www.rayban-sunglassess.us.com/
ray ban sunglasses
abercrombie and fitch
pandora jewelry
longchamp handbags, http://www.longchamphandbag.us.com/
tiffany and co jewelry
supra shoes
new balance 574
coach factory outlet
lululemon outlet
swarovski jewelry
nike trainers
links of london uk
nike air max uk
new york knicks jersey
tiffany outlet, http://www.tiffany-outlet.us.com/
air jordan shoes
calvin klein underwear
mac cosmetics
salvatore ferragamo
wedding dresses, http://www.weddingdressesoutlet.co.uk/
louboutin shoes
beats headphones
polo ralph lauren outlet
juicy couture outlet
oakley canada, http://www.oakleysunglassescanada.com
ray-ban sunglasses, http://www.raybansunglass.com.au/
michael kors uk outlet
2015904caihuali