3 septembre 2015

Parents dans la rue

Chers parents, vous étiez vraiment beaux à voir l'autre jour!

Au son des klaxons d'automobiles en guise d'encouragements, les parents de l'école primaire Rose-des-vents, sur la rue Beaubien dans le quartier Rosemont à Montréal, ont accompagné leurs enfants en classe ce matin pour protester contre les compressions du gouvernement.

Il s'agissait de la troisième mobilisation du genre du mouvement «Je protège mon école publique», qui ne cesse de prendre l'ampleur à travers la province. De Montréal à Québec en passant par le Saguenay, 250 écoles ont pris part à des chaines humaines dans une quinzaine de régions.

Réaction de notre merveilleux ministre de l'éducation:

«Ce qui me déçoit, c'est la question des enfants. C'est l'utilisation des enfants ce matin, pour tirer des slogans qu'ils ne comprennent pas», a lancé le ministre (...) «Les enfants ne devraient pas être mêlés à la politique, surtout quand ils ne la comprennent pas, dans un contexte où les plus petits vivent parfois de l'anxiété à rentrer à l'école.»

Hahahaha! En voilà un autre qui "s'inquiète pour les enfants"!

Oh, il ne s'inquiète pas quand on coupe leurs services, quand on remplit les classes de cas problèmes, quand ils apprennent le jour de la rentrée qu'ils doivent changer d'école, quand ils se font médicamenter abusivement ou quand ils décrochent!

Non, non... il s'inquiète pour eux quand leurs parents les "utilisent" pour dénoncer la situation!

Hahahahaha!