6 septembre 2015

Vive le bouddhisme!

Ah! Le bouddhisme! La preuve que les religions ne sont pas toutes des cultes violents et discriminatoires! La vraie religion de la paix, pas vrai?

Euh, non, pas vrai du tout:

En Birmanie, les discours de haine du moine bouddhiste Wirathu s'insinuent jusqu'en politique: à deux mois des législatives de novembre, des centaines de milliers de musulmans se retrouvent privés de droit de vote et même le parti de Suu Kyi a renoncé à présenter des candidats musulmans.

(...) Wirathu, moine le plus connu de la mouvance extrémiste MaBaTha, (...) se félicite de la «victoire» que constituent la récente loi restreignant les mariages interreligieux et la privation du droit de vote frappant des centaines de milliers de musulmans de la minorité rohingya.

En mars, la Birmanie a en effet révoqué les cartes d'identité temporaires de centaines de milliers de rohingyas, les privant ainsi de droit de vote.

(...) Ni la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de Suu Kyi ni le parti au pouvoir (USDP) n'ont pris le risque d'avoir des candidats musulmans aux élections législatives du 8 novembre.

Résultats:

(...) les musulmans de l'ethnie Rohingya, dans l'État d'Arakan, sont victimes d'une «campagne d'épuration ethnique», selon l'Organisation des Nations unies (ONU). Plus de 125 000 Rohingya et autres musulmans ont été chassés de leur domicile. À Meiktila, en mars, une vingtaine de garçons musulmans ont été massacrés lors de violences perpétrées par une foule hystérique. L'organisation Human Rights Watch a trouvé des preuves de quatre fosses communes dans l'État d'Arakan. Pour l'ONG, il ne s'agit que d'une chose: un crime contre l'humanité.

Arrêtez de chercher une religion qui est un véritable salut pour l'humanité... vous ne la trouverez pas. Essayez plutôt la raison.



2 commentaires:

fylouz a dit…

C'est encore pire que ça puisque la Birmanie a carrément rendu les Rohingyas apatrides depuis 1982.

"They haven't been recognised as citizens of The Union of Burma since the 1962 coup d'etat by General Ne Win. After decades of oppression and marginalisation, the passing of the 1982 Citizenship Law deemed them officially stateless."

http://www.restlessbeings.org/projects/rohingya

Prof Solitaire a dit…

Lorsqu'il s'agit de décisions de la junte, on peut se dire que cela n'aura pas été leur ignominie. Mais quelle est l'excuse maintenant?

Pour ostraciser des gens dans une démocratie, tu as besoin de la religion.