13 octobre 2015

Les mondes de SWTOR

L'un des aspects du jeu The Old Republic que je préfère est cette possibilité de visiter de nombreuses planètes, dont certaines sont bien connues des fans de Star Wars et d'autres, pas du tout. Voici quelques-uns des mondes sur lesquels le joueur sera appelé à évoluer.

TYTHON

Les joueurs Jedi débutent leur aventure sur Tython. Après la destruction du temple Jedi sur Coruscant, l'Ordre Jedi s'est relocalisé sur sa planète ancestrale. Il s'agit d'une très belle planète montagneuse au climat tempéré. La vaste majorité de la carte est dominée par d'anciennes forêts luxuriantes, des rivières sinueuses, des gorges profondes et des jolies chutes d'eau. Le paysage comporte plusieurs ruines millénaires qui témoignent du passé glorieux de l'endroit. Il faut bien dire que la trame sonore de la planète, à la fois calme et parfois inquiétante, est particulièrement réussie et contribue grandement à créer une atmosphère unique.

Une section de la carte est occupée par une race d'aliens très agressifs appelés les Déchiqueteurs. Ces créatures à têtes de requins attaquent tout ce qui bouge et l'une des missions du joueur sera de tenter de comprendre la raison de cette agressivité apparemment gratuite. Les ruines de l'ancienne ville de Kaleth sont peuplées de droïdes anciens et détraqués qui ouvrent le feu sur tous les aventuriers qui osent s'y aventurer. Le temple Jedi, quant à lui, est majestueux et impressionnant. Ses formes arrondies en font un lieu paisible et inspirant. J'aime bien jouer sur cette planète. Le moment final où le joueur construit son premier sabre laser est tout simplement épique.

KORRIBAN

Tout à l'opposé, le monde d'origine des joueurs Sith, Korriban, est un monde désertique, brûlant et aride. Les paysages sont dominés par les dunes et les rochers sombres. De nombreuses ruines jaillissent des dunes, restes ancestraux du puissant empire Sith originel. L'académie pyramidale des Sith est un endroit colossal et oppressant. Devant celui-ci s'ouvre un profond canyon dans lequel sont localisés les portails des tombes des anciens maîtres de l'Ordre Sith. Les sables sont peuplés de créatures immondes et assoiffées de sang, telles que les k'lor'slugs, des êtres mi-vers et mi-insectes dotés de gueules circulaires hérissées de dents acérées.

Le joueur Sith y sera confronté à plusieurs épreuves qui visent à mesurer sa détermination, son endurance, sa puissance et sa maîtrise de la Force. La trame sonore de la planète Korriban est tout simplement cauchemardesque. On croit parfois y déceler les soupirs des spectres des Sith anciens qui hantent la planète. Elle joue un rôle important pour maintenir cette atmosphère de tension intense et de danger imminent.

CORUSCANT

La capitale de la République est une planète recouverte d'une gigantesque cité étagée. Les niveaux supérieurs sont grandioses. Sous un ciel magnifique aux teintes rosées se découpent les silhouettes des vertigineux gratte-ciels dorés. Des centaines de véhicules volants traversent le ciel à la queue leu leu. La place du Sénat est un endroit solennel, prestigieux et impressionnant. Toutefois, les niveaux inférieurs sont plongés dans la tourmente. Suite à la récente attaque surprise de l'Empire, plusieurs de ces secteurs sont au bord de la guerre civile alors que des gangs profitent de la faiblesse de l'armée républicaine pour s'emparer de zones entières de la planète. Le joueur devra affronter ces gangs et rétablir l'ordre, tout en venant en aide aux civils qui se retrouvent au coeur de tout cela, bien malgré eux.

Les missions de Coruscant sont très divertissantes. J'aime particulièrement celles qui se déroulent dans les ruines du temple Jedi, infestées d'agents impériaux qui tentent de mettre la main sur les plus précieux secrets de l'Ordre.

NAR SHADDAA

La lune de la planète des Hutts, Nar Shaddaa, est une planète entièrement recouverte d'édifices. C'est la destination des riches gamblers qui souhaitent aller jouer dans les prestigieux casinos, mais également des contrebandiers, des pirates et des bandits de la pire espèce. Bref, c'est comme un gros Las Vegas spatial.

Elle est divisée en secteurs qui sont chacun contrôlés par des races ou des gangs différents. C'est une des planètes que j'aime le moins dans le jeu, probablement parce qu'elle ressemble trop à Coruscant, en plus glauque et plus sale. Mais certaines des missions contre la pègre y sont tout de même divertissantes.

ALDERAAN

Quel bonheur pour le fan que je suis de pouvoir me balader sur cette planète si centrale à la mythologie de Star Wars. En effet, Aldérande est la planète sur laquelle a grandi Leia Organa et c'est elle qui a été oblitérée par l'Étoile de la mort dans le film original. Le joueur a donc l'opportunité de découvrir ce monde à une époque difficile de son histoire. En effet, les familles nobles de la planète sont plongées dans une sanglante guerre civile entre les pro-République et les pro-Empire. Ajoutez à ça les Killiks, une race endémique d'insectes évolués et dont la force principale est une espèce de conscience collective appelée "hive mind".

La planète elle-même est très belle. Entre les paysages dominés de monts enneigés et l'architecture vertigineuse des enclaves des différentes familles nobles, on en a vraiment plein la vue. Le joueur pourra également se balader à dos de Thrantas, des espèces de majestueuses baleines volantes. La magnifique trame sonore véhicule le raffinement et la sophistication de la culture aldéranienne.

TATOOINE

Évidemment, s'il est une planète incontournable, c'est Tatooine. Aucun autre monde ne revêt une plus grande importance dans l'histoire ce cette galaxie et le jeu nous permet d'explorer la célèbre planète désertique à notre guise.

Elle est évidemment surtout constituée de vaste plaines de sable et de pics rocheux. Ça et là, on rencontre des fermes d'humidité et des sandcrawlers de Jawas. Les Tusken Raiders sont embusqués un peu partout, toujours prêt à ouvrir le feu sur les voyageurs imprudents. Le joueur pourra également s'amuser à tirer sur les womprats, comme le faisait Luke Skywalker dans sa jeunesse. Et encore là, je ne vous parle pas de la gigantesque fosse Sarlaac qui est enfouie dans le désert. Mais attention, les Gamoréens qui pullulent dans la région sont des adversaires redoutables! Le joueur découvrira également que Tatooine n'a pas toujours été le monde sec et désolé que l'on connaît et qu'un terrifiant secret, encore plus ancien que la République elle-même, se cache sous ses plaines désertiques. L'excellente trame sonore rend l'expérience encore plus intense.

QUESH

Enrobée d'une atmosphère autant toxique, le seul intérêt de la planète Quesh est l'extraction minière qui servent à la confection de produits dopants. La planète est une véritable soupe de gaz empoisonnés. L'air semble plus dense et d'épais nuages rougeâtres dominent le ciel. Les gens qui y travaillent doivent porter des masques afin de pouvoir respirer, mais certaines toxines arrivent tout de même à les infecter. Les paysages désolés sont dominés par les marais toxiques, les énormes rochers stratifiés, les usines d'extraction et, étonnement, une énorme végétation qui semble s'être adaptée à l'intense pollution.

La planète est contrôlée par un cartel de Hutts qui vendent les extractions minières à la République. D'ailleurs, le rôle que joue cette dernière dans l'exploitation et, ultimement, la destruction de cette planète est... disons... éthiquement douteux. C'est ce qu'il y a de bien dans ce jeu, en fait. Les gentils ne sont pas toujours blancs comme neige et les méchants ne sont pas toujours si méchants. Il revient donc au joueur de déterminer comment il souhaite intervenir et l'intérêt de qui il choisit de servir.

BALMORRA

Jadis le principal fournisseur d'équipement militaire de la République, Balmorra est conquise depuis peu par l'Empire et est dominée par les cratères et les champs de ruines. Toutefois, les usines de droïdes travaillent roulent toujours à plein régime, mais leurs précieuses cargaisons sont maintenant destinées à l'armée impériale. Vous devinerez facilement que le joueur républicain devra tenter de mettre un terme à cette situation. Le joueur impérial, lui, devra plutôt s'attaquer aux membres de la résistance et aux Jedi qui les soutiennent, malgré l'accord de paix. La trame sonore, en partie constituée d'un choeur, est tout simplement extraordinaire.

La planète Balmorra est un environnement dans lequel la violence des récents combats est visible partout. Les ruines parsèment le long des routes à moitié démolies et les carcasses de vaisseaux spatiaux écrasés jonchent les plaines. L'horizon est hérissé de pics rocheux vertigineux entre lesquels sont installés d'énormes canons anti-aériens. Et, pour compléter le portrait, certaines zones sont infestées d'insectes géants et très agressifs appelée Colicoïdes. Bref, on ne s'ennuie pas sur Balmorra!

DROMUND KAAS

Le siège de l'Empire est situé sur la planète Dromund Kaas. Le joueur impérial visitera cette planète très tôt dans sa partie et y passera beaucoup de temps. Le chevalier Jedi, lui, la visitera brièvement à la toute fin. Dromund Kaas est une planète largement sauvage, dominée par une jungle profonde et peuplée d'animaux dangereux. Elle est perpétuellement balayée par la pluie et les éclairs déchirent sans cesse le ciel sombre. Au coeur de cet enfer est située la capitale, Kaas City. Il s'agit d'une métropole à l'architecture grise, froide mais majestueuse. Il y règne vraiment une atmosphère incomparable, due en partie aux graphiques et à l'excellente trame sonore.

Les Siths, fidèles à eux-mêmes, complotent sans cesse les uns contre les autres. Cette situation est exacerbée par le fait que l'Empereur s'est retiré de la vie publique, laissant l'administration de l'Empire à son Conseil noir. Les membres du Conseil tentent constamment de se supplanter et de se trahir les uns les autres. Bienvenue au royaume des psychopathes!

Un peu à l'écart de la cité, le joueur devra pénétrer dans un très ancien temple pyramidale Sith qui a récemment été profané par les archéologues impériaux. Leur intrusion a réveillé les anciens esprits des maîtres Siths qui y ont été inhumés et qui hantent ses dédales.

HOTH

La célèbre planète qui sert de toile de fond au combat initial de L'Empire contre-attaque fait également partie des endroits qu'il est possible de visiter. Si ces plaines glacées rappellent un peu les paysages désertiques de Tatooine, elle demeure une expérience originale grâce à plusieurs éléments. La faune par exemple, dominée par les tauntauns, les wampas, les pantras et les gigantesques icetrompers. La trame sonore joue également un rôle majeur pour établir une atmosphère distincte d'angoissante désolation. Le joueur est également appelé à explorer une zone de la planète où se sont écrasés de gigantesques vaisseaux spatiaux. Les carcasses de ces derniers attirent les pirates qui tentent de s'emparer des armes et des technologies qu'ils contiennent. Les pics glacés et acérés viennent briser la monotonie des paysages et les multiples grottes qui sillonnent les glaciers renferment de nombreux dangers.

BELSAVIS

Voisine de Hoth, Belsavis est une autre planète glacée. Toutefois, sa fort activité géothermique a créé d'énormes cratères circulaires dans l'épaisse calotte glacière qui recouvre la planète. Au fond de ceux-ci, on retrouve une étonnante jungle aux proportions gigantesques. Le joueur qui s'y aventure aura l'impression d'être un insecte à côté de cette flore titanesque.

L'intérêt de cette planète est que la République l'utilise comme prison secrète pour incarcérer criminels, terroristes, traîtres, assassins, aliénés, espions et Siths capturés. Mais l'Empire a découvert l'existence de la prison et y a fomenté une véritable rébellion. Le chaos le plus total y règne maintenant et le joueur se retrouve plongé dans un enfer anarchique où les gardes et les différentes factions de prisonniers s'affrontent dans un combat sans merci. Ajoutez à cela  les Esh-kha, une très ancienne race oubliée de féroces guerriers emprisonnés dans les profondeurs de la planète depuis des millénaires. Jadis, ils terrorisaient la galaxie et entendent bien poursuivre leur oeuvre, à moins que le joueur ne les en empêche. La trame sonore de Belsavis ajoute à l'ambiance inquiétante et de danger imminent.

VOSS

La planète Voss est intéressante, non pas pour son apparence assez ordinaire (on dirait le Québec en automne), mais plutôt à cause de la culture de ses habitants. Isolés du reste de la galaxie jusqu'à tout récemment, les Voss sont un peuple neutre. La République et l'Empire tentent tous deux de les recruter à leur cause. Toutefois, les Voss se méfient des étrangers. La trame sonore de Voss véhicule bien l'exotisme et la spiritualité de ce peuple.

Les Voss sont des êtres humanoïdes aux visages parcourus de vagues colorées bleues, jaunes ou rouges. Leurs yeux n'ont pas de pupilles, mais plutôt de petites alvéoles brillantes. Généralement très pacifiques, ils sont dirigés par un trio de clairvoyants qu'ils appellent "les Mystiques". Il s'agit d'oracles qui utilisent la Force pour prédire l'avenir. Le peuple voss obéit aveuglément aux directives des Mystiques, même lorsque ceux-ci leur ordonnent de partir en guerre. Il y a donc un important élément de fanatisme dans cette civilisation.

Les Voss ne sont pas seuls, ils doivent partager la planète avec les Gormaks, un peuple belliqueux et agressif qui rêve de se lancer à la conquête de l'espace. Le joueur sera appelé à affronter les Gormaks afin de mettre un terme à leurs ambitions spatiales mais ce faisant, il découvrira le terrible secret de l'origine des Gormaks, une vérité que les Voss ne sont peut-être pas prêts à apprendre.

* * * * *

Voilà, il ne s'agit que de quelques-unes des planètes qu'il est possible de visiter dans ce jeu. Alors, qu'attendez-vous? Réveillez le Jedi qui sommeille en vous! ;-)



2 commentaires:

fylouz a dit…

Etonnant, les Voss seraient ils un hommage à Alain Voss ?

http://ring.cdandlp.com/capricorde/photo_grande/2200006934.jpg

http://i.ebayimg.com/00/s/ODIxWDY0Ng==/z/p8wAAOxyVh5SI0nr/$(KGrHqF,!nUFIjRYl4!cBSI0nrD9wQ~~60_35.JPG

https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRmzvZJLCZAp-_jD-ox4m8fmwruGjOR4GIXpu_AN22RcUiGlBIj

http://rock-et-bd.com/wp-content/uploads/2012/04/Heilman.jpg

Prof Solitaire a dit…

Wow... je ne connaissais pas cet artiste, mais ta théorie semble être tout à fait plausible...