23 octobre 2015

Trois jours du règne Trudeau

Justin Trudeau est premier ministre depuis seulement trois jours et il a réussi à faire une connerie extraordinaire à chaque jour. Oh! Les médias (sociaux et traditionnels) ne nous parlent que de ses cheveux, de son tatou, de sa vibrante jeunesse, de sa merveilleuse femme, de ses adorables enfants et de ses poignées de main dans le métro. Mais derrière ce pitoyable cirque médiatique superficiel et servile, qu'est-il vraiment en train de se passer?

20 octobre: JOUR UN

Élu depuis à peine quelques heures, on apprenait que Trudeau a informé le président Obama de l'arrêt des frappes canadiennes contre les fanatiques de l'État islamique (EI).

Non seulement on peut se questionner à propos d'un premier ministre qui informe un chef d'état étranger de ses politiques militaires avant même de s'adresser à ses propres troupes, mais en plus, on peut également se questionner à propos de cette décision elle-même. Comme les médias sont trop obnubilés pour nous en parler, tentons nous-mêmes l'exercice.

Depuis un an, le Canada participe aux frappes militaires contre l'EI en Irak et en Syrie. Sa contribution se limite à six chasseurs CF-18 et à 600 militaires basés au Koweït en soutien logistique. Trudeau veut que ça cesse.

Les atrocités qui ont été perpétrées par ces fanatiques religieux sanguinaires ont pourtant été bien documentées et continuent de l'être: Torture, décapitation et immolation de prisonniers, exécution de femmes jugées "trop éduquées", excision de filles, torture et exécution de citoyens surpris à fumer, assassinat d'homosexuels, exécution d'enfants pour avoir regarder un match de football, exécution de masse de garçons (décapitations, crucifixions et ensevelissements d'enfants vivants), destruction de livres et de monuments historiques, publication d'un livre sur l'esclavage sexuel, etc.

Pire, on apprend également que, loin de s'essouffler, l'EI est plus agressif et violent que jamais:

L'étude publiée par le Centre de terrorisme et d'insurrection IHS Jane dit que le groupe djihadiste a revendiqué 1086 attaques à travers le monde entre le début juillet et la fin septembre, soit une hausse de 42% du nombre d'attaques perpétrées quotidiennement par l'organisation.

Trudeau décide donc que le Canada ne participera plus aux bombardements internationaux contre l'EI. À la place, il veut envoyer des Casques bleus. Oui, oui, parce que cette stratégie s'était avérée tellement efficace au Rwanda, vous vous souvenez?

Étrange coïncidence, le même jour, ce bon vieux Adil a exprimé sa joie et son bonheur:

«C’est un jour historique pour les Québécois et les Canadiens, lance Adil Charkaoui à l’autre bout du fil, au lendemain de la victoire des libéraux de Justin Trudeau.»

(...) Demeuré discret au cours de la plus longue campagne électorale fédérale de l'histoire du Canada, le porte-parole du Collectif québécois contre l'islamophobie s’est dit satisfait de la tournure des élections, marquée par la défaite du premier ministre Stephen Harper.

«C’est un retour vers la tradition canadienne, la tradition Pearsonienne, affirme-t-il en référence à l'ancien premier ministre du Canada, Lester B. Pearson. C’est la tradition des Casques bleus, celle du Canada qui est pour une paix dans le monde, pour une justice internationale.»

(...) Le nom d’Adil Charkaoui est revenu à l’avant-plan en février 2015 après que de nombreux médias eurent révélé que l’imam aurait pu avoir des contacts avec des étudiants montréalais soupçonnés de s'être rendus en Syrie pour joindre le groupe armé État islamique.

(...) il croit que la défaite du parti de Stephen Harper est une belle illustration du fait que «les conservateurs ne se souciaient pas des droits des minorités».

Et ce bon vieux Adil qui y va de ses recommandations pour la suite des choses:

«M. Trudeau est le descendant d’un père qui nous a donné et légué la Charte des droits et libertés, et dans la question des droits des minorités, celle-ci a toujours été un carrefour contre les injustices.» Ainsi, le regroupement demande au nouveau gouvernement de mettre en place une loi qui criminaliserait l’islamophobie.

Oui, au diable les victimes civiles de nos braves justiciers de l'État islamique, il faut plutôt s'attaquer à la liberté d'expression au Canada afin de combattre "l'islamophobie"!

T'sais, quand tu as un type comme Adil qui applaudit l'élection de quelqu'un, c'est un signe qu'il faut peut-être se poser de sérieuses questions...

21 octobre: JOUR DEUX

Avec la grande conférence de Paris sur le climat qui approche à grands pas, on apprend que, contrairement aux autres pays du monde, le gouvernement Trudeau n'a aucune intention de s'y présenter avec des objectifs chiffrés.

Notre rongeur préféré, Stéphane Dion, le probable prochain ministre de l'environnement et grand défenseur du pipeline Énergie Est qui traverse le Québec, est allé jusqu'à déclarer que: "le Canada a déjà des cibles: celles fixées par le gouvernement Harper, soit une réduction de 17 % d'ici 2020 et de 30 % d'ici 2030 par rapport au niveau de 2005."

En d'autres termes, le parti libéral, le parti du "VRAI" changement selon Justin, va se contenter d'adopter exactement les mêmes objectifs qui avaient été établis par les conservateurs!

Faut-il s'en étonner? Pendant la campagne électorale, les libéraux avaient été obligés de remercier Daniel Gagnier, le co-directeur de la campagne libérale, ancien membre du gouvernement Charest soupçonné de corruption et également lobbyiste pour TransCanada Pipeline, la compagnie responsable du projet Énergie Est.

Évidemment, ils l'ont uniquement limogé parce que les médias l'avaient démasqué. On apprend d'ailleurs que Gagnier n'était pas le seul libéral dans cette position de conflit d'intérêt:

Comme s’ils n’avaient rien appris, les Libéraux ont toléré un deuxième lobbyiste de TransCanada Pipeline, Phil Fontaine, dans l’entourage de Justin Trudeau pendant la campagne électorale. M. Fontaine, ancien chef de l’Assemblée des Premières Nations, se tenait même tout près du chef libéral pendant qu’il livrait son discours de la victoire lundi dernier. Son collègue lobbyiste et stratège libéral  avait pourtant été expulsé de la caravane libérale quelques jours plus tôt lorsque la Presse Canadienne a dévoilé qu’il donnait, lui aussi, des conseils à la société pétrolière pendant la campagne.

Oui, le parti libéral est vraiment l'incarnation même du "VRAI" changement!

22 octobre: JOUR 3

*********
Mise à jour: cette visite dans une mosquée n'a apparemment pas eu lieu hier mais il y a plusieurs mois. Désolé de cette erreur et merci au lecteur vigilant qui me l'a signalée!
*********

Trudeau se rend dans une mosquée afin de célébrer avec la communauté musulmane et les clichés fusent de toutes parts pour souligner la grandeur de l'homme qui est qualifié à gauche et à droite de "grand leader"! On salue son "ouverture" et sa "tolérance"!

Sauf que... regardez de plus près un petit instant... où sont les femmes?


Même le p'tit gars sur la photo a eu le droit de manger en compagnie du premier ministre, mais les femmes, elles? Non.

Mais il ne faut surtout pas le souligner ou le critiquer! Non! Non! Non! Justin est un GRAND LEADER qui fait preuve d'OUVERTURE et de TOLÉRANCE, c'est-y assez clair?

Et si vous osez remettre ça en question, ben vous êtes juste des maudits racistes xénophobes islamophobes!

Et d'ailleurs, Justin accepte peut-être la ségrégation des femmes musulmanes sans broncher, mais ce n'est pas grave parce qu'il est un "VRAI" féministe:


Oui, bienvenue dans l'ère de Justin Trudeau!

Quelle nouvelle esti de niaiserie nous réserve-t-il aujourd'hui?

Ne vous inquiétez pas, vous n'en entendrez pas parler dans les médias, ils sont trop occupés à nous parler de choses VRAIMENT importantes! Comme par exemple, ce merveilleux article de fond qui nous apprend que:

1- Justin Trudeau est sexy
2- Justin Trudeau peut jouer au meneur de claques
3- Justin Trudeau sait construire des châteaux de sable
4- Justin Trudeau sait conduire un unicycle
5- Justin Trudeau se débrouille bien dans un ring
6- Justin Trudeau a aussi un certain talent pour le rugby
7- Justin Trudeau ressemble à un prince de Disney
8- Et d'autres fois, à un mousquetaire
9- Justin Trudeau est capable de débouler des escaliers
10- Justin Trudeau s'est dévêtu pour une bonne cause
11- Justin Trudeau s'est mis un casque de bain en plastique sur la tête
12- Justin Trudeau est affectueux.
13- Justin Trudeau fait le clown.
14- Justin Trudeau est capable de sortir ses meilleurs mouvements de danse lorsque nécessaire
15- Justin Trudeau sait tenir sa fille debout en équilibre dans ses mains

Ou encore cet autre article tout simplement passionnant qui nous apprend qu'un "clairvoyant" avait prédit l'élection de Justin en 1971! WOW!

Ou encore cette révélation-choc: Justin Trudeau et Max Pacioretty ont des ancêtres en commun! In-cro-ya-be-le!

Oui, dormez sur vos deux oreilles, chers amis, nos valeureux médias veillent au grain et gardent à l'oeil notre nouveau premier ministre avec une objectivité et une rigueur exemplaire!



4 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis très découragé comme toi.

C est un marxiste-culturel pur et dur au pouvoir.
Multiculturaliste-anti-blanc-occidentale et supremaciste-feministe.
la haine de l homme-blanc-hétéro.

des années d enfer a venir
et probablement qu'ils seront au pouvoir pour l éternité grâce a l immigration de masse du tiers-monde...comme le PLQ au Québec et les democrates au USA.
Appuyé par les réseaux de propagande médiatique comme Radio-Can/CBC et pas mal tout les medias de masse a différent degrés.

Sarkasian et Charkaoui au pouvoir

Hénèm a dit…

As-tu vu Charkaoui à Bazzo hier? Disons qu'il n'aide pas sa cause, rien de ce qu'il dit fait du sens. Il commence en disant que le livre de Fabrice de Pierrebourg c'est du Bugingo mais sans le talent. Déjà ça, ça le discrédite complètement. Mais quand il finit en accusant Fabrice de Pierrebourg de donner de l'argent à un groupe néo-conservateur islamophobe! Parce que son nom apparait supposément sur un site web. Si tu veux te fâcher tu iras écouter ça.

Concernant Justin je me dis que c'est le système parlementaire qui donne ça, toutefois je commence à trouver que les sondeurs ont trop de pouvoir. La vague orange et la vague rouge c'est lié aux coups de sonde constants. Quoique si ça avait encore été 30-30-30 ça aurait donné une coalition.

Au moins Trudeau va pouvoir nommer Marc Garneau ministre de la science. Je ne pense pas qu'il soit créationniste celui-là. Il a une pas pire équipe, faudra voir si sa lune de miel fait avancer le pays. Comme je suis pogné avec pour 4 ans, j'aime mieux lui donner une chance mais je l'attend avec une brique et un fanal s'il nous fait honte.

Et la first lady m'énerve.

Olivier Kaestlé a dit…

Excellent texte que je me suis empressé de partager sur Facebook. Enfin un concerto de notes discordantes pour faire face à la symphonie de bêtises laudatives et pontifiantes que nous entendons depuis l'élection du Sean Lennon de la politique fédérale. Encore bravo !

Prof Solitaire a dit…

@ Ano: Oui, des années pénibles devant nous...

@ Hénèm: Non, je ne l'ai pas vu... et je pense que j'aime mieux pas...

@ Olivier: Merci! Des compliment très appréciés provenant d'un blogueur aussi intelligent, pertinent et prolifique que vous! Bonne fête en retard en passant! :-)