13 novembre 2015

Attentats à Paris

De nouveaux attentats à Paris, ce soir.

Certains parlent d'un bilan de 140 morts dans trois à six attaques distinctes.

Comme il est parfois difficile d'exprimer une opinion politiquement correcte dans une situation aussi tragique, voici un petit guide sommaire pour tous les petits multiculturalistes qui ne veulent pas se faire traiter de sales racistes:

1- Évitez de prononcer le mot "musulmans". Utilisez plutôt des termes tels que "extrémistes", "terroristes" ou "loups solitaires".

2- N'évoquez jamais, au grand jamais, la notion de religion. Parlez de la situation géopolitique du Moyen-Orient, parlez de la guerre civile en Syrie, parlez de l'oppression du peuple palestinien... mais ne parlez surtout pas de religion. Souvenez-vous: la religion n'a strictement rien à voir là-dedans. Il ne faut jamais, au grand jamais, la critiquer ni même la mentionner.

3- Si vos réponses évasives ne satisfont pas votre interlocuteur, alors évoquez la "santé mentale" des assassins, parlez du fait qu'ils auraient eu besoin de soins psychiatriques. Mais, je le répète, ne parlez surtout pas de leur religion. Bien sûr, ils étaient tous musulmans, mais cela n'est qu'une extraordinaire coïncidence.

4- Aussi souvent que possible, faites porter le blâme de ces attaques à la France ou, encore mieux, à tout l'Occident. Évoquez l'époque coloniale aussi souvent que possible afin de culpabiliser les Français. Parlez des invasions américaines en Iraq et en Afghanistan et dites que tout est de la faute des Américains. Rappelez que les Français sont des sales racistes qui sont très méchants avec leur minorité musulmane, que cette dernière est coincée dans des espèces de ghettos ethniques communément appelés "banlieues"... insinuez que, au fond, les Français l'ont bien cherché. Si vous êtes un fier Canadien, n'hésitez pas à affirmer qu'ici, grâce au mmmmmulticulturalisme, tout va à mmmmmerveille, Mmmmmadame la mmmmmarquise.

5- Si, par malheur, votre interlocuteur ose soulever la question de la religion, soyez profondément choqué. Traitez-le immédiatement de raciste xénophobe islamophobe redneck. Serrez les dents. Soyez outré. Comme s'il venait de dire quelque chose de terrible à propos de votre maman.

6- Si votre interlocuteur ne met pas fin à la conversation, profitez de l'occasion pour lui donner une petite leçon de relativisme culturel. Dites-lui qu'il ne faut pas juger. Expliquez-lui qu'il est très, très méchant de critiquer des membres d'une minorité ethnique. Utilisez des mots savants, dites-lui qu'il a "un biais pro endogroupe" et que c'est très vilain. Instruisez-le en lui faisant comprendre qu'il ne faut jamais tenir de propos critiques à l'égard de quiconque est issu d'un minorité ethnique. S'il récidive, comparez-le à Hitler et aux Nazis.

7- S'il faut absolument parler de religion, alors ne la décrivez pas comme un problème, mais comme une SOLUTION! Dites que le gouvernement doit subventionner plus d'écoles coraniques, plus de centres communautaires musulmans et plus de mosquées afin que le VRAI Islam, qui est une religion de PAIX souvenez-vous, soit enseigné partout. Car de toute évidence, le meilleur remède contre la violence djihadiste, c'est l'endoctrinement religieux, tout le monde sait ça!

8- Si vous avez besoin d'inspiration, tournez le regard vers notre grand leader, notre guide spirituel, notre gourou, notre chef, notre berger, notre multiculturaliste en chef, l'extraordinaire Justin Trudeau:




9 commentaires:

Le professeur masqué a dit…

Prof: pas le moment de faire de la politique. Peut-être juste se recueillir serait approprié en ce moment.

Prof Solitaire a dit…

Moi, je veux ben cher collègue... mais juste après avoir publié ce billet, j'ai entendu une commentatrice de Radio-Can littéralement parler de "loups solitaires"... parce que oui, apparemment, huit personnes qui mènent une attaque coordonnée peuvent être qualifiées de "solitaires"...

Dès les premières minutes après un attentat, les médias commencent déjà à récupérer l'événement et à répéter leur baratin habituel. Alors pour une fois, j'avais le goût de le prédire plutôt que d'y réagir et il semblerait bien que j'étais plutôt dans le mille.

Cela étant dit, tu as raison, j'aurais peut-être dû m'en tenir aux condoléances et au choc, comme je l'avais fait pour Charlie... c'est peut-être ce qu'il y a de plus abominable dans tout ça, c'est qu'on s'habitue à ces horreurs et qu'on s'en surprend moins...

Olivier Kaestlé a dit…

Wow, quelle rapidité de réaction ! Et quel texte superbe d'ironie et de pertinence ! Bravo, Prof, vous avez fait mouche !

Prof Solitaire a dit…

Merci beaucoup Olivier!

Guillaume a dit…

Je me posais la question sur Facebook: ce sera quoi, l'estie d'excuse cette fois-ci? Le racisme de la société française? Leur mésadaptation face aux immigrants? Leur ignorance de l'islam? Le heavy metal? Bon, il semblerait que le heavy metal ne soit pas coupable cette fois-ci.

Prof Solitaire a dit…

À part le heavy metal, tu es en plein dans le mille, mon cher... c'est absolument certain que ces conneries vont commencer à apparaître dans les médias dans les prochains jours. C'est ce qui est arrivé après Charlie et c'est très certainement ce qui va se passer cette fois-ci...

Prof Solitaire a dit…

Le cirque est à nouveau reparti:

‘Terrorism has NO religion’ - Muslim groups and countries widely condemned the terror attacks in Paris, and Muslims and supporters around the world took to social media to defend Islam as a nonviolent faith.

https://www.washingtonpost.com/news/wonk/wp/2015/11/14/how-muslims-around-the-world-condemned-the-paris-attacks/

Prof Solitaire a dit…

Et la grosse dose de culpabilité occidentale:

"Our terrorism double standard: After Paris, let’s stop blaming Muslims and take a hard look at ourselves"

"We must mourn all victims. But until we look honestly at the violence we export, nothing will ever change"

http://www.salon.com/2015/11/14/our_terrorism_double_standard_after_paris_lets_stop_blaming_muslims_and_take_a_hard_look_at_ourselves/

Prof Solitaire a dit…

Ben non, la source de l'EI n'est pas religieuse, il s'inspire plutôt du fascisme du 20e siècle! Ha!

"So this is a new ideology, a form of totalitarianism – and one that has its ideological source not in medieval Islam but 20th century fascism. They dress in the robes of ancient Islam, but the methods and the ideology are terrifyingly modern. The Islamic State, with is easy control of social media, is the most modern incarnation yet."

http://blogs.new.spectator.co.uk/2015/11/the-paris-attacks-were-a-declaration-of-war-against-islam-itself/