24 novembre 2015

Le gouvernement Trudeau est-il misandre?


On savait déjà que Justin Trudeau est féministe. La question qu'il faut maintenant se poser est la suivante: est-il également misandre?

Il s'agit malheureusement d'une question tout à fait pertinente dans les circonstances. En effet, après avoir rendu l'accession au Conseil des ministres plus difficile aux hommes qu'aux femmes, voilà qu'une nouvelle décision discriminatoire est annoncée:

Le plan d'accueil de 25 000 réfugiés syriens au Canada se limitera aux femmes, aux enfants et aux familles, selon ce qu'a appris CBC. Le gouvernement Trudeau dévoilera les détails mardi à Ottawa. Selon les sources de CBC, pour des raisons de sécurité, à la lumière des attentats de Paris, notamment, les hommes seuls seront exclus du programme.

En d'autres termes, les seuls réfugiés syriens qui seront admis sont les familles et les femmes seules. Les hommes seuls, eux, seront systématiquement refusés.

Pourquoi? Parce qu'ils représenteraient une menace plus grande pour la sécurité.

Hallucinant.

Il y a beaucoup de choses à dire face à cette décision délirante et je ne sais pas trop par où commencer, je vous les garoche donc en grappe:

1- Juju n'a peut-être pas lu les journaux ces derniers jours, mais nous savons qu'une femme djihadiste, Hasna Ait Boulahcen, s'est faite exploser à Paris lors d'une intervention policière. Alors, bien que la majorité des fanatiques religieux islamistes qui se sont attaqués à la capitale française étaient des hommes, il y avait au moins une femme dans le lot. Si on appliquait la même logique de façon équitable, ne faudrait-il donc pas également refuser les femmes seules?

2- Si la priorité est la sécurité et que celle-ci justifie qu'on discrimine contre les hommes, alors quelle est la différence entre la position du gouvernement canadien et celle des élus républicains aux USA qui disent que seuls les réfugiés chrétiens devraient être admis? Dans les deux cas, au nom de la sécurité, on parle de discriminer contre un groupe pour en privilégier un autre. Et après tout, si on justifie la décision canadienne en disant que la plupart des terroristes de Paris étaient des hommes célibataires, alors pourquoi la même justification serait-elle inacceptable pour discriminer contre les musulmans? C'est pourtant un fait indéniable, les fanatiques qui ont massacré des gens à Paris étaient TOUS des musulmans! Pourquoi est-il jugé acceptable de discriminer contre les hommes, mais pas contre les musulmans? Comment la discrimination peut-elle être acceptable dans un cas et pas dans l'autre? La sécurité serait-elle plus importante que le respect des hommes, mais moins importante que le respect des religions?

3- La seule opposition que j'ai réussi à trouver à propos de cette décision discriminatoire, c'est celle (plutôt timide) de gens qui ont dit qu'il ne fallait pas empêcher l'entrée au pays d'hommes homosexuels qui fuient la répression de l'EI. Personne, absolument personne, ne semble se soucier du sort des hommes hétérosexuels célibataires. C'est tout de même extraordinaire! On voit ici clairement que notre société n'accorde pas la même valeur à la vie de tout le monde. La gradation est toujours perceptible, mais rarement aussi claire. La vie des femmes est la plus précieuse, viennent ensuite les enfants, les homosexuels et, au bas de la liste, les hommes hétérosexuels. Ces derniers ont le moins de valeur. En fait, il n'y a rien plus bas sur cette liste, à moins d'y ajouter les chiens et le bétail.

4- La peur des hommes existe bel et bien dans notre société. Je le vis moi-même à tous les jours depuis des années. On est toujours prêt à croire le pire au sujet des hommes: qu'ils sont manipulateurs, corrompus, qu'ils harcèlent et agressent les femmes, qu'ils sont des pédophiles potentiels qui ne doivent pas être laissés seuls avec des enfants, qu'il faut leur APPRENDRE à ne pas violer et à respecter les femmes. On en a encore un bel exemple ici. Soupçonner des femmes d'être des terroristes? SEXISTE! MISOGYNE! PHALLOCRATE! Soupçonner des musulmans d'être des terroristes? RACISTE! XÉNOPHONE! ISLAMOPHOBE! REDNECK! Soupçonner des hommes d'êtres des terroristes? Ah, ça c'est correct...

5- Où sont nos valeureuses féministes qui prétendent combattre pour "l'égalité"? Qu'est-ce qui explique leur silence? Se pourrait-il qu'elles ne s'intéressent qu'aux inégalités qui affectent négativement les femmes? Quand ce sont les hommes qui sont clairement victimes de discrimination, alors leurs beaux principes d'égalité n'ont plus d'importance? Comment peut-on être en faveur de l'égalité dans certains cas et pas dans d'autres? Se pourrait-il qu'en fait, nos féministes ne s'intéressent pas du tout à l'égalité comme elles l'affirment, mais qu'elles se battent plutôt pour que les femmes soient privilégiées?

6- Le rôle que jouent les femmes dans la radicalisation est sous-estimé. En effet, la première étape qui mène à la radicalisation, c'est l'endoctrinement religieux. Or, dans ces sociétés, les rôles dits "traditionnels" sont encore très présents, c'est-à-dire que ce sont les femmes qui s'occupent presque exclusivement des enfants. Elles jouent donc un rôle de premier plan dans l'endoctrinement religieux de leurs propres enfants. Mais leur rôle ne s'arrête pas là.

Le Monde publiait récemment un article très intéressant à ce sujet. On y apprenait notamment que:

Depuis l’été 2014, il ne s’est guère passé une semaine sans que l’on apprenne qu’une femme a participé à un acte extrémiste ou terroriste. Le groupe Boko Haram utilise des femmes kamikazes pour semer le chaos au Nigeria. De Denver à Vienne, des jeunes femmes revendiquant leur soutien à l’Etat islamique (EI) sur Facebook, Twitter et Tumblr, et surnommées les « califettes » en référence au califat, s’enfuient en Syrie pour épouser des djihadistes.

Plus récemment, Hayat Boumeddiene, la compagne d’Amedy Coulibaly, l’un des auteurs des attentats terroristes des 7, 8 et 9 janvier à Paris, est aujourd’hui la terroriste présumée la plus recherchée au monde. Malgré cette tendance croissante, les stratégies de lutte contre les extrémismes ne prennent généralement pas en compte les femmes.

Les sociétés occidentales considèrent depuis trop longtemps les femmes, et les musulmanes en particulier, comme les victimes de l’idéologie fondamentaliste. Tout le monde est aujourd’hui choqué de découvrir que celles-ci peuvent véhiculer cette idéologie tout autant que les hommes – en tant qu’oratrices vindicatives choisies pour encourager ceux qui ne peuvent s’engager sur le terrain à provoquer le plus de dégâts possible dans leur pays, en tant que partisanes intransigeantes, sinon violentes, de l’application stricte des lois islamiques (c’est le cas de la brigade des femmes Al-Khansaa à Raqqa), et en tant que mères de la prochaine génération de djihadistes.

(...) Les « califettes » commencent tout juste à apparaître sur la scène internationale. Si rien n’est fait, elles deviendront assurément un phénomène mondial majeur. Pis, si l’on en croit leurs envois prolifiques de tweets – ainsi que l’a étudié un rapport de l’ISD à paraître – nous avons affaire à des femmes prêtes à commettre des actes terroristes, aussi violentes que leurs homologues masculins.

Pour l’instant, l’EI les limite à un rôle d’incitation à la violence sur Internet. Cependant, tout comme d’autres groupes extrémistes, Boko Haram par exemple, il a montré qu’il pouvait changer de tactique si nécessaire. Nous ne sommes peut-être plus loin du moment où ces femmes perpétreront des attentats dans des villes occidentales.

7- Je sais que j'en ai déjà parlé ici, mais je suis toujours aussi choqué de voir nos gouvernements déployer des moyens aussi extraordinaires et des sommes faramineuses pour venir en aide aux réfugiés syriens alors que, dans nos rues, 3000 Québécois s'apprêtent à affronter l'hiver sans domicile où se réfugier. Comment peut-on expliquer qu'on vienne en aide à des étrangers quand nos propres concitoyens vivent dans la misère la plus abjecte?

Se pourrait-il que cela s'explique par le fait que la vaste majorité de nos sans-abris sont... des hommes?



10 commentaires:

Prof Solitaire a dit…

http://news.nationalpost.com/news/canada/gay-men-will-be-included-among-syrian-refugees-in-addition-to-women-children-families

Gay men will be included among Syrian refugees in addition to women, children, families

The federal government will include gay men among the Syrian refugees it brings into Canada as part of a plan that puts the focus on accepting women, children and families.

The Citizen has learned that while the Liberal government, because of potential security concerns, will not accept lone males — at least during the first wave of migrants — this approach will come with an important caveat. The government is sensitive to the fact that gay men escaping violence in the region could be persecuted, so they will be permitted to come to Canada.

PJ a dit…

Correction: Hasna Aït Booulahcen ne s'est pas faite exploser. Mais il reste qu'elle était bel et bien dans le camp des terroristes.

Quant aux priorités gouvernementales, elles sont et ont toujours été à géométrie variable. On n'a pas d'argent pour les écoles qui tombent en ruines ou les malades qui attendent de plus en plus longtemps dans un système de plus en plus privatisé, mais on a de l'argent à la tonne pour les médecins et Bombardier (sans oublier les tinamis du parti, évidemment, incluant de payer pour les magouilles de feu Arthur Porter).

Prof Solitaire a dit…

Merci de la correction, PJ. Et pour les liens.

Pierre Vachon a dit…

Excellent article le prof,tu es très doué.
Parfaitement d'accord avec tout ton texte.
Les féministes ne veulent pas l'égalité, mais clairement nous rabaissés et nous dominés. Je n'accorde plus aucun privilèges à aucune femme depuis maintenant des années.

Martin Malthus a dit…

Je dirai simplement ceci:
1- Ce n'est pas pcq nous nous battons contre les injustices commises contre les hommes que nous devons faire flèche de tout bois!
2- Dans 99% des attentats terroristes qui secouent le monde libre, ce sont des *hommes* (jeunes, sans attache, non mariés) qui les commettent.
3- 99.99% des attentats meurtriers commis à travers le globe sont le fait de *jeunes hommes*. Je suis obligé d'écrire 99.99% pcq, effectivement, 0,01% de ceux-ci (attentas mortels) sont commis par des *femmes*!
Excusez-moi de "virer une sheere" icitte mais tabarnak de siboire de calvaire de VIERGE! Faut-tu être un CON total; un imbécile absolu; un totally brainwashed soldier against the matriarcat pour ne pas comprendre que ces hommes forment *la* strate la plus dangeureuse du lot et que les exclure c'est de la bonne gérance???

Prof Solitaire a dit…

Martin, je passerai outre vos insultes pour vous répondre.

Notez tout d'abord que ce texte est en grande partie rédigé sous forme de questions. Je pose des questions, mais je ne prétends pas avoir toutes les réponses.

Et ma question la plus fondamentale demeure, même face à vos arguments.

99% des attentats sont commis par des hommes, donc cela justifie de refuser l'entrée aux hommes célibataires hétérosexuels? C'est de la bonne gérance dites-vous?

Je répondrais que 100% des attentats sont commis par des musulmans. Cela justifie-t-il de refuser l'entrée aux réfugiés musulmans? Si c'est considéré de la bonne gérance dans le premier cas, pourquoi est-ce considéré terriblement discriminatoire dans le second? C'est la sécurité qui prime ou non?

Vous voyez, je pose des questions, mais je ne prétends pas posséder LA réponse, Martin. Je me pose sincèrement ces mêmes questions. Et je trouve que la position du gouvernement est pleine de contradictions. Je trouve fascinant qu'il soit considéré parfaitement acceptable de discriminer ouvertement contre les hommes, mais pas contre n'importe quel autre groupe. Je trouve que ces contradictions révèlent des biais profonds que notre société entretient à l'égard des hommes. J'ai peut-être tort, je suis peut-être dans le champ, mais je ne le crois pas.

Maintenant, si vous n'avez pas envie de vous poser ces questions, ça vous regarde, mais je ne comprends pas pourquoi il faudrait insulter ceux qui se questionnent.

HLeBel a dit…

@Prof Solitaire
L'injure gratuite représente l'arme de choix des gens dépourvus d'argument.

Il ne peux exister d'égalité sans réciprocité. Tout le reste appartient au délire créatif d'idéologues tout aussi insignifiantes qu'incohérentes. Par contre, les dégâts qu'elles occasionnent dans la société en empoisonnant le cerveau de nos jeunes est bien réel.

Toujours garder en mémoire que le féminisme n'a aucun scrupule à manipuler les chiffres, à répandre des rumeurs dans la mesure où ça sert leur projet sociopathe.

À ce propos lire ''Déconstruction d'un mensonge d'état'' ici : http://bit.ly/1v4p1sC

Anonyme a dit…

Tres bon texte Prof

Meme si je suis tres masculiniste, cette position me choque peu.
Mais je comprend ou tu veux en venir..surtout comparer au fait qu'on refuse de discriminer contre les musulmans ou les gays...mais tout ca n'est pas surprenant
on a un gouvernement full-marxiste-culturel.

De toute façon ma position serait d'accepter aucun refugiés point,
comme le Japon ou plein d'autre pays. Ou en accepter genre 250 comme les USA en proportion/population.

Et ce pas par manque de générosité, mais a cause que ce n est tout simplement pas la solution au problème. En plus d'être très couteux, ca va occasionner une foule de problèmes diverses et pas juste de futur attentat probable.
Aider les gens directement la bas coute 12fois moins chère, voir le video de StephanMolyneux

Mon sentiment se resume bien avec votre dernier paragraphe ou vous parler de l injustice que ca fait subir au pauvre *DeSouche* ou déjà quebecois.
J'en suis un personnellement qui vit dans la pauvreté sans accès a un HLM.
Ces refugiés vont passer devant moi. Du moins ils reçoivent des montant mensuel beaucoup plus élevé qu'un quebecois pauvre. En plus de recevoir environ 2000$ pour des meubles et vêtements en bonis. Ce qu'un quebecois ne reçoit pas.
Remarque que la chose est pas nouvelle, le système est comme ca depuis 25ans au moins.

Anonyme a dit…

Il est possible, aussi, qu'on vienne en aide aux réfugiés parce que les bombes qui leur tombent sur la tête sont beaucoup plus dangereuses et hors de leur contrôle que ce qui arrive aux sans-abris du pays dans lequel il est mondialement reconnu que le confort est le plus grand.

Anonyme a dit…

Il faut dire qu'en Europe, c'est 70 à 80% d'hommes qui débarquent; cela fait ressentir qu'il s'agit plus de réfugiés économiques que de réfugiés politiques. Normalement, en tant que réfugiés, on fuit son pays avec la famille. J'ai rarement compris comment on pouvait laisser la famille au pays sous les bombes. Cette décision a été probablement prise parce qu'il y a plus de chances qu'on retrouve dans les famille de véritables réfugiés politiques. Il y a eu aussi le trafic de faux passeports... Je crois plus qu'il s'agisse d'une mesure de sécurité qu'une mesure discriminatoire. Justement, en Europe, ils ont fait cette erreur là de laisser les familles à la porte et de prendre 80% d'hommes (du moins au début). Il faut aussi penser au regroupement familial qui va multiplier le nombre par 5 ou 6. En prenant des familles, il y a moins de risques. L'Allemagne va le regretter, avec le regroupement familial, on parle de plusieurs millions...