18 janvier 2016

Attaques à Ouagadougou

Pour ce billet, je tente une petite expérience.

Je vais mélanger des extraits de différents textes. Il y aura des extraits d'articles de La Presse (celui-ci et celui-ci) ainsi que de celui-ci de CNN (tous cités en orangé) à propos du récent attentat terroriste à Ouagadougou. Et il y aura également des extraits de ce texte de Harun Yahya (Adnan Oktar de son vrai nom), un prédicateur musulman apologiste, créationniste, négationniste et spécialiste de l'endoctrinement (cité en bleu).

Les idéologues multiculturalistes y verront évidemment une tentative raciste et xénophobe de diaboliser l'Islam. Ce n'est pas le but.

Je l'ai déjà dit et je le répète. J'ai connu beaucoup de musulmans dans ma vie et je les ai presque tous appréciés. Je n'ai absolument rien contre eux personnellement.

L'objectif est de montrer la dissonance entre la réalité de la violence islamiste et le message qui est véhiculé par les apologistes religieux. En d'autres termes, je veux confronter les mensonges à la réalité.

Voici ce que ça donne:

Le Coran est le vrai livre révélé aux gens comme guide vers le droit chemin. Dans ce livre, Allah commande à l’homme l’adoption d’une morale parfait à la lumière des principes islamiques. Cette moralité est basée sur des concepts comme l’amour, la compassion, la tolérance et le pardon.

Un commando djihadiste a mené vendredi soir une attaque sanglante sur un restaurant et un hôtel de Ouagadougou fréquentés par des Occidentaux, faisant au moins une vingtaine de morts et prenant des otages, une opération revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique moins de deux mois après une attaque similaire au Mali.

Le mot  "Islam" dérive du mot signifiant "paix" en arabe. L’Islam est une religion révélée à l’humanité avec pour but une vie paisible, remplie de compassion et avec la manifestation de la miséricorde d’Allah sur terre.

Juste avant 2 h (21 h, heure de l'Est), «l'assaut a commencé» sur l'hôtel Splendid, établissement de luxe du centre de la capitale burkinabè où plusieurs assaillants étaient retranchés (...) un correspondant de l'AFP entendait des tirs sporadiques.

Allah appelle les gens aux morales islamiques à travers lesquelles la compassion, le pardon, la paix et l’amour peuvant être expérimentés dans le monde.

Vers 4 h 30 (23 h 30, heure de l'Est), un ministre burkinabè a annoncé que 30 personnes avaient pu sortir «saines et sauves» de l'hôtel et que 33 blessés avaient été évacués lors de l'assaut, qui était toujours en cours. (...) «Il y a des morts, mais nous n'avons pas de chiffres»

L’Islam est une religion basée totalement sur l’amour et la compassion. Le Coran insiste sur un amour basé sur la foi avec un profond effet sur l’esprit. L’altruisme, le courage, la générosité, le soin et la protection sont les valeurs continues dans le concept d’amour révélé dans le Coran.


Des tirs nourris et des détonations ont éclaté. Le commando a également visé un restaurant voisin, le Cappuccino, lui aussi prisé de la clientèle expatriée, dont l'attaque a fait «plusieurs morts» (...) «Sur la terrasse du Cappuccino, les sapeurs-pompiers ont vu une dizaine de cadavres»

L’Islam appelle fondamentalement à la paix et encourage une vie dans la sincérité et l’honnêteté absolue face à Allah. Il est donc primordial à un individu de vivre selon la religion de l’Islam pour pouvoir être musulman avec sa propre volonté et son aspiration, observer les commandements d’Allah et être guidé par les conseils venant du cœur et de l’esprit permettant un épanouissement personnel souhaité.

Le directeur du principal hôpital de Ouagadougou a fait état d'un premier bilan global d'au moins «une vingtaine de morts». Il a cité une blessée selon laquelle il y avait parmi les morts «plus de Blancs que de Noirs».

Nul ne peut être contraint à vivre selon les valeurs morales islamiques. Inviter les autres à l’existence d’Allah et aux morales du Coran est un devoir pour tous croyant. Les musulmans désirant remplir ce devoir propage le message de la religion afin de guider les autres. Ils encouragent le bien et combattent le mal comme ordonné par Allah “commander le bien et proscrire le mal” et appelle les gens à la voie d’Allah avec des mots de pureté. Pendant qu’ils ne forcent personne, ils savent très bien que ce n’est qu’Allah Qui guide les gens sur le droit chemin.

Un journaliste de l'AFP a pu distinguer au début de l'attaque trois hommes armés et enturbannés, un témoin indiquant de son côté avoir vu quatre assaillants «enturbannés et de type arabe ou blanc». (...) L'attaque a été revendiquée par le groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi), qui l'a attribuée au groupe islamiste Al-Mourabitoune du chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar, rallié à Aqmi.

Le Coran fournit aussi un environnement permettant aux gens de jouir d’une liberté d’expression et de croyance assurant aux gens de vivre en accord avec leur croyance. Selon l’Islam, chacun est libre de vivre selon sa croyance, quelle qu’elle soit. Chacun est libre de construire une église, une synagogue ou une mosquée. En ce sens, la liberté de culte est un des principes majeur en islam. Il y a toujours une liberté de culte même si les valeurs morales coraniques prévalent.

L'opération de vendredi survient un peu moins de deux mois après celle de l'hôtel Radisson Blu à Bamako. Le 20 novembre, une attaque jihadiste avait fait 20 morts dont 14 étrangers dans la capitale malienne, où des hommes armés avaient retenu en otages pendant plusieurs heures environ 150 clients et employés, avant une intervention des forces maliennes, appuyées par des forces spéciales françaises et américaines et des agents de l'ONU. Deux assaillants avaient été tués.

En effet, liberté de pensée, d’expression et de culte tiennent une place centrale dans les valeurs morales coraniques. Donc, la vraie liberté de culte ne peut être appliquée qu’avec l’application des valeurs morales coraniques. L’Islam est une religion offrant la liberté de pensée, de culte et d’expression, protégeant tous les droits des gens et leur offrant la vraie liberté.

Ils étaient six. Un père, une mère, leurs enfants et deux bons amis, partis ensemble faire du travail humanitaire au Burkina Faso. Vendredi, ils ont célébré dans un café la fin de leur voyage. Ils sont tous morts.

C’est pourquoi les musulmans traitent aussi les chrétiens et les juifs qui sont décrits dans le coran comme “gens du livre,”.

Yves Carrier, sa fille Maude, son épouse Gladys Chamberland, leur fils Charlélie et leurs amis Louis Chabot et Suzanne Bernier, tous résidants de la région de Québec, sont les victimes canadiennes de l'attentat terroriste qui a fait 29 morts vendredi soir à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso.

Les musulmans qui partagent les mêmes valeurs de base que les chrétiens et les juifs croient en la nécessité d’agir ensemble. Ils s’efforcent alors d’éradiquer les préjugés hérités des provocations des incroyants et des fanatiques. Les juifs, les chrétiens et les musulmans s’efforcent ensemble de propager les vertus morales à travers le monde. Ils se basent ensemble sur les principes de l’amour, du respect, de la tolérance, de la compréhension, de l’harmonie et de la collaboration avec les gens du livre.

Après des mois de préparation, d'organisation et d'activités de collecte de fonds à coups de soupers spaghettis et de vente de calendriers, les travailleurs humanitaires ont pris la route de l'Afrique tout juste avant Noël, où ils ont notamment aidé à repeindre les tableaux noirs d'une école d'un village reculé. Ils travaillaient avec une congrégation religieuse et le Centre Amitié de solidarité internationale de la région des Appalaches (CASIRA).

Allah déclare explicitement l’existence de personnes de différentes croyances et d’opinions et que nous devons en avoir connaissance et l’accepter du fond du cœur, car c’est ainsi qu’Il a créé et prédestiné l’humanité.

Samedi, après trois semaines de bénévolat, trois membres du groupe devaient reprendre la route du Canada. Les autres allaient suivre la semaine prochaine. Mais vendredi, pour des raisons qui échappent encore à leurs familles, les six Québécois se sont retrouvés dans la ligne de tir d'un commando terroriste qui a attaqué un hôtel et un café très fréquentés par les Occidentaux dans la capitale burkinabè. Ils n'ont pas survécu.

Les musulmans éprouvent un amour et une compassion profonds pour les gens de toutes croyances, races ou nations, car ils les considèrent comme les manifestations d’Allah sur terre et les traitent avec un respect et un amour sincères. Ce comportement est la base morale de la communauté islamique.

« C'est tellement bête. Ils étaient allés faire le bien et, au moment de revenir, ils se font massacrer », se désole Camille Carrier, la mère de Maude.

Justement, l’Islam apporte les préconditions pour la paix, et le seul moyen d’assurer la sécurité est l’embrassement de l’Islam, et comme cité plus haut en appliquant les valeurs de Coran. 

Mme Carrier a appris la mort de sa fille, de son ex-conjoint et du reste de la famille samedi après-midi dans sa maison de Québec. « On était inquiets depuis qu'on avait entendu parler des attentats. On n'avait pas de nouvelles », dit-elle. Son fils a téléphoné à une religieuse à Ouagadougou avec qui le groupe était en contact. À sa demande, cette dernière s'est rendue à la morgue où elle a identifié le corps des six Québécois. Elle a rappelé au Canada avec le sombre verdict. En soirée, la mère peinait à encaisser le choc. Elle a deux autres enfants « qui ont perdu leur soeur, leur père et leur belle-mère », dit-elle. « Nous sommes dévastés. »

Les valeurs du Coran rendent responsable le musulman sur la manière de traiter l’individu, qu’il soit musulman ou non, avec gentillesse et justice, protéger les nécessiteux et les innocents et prévenir la propagation du mal. Le “mal” comprend toutes formes d’anarchie et de terreur menaçant la sécurité, le confort et la paix.

The attack began Friday night and dragged on under the cover of darkness. (...) 
"Everyone was panicked and was lying down on the floor. There was blood everywhere, they were shooting at people at point blank," said Yannick Sawadogo, who survived the siege.

c’est Allah qui donne l’amour dans les cœurs.  On ne peut obtenir l’amour véritable qu’en s’efforçant de gagner l’agrément d’Allah, Qui inspire l’amour dans les cœurs. Seul les gens qui aiment Allah plus que toutes choses et ne faisant aucune concession à exercer les valeurs morales qu’Il ordonne en s’aimant mutuellement avec un respect et un amour réciproque peuvent jouir de cet amour véritable.

Survivors described horrific scenes as the attackers paced and fired in the hotel Friday night. "We could hear them talking and they were walking around and kept shooting at people who seemed alive," Sawadogo told CNN affiliate BFMTV. Sawadogo said he escaped through a broken window, and could barely see because of smoke.

(...) Two French nationals were among the dead, BFMTV reported. Canada said six of its citizens were killed. Four of the dead came from the same Ukrainian family and included a 9-year-old girl. Two of the deceased were from Switzerland, that nation's Foreign Ministry said. The United States said one American died.

Je détecte une légère contradiction entre la description de l'Islam de ce prédicateur spécialiste de l'endoctrinement et les faits qui se sont déroulés au Burkina Faso vendredi soir... pas vous?

À laquelle de ces deux versions complètement incompatibles de ce qu'est l'Islam doit-on accorder le plus de crédibilité, à votre avis?

Qu'est-ce qui a plus de poids? La description que des croyants nous font de leur idéologie? Ou les actions posées par certains des gens qui y souscrivent?

L'excuse classique et puérile selon laquelle "ces gens-là ne sont pas de vrais musulmans" vous satisfera-t-elle encore longtemps?

Comment est-il possible qu'une idéologie fondée uniquement sur les principes de paix et d'amour justifie tant de sang, de souffrance et de barbarie à travers le globe?

Dans notre société, il est jugé inacceptable d'affirmer que tous les musulmans sont des fanatiques dangereux. Et c'est très bien ainsi, parce que c'est faux!

Mais pourquoi tolère-t-on que des prédicateurs malhonnêtes mentent à propos de leur religion en affirmant qu'elle ne s'intéresse qu'à la paix et à l'amour? Pourquoi s'empêche-t-on de traiter ces gens-là de menteurs qui déforment la réalité pour éviter toute réforme, pour maintenir les croyants dans l'ignorance et pour en endoctriner de nouveaux, généralement des enfants ou des personnes vulnérables?

Ne sont-ils pas aussi exécrables que les véritables xénophobes?







Une arme contre la laïcité. Bien dit, Mme Élisabeth Badinter!



Aucun commentaire: