2 janvier 2016

L'incompétence des commissions scolaires

Si vous avez encore besoin d'être convaincu de l'incompétence crasse des commissions scolaires, alors ceci devrait faire la job:

1,1 milliard. Tel est le déficit d'entretien accumulé des écoles de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), dont 79% des établissements obtiennent un «E», soit la pire note possible en ce qui concerne la vétusté.

Relisez ça et réfléchissez bien à ce que cela signifie.

HUIT ÉCOLES DUR DIX obtiennent LA PIRE NOTE POSSIBLE!

Ce qui ne signifie pas que les autres soient en excellent état:

Selon ce dernier bilan, 165 écoles de la CSDM obtiennent la note E, 34 autres obtiennent un D, tandis que seules 10 écoles décrochent une note qui se situe entre A et C. L'âge moyen des écoles qui reçoivent un E est de 67 ans.

C'est dire que 95% des écoles de la CSDM sont, d'après ces données, dans un état jugé insatisfaisant selon l'échelle du gouvernement du Québec et que la situation s'améliore très lentement.

Ahurissant. Même moi qui déteste les commissions scolaires avec passion, je n'aurais pas osé avancer un pourcentage aussi élevé si on m'avait demandé une estimation.

Après des années et des années de négligence, quel serait le coût des réparations requises?

La valeur de remplacement des écoles totalise maintenant 2,8 milliards.

Combien le gouvernement Couillard est-il prêt à mettre sur la table pour effectuer ces réparations?

«Cette année uniquement, ce sont près de 500 millions qui sont investis pour le maintien des bâtiments dans l'ensemble du Québec, en plus des investissements en ajout d'espace, notamment la construction de nouvelles écoles.»

On a besoin de 2,8 milliards seulement à la CSDM.

Le gouvernement investit 500 millions pour tout le Québec.

Commentaire de la commission scolaire:

En cette période des Fêtes, les autorités de la CSDM n'ont pas pu être jointes.

Ben oui. Tiens donc.

Silence radio.

Évidemment.



Aucun commentaire: