16 mars 2016

Le silence est d'or

Je me permets de citer ce billet publié il y a quelques années par le professeur masqué, un excellent blogueur, à propos des cas de fausses accusations d'enseignants et pourquoi on en entend si peu parler:

Tout d'abord, les commissions scolaires font tout pour que ces cas ne deviennent pas publics pour des raisons d'image. Ensuite, il y a souvent l'âge des élèves impliqués qui limitent le battage publicitaire qu'on peut accorder à de telles histoires. Enfin, et je le sais pour avoir discuté avec certains enseignants faussement accusés, ceux-ci ne veulent pas de publicité autour de ce qu'ils ont vécu. Ils ont déjà assez souffert et, dans certains cas, un acquittement ne marque pas toujours l'arrêt des regards soupçonneux qu'on pose sur eux. Alors, aussi bien se faire oublier si on n'a pas encore parlé de soi...

Un enseignant accusé est souvent renvoyé à la maison, parfois sans salaire. Il arrive aussi qu'il doit cesser de travailler et ne reçoit que 75% de son salaire. Dans tous les cas, il est financièrement pénalisé. S'il veut récupérer son salaire perdu, il devrait poursuivre les parents de l'élève concerné. Une chouette bataille juridique en vue...

À première vue, on a l'impression que certains jeunes peuvent se comporter en toute impunité. Ainsi, deux élèves qui ont injustement accusé un enseignant d'éducation physique d'agression sexuelle pour se venger que celui-ci les avait expulsées de son cours parce qu'elles ne portaient pas la tenue obligatoire. Il a fallu des pressions syndicales sur la commission scolaire pour qu'elles soient changé d'école. Vous en connaissez des situations où une victime doit continuer à côtoyer ses agresseurs?

L'école est un milieu qui semble vivre en dehors de la réalité. Dans la vie de tous les jours, on n'accepterait jamais une telle situation dans un milieu de travail normal. Comment expliquer une telle situation?

(...) Une dernière chose: nos syndicats sont très bons pour appuyer différentes causes, écologique, féministe et autre, mais qu'attendent-ils pour améliorer avec autant de moyens et d'ardeur les conditions de travail parfois violentes dans lesquelles oeuvrent certains enseignants?

Si vous êtes enseignant ou enseignante, le blogue du prof masqué est un incontournable. Abonnez-vous dès maintenant!



Aucun commentaire: