17 avril 2016

Le charabia de Mélanie Joly

La question était pourtant simple:

À TV5 Monde, un journaliste français a demandé à Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, d’expliquer pourquoi son titre n’incluait plus la mention «ministre des langues officielles», comme c’était le cas avant.

La réponse, elle, est l'un des plus beaux exemples de diarrhée verbales que j'ai entendu récemment:



Si quelqu'un y comprend quelque chose, merci de m'expliquer.



1 commentaire:

Hénèm a dit…

Comment se flatter le dos sans répondre aux questions.

Bla bla bla bla bla... Elle parle de tout sauf de son titre de ministre des langues officielles. Dommage, mais ça fait longtemps qu'on s'est rendus compte qu'elle est juste tarte. Pi menteuse.

Bah c'est ça la politique de nos jours. Ne pas répondre aux questions, se contredire et expliquer qu'on ne se contredit pas, attaquer des politiques à l'aveuglette, sans réels arguments.