14 mai 2016

Cours annulé

Voilà un exemple particulièrement révélateur des effets du féminisme dans notre système d'éducation.

Un collège américain a été forcé d'annuler un cours intitulé "Les hommes dans la littérature".

Les critiques ont avancé que le cours était sexiste parce qu'il ignorait les femmes, qu'il plaçait une emphase excessive sur un sexe au dépend de l'autre et qu'il créait un "environnement hostile" aux étudiantes.

Le prof qui donnait ce cours a également été vilipendé par les autorités du collège pour un autre cours dans lequel il demande à ses étudiants d'écrire un essai sur le traitement qui est réservé aux hommes dans les environnements académiques. Les administrateurs ont exigé qu'il modifie ce travail car ils jugent inacceptable de ne pas permettre aux étudiants d'écrire à propos des femmes s'ils le souhaitent. Cela, écrivent-ils, est inquiétant tant d'un point de vue académique que d'un point de vue légal.

“We also believe that you should modify any assignment in ENGL 113 or in any other course you teach that would require students to focus on a single gender.”

Or, ce même collège offre plusieurs autres cours de littérature, dont l'un s'intitule "Les femmes et la littérature". Apparemment, celui-là ne cause aucune problème à qui que ce soit.

Pas plus que ceux-là d'ailleurs: “Native American Literature,” “Asian American Literature,” et “African American Literature.”

Les autorités du collège affirment que ces cours-là ne sont pas discriminatoires, eux.

Fascinant, n'est-ce pas?

D'autres détails ici.



1 commentaire:

Olivier Kaestlé a dit…

Des coups de pied au cul se perdent...