8 mai 2016

Pour la première fois en 1000 ans...

Extrait de la nouvelle:

An ancient song repertory lost since the 11th century has been reconstructed by researchers from the University of Cambridge.





7 commentaires:

fylouz a dit…

J'ai bien compris ? C'est un texte philosophique qui est chanté ?

Prof Solitaire a dit…

Si j'ai bien compris, ouais... c'est beau, hein?

fylouz a dit…

Ça change des productions actuelles.

Hans Georg Lundahl a dit…

Et le prof pense quoi du fait que ce texte (que j'ai lu en traduction suédoise ou anglaise) est un texte hautement théiste, chrétien et aristotelico-platonique à la fois?

Prof Solitaire a dit…

Ben, il faudrait que je le lise pour me faire une opinion... mais compte tenu de son âge, il serait fort étonnant qu'il ne contienne pas de thématique religieuse...

Hans Georg Lundahl a dit…

Il est basé sur une thématique à la fois religieuse et philosophique théiste.

L'œuvre est divisée en proses et en vers, et ce qu'on vient de jouer devrait faire partie des vers.

C'était un livre très prisé par C. S. Lewis, et en sa jeunesse athée il y a eu un moment où il disait en travestant le dit en Chant de Roland: "the Christians are wrong, the Pagans bore me" - c. à d. il trouvait malgré la diversité de croyance les écrivains chrétiens, dont peut-être déjà Boëce, plus lisibles et intéressants que les athées censés être de son bord.

Prof Solitaire a dit…

Ah, on parle d'un livre entier, pas seulement d'un poème alors?