21 septembre 2016

Carbone 14 et franc-maçonnerie...

Un lecteur de ce blogue m'a soumis des liens, il y a quelques temps, suite à ce billet qui réunissait mes publications à propos de la préhistoire. Les liens qu'il a partagés remettent en question la fiabilité des techniques de datation.

D'autres commentaires formulés par la suite par ce lecteur m'ont permis de comprendre un peu plus quelles étaient ses motivations. Je ne veux pas le diffamer, mais je crois pouvoir raisonnablement affirmer qu'il n'est pas réellement motivé par des considérations scientifiques.

Les indices abondent. Tout d'abord, les liens qu'il m'a donnés mènent à un blogue sur lequel il publie ses textes. Le logo de ce dernier montre le symbole de la franc-maçonnerie entouré d'un cercle rouge et d'une barre oblique.

Si vous n'avez jamais entendu parler de la franc-maçonnerie, c'est normal. Il s'agit d'une association tout à fait anodine qui s'est retrouvée au centre de nombreuses théories de complot loufoques au cours des siècles. Plus personne n'en parle parce que ça tient davantage du mythe que de la réalité. Les théories fumeuses qui existent à propos de cette confrérie sont à peu près aussi sérieuses que celles qui veulent nous faire croire qu'Elvis est vivant ou que les Américains n'ont jamais débarqué sur la lune... en d'autres termes, ce sont des lubies. Les seuls qui ont encore un problème obsessif persistant avec cette association de nos jours, ce sont les fervents catholiques... pour ne pas dire les fanatiques cathos. Ils semblent y voir une incarnation de Lucifer.

D'autres indices quant aux motivations de ce lecteur sont visibles dans le commentaire laissé suite à la publication de ce billet. Il y affirme que "le monde serait tellement mieux" si toutes les écoles étaient confessionnelles et qu'elles enseignaient le créationnisme!

Le chat sort du sac. On voit clairement à qui on a à faire. L'objectif de ce lecteur n'est pas l'exploration honnête scientifique et la recherche de la vérité. Ce qu'il cherche à faire, c'est attaquer la crédibilité de théories scientifiques qui viennent contredire les dogmes religieux auxquels il adhère et qui sont, à ses yeux, des vérités divines. Selon lui, il faudrait donc implanter la ségrégation religieuse des enfants et les endoctriner en leur disant qu'ils sont les créations d'un gentil copain invisible qui vit dans le ciel. Un délire.

Pire, dans le même commentaire, ce lecteur a le culot extraordinaire d'affirmer que je "fanatise" les élèves parce que j'ai OSÉ affirmer qu'il faut cesser d'accorder un statut privilégié aux religions dans nos sociétés. Il pousse l'odieux jusqu'à écrire: «Par contre, en Allemagne de l'Est vous avez des gens qui disent "Jawohl, mein Führer" à ça.»

Oui, oui, je m'oppose à l'influence nocive des dogmes religieux dans la société, alors cela fait de moi un fanatique nazi. Ou, comme il l'écrit si bien lui-même, un "fanatique laïcard."

L'ironie est si énorme et si gigantesque qu'il est impossible de ne pas se moquer. Voilà ce catho créationniste, réactionnaire, anti-science, parano-anti-francs-maçons qui vient me traiter MOI de fanatique! C'est à se demander si ce lecteur comprend la définition du mot! Le Larousse nous offre cette définition: "Qui est emporté par une ardeur excessive, une passion démesurée pour une religion, une cause, un parti, etc." Dites-moi donc, chers amis, auquel de nous deux ce qualificatif s'applique-t-il le mieux? À moi ou au type qui veut qu'on enseigne le créationnisme aux enfants dans des écoles redevenues religieuses, qui croit que la Terre a été créée par un dieu il y a 6000 ans, que les techniques scientifiques de datation n'ont aucune valeur et que les franc-maçons mènent secrètement la planète?

L'ironie est encore plus colossale lorsqu'il parle des nazis! Ne sait-il pas que le slogan "Gott mit Uns" (Dieu avec nous) était la devise de la Wehrmacht? Ne sait-il pas que l'Église catholique a choisi de fermer les yeux à propos de la persécution et l'extermination de millions de Juifs? Ne sait-il pas qu'Hitler lui-même a été baptisé et élevé par une mère catholique et que les dogmes les plus haineux de cette religion pourrie ont en partie validé et nourri son idéologie, sa haine viscérale des Juifs et le culte messianique qui a caractérisé son règne?

Mais non, chers amis, c'est moi le nazi fanatique! Non mais, sans blagues...

D'autres indices ne sont plus nécessaires, mais citons-en tout de même un dernier. À la suite de la publication de cette citation d'Isaac Asimov à propos de l'éducation, il écrit encore: "But perhaps Asimov was involved in the kind of secret societies who impose lifelong learning and lifelong reeducation on its members in a very realistic way."

Encore cette étrange paranoïa des "sociétés secrètes". De plus, on remarque que, pour ce lecteur, toute éducation qui ne soit pas religieuse est apparemment sans valeur et constitue une espèce de lavage de cerveau. L'idiome anglais "The pot calling the kettle black" me vient à l'esprit tout d'un coup. Ou, comme je l'entends souvent dans la cour d'école: "Celui qui le dit, celui qui l'est!" C'est plus puérile, mais tout à fait approprié dans les circonstances!

Bref, maintenant qu'on voit l'idéologie du bonhomme, avec ses biais et ses obsessions, on est en mesure de voir ses propos pour ce qu'ils sont, c'est à dire non pas des arguments purement scientifiques, mais plutôt des tentatives de discréditer tout ce qui vient fragiliser les dogmes religieux auxquels il souscrit si vertement.

Or, ce lecteur n'est pas le seul créationniste chrétien qui s'attaque aux méthodes de datation afin de discréditer la science au profit des légendes farfelues de l'ancien testament. Comme je n'ai pas la prétention d'être un scientifique, je préfère donner la parole à Christopher Gregory Weber qui a signé un excellent texte sur le site du National Center for science and education. Je vous invite à le lire en entier, mais en voici quelques courts extraits:

Radiocarbon dating can easily establish that humans have been on the earth for over twenty thousand years, at least twice as long as creationists are willing to allow. Therefore it should come as no surprise that creationists at the Institute for Creation Research (ICR) have been trying desperately to discredit this method for years. They have their work cut out for them, however, because radiocarbon (C-14) dating is one of the most reliable of all the radiometric dating methods.

(...) C-14 dates show that the last glaciation started to subside around twenty thousand years ago. But the young-earth creationists at ICR and elsewhere insist that, if an ice age occurred, it must have come and gone far less than ten thousand years ago, sometime after Noah's flood. Therefore, the only way creationists can hang on to their chronology is to poke all the holes they can into radiocarbon dating. However, as we have seen, it has survived their most ardent attacks.

J'sais pas pour vous, mais moi, je trouve que ça a le mérite d'être très clair.

Permettez-moi d'accorder plus de crédibilité aux arguments d'un scientifique qu'à ceux d'un type qui croit posséder un ami invisible dans le ciel.

Je m'adresse maintenant à ce lecteur directement: Si j'ai dénaturé votre caractère en me basant sur vos commentaires, je vous invite à me corriger en laissant un commentaire à la suite de ce billet. D'ailleurs, vous pouvez laisser des commentaires ici tant que vous voulez, je n'ai pas l'habitude de limiter la liberté d'expression de mes lecteurs. Mais cela étant dit, je n'ai pas de temps à consacrer à vos "théories". La vie est trop courte et mon temps libre trop limité pour ça. Ce qui m'intéresse, Monsieur, c'est la réalité... pas des balivernes superstitieuses de théocrates paranoïaques.

Alors traitez-moi de fanatique laïc, de nazi ou même de franc-maçon pendant que vous y êtes, je m'en balance. Vous n'êtes pas le premier et vous ne serez pas le dernier. Le fait de provoquer l'ire des cathos, des fanas et des idéologues en votre genre est pour moi une grande source de fierté et de réconfort, ainsi qu'une garantie que je ne fais pas fausse route.



20 commentaires:

Hénèm a dit…

Le texte sur le carbone 14 est daté du printemps 1982, comme quoi les supposés arguments des fanas ne changent pas !

Pour ma part j'attends ton article debunk des chemtrails, des reptiliens, des Rostchild et du inside job du 11 septembre 😉

Prof Solitaire a dit…

Hahaha! Tu vas attendre longtemps en esti ;-)

Hans Georg Lundahl a dit…

Voilà ce catho créationniste, réactionnaire, anti-science, parano-anti-francs-maçons qui vient me traiter MOI de fanatique! C'est à se demander si ce lecteur comprend la définition du mot!

Ça, c'était votre p d v.

Le Larousse nous offre cette définition: "Qui est emporté par une ardeur excessive, une passion démesurée pour une religion, une cause, un parti, etc."

Vos mots juste avant vous font sembler comme emporté par une ardeur excessive, une passion démesurée pour une religion (celle de l'athéisme occidental), une cause (celle de la laïcité), un parti (je ne sais pas lequel, franc-maçonnique ou politique, mais certes anticlérical), etc.

Hans Georg Lundahl a dit…

@ Prof

catho créationniste, réactionnaire,

Jusqu'à là, correct.

Merci - jusqu'à là - de me très bien charactériser!

anti-science,

Si je dénonce le scénario évolutionniste comme pseudo-scientifique et si je me prends le soin d'aller aux détails des sciences exactes pour prouver mon point, le qualificatif "anti-science" vient d'un ardeur excessif pour le parti évolutionniste dans le débat scientifique.

parano-anti-francs-maçons

Le cercle rouge et la barre diagonale rouge sur le signe maçonnique me prouvent très certainement antimaçonnique.

Pour les moins emportés que vous resterait à prouver que l'antimaçonnisme est en soi parano - ou de dénoncer d'autres choses qui montreraient plus clairement qu'il le soit en mon cas.

@ Hénèm

"Le texte sur le carbone 14 est daté du printemps 1982,"

Lequel?

Ah? Answers to Creationist Attacks on Carbon-14 Dating?

A-t-il un seul argument contre mon scénario?

"Yes, Cook is right that C-14 is forming today faster than it's decaying. However, the amount of C-14 has not been rising steadily as Cook maintains; instead, it has fluctuated up and down over the past ten thousand years. How do we know this? From radiocarbon dates taken from bristlecone pines. There are two ways of dating wood from bristlecone pines: one can count rings or one can radiocarbon-date the wood. Since the tree ring counts have reliably dated some specimens of wood all the way back to 6200 BC, one can check out the C-14 dates against the tree-ring-count dates."

Bon, ceci est en effet un aveu que pour qu'on doive se fier à des dates radiocarboniques de 8 200 ans, il faut avoir des choses datés indépendamment de la datation radiocarbonique et aussi avec celle-ci, de manière que le bon fonctionnement de la datation radiocarbonique (donc un niveau de carbone 14 à peu près comme aujourd'hui) soit vérifié par la datation indépendante.

Je propose les documentations historiques, qui sont excellentes pour les dernier 2500 ans. L'auteur de ce site propose le comptage d'anneaux de croissance dans les arbres. Qui confirmerait les datations radiocarboniques jusqu'à il y a 8 200 ans.

Le problème est que telle datation fiable en termes de dendrochronologie n'est pas fiable.

J'ai vérifié une fois (référence perdue, hélas!) que les séries en Europe ont des bottlenecks, comme on dit en anglais, et ceci donc avec très peu d'arbres qui feraient le pont. Malheureusement, le diagramme pour les diverses anneaux des diverses arbres ne fait pas confiance par sa stricte parallélité.

Des créationnistes avant moi ont aussi dénoncé les anneaux de croissance comme pas forcément annuels. En Californie, la présence d'humidité et de sécheresse (deux fois par an) peut très bien être plus important que l'été et l'hiver.

Hans Georg Lundahl a dit…

@ Prof, encore une fois:

"Ne sait-il pas que le slogan "Gott mit Uns" (Dieu avec nous) était la devise de la Wehrmacht?"

Et ceci depuis bien avant le national socialisme. Si un jour une France farouchement laïcarde fait un crime de guerre en quelque endroit, doit alors ce pays pour le reste des temps dire "le slogan Liberté, Égalité, Fraternité était celui de l'armée française" (sous-entendu : à l'époque précise de cette guerre) comme si les armées des républiques n'auraient jamais fait que ça?

Bon, cette dévise là date bsr d'une époque bien comparable au national-socialisme, à savoir la Révolution française.

Ne sait pas le professeur que Hitler et Bohrmann ont légiféré sur une école centralisé, où les confessions étaient tolérées mieux qu'en France, mais où l'enseignement voulait baser la morale sur une laïcité très stricte.

Pour eugénisme, pour euthanasie, que les profs pouvaient peut-être taire ou devaient peut-être expliquer, pour un enseignement de force, obéissance, refus de pardon (au moins aux ennemis du peuple), l'école ne comptait pas sur les confessions, au moins pas sur les tenants d'une interprétation stricte (dont quasi tous les prêtres catholiques, quelles que soient autrement leur attitude au régime).

En plus, vous défigurez mes propos.

Je suis catholique et réac. Si j'avais voulu que l'école partout enseigne mes conviction et rien que mes conviction, je n'aurais pas proposé des écoles confessionnels ni protestantes ni musulmanes.

" Ne sait-il pas que l'Église catholique a choisi de fermer les yeux à propos de la persécution et l'extermination de millions de Juifs?"

À propos "persécution", je ne peux pas le savoir quand je sais le contraire. Pie XII a choisi de ne pas dénoncer pour ne pas empirer et de par contre offrir des réfuges et des pistes de fuite - massivement. On peut dire que Pie XII n'était pas un bon pape, si on nie qu'il était super en rôle de Schindler, Wallenberg etc, on sait rien de l'histoire.

Der Stellvertreter par Rolf Hochhuth, sortie en 1963, à peu près 5 ans après la mort de Pie XII, qui ne pouvait donc pas répondre, en plein délire de Vatican II en train de se distancer de l'Église d'avant (et dont pas mal prenaient Pie XII comme un symbole valable), c'est à peu près aussi crédible que quand John Todd (se prétendant ex-Illuminato hautement placé, ce qu'il a pu être? ou pu pas être?) dénonce en 1973 Tolkien et CSL comme Illuminati - dix ans après le décès de CSL, et l'an quand JRRT est en train de mourir et a d'autres soucis que de répondre à ça.

"Ne sait-il pas qu'Hitler lui-même a été baptisé et élevé par une mère catholique et que les dogmes les plus haineux de cette religion pourrie ont en partie validé et nourri son idéologie, sa haine viscérale des Juifs et le culte messianique qui a caractérisé son règne?"

Comme dit, vous êtes emporté par un parti pris.

"But perhaps Asimov was involved in the kind of secret societies who impose lifelong learning and lifelong reeducation on its members in a very realistic way."

J'ai effectivement dit ça, oui.

Encore cette étrange paranoïa des "sociétés secrètes".

Ce serait une étrange paranoïe de dire qu'elles sont adeptes de l'idée exprimée par Asimov? J'avais cru qu'au contraire elles se vantent d'être initiatiques.

À part ça, j'ai certes d'expériences (récemment sur quora) qui méritent à la fois le qualificatif "impose" (même à des gens qui ne veulent pas d'eux) et le sujet "secret societies".

Hans Georg Lundahl a dit…

"De plus, on remarque que, pour ce lecteur, toute éducation qui ne soit pas religieuse est apparemment sans valeur et constitue une espèce de lavage de cerveau."

Pas du tout.

Je n'avais même pas utilisé le remarque "lavage de cerveau". L'accusation que je fais est que des gens là prennent le droit de décider pour autres personnes qu'elles-mêmes quand celles-ci seraient aptes à se considérer mûrs ou adultes. Que chaque certitude pour elles est apte à être remise en cause par une éducation continuée (pour le reste de la vie).

Non, pour lavage de cerveau, c'est l'école obligatoire, pas les sociétés secrètes que je mets en cause.

"Il y affirme que 'le monde serait tellement mieux' si toutes les écoles étaient confessionnelles et qu'elles enseignaient le créationnisme!"

Mes propres propos:

"Sérieusement, le monde serait tellement mieux (à commencer avec les compatibilités entre religions des élèves et offerte culinaire de l'établissement) avec des écoles confessionnelles. AVEC bsr le droit d'enseigner créationnisme (en l'annonçant en avance aux parents)."

C'est à dire, enseigner le créationnisme serait une option libre pour chaque école et pour chaque couple de parents ça serait optionnelle d'envoyer les enfants à une école qui le fait.

Ceci dit, un établissement confessionnellement laïc aurait pu avoir une function.

Mes mots après se dirigent contre les établissements laïcs quasi par statut légal:

"À quoi servent les établissements laïcs? Apparemment à fanatiser les élèves y compris futurs professeurs qui s'expriment comme ceci:"

Et de vous citer:

"Pour combattre efficacement les fanatiques religieux ...

Ce que Hitler voulait aussi. Un évêque catholique dit que les enfants doivent assister à la Messe et pas faire du foot à 11 h matinée du dimanche? Il est considéré comme "fanatique".

Un évêque catholique proteste contre l'eugénisme, au nom de la morale chrétienne? Il est fanatique. Etc.

Vous vous exprimez en des termes de combat et d'un combat assumé comme quasi totale. Ceci est en effet un signe du fanatisme.

"Il faut les tolérer dans l'espace privé, mais pas dans l'espace public."

En Allemagne de l'Est, votre exigeance était remplie à la lettre. En Allemagne 33-45, on accordait une valeur inspirationnelle et symbolique à la présence des confessions chrétiennes dans l'espace publique, mais ne voulait pas en avoir plus que ça. C'est pas comme Mussolini, qui, en écoutant l'Église a, en 1926, interdit l'avortement, comme il fallait faire.

Hans Georg Lundahl a dit…

Car je m'en doute que vous n'êtes pas le produit, ni d'une école confessionnelle catholique (je pourrais me tromper), ni d'une école qui assume la laïcité comme simple confession, au service de parents souhaitant donner à leurs enfants une éducation laïque. Comme dit, pour lavage de cerveaux, ce que je mets en cause n'est pas la maçonnerie (directement, elle pourrait être derrière, elle soutient, au moins c'est le cas pour G:.O:.)

On m'a signalé qu'une secte pour prendre un adepte adulte a besoin de 200 - 400, peut-être 300 - 400 heures.

Comptez combien des profs, souvent choisis pour leur laïcité, jamais pour leur orthodoxie catholique, jamais pour le fait d'être créationnistes (bien qu'il y a qui le sont) ont en termes d'heures d'études entre le primaire et la fin de l'obligation scolaire à l'âge de 16.

N'oublions en plus pas que, ici ...

Le Prof et la préhistoire

... j'ai donné des lien vers 10 essais sur mon blog.

Par contre, ici-même, vous donnez simplement le lien vers mon blog, sans piste pour retrouver mes essais qui y sont depuis quelques mois, et donc ne sont pas à la première page.

Depuis le premier il y a 41 message jusqu'au dernier, et depuis ce dernier encore 19 en novembre et 23 en décembre 2015, et encore 249 en cette année.

Et vous m'aviez promis (ou quasiment):

"Une réaction réfléchie à ceci exige du temps libre que je n'ai pas présentement. J'ai bien l'intention de vous répondre dans un billet. Éventuellement. Mais il faudra être patient. Je préfère attendre et le faire bien plutôt que de me dépêcher et le faire tout croche. Je ne vous oublie pas."

Bien, ce que vous avez fait ici ne montre pas de la réflexion sur les dix essais, ni volonté de montrer ces mêmes aux autres, juste un espoir que je n'aurais pas lu l'argument en NCSE printemps 1982. Mais, si je n'avais pas lu l'article, j'avais bien lu l'argument, proféré par d'autres. Ce qui est la raison pourquoi j'ai fait des récherches ès dendrochronologie, juste qu'elles étaient hors propos immédiat (pas hors tout propos possible; comme vu ici-même) pour le thème que j'abordais.

Votre prochaine réaction réfléchie sera à quand?

Guillaume a dit…

Prof, ne nourris pas les trolls. Tu vas t'en mordre les doigts. @Hans- C'est un peu court de dire que vous êtes catholique réactionnaire. En fait vous êtes plus catholique que le pape! L'Eglise catholique reconnaît en effet la théorie de l'évolution depuis un bout. Cela dit, n'allez pas perdre votre temps avec des brebis égarées comme nous: allez plutôt démontrer vos prétentions au monde entier, parce que si ce que vous affirmez est vrai cela révolutionnera la science moderne dans tous ses aspects. Imaginez par exemple ce que l'on découvrira en médecine lorsque vous aurez prouvé que les virus n'évoluent pas! Sans compter tout ce que l'on sait ou croit savoir sur la biologie, la linguistique, l'astronomie, l'astrophysique, la géographie, etc. Il ne vous faut que démontrer vos assertions. Mais bon, c'est sûr que c'est difficile avec la conspiration du silence qui est en opération partout dans le monde et qui a même contaminé votre propre Église. Plus facile de démontrer la loi de Godwin sur un blogue.

Hans Georg Lundahl a dit…

"En fait vous êtes plus catholique que le pape!"

Est-ce que vous êtes sûr que Pape Michel approuve les Alcoholics Anonymes?

Alors il serait moins catholique que moi.

Mais il est aussi très strictement créationniste jeune terre et géocentrique, donc, non, pas comme vous le pensez.

"L'Eglise catholique reconnaît en effet la théorie de l'évolution depuis un bout."

Vous voulez dire que la secte de Vatican II le fait?

"Cela dit, n'allez pas perdre votre temps avec des brebis égarées comme nous:"

Je cherche le débat là où je le trouve.

"allez plutôt démontrer vos prétentions au monde entier,"

Le blog du prof est visible en France, pas juste au Québec. Je fais exactement ce que vous me préconisez en utilisant l'internet!

"parce que si ce que vous affirmez est vrai cela révolutionnera la science moderne dans tous ses aspects."

Ce qui dependrait de la réceptivité de la communauté scientifique - dans les deux branches, conventionnelle comme créationniste. Un de mes essais contredit en effet le bon Cook.

"Imaginez par exemple ce que l'on découvrira en médecine lorsque vous aurez prouvé que les virus n'évoluent pas!"

Mais scrutez tout mon blog créationniste pour vérifier si en aucun seul endroit j'aurais essayé de prouver ça!

Le voici:

Creation vs. Evolution
http://creavsevolu.blogspot.fr/


Dernières statistiques de visiteurs (à propos tout le monde):

Tout temps:

United States 18.383
Ukraine 10.904
Russia 10.583
France 10.194
Germany 3457
China 2114
Netherlands 1227
United Kingdom 1010
Poland 905
Australia 870

Dernières 24 h:

France 18
United States 9
Ukraine 7
Romania 4
Canada 1
Germany 1
Egypt 1
Mozambique 1
Russia 1

Hans Georg Lundahl a dit…

"Sans compter tout ce que l'on sait ou croit savoir sur la biologie,"

Comme les nombres de chromosomes différentes chez les diverses mammifères?

Letter to Nature on Karyotype Evolution in Mammals
http://creavsevolu.blogspot.fr/2011/11/letter-to-nature-on-karyotype-evolution.html


"la linguistique,"

Vous voulez dire la glottochronologie contredisant l'origine post-Babélique des premières langues indo-européennes, comme le veut la Bible?

Giving Tower of Babel a Fair Hearing
http://creavsevolu.blogspot.fr/2014/06/giving-tower-of-babel-fair-hearing.html


"l'astronomie, l'astrophysique,"

Vous faites références au problème de la lumière stellaire dite "lointaine"? Comme géocentrique petit-univers, j'ai effectivement une solution à ça. Et il y a des créationnistes qui ne le partagent pas:

Since it is My Birthday, I Take Today's Article on CMI as a Birthday Present
http://creavsevolu.blogspot.fr/2016/09/since-it-is-my-birthday-i-take-todays.html


"la géographie, etc."

Ça non! Je ne suis pas terreplatiste!

I Also Find the Flat Earth Refuted
sur New blog on the kid
http://nov9blogg9.blogspot.fr/2016/09/i-also-find-flat-earth-refuted.html


Les dix essais créationnistes en français sur ce blog ont été vus en Turquie et en Allemagne, par exemple.

Hans Georg Lundahl a dit…

Et on peut y vérifier ce que j'ai à dire sur mutations de microbes:

[Je me cite:] Si par exemple un docteur me dira que les bactéries dans ma gorge sont probablement une souche qui a évolué, je suis bien d'accord, la souche a pu changer. Mais les streptocoques restent essentiellement des streptocoques, ils ne deviennent pas amibes, ni virus, ni organismes pluricellulaires. C'est lui, pas moi, qui doit faire une habile "interprétation" pour trouver de l'évolution (dans le sens contraire aux six jours, dans le sens qui présuppose millions d'années, etc) dans un phénomène somme tout assez banal.

Les Français et le Créationnisme
http://nov9blogg9.blogspot.fr/2015/06/les-francais-et-le-creationnisme.html


"Il ne vous faut que démontrer vos assertions."

Mais prenez les dix essais, j'ai été méticuleux en démontrant la possibilité mathématique (tout en la délimitant d'une vision d'une montée encore en cours) d'une montée du taux de carbone 14!

Et le bon prof les a depuis des mois, sans avoir donnée une seule réponse!

Et sur n'importe quel des liens, je vous prie de commenter s'il reste encore une chose à démontrer!

"Mais bon, c'est sûr que c'est difficile avec la conspiration du silence qui est en opération partout dans le monde et qui a même contaminé votre propre Église."

Effectivement, la publication Nature n'a pas publié ma lettre.

Effactivement, CMI n'a pas fait référence à mes écrits géocentriques (même en répondant indirectement). Effectivement, Jacques Arnould qui passe pour un catholique a cessé de me permettre la parole sur son canal youtube. MAIS ne dites pas que ceci est dans ma propre église, par catholique je n'entends pas la secte de Vatican d'Eux.

"Plus facile de démontrer la loi de Godwin sur un blogue."

Eh non, avec des laïcards, il ne faut pas attendre si longtemps que ça pour les comparer à un laïcard admirateur de Jules Ferry, de Voltaire, de Frédérique II de Prusse, qui encouragea visiblement ses sectateurs à mépriser le clergé, sauf ceux qui étaient pour lui et ne le critiquaient pas! La "loi de Godwin" prévoit quand même un lapse de temps qui se déroule avant!

Prof Solitaire a dit…

Hans, avec ce que je sais de votre idéologie, je suis convaincu que vos arguments anti-science ne sont pas solides. Malheureusement, je n'ai ni le temps, ni les connaissances et ni l'envie d'attaquer vos arguments un par un afin d'en prouver la fausseté.

Je vous invite à écrire une thèse et à la soumettre à une université et à la révision des sommités dans le domaine. Si vous avez raison, alors allez-y et révolutionnez le monde de la science. Je serai le premier à reconnaître mon erreur et à m'excuser.

Ce serait bien la première fois qu'un théocrate catholique créationniste aurait raison à propos de quoi que ce soit.

D'ici là, je vais continuer à accorder ma confiance aux grands consensus scientifiques qui font l'unanimité chez les sommités intellectuelles du monde des sciences, c'est à dire des gens qui sont davantage préoccupés par un désir de décrire la réalité plutôt que par celui de prouver à tout prix que leur petit livre religieux est la vérité absolue telle que dictée par un divin créateur.

Ne vous en déplaise, en ce qui me concerne, ce sujet est donc clos.

Hénèm a dit…

https://youtu.be/Yy8MUnlT9Oo

Guillaume a dit…

Je ne saurais en rajouter sur ce que PS a dit: si Hans a des preuves de ce qu'il affirme, alors qu'il soumette sa thèse à une institution qui saura l'évaluer et éventuellement la prouver. Mais c'est certain que c'est plus facile sur les médias sociaux, et puis ils ne sont pas encore sous contrôle de cette sombre conspiration de scientifiques et de francs-maçons. À moins que...

Hans Georg Lundahl a dit…

"Hans, avec ce que je sais de votre idéologie, je suis convaincu que vos arguments anti-science ne sont pas solides."

1) Ils ne sont pas "antiscience", ils sont anti-datations-carbone-14 pour un lapse précis, entre 2500 ans en arrière et avant.
2) On n'évalue pas un argument à partir de ce qu'on sait de l'idéologie de quelqu'un.

C'est plus intelligent d'évaluer l'idéologie de qqn à partir de ses arguments.

"Malheureusement, je n'ai ni le temps, ni les connaissances et ni l'envie d'attaquer vos arguments un par un afin d'en prouver la fausseté."

Mais faites passer à qqn d'autre alors, avec votre blog comme arène!

"Je vous invite à écrire une thèse"

Pour le faire, il faut avoir fait des études dans la domaine pertinente. Les miens sont en latin, pas en datations de carbone 14. DONC peu de chances qu'un université vouudra s'occuper de mes dix essais à titre de "thèse".

Par contre, ils sont déjà écrits et déjà accessibles (y compris sur academia) pour des universitaires.

"et à la soumettre à une université et à la révision des sommités dans le domaine."

De ma part, les sommités du monde entier sont les bienvenus à argumenter, jusqu'à présent, on s'absente - même là où je trouve une adresse de contact.

"Si vous avez raison, alors allez-y et révolutionnez le monde de la science."

Vous surévaluez l'ouverture d'esprit des sommités universitaires dans les domaines.

Je vais vous donner deux exemples. Un sur ce propos, l'autre sur un propos astronomique.

1) Un site nommé Ex Oriente a ses datations (en conflit flagrant avec la chronologie biblique) des villages ou des sites dits Natoufiens.

Heureusement pour mon propos, il s'agit de datations par carbone 14.

Je copie donc un nombre de leurs sites et datations, j'ajoute mes corrections par ma récalibration à côté. Voici les trois pages:

Letter A of ex oriente: - I - preliminary to recalibrating ; II - continuing the preliminary ; III - explanation and results

Vous pouvez me croire, je propose ceci à Dr. Hans Georg K. Gebel ( 1st chairman) hggebel@zedat.fu-berlin.de (fu = Freie Universität, date de l'époque du mur, quand Humboldt était sur côté Est).

Chaque datation que j'avais copié a aussi un sigle pour désigner QUEL érudit du passé récent avait fait les fouilles et datations, il y a environ une douzaine et je trouve des adresses mail ou profiles FB pour environ la moitié.

Vous pouvez bien me croire que je leur propose ceci, je les notifie en forme due pour qu'ils soient en position de défendre leurs positions.

Encore, sur academia, j'ouvre une session de commentaires pour un document "préliminaire" qui contient les dix essais. Je trouve une Turque en Allemagne. Je lui pose la question, puisqu'elle est archéologue, "y a-t-il des inconvénients absolus avec mes redatations? Y a-t-il des conséquences que vous pouvez infirmer en tant qu'archéologue?" Et elle me répond que "la physique n'est pas mon expertise, désolé".

Si vous avez encore d'adresses pour envoyer les dix essais en lien, donnez-les moi! Si vous croyez qu'ils pourraient préférer une version papier, pourquoi pas la produire et leur envoyer, de ma part? Comme vivant dans la rue (je blogue à partir de bibliothèques et cybers, les dix essais sont tous de Nanterre U, BU), vous avez les moyens, et je vous ai déjà donné le lien vers la version scanné imprimable et pliable et cousable en bouquin.

Hans Georg Lundahl a dit…

2) Correspondence of Hans Georg Lundahl : With Erik Høg on Parallax in New Catalogues

Comme vous pouvez voir, il m'a donné une info inutile et refuse de commenter davantage. La lettre V a été envoyé par courriel, une réponse n'est toujours pas arrivée.

Conspiration de silence? Hmmm ... ça serait au moins UNE explication pertinente pour leur comportement.

"Ce serait bien la première fois qu'un théocrate catholique créationniste aurait raison à propos de quoi que ce soit."

Ah bon? Ah, oui, ça vient d'un laïcard ...

"D'ici là, je vais continuer à accorder ma confiance aux grands consensus scientifiques qui font l'unanimité chez les sommités intellectuelles du monde des sciences,"

Argumentum ex autoritate.

"c'est à dire des gens qui sont davantage préoccupés par un désir de décrire la réalité plutôt que par celui de prouver à tout prix que leur petit livre religieux est la vérité absolue telle que dictée par un divin créateur."

Il ne pourrait pas y avoir par hazard des gens parmi eux qui sont préoccupés par un désir de démontrer la fausseté de la Bible? Je prends votre attitude comme un exemple, il y a AronRa et encore d'autres.

"Ne vous en déplaise, en ce qui me concerne, ce sujet est donc clos."

C'est votre pleine liberté. Si vous transmettez à des gens auxquelles vous avez confiance, tant mieux.

@Hénèm, la phrase "retard alert" est donc de South Park? J'espère que personne ne fasse ça à l'école!

@Guillaume:

"si Hans a des preuves de ce qu'il affirme"

Je n'ai pas donné que des affirmations, je n'ai pas gardé les preuves dans ma poche. Vous êtes libre à les consulter.

"alors qu'il soumette sa thèse à une institution qui saura l'évaluer et éventuellement la prouver."

Et entre temps que les institutions font le mur autour, vous gardez la confiance que j'ai tort et que je n'ai pas de preuves, non? Fin pilpoul ... très exactement le style pharisien.

"Mais c'est certain que c'est plus facile sur les médias sociaux,"

EFFECTIVEMENT.

Une preuve a ici pas besoin de passer par une institution pour être soumise au public. Par contre, je n'ai nullement exclu les institutions DU public.

"et puis ils ne sont pas encore sous contrôle de cette sombre conspiration de scientifiques et de francs-maçons. À moins que... "

On espère ....

fylouz a dit…

Cher Hans, vous qui SAVEZ, sauriez vous me dire comment on fait pour devenir un Illuminati ? J'aimerais être riche et célèbre.

Hénèm a dit…

Que d'élucubrations. Croyez ce que vous voulez, prêchez dans le désert, grand bien vous fasse monsieur. Comme le prof, je n'ai ni les connaissances ni l'envie de débattre. De toute façon, même si je comprenais absolument tous les concepts pour vous contredire, vous ne reconnaîtriez pas mes connaissances. Peu importe, même devant le plus grand expert de la planète vous trouveriez le moyen de ne pas lui accorder de crédibilité.

Cela me suffit de savoir que des personnes éminemment plus brillantes que moi et calées en sciences comprennent ces processus. Les scientifiques recherchent la vérité, si vous la détenez réellement, tôt ou tard ils le reconnaîtront; c'est ça la théorie scientifique. Les chercheurs veulent connaître la vérité, veulent prédire correctement, veulent faire fonctionner notre société. Que gagneraient-ils à fausser les conclusions de leurs recherches, sachant qu'un autre scientifique pourra les contredire et proposer un modèle plus cohérent ?

Je leur fais confiance. Ils ont mis un homme sur la lune, ont conçu Internet et les cellulaires, découverts l'infiniment petit et fouillent l'infiniment grand. Tant d'accomplissements, je préfère encore me fier à eux qu'à un quidam qui se promène de blogue en blogue pour divaguer. Pour ma part, je choisis de ne plus jamais m'adresser à vous, lorsque je vous verrai délirer je vais simplement passer ma lecture au prochain commentaire.

Hans Georg Lundahl a dit…

@fylouz

"Cher Hans, vous qui SAVEZ, sauriez vous me dire comment on fait pour devenir un Illuminati ?"

Pour devenir? Aucune idée, sauf que le fait de vouloir railler un créationniste, soit peut aider, soit peut aider à vous faire répérer comme "idiot utile" pour eux.

"J'aimerais être riche et célèbre."

Je considère qu'ils ont besoin de qqs pauvres idiots utiles aussi, donc, le devenir (ou leur présenter l'intérêt) n'est pas une garantie popur vous de le devenir (riche et célèbre, au moins).

@Hénèm

"Comme le prof, je n'ai ni les connaissances ni l'envie de débattre."

Voyons, un peu ... vous me (?) dites:

"Que d'élucubrations."

Donc vous n'avez ni les connaissances, juste l'envie de me dire ça, non?

"Cela me suffit de savoir que des personnes éminemment plus brillantes que moi et calées en sciences comprennent ces processus."

Mais je comprends le processus de la datation carbone 14 aussi. Au fond, c'est simple: si à un quelconque moment l'athmosphère avait 50% de ce qu'elle a maintenant, ça donne une demivie, soit 5730 ans de plus. Si avant ça elle avait 25% de ce que l'athmosphère a, ça donne deux demivies, soit 11 460 ans de plus. Si avant ça, elle avait 12,5% du taux actuel, ça donne trois demivies, soit 17 190 ans de plus.

Aucune des sommités auxquelles vous vous fient va vous nier cette chose simple. Ils vont vous vouloir brouiller les pistes en prétendant que ça fait des millions d'années depuis que l'athmosphère avait si peu, que donc ça ne peut pas avoir d'influence sur le résultat. Bon, en ce disant ils devront admettre, au moins indirectement, que pour savoir ça, ils utilisent d'autres méthodes que C14.

Ou ils vont vous faire le mur, comme ils ont commencé à faire avec moi.

"Les scientifiques recherchent la vérité, si vous la détenez réellement, tôt ou tard ils le reconnaîtront; c'est ça la théorie scientifique. Les chercheurs veulent connaître la vérité, veulent prédire correctement, veulent faire fonctionner notre société."

Reconnaître la vérité de la Genèse ne va pas les aider à faire des prédictions sans aide de la Bible, une aide qu'ils ne veulent pas recevoir, et ne va pas les aider non plus a "faire fonctionner" notre société dans le sens qu'ils désirent, c'est à dire comme des laïcards. Ceux qui ne sont pas d'accord avec ceci risquent leurs postes. Donc, votre déclaration de confiance ne m'émeut point du tout.

"Que gagneraient-ils à fausser les conclusions de leurs recherches, sachant qu'un autre scientifique pourra les contredire et proposer un modèle plus cohérent ?"

a) je ne viens pas de dire qu'ils faussent consciemment les conclusions de leurs récherches, mais qu'ils ont une méthode qui les leur fausse et ceci encore malgré eux, le plus souvent;
b) pour les peux qui les faussent consciemment, ils peuvent se soulager du fait que les scientifiques qui les contredisent et qui proposent un modèle plus cohérent sont des créationnistes, que des gens comme vous ne vont pas vouloir écouter (probablement - ces peu là - des gens qui ont cessé à croire dans la cohérence intellectuelle comme critère de vérité, qui peuvent reconnaître en for intérieur que pas seulement la position créationniste est pour l'instant plus cohérent, mais elle a même des bonnes chances de le rester, et quand même rester évolutionnistes);
c) et entre les deux il y a les gens dont le gain est de ne pas avoir à craindre que leurs postes soient supprimés ou eux-mêmes remplacés, comme ils le craindraient raisonnablement, s'ils deviendraient créationnistes.

Comme dit, les illuministes ont beau avoir besoin de becoup de gens qui sont pauvres et insignifiants (comme c'est le cas pour chaque société), mais ils aiment certainement davantage que leurs adversaires intellectuellement redoutables le restent aussi.

Hans Georg Lundahl a dit…

"Je leur fais confiance."

Je pourrais railler qqc sur "c'est beau la confiance".

" Ils ont mis un homme sur la lune,"

Si c'est vrai (comme assez probablement), ce n'est au moins pas vrai grâce à leur évolutionnisme.

"ont conçu Internet et les cellulaires,"

Les évolutionnistes? Ou les scientifiques?

"découverts l'infiniment petit"

À part des trucs de poésie de goût douteux, donc si on prend les mots à la lettre, l'infiniment petit est une contradiction. On a beau en géométrie abstraite pouvoir postuler ad infinitum un "encore plus petit", mais chaque "encore plus petit" reste une taille finie et définie et dont ça serait en géométrie au moins possible de trouver encore plus petit.

Et encore, l'électron n'est pas une "découverte" incontestable. Il est un postulat pour expliquer certains êtres et phénomènes plus grand que lui. On peut, paraît-il, voir avec des électrons, mais on peut pas les voir.

"et fouillent l'infiniment grand."

Ils ne fouillent pas Dieu du tout, et l'Univers dont la grandeur est d'extension ne peut pas être infini.

"Tant d'accomplissements, je préfère encore me fier à eux qu'à un quidam qui se promène de blogue en blogue pour divaguer."

Je ne demandais pas de la confiance. Je demandais des arguments - si vous en aviez. Dans les sciences, celui de l'autorité est le moins valable. Et c'est apparemment le votre.

"Pour ma part, je choisis de ne plus jamais m'adresser à vous,"

Votre pleine liberté - et aussi un choix intellectuellement peu courageux. Vous ne semblez pas avoir confiance d'avoir les meilleurs arguments dans un débat - ni la volonté (comme je venais de le demander du prof) de faire passer à ces gens que vous admirez tant, ces "sommités".

"lorsque je vous verrai délirer"

Délirer, c'est un mot assez fort, non? Juste parce que:

a) je n'ai pas confience en les mêmes gens que vous;
b) j'ai mis mal à l'aise la confiance du prof de pouvoir argumenter sur les choses (et gagner contre moi).

"je vais simplement passer ma lecture au prochain commentaire."

Et s'il était de moi? Ou de qqn qui me répond?