22 septembre 2016

Les hommes sont des gros cons immatures

Et maintenant, un peu de propagande féministe misandre:

A study into the differences in maturity between genders revealed both men and women agree men remain 'immature' well into their late 30s and early 40s.

Vous voyez ça? Une "étude" à propos d'opinions que les gens ont à propos d'un sujet.

Je n'appelle pas ça une étude, j'appelle ça un sondage. Ah! Mais le mot "étude" sonne tellement plus sérieux!

(...) Alarmingly, eight out of ten women believe that men 'never stop being childish' - with breaking wind, burping, eating fast food in the early hours and playing videogames their biggest bug-bears. Staying silent during arguments, not being able to cook simple meals and re-telling the same old jokes and stories when with the lads were also hailed as signs of immaturity.

Wow, très révélateur, n'est-ce pas?

Ce sondage nous révèle que 80% des femmes britanniques ont une opinion défavorable des hommes! Un pourcentage colossal! En passant, le type de commentaires que j'entends de la bouche de mes collègues féminines est suffisant pour me convaincre qu'on obtiendrait des résultats très similaires au Québec.

Ainsi, pour 80% des femmes, les hommes sont des éternels enfants.

Pourquoi?

Premièrement, ils pètent. Désolé Mesdames, mais j'ai deux mauvaises nouvelles pour vous. Tout d'abord, vous pétez autant que les hommes. En fait, certaines sources affirment même que vous pétez davantage. Et par dessus le marché, vos flatulences puent davantage que celles des hommes. On dirait bien que vos préjugés ne se vérifient pas scientifiquement. Oups. Mais ne vous en faites pas trop, péter est un signe de bonne santé, n'en déplaise à vos sensibilités féminines.

Deuxièmement, ils rotent. Je ne me sens pas concerné puisque je ne rote jamais. Mais cela étant dit, je n'ai trouvé aucun lien sérieux qui affirme que les hommes rotent plus souvent que les femmes. Le seul lien pertinent que j'ai trouvé affirme plutôt que les femmes rotent plus souvent lorsqu'elles ont leurs règles.Encore une fois, vos préjugés ne se vérifient pas scientifiquement.

Troisièmement, ils mangent de la malbouffe pendant la nuit. Aucune câlisse d'idée où elles vont la chercher celle-là. Je suis un homme et la nuit, je dors. Pour ce qui est de la malbouffe, ce sondage révèle que 53% des hommes affirment en manger au moins une fois par semaine contre 42% des femmes. Il y a donc bien une différence, mais elle n'est pas astronomique. De plus, je soupçonne que plusieurs répondantes ont probablement menti au sondage pour bien paraître. Ouais, les femmes mentent plus que les hommes. Ce n'est pas moi qui l'affirme, c'est une féministe.

Quatrièmement, ils jouent à des jeux vidéo. Pourtant, plusieurs sources révèlent que les femmes y jouent autant que les hommes. C'est d'ailleurs un des arguments préférés des féministes qui veulent voir plus de femmes dans l'industrie des jeux vidéo! Faudrait vous faire une idée, Mesdames!

Cinquièmement, ils se taisent pendant les chicanes. Ça, je peux facilement le croire. Mais à la place de blâmer la supposée immaturité de votre conjoint, peut-être devriez-vous y réfléchir un peu! Peut-être que le problème, ce n'est pas lui, mais bien vous! Peut-être qu'il sait qu'essayer d'argumenter avec vous est une perte de temps? Peut-être qu'il sait qu'il a tout à perdre et rien à gagner en ouvrant sa gueule? Peut-être qu'il sait que vous êtes vindicative et rancunière et que s'il a le malheur de parler, le conflit va s'éterniser? Peut-être même qu'il sait que, comme le démontre cette étude, vous êtes plus agressive et contrôlante et que vous lui ferez payer son insubordination? Peut-être que vous devriez réfléchir à ça un petit peu avant de traiter votre conjoint de gros crétin immature! Mais non, dans notre société féministe, c'est tellement plus simple de vomir des propos misandres que de faire preuve d'un peu d'introspection!

Sixièmement, ils sont incapables de cuisiner. Plusieurs sources fiables semblent indiquer que le contraire est faux: Why so many men are cooking (Washington Post), The rise of the male cook - and why the kitchen is the new shed (Telegraph), Are Men the Future of Cooking? (Esquire), Generation X Report: Men Spend More Time in the Kitchen (Time), Half of women admit their man is a better cook than them (Mail Online). Alors, cessez de vous comporter comme si la cuisine est votre propriété exclusive, arrêtez de critiquer tout ce qu'il fait et vous serez peut-être étonnée par ses habiletés culinaires!

Septièmement, raconter les même vieilles jokes plates à ses potes? Je suppose que vos esti d'histoires à vous sont infiniment plus passionnantes? Je travaille presque exclusivement avec des femmes depuis 20 ans et je peux vous confirmer que vos sujets de conversation sont très rarement plus brillants et sophistiqués que les jokes de vos chums!

Bref, un beau gros ramassis de préjugés stupides...

Mais le plus tragique, c'est que les hommes acceptent ces insultes et ces quolibets et finissent par les croire:

Both men and women agreed women reach proper maturity much earlier than guys, at the typical age of 32. Men were nearly twice as likely to describe themselves as immature than were women with one in four men believing they are actively immature.

Une bonne dose de dégoût de soi, comme c'est sain!

Parallèlement, les femmes ont clairement une vision exagérément positive d'elles-mêmes:

Women were also twice as likely as men to feel that they were the 'grown up' one in their current relationship. One quarter of women felt they were the ones made all the important decisions in the relationship with the same percentage wishing their partner would talk about themselves and what they're feeling more often. (...) Three in ten women have ended a relationship because they lost patience with the guy being too immature. A whopping 46 per cent of women have had a relationship in which they felt they had to mother their partner a bit too much.
In fact the average British woman has to tell her cheeky partner to 'act his age' more than once a month - an average of 14 times a year.

Ah! oui, les femmes sont si merveilleuses... que ferait-on sans elles?

Ce qu'elles appellent immaturité, j'appelle ça la simple joie de vivre. La capacité d'avoir du fun sans être perpétuellement obsédé par le jugement des autres. Sans se compliquer la vie sans cesse avec des esti de niaiseries. Rigoler, c'est le nectar de la vie. Je connais beaucoup de femmes qui gagneraient beaucoup à descendre de leurs grands chevaux et à se calmer le pompon un p'tit peu...



6 commentaires:

Anonyme a dit…

Misère... Kessé ça??? Ça me pue au nez des «études» comme ça.

Pauvres hommes britanniques, déménagez, ça presse!

Sérieusement Prof, tu penses vraiment que le sondage serait sensiblement pareil ici? Je lis souvent tes textes sur le sujet, entre autres sur ton vécu personnel, et je les trouve toujours aussi difficiles à croire...

Pourtant, c'est vrai que je constate souvent les mêmes trucs que toi en observant autour de moi. Je suis peut-être trop différente de ce que je vois chez mes collègues/amies?! T'inquiète, j'ai demandé à mon amoureux et il est d'accord avec moi... Fiou! ;)

La phrase que je préfère dans ton billet est celle-ci : «Ce qu'elles appellent immaturité, j'appelle ça la simple joie de vivre.» Se décoincer un peu, ça aiderait peut-être? Je suis une femme et des niaiseries, j'en fais. Je sais être sérieuse, je sais m'amuser. Je sais reconnaître mes torts, ceux de mon amoureux aussi. On sait en parler calmement (oui, oui, il parle!) et je sais lâcher prise (ben oui, tsé genre l'aspirateur qui est pas passé comme je le veux? Ben je ferme ma boîte, j'évite le chialage, au moins il le fait). Je suis loin d'être parfaite, j'ai mes torts. Avec le temps, avec les difficultés vécues, j'ai appris aussi. Tout le monde devrait faire une petite introspection...

A.

Prof Solitaire a dit…

Oui, je pense sincèrement que ce serait très semblable ici... malheureusement.

Et j'sais pas si ton amoureux s'en rend compte, mais il a une vraie perle!

Anonyme a dit…

Ha! Ha! Je pense qu'il le sait... ;)

On devrait tous faire une introspection régulièrement... en même temps que remplacer les piles des détecteurs aux changements d'heure!

A.

Étienne a dit…

Lorsque j'Ai divorcé, je suis tombé dans ma crise de la quarantaine. J'ai recommencé à jouer de la musique, à jouer à des jeux vidéo, sortir prendre une bière, etc.

Crise? ou une meilleure acceptation de ce que j'aime faire? N'est-ce pas ça la vrai maturité : s'Accepter ce que l'on est et accepté les autres comme ils sont? S'assum
Rien à voir avec le fait de roter ou péter! Si la maturité est le savoir être en présence d'autre, ce n'est qu'un synonyme d'hypocrisie.

Prof Solitaire a dit…

Magnifique témoignage mon cher... je suis entièrement d'accord. À mes yeux, ce n'est pas de l'immaturité, c'est de la sagesse.

raybanoutlet001 a dit…

houston texans jerseys
ray bans
armani exchange outlet
kobe 9
cheap jordans
new york giants jerseys
michael kors handbags
yeezy boost 350 black
christian louboutin shoes
lebron shoes