12 septembre 2016

On est au Canada après tout...


Une grande citation:

«We are in Canada, everybody should speak English».

Vous me direz que ce n'est qu'une gérante de McDo sans importance...

Mais croyez-vous vraiment que ceci n'est qu'un cas isolé?

Croyez-vous vraiment que cette gérante ne disait pas simplement ce qui est largement accepté au Canada anglais?

Croyez-vous vraiment que ceci n'est pas l'expression honnête de ce que la majorité de la communauté anglophone pense?

Êtes-vous vraiment aveugles ou naïf à ce point?



6 commentaires:

fylouz a dit…

Oui, mais la cliente y a gagné deux McFlurry. Deux !

https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/236x/16/8f/c2/168fc228b82500f528b4dbf6209a4ff8.jpg

Prof Solitaire a dit…

Ah ben dans ce cas-là, ça change tout! ;-)

Hans Georg Lundahl a dit…

On aura droit à "on est a Québec, tout le monde devrait parler français"?

fylouz a dit…

I demand three McFlurrys for this.

Simon Martel a dit…

Bonjour! Ma femme est agent de bord. Elle voyage au Canada et dans les Caraïbes. La saison dernière, elle a fait un test: Pourrais-je me faire servir en français dans au Canada anglais. Et bien croyez-le ou non, elle n'a eu aucune difficulté. Si les serveurs(euses) ou les caissiers (ères) n'étaient pas heureux de pratiquer leur français, ils allaient chercher un autre employé qui pratiquaient mieux le français. Il est possible que l'évènement du McDo à Montréal soit un en effet un cas isolé.

Prof Solitaire a dit…

Merci de partager votre expérience. Je vous invite à consulter les billets que j'ai publiés sous le libellé "Anglo hate" et je soupçonne que, comme moi, vous commencerez à vous demander si le sentiment de cette employée de McDo est aussi marginal qu'on aimerait le croire...