5 octobre 2016

La dette: un héritage de Trudeau

Un autre bel aspect de l'héritage de Pierre Trudeau: "La grande trahison de 1974"



AJOUT: Lisez les commentaires pour un point de vue contraire.

3 commentaires:

Sébastien a dit…

Le vidéo est n'importe quoi. Ce gars ne comprend rien à l'économie et touche un sujet complexe sur lequel j'ai de la difficulté à saisir entièrement, même si je suis un économiste.

Je suis le premier en ligne quand vient le temps de critiquer Trudeau (père et fils), mais il mélange plein de sujet et les survole en assumant que les conclusions vont de sois alors que chaque élément à sa propre complexité.

Par exemple, la courbe à l'air plate avant 1974, mais c'est le cas de toute courbe exponentielle. Aussi, ça néglige l'effet de l'inflation et de la croissance économique et de la population.

Deuxième exemple, il fait remarquer le tas de programmes qui ont été ajouté, sans que la dette explose. Le cas des pensions de viellesse me fait toujours rire quand il y avait genre 20 travailleurs par retraité au début et que les retraités mourraient pour la plupart dans les 10 ans de leur retraite. Aujourd'hui c'est quelque chose comme 2 pour 1 et les retraités profite du régime plus longtemps (20-30 ans).

L'auteur semble penser que la banque pouvait prêter indéfinement au gouvernement. Il y a plein de raccourci qui sont fait, mais ça reviendrait à imprimer de l'argent, ce qui a été une catastrophe pour tout les pays qui s'y sont aventurés. Les détenteurs des obligations, n'était pas la banque, mais les citoyens canadiens. Il faut mettre les changements en contexte avec la hausse des échanges internationaux qui ont probablement été à la source des modifications sous Trudeau. Je ne crois qu'un Canada isolationniste aurait été mieux.

Par contre, je ne savais pas que les banques centrales étaient pour la plupart privée, mais ça ne fait problablement pas de différence. La Federal Reserve américaine est essentiellement une OSBL.
https://www.federalreserve.gov/faqs/about_14986.htm

Je mets ce vidéo au même niveau que ceux des "truthers", des "birthers", des "chemtrails" et des hypersensibles aux ondes électromagnétiques qui ne veulent pas de compteur intelligent d'Hydro-Québec. C'est un ramassis de conspirationniste qui ne cherche qu'à soulever des doutes dans la tête des gens.

Sébastien

Prof Solitaire a dit…

Je te remercie d'avoir pris le temps d'écrire ce commentaire si éclairant. Moi, je ne comprends que dalle à l'économie, alors ceci me semblait tout à fait vraisemblable...

Sébastien a dit…

Au plaisir, tu me fais réfléchir sur bien d'autres sujets, alors si je peux retourner la pareil à l'occasion.

:)