9 octobre 2016

Lisée = Extrême-droite!

Que faire lorsqu'on n'est pas capable de débattre intelligemment avec un adversaire?

C'est simple! On le diabolise, on le diffame et on lui balance des insultes par la gueule.

C'est la méthode privilégiée par le premier ministre du Québec:

Avec Jean-François Lisée à sa tête, le Parti québécois a « une parenté familière » avec les « partis populistes d'Europe », tonne le premier ministre Philippe Couillard. 

HAHAHAHA! À quel parti croyez-vous qu'il réfère? Au Front national et à l'AfD allemand, évidemment.

Lisée est un candidat d'extrême-droite? HAHAHAHA!

Le gars n'est même pas élu depuis 24 heures et Couillard est déjà à un cheveu de le traiter de nazi! Faudrait peut-être que tu prennes une grande respiration, mon Phil!

C'est ce que j'appelle "faire dans son froc" ;-)

Le nouveau chef péquiste préconise selon lui un « nationalisme de peureux, de fermeture et d'exclusion ».

HAHAHAHA! Fermeture et exclusion? Lisée a même pris la peine de s'adresser aux Québécois anglophones dans leur langue pendant son discours de victoire!

Le « choix » de Jean-François Lisée et des membres du PQ, « c'est de ramener cette formation politique vers la voie des partis populistes d'Europe, vers la voie de l'exclusion, le discours qui va être très fermé par rapport à l'immigration. C'est clairement ce qui est en train d'arriver », a soutenu M. Couillard lors d'une mêlée de presse en marge de sa mission en Islande.

HAHAHAHA! Lisée parle simplement de mieux choisir les immigrants et d'en réduire le nombre. Il faut vraiment être un multiculturaliste fanatique pour y voir un agenda d'extrême-droite!

Une journaliste a interrompu le premier ministre pour faire le commentaire suivant : « Mais en Europe, c'est l'extrême-droite... ». M. Couillard a alors complété une phrase qu'il avait entamée avant l'intervention de la journaliste : « Il va se trouver dans une parenté familière pour lui », a répondu M. Couillard. « Ah oui ? » a ajouté la journaliste. « Oui », a-t-il dit.

HAHAHAHA! Toujours amusant de voir La Presse tenter désespérément de protéger et d'excuser les libéraux! Ainsi, Couillard n'a pas comparé Lisée à l'extrême-droite, tout est de la faute d'une journaliste! Ses références à des "partis populistes anti-immigration" n'a rien à voir avec l'extrême-droite? HAHAHAHA!

Plus tard, le cabinet du premier ministre a fait valoir que M. Couillard n'associe pas M. Lisée à l'extrême-droite directement ou indirectement.

HAHAHAHA!

Philippe Couillard a sorti l'artillerie lourde pour réagir à l'élection de Jean-François Lisée par les membres du PQ, vendredi soir. Après de brèves félicitations envers le candidat élu, il a multiplié les épithètes lapidaires pour décrire la vision de M. Lisée.

Épithètes lapidaires, c'est le moins qu'on puisse dire!

À l'Assemblée nationale, Philippe Couillard s'attend à ce que M. Lisée se prête à du « salissage » à l'Assemblée nationale, à l'image de « la campagne assez basse qu'il a menée envers ses adversaires » dans la course à la direction du PQ. Le chef péquiste versera dans « la politique négative, la politique de dénigrement, le salissage même, parce qu'il na pas d'autres choses à dire ».

HAHAHAHA! Après cette belle job de bras, le gros Phil croit que c'est Lisée qui va faire du dénigrement et du salissage! HAHAHAHA!

Ce type-là est complètement incapable de percevoir l'ironie!



2 commentaires:

Gc a dit…

Surtout que le même Lisée d'extreme-droite a écrit "COmment mettre la droite K-O "

Prof Solitaire a dit…

C'est vrai, je n'y avais pas pensé... l'as-tu lu? C'est comment?