18 octobre 2016

Nos ancêtres étaient-ils des antisémites?

On a tous déjà entendu l'argument selon lequel nos ancêtres étaient des antisémites. On a tous entendu parler d'Adrien Arcand. Les gens de mon âge et les plus vieux se souviennent des accusations de Mordecai Richler. Ce type d'accusation est très fréquemment utilisé par les Canadiens anglais pour dépeindre la société québécoise. Mais sont-elles fondées?

Pour répondre à la question, le prof d'histoire et anthropologue Pierre Anctil a épluché et analysé tous les éditoriaux du Devoir du début du XXe siècle et ses conclusions ne cadrent pas trop avec la théorie du Québec antisémite:




4 commentaires:

Hans Georg Lundahl a dit…

Merci beaucoup!

Vous connaissez peut-être un Kevin Annett, il accuse entre autre choses les églises, y compris celle catholique pour des malfaits d'inspiration racialiste contre les amérindiens et contre les esquimaux.

Moi-même j'ai suivi (à travers internet) ses traces à propos l'Église catholique à cette époque là.

Notez mes trouvailles en cet article ci:

Triviū, Quadriviū, 7 cætera : Bishop Coudert has offered to pay for hospital ...
http://triv7quadriv.blogspot.fr/2013/03/bishop-coudert-has-offered-to-pay-for.html

Prof Solitaire a dit…

Si vous regardez toute l'entrevue, Hans, vous remarquerez que selon son analyse, le sentiment antisémite disparaît avec la présence de l'Église catholique dans les affaires publiques du Québec dans les années 60. Ce qui suggère une corrélation entre les deux. L'antisémitisme qui a été véhiculé par les autorités catholiques pendant des siècles est bien documenté.

Hans Georg Lundahl a dit…

Si vous regardez l'interview, il distingue l'antisémitisme racialiste de l'antisémitisme religieux. Et ce dernier n'a pas été pour beaucoup dans les camps.

Hans Georg Lundahl a dit…

(Oh, l'entrevue - merci!)