1 octobre 2016

Un ancien cimetière sous le boulevard René-Lévesque

Voici un fascinant rappel que la ville n'a pas toujours été celle que nous voyons aujourd'hui et qu'il n'y a pas si longtemps, les espaces étaient utilisés bien autrement. Extrait de la nouvelle:

Les ossements d'une quarantaine de personnes inhumées au début du XIXe siècle ont été découverts, la semaine dernière, au centre-ville de Montréal lors de travaux, vestiges d'un cimetière protestant abandonné il y a plus de 160 ans.

(...) La zone des travaux, entre Jeanne-Mance et Saint-Urbain, soit pratiquement en face du siège social d'Hydro-Québec, se trouve en partie sur un ancien cimetière protestant. Celui-ci a accueilli des sépultures de 1799 à 1852.

La Ville de Montréal a racheté le site en 1874 pour en faire un espace vert, le square Dufferin. Celui-ci a toutefois disparu à son tour pour faire place au début des années 80 au Complexe Guy-Faveau. La majorité des dépouilles avaient été exhumées à la fin du XIXe siècle pour être déplacées dans un autre cimetière, sur le mont Royal, mais des dépouilles ont été oubliées sur place.

(...) Certains restes se trouvaient à 40 cm à peine de la surface de la rue. (...) Seulement deux sépultures complètes ont été découvertes, mais de nombreux ossements ont aussi été trouvés pêle-mêle. On évalue que ceux-ci auraient appartenu à une quarantaine de personnes différentes. Il pourrait s'agir de fosses communes ou d'ossements mis de côté lors de la transformation du cimetière en parc, à la fin du XIXe siècle.

(...) Sans être fréquente, la découverte de sépultures dans le sol de Montréal n'est pas rare. Lors des travaux pour la réfection de la place d'Armes et du square Dorchester, les ossements de 162 Montréalais avaient été découverts, vestiges d'un ancien cimetière où des dizaines de milliers de personnes avaient été inhumées.



Aucun commentaire: