4 novembre 2016

Le Front national du Québec?

Cette nouvelle est ridicule, je le sais bien.

Ce parti n'existe même pas encore. Il n'a aucun lien avec le parti français. Le fondateur est un parfait inconnu. Il ne compterait qu'une cinquantaine de membres.

Mais La Presse fédéraliste multiculturaliste va évidemment sauter là-dessus pour nous montrer à quel point les gens qui ne partagent pas leurs idéologies sont des gros méchants.

Ils viennent de trouver l'épouvantail idéal.

Afin de démontrer qu'il est possible de n'être ni un multiculturaliste, ni un raciste, répliquons à cet article:

Déclarer l'indépendance du Québec, mettre fin aux accommodements raisonnables, détruire les mosquées : telles sont les propositions du Front national du Québec, un parti politique naissant qui pourrait présenter des candidats dès les élections de 2018.

Oui, il POURRAIT. Peut-être. On ne sait pas trop. Bref, ce n'est pas une nouvelle, mais on va en faire une.

Regardons donc les propositions de ce pseudo-parti:

1- Déclarer l'indépendance du Québec. Juste de même, sans référendum. Et le Canada va tout simplement accepter de bonne grâce je suppose?

2- Mettre fin aux accommodements raisonnables. Affirmation ridicule en soi. Pourquoi mettre fin à des accommodements qui sont jugés raisonnables? Le problème ne réside-t-il pas avec les accommodements religieux déraisonnables?

3- Détruire les mosquées. Dois-je comprendre que cet hurluberlu souhaite rendre illégale la pratique de toute une religion? Il considère que l'état a le droit d'interdire à des citoyens de croire? Ou veut-il plutôt leur interdire de se regrouper dans des lieux de culte?

D'une manière ou d'un autre, la proposition est complètement stupide. Premièrement, on ne s'attaque pas à une religion en la bannissant. Au contraire, c'est la meilleure façon d'en faire une martyre et d'exacerber les fanatiques. Deuxièmement, l'état n'a pas à dicter aux citoyens ce qu'ils doivent penser et encore moins à interdire des idées, calvaire!

On croirait lire des propositions faites par un enfant de 10 ans. Plusieurs de mes élèves sont plus sophistiqués que ça!

Militant politique de longue date, Daniel Boucher a réservé ce nom auprès du Directeur général des élections il y a deux semaines.

Deux semaines! Ça n'a pas été long avant qu'on sonne l'alarme! ;-)

S'il est élu, le FNQ s'engage à détruire les mosquées et à interdire l'islam au Québec. Selon M. Boucher, cette religion ne fait pas « bon mélange » avec la société occidentale.

Et interdire des religions, ça fait "bon mélange" avec la civilisation occidentale, ça, je suppose?

«Une mosquée, ce n'est pas juste un lieu de culte, a-t-il dit. C'est un lieu de recrutement, un lieu de propagande. Les imams font des discours incendiaires sur nous, les infidèles.»

C'est à se demander si ce zigoto a même déjà mis les pieds dans une mosquée. Sa définition est risible.

Tous les lieux de culte s'adonnent au recrutement et à la propagande! Les églises comprises! C'est à ça que ça sert un lieu de culte! Alors si c'est ça son argument, pourquoi ne pas interdire toutes les religions tant qu'à y être?

De plus, toutes les religions prétendent détenir la vérité et voient les autres religions comme des hérésies. Ceci n'est pas exclusif à l'Islam non plus.

«Les mosquées seront détruites et l'Islam sera interdit dans le Pays du Québec. Car croire que l'Islam est compatible avec notre culture est comme croire que si vous nourrissez un alligator avec de la salade, qu'il finira par devenir végétarien», lit-on sur le site web du Front national du Québec.

Grossière généralisation. J'ai connu des musulmans tout ce qu'il y a de plus soft qui ne croyaient pas à la vérité littérale de leurs textes sacrés et qui valorisaient les valeurs démocratiques et la liberté par dessus tout. En quoi ces gens-là sont-ils incompatibles avec notre culture?

Il ne souhaite pas pour autant expulser tous les musulmans du Québec, seulement ceux qui refuseront de «s'intégrer» à leur société d'accueil.

Hahaha, c'est tellement cave que c'est drôle.

Il ne veut pas expulser les musulmans, mais il veut leur interdire d'être musulmans! Logique! Vous pouvez rester, mais arrêtez d'exister!

Et comment prévoit-il évaluer le degré "d'intégration" des immigrants? Quels critères seront évalués? Qu'est-ce qu'un immigrant doit faire pour passer le test?

Une vraie joke, ce type...

«Les autres religions, on n'a pas de problème avec elles, a-t-il ajouté. Je n'ai jamais vu des problèmes avec les bouddhistes qui prônent la paix. Il faut le dire : c'est triste, mais l'islam, c'est l'islam.»

Il n'a jamais vu de problèmes avec les bouddhistes qui prônent la paix! Ben permets-moi de t'éduquer mon coco:

Dénonciation du Dalaï Lama
Le Lama drama prend la porte...
Vive le bouddhisme!
La beauté du bouddhisme
La junte superstitieuse
Why are Buddhist monks attacking Muslims?

Ce n'est pas une religion qu'on devrait interdire, mais une pareille ignorance!

M. Boucher se défend de vouloir lancer un parti «raciste» et il s'oppose à toute forme de violence. Il dit toutefois vouloir agir pour éviter que le Québec ne se retrouve dans la même situation que la France, où des islamistes radicaux ont mené des attentats à Paris et à Nice.

Depuis quand le racisme est-il synonyme de violence? Ne peut-on pas être un raciste pacifique?

Et il y a beaucoup de moyens raisonnables qui permettraient d'éviter qu'une importante communauté islamiste se développe au Québec sans qu'on ait besoin de détruire des mosquées et de bannir des religions!

Bon, OK, j'arrête... mon quota de stupidité est atteint pour aujourd'hui.

Je terminerai seulement avec ceci. Tant que nous aurons au pouvoir des fanatiques multiculturalistes qui refusent de reconnaître que le problème de l'islamisme radical existe, tant que les médias et les autorités seront complices de cette mauvaise farce et qu'ils mentiront à la population... cette dernière se sentira de plus en plus trahie et méprisée... et l'apparition de groupes extrémistes de zigotos comme celui-ci sera de plus en plus fréquente.

C'est inévitable.

Un extrémisme nourrit toujours l'autre extrémisme.



Aucun commentaire: