16 novembre 2016

VALERIAN: la bande-annonce

Très intriguant, cette bande-annonce. J'ai lu un ou deux albums de Valerian quand j'étais ti-cul, mais ils ne m'avaient pas accroché. Ici, je dois dire que certaines scènes me font écarquiller les yeux d'émerveillement et d'autres me font plutôt frémir... pas vous?





2 commentaires:

fylouz a dit…

"Valérian" est l'une de mes bd préférées. Je lis ça depuis tout petit. Pierre Christin est un scénariste visionnaire qui a prédit pas mal d'événements qui ont bouleversé le monde ces trente dernières années. Vu le titre du film, je m'attendais à une adaptation de l'album "L'empire des mille planètes", mais il s'agit ici plutôt de "L'ambassadeur des ombres", quoique je pense que le scénario (s'il y a) de Luc Besson s'éloigne sans doute pas mal de l'album qui aurait sans doute dérouté pas mal le public de cinéma. Certaines personnes critiquent déjà le fait que le titre se limite à "Valérian et la cité des mille planètes", alors que la série met à pieds d'égalité Valérian et sa compagne Laureline. Sinon, tel que présenté dans la BA, Valérian a tout du jeune coq gonflé aux hormones dans le style du Captain Kirk des abominables films de J.J. Abrams (je sais, nos opinions divergent là-dessus). Dans la série, c'est un personnage qui a un côté anti-héros, parfois maladroit et malchanceux. Un gag récurrent de la série est qu'il tente parfois un discours et se ramasse régulièrement. D'ailleurs dans l'album "L'ambassadeur", il est plutôt en retrait, c'est Laureline qui fait tout le boulot.
Au final, je suis à la fois excité et inquiet pour les mêmes motifs que "Star Wars". Tout comme Abrams me semblait le pire choix possible pour la suite de la saga de Lucas, je n'ai aucune confiance en Luc Besson dont les films sont de pire en pire.

Prof Solitaire a dit…

Ouais, je connais ton opinion sur Besson (et je la partage dans une certaine mesure)... mais je dois avouer que ton commentaire me donne envie de réessayer la série de BD.