26 décembre 2016

Respecter l'Islam?

Les religions ne méritent absolument pas notre respect inconditionnel.


Le mariage d'une adolescente tunisienne de 13 ans avec l'un de ses proches a été autorisé par la justice. La jeune fille est également enceinte. 

(...) Si l'article 227 bis du Code pénal tunisien prévoit une peine de prison de six ans pour toute personne ayant "fait subir sans violence l'acte sexuel à un enfant de sexe féminin âgé de moins de 15 ans accomplis. Le mariage du coupable avec la victime (...) arrête les poursuites".


Le dessin ci-dessus provient d'ici.


16 commentaires:

Hans Georg Lundahl a dit…

Si elle est 13, au moins l'âge n'est pas un problème du p d v catholique.

La limite d'âge traditinnelle : 14/12.

Anonyme a dit…

En 1900 oui, pas en 2017 au Québec.

Prof Solitaire a dit…

Merci d'illustrer si brillamment que les dogmes cathos sont aussi monstrueux que ceux des autres... par chance, plus personne n'appuie ses lois civiques sur ces dogmes ridicules. Autrement, on serait un Iran chrétien...

Hans Georg Lundahl a dit…

Merci d'illustrer que votre modernité est abominable.

En Suède, elle n'aurait pas pu se marier. Elle serait restée chez les parents, et la plupart des parents l'auraient forcée à avorter.

Prof Solitaire a dit…

Ma modernité est abominable parce qu'elle ne ressemble pas à un Iran chrétien?

Elle n'aurait pas pu se marier? Bravo! Pourquoi laisserait-on un enfant marier son agresseur? C'est pas abominable, ça?

Ses parents l'auraient forcée à avorter? J'ignore s'ils auraient le droit légal de prendre cette décision, mais c'est clairement la bonne chose à faire dans les circonstances. Une petite fille de cet âge est trop petite pour mener une grossesse à terme sans séquelles pour elle ou le bébé, sans parler du traumatisme psychologique de devoir accoucher et élever l'enfant de son agresseur. Ça n'a aucun sens.

Anonyme a dit…

Ça a du sens pour quelqu'un qui préfère croire au créationnisme plutôt que la science. Pour ma part je préfère la modernité, je crois qu'une femme adultère ne doit pas être lapidée et que l'homme qui tue son fils parce que dieu lui demande n'est pas un homme de foi mais bien un fou furieux qui mérite d'être enfermé. Mais c'est juste mon opinion.

La dernière fois j'ai lu des passages bibliques je ne me souviens pas d'avoir lu sur la liberté d'expression ni sur les règles à suivre sur Internet. Même la constitution de 1867 prévoyait, par le biais du pouvoir résiduaire, qui est responsable de ce qui n'existait pas à ce moment!

Pour garder les gens dans l'ignorance toutefois, c'est l'idéal. Sont plus faciles à contrôler.

Prof Solitaire a dit…

Votre "opinion" est clairement la bonne. Les valeurs religieuses qui 'y opposent sont de véritables barbaries.

christian mangin a dit…

on a la puberté à 13 ans donc on peut se marier et avoir une grossesse physiologiquement parlant (bon après, niveau éducation du gamin, j'avoue que ça risque de coincer un peu et la jeune maman risque de sortir du circuit scolaire, mais il s'agit d'un autre problème......

Ceci étant, s'agissant de "mariage avec souvent l'absence de consentement de la fille", là ça me pose plus problème!! Vous aimeriez qu'une tierce personne choisisse à votre place l'élu de votre cœur ???? ou que vous soyez obligé de prendre le premier gueux qui se présente à votre porte et qui pourrait être vulgaire, voyou ou crade?

Hans Georg Lundahl a dit…

Aux trois en ordre des répliques:

"Pourquoi laisserait-on un enfant marier son agresseur?"

1) Elle n'est plus un enfant.
2) Une victime de séduction (ou de vol) a le droit, pas l'obligation, de pardonner l'agresseur et de l'épouser.

"Ses parents l'auraient forcée à avorter? J'ignore s'ils auraient le droit légal de prendre cette décision, mais c'est clairement la bonne chose à faire dans les circonstances."

En pratique, il y a des parents qui le font quand même. Une fille de 13 en Suède a tenu 5 semaines sous la pression, des parents, de l'école, du copain (d'ailleurs de son âge, il me semble), avant de craquer et d'avorter. Ce qui aurait pu être évité si l'avortement était resté illégal en Suède.

"Une petite fille de cet âge est trop petite pour mener une grossesse à terme sans séquelles pour elle ou le bébé, sans parler du traumatisme psychologique de devoir accoucher et élever l'enfant de son agresseur. Ça n'a aucun sens."

Balivernes modernistes. Sainte Brigitte s'est mariée à 13. La seule vraie chose dedans est que, avant 17, mais aussi pour une première grossesse après 25, les risques physiologiques sont plus grandes que pour une première grossesse entre 17 et 25.

Quand on pardonne, on est capable d'élever l'enfant même avec l'agresseur. Quand on pardonne pas, on est au moins capable de ne pas culpabiliser l'enfant.

Légalement, en Tunisie, cette fille est censée avoir librement pardonnée le séducteur, et d'avoir librement choisi de le marier.

"je crois qu'une femme adultère ne doit pas être lapidée"

Ceci a quel rapport avec le fait que je sois créationniste ou que je crois que la fille de 13 a bien fait de pardonner le séducteur et de le marier?

"et que l'homme qui tue son fils parce que dieu lui demande n'est pas un homme de foi mais bien un fou furieux qui mérite d'être enfermé."

Et un père qui fait avorter son petit-fils ou sa petite-fille parce que des gens faillibles lui ont dit que sa fille de 13 ne devrait pas mener la grossesse à terme, il serait sage?

Dans le cas d'Abraham, il a précisément PAS tué son fils.

"Pour garder les gens dans l'ignorance toutefois, c'est l'idéal. Sont plus faciles à contrôler."

Vous vouliez plutôt dans ce contexte parler de la barbarie moderne? Genre la foutaise qui prétend qu'une fille de 13 devrait avorter?

"on a la puberté à 13 ans donc on peut se marier et avoir une grossesse physiologiquement parlant"

Généralement pour les filles. Dans un groupe de filles entre 11ème et 14ème anniversaire, la plupart ont la ménarqué pendant ce lapse.

Merci de le dire.

Hans Georg Lundahl a dit…

Continuant avec christian mangin:

"bon après, niveau éducation du gamin, j'avoue que ça risque de coincer un peu"

Quand une mère de 13 a un gamin, le gamin a l'âge d'un nouveau-né.

Donc, peu importe si la mère est capable de lui expliquer les logarithmes, pour l'instant, l'essentiel est de pouvoir expliquer que 2+2=4 et comment dire ça dans la langue du pays.

"et la jeune maman risque de sortir du circuit scolaire,"

On vit pour apprendre ou on apprend pour vivre? Le sentiment risque de faire un peu "scholae, non vitae, discimus".

"Ceci étant, s'agissant de 'mariage avec souvent l'absence de consentement de la fille', là ça me pose plus problème!!"

1) Vous avez ce renseignement d'où? Dans l'article, il y a un autre renseignement, à savoir que l'association machin vient de demander la nullité du mariage vu qu'à 13 on ne consent pas, on est violée - un insulte à pas mal de nos ancêtres, qu'il s'agisse de la Suède ou de la France. Et un renseignement que ces gens là ont eu de quelque manuel de psychologie rédigé par quelque puritain aux penchants malthusiens, ce qui a aussi inspiré certains changements de loi quand à l'âge du mariage.

2) Si c'est vrai pour l'Islam, c'est pas seulement dans le sens que ce soit vrai pour les filles de 13, ça peut être vrai pour des filles de 25.

"Vous aimeriez qu'une tierce personne choisisse à votre place l'élu de votre cœur ????"

Normalement pas, non. Ceci dit, il semble que les deux aient fait leur choix sans impliquer tierce personne. Avant le procédure pénale.

"ou que vous soyez obligé de prendre le premier gueux qui se présente à votre porte et qui pourrait être vulgaire, voyou ou crade?"

Que ce soit avec des parents Musulmans ou avec des parents laïcs ou des parents autrement, si les parents ne respectent pas le choix ou n'attendent pas le choix de leur fille, ce serait plutôt dans l'autre sens : ils seraient aptes à exclure un premier venu qui plaît parce qu'à eux il ne plaît pas, mais à eux il paraît vulgaire, voyou ou crade. Ceci est même la rationale des Musulmans quand ils défendent la coûtume du mariage arrangé.

Je n'exclus pas la possibilité que la fille ait pu être mise sous pression par son proche, d'abord, pour le sexe, et ensuite par ses parents pour le pardonner et l'épouser, pour éviter un scandale de famille.

Mais pour exclure le mariage, il ne suffit pas que cette possibilité existe en théorie, il faudrait que la réalité du soupçon soit prouvée.

Ce qui ne semble pas être le cas, et si des associations comme ... je regarde l'article ...

// Une fête était prévue dimanche mais a été annulée après l'intervention de la protection de l'enfance du Kef, qui a aussi réclamé l'annulation du contrat de mariage. ... La présidente de l'Association tunisienne des femmes démocrates a jugé cette affaire "scandaleuse". //

... comme la protection d'enfants ou l'Association des femmes démocrates par routine réagissent comme ceci, ça ne peut que brouiller les pistes, pour les cas que le mariage devrait vraiment être annullé à cause des pressions trop fortes pour ne pas entamer la liberté - comme genre, 5 semaines de pression contre la suédoise de 13, pour qu'elle avorte!

Et si l'épouse semble triste sur la photo, ça pourrait être moins dû au mari qu'à la protection de l'enfance ou à l'Association des femmes démocrates.

Ou elle pourrait être fatigué, simplement. Mais une fête prévue et annulée, ça ne pourrait pas gâcher ce qui aurait dû être le plus beau jour d'une vie?

Hans Georg Lundahl a dit…

Je vais aux articles connexes, saute la vidéo de revue de presse, vais à l'article de La Croix:

"Pratique très ancienne, considérée aujourd’hui comme une atteinte aux droits de l’homme par les Nations unies, le mariage forcé est le mariage d’une personne contre sa volonté, le plus souvent avant l’âge de 18 ans. Il ne doit pas être confondu avec le mariage arrangé, pour lequel les familles proposent des partenaires aux futurs époux qui ont la possibilité de dire non."

Je suis très d'accord avec cette distinction.

Hans Georg Lundahl a dit…

Je continue dans le même article:

Environ 700 millions de femmes et 150 millions d’hommes mariés dans le monde l’ont été de force avant leur majorité, selon des estimations de l’ONU.

Est-ce que par hazard ONU estime chaque mariage "avant leur majorité" comme un mariage forcé?

// Triste champion en la matière, le Bangladesh, où 29 % des filles sont mariées avant l’âge de 5 ans, malgré la loi qui interdit toute union avant 18 ans. « Le problème est le décalage entre le droit coutumier et le droit public, précise Yvan Savy, directeur de l’ONG Plan France. Au Bangladesh, le droit coutumier des chrétiens autorise le mariage à parti de 21 ans, celui des musulmans parle de 16 ans et les hindous ne fixent aucune limite d’âge. » //

5 ans est évidemment trop tôt, mais tel est l'esprit des Hindous. Si le mariage est un fruit du karma, il serait arrangé de toute manière.

Les renseignements sur les droit coutumiers des Chrétiens et des Musulmans semblent erronés, ou simplement basés sur des coutumes très modernisés.

Hans Georg Lundahl a dit…

Ce dialogue a été ramené à un de mes blogs:

Répliques Assorties : Sur le Mariage des Jeunes
http://repliquesassorties.blogspot.fr/2017/01/sur-le-mariage-des-jeunes.html

Anonyme a dit…

Où vous ne ferez certainement pas référence au billet pondu en réponse à vos dernières élucubrations. Si j'avais du temps à perdre j'irais le mentionner moi-même mais à quoi bon nourrir le monstre

Hans Georg Lundahl a dit…

Vous voulez dire "maintenant un peu de moral catholique"?

J'y vais!

raybanoutlet001 a dit…

lions jerseys
birkenstock sandals
tiffany and co
reebok outlet
michael kors outlet online
packers jerseys
pittsburgh steelers jersey
nike store
replica watches
adidas nmd