7 janvier 2017

Des libéraux corrompus? Vraiment?

Ceci surprend-il encore quelqu'un?

Extrait de la nouvelle:

C’est l’indignation générale dans les organisations visées par l’enquête de Radio-Canada sur une fraude de plusieurs millions de dollars à la Société immobilière du Québec, qui aurait bénéficié à des collecteurs de fonds du Parti libéral du Québec.

(...) Selon Radio-Canada, des fraudes auraient été commises par l’ex-patron de la SIQ Marc-André Fortier et des collecteurs de fonds libéraux, soit Franco Fava, Charles Rondeau et William Bartlett, qui a été organisateur du premier ministre Philippe Couillard en 2007.

Les quatre hommes auraient soutiré 2 M$ à la SIQ entre 2004 et 2006, au moyen de transactions avantageuses avec cette société d’État. L’argent aurait été déposé dans des paradis fiscaux.
Le reportage de Radio-Canada mentionne notamment la Place Québec, dans la capitale, vendue en 2008 à une coentreprise formée par le Fonds de solidarité FTQ et l’entrepreneur controversé Tony Accurso.

(...) «Combien d’argent s’est retrouvé dans les caisses du Parti libéral? [...] J’ai devant moi le chef du Parti libéral. Va-t-il déclencher une vérification pour qu’on sache s’il a été élu grâce à des fonds amassés grâce à cette fraude?» a demandé la députée péquiste Agnès Maltais.




1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bla bla bla

Rien de nouveau sous le soleil. On l'a juste confirmé par écrit.

Gang de corrompus.