14 janvier 2017

"Hjernevask" (Brainwash)

Le documentaire ci-dessous a eu tout un impact dans le nord de l'Europe.

En effet, suite à sa diffusion, le Conseil nordique (qui réunit le Danemark, l'Islande, la Norvège et la Suède) aurait décidé de fermer le NIKK (Nordic Gender Institute), porte-étendard du féminisme et de la théorie des genres dans le nord de l'Europe.

Vous pouvez cliquer ici ou ici pour d'autres détails à ce sujet.

Le documentaire dénonce le lavage de cerveau des féministes et des théoriciens du genre qui veulent nous faire croire que les différences entre les hommes et les femmes sont purement culturelles et artificiellement imposées par la société, sans le moindre fondement biologique. Leurs élucubrations ne se vérifient tout simplement pas et leur déni de la réalité est proprement scandaleux.

Non, les femmes et les hommes ne sont pas pareils. Oui, ils ont généralement des intérêts différents. Non, le fait qu'un domaine n'emploie que très peu de femmes (comme la construction, par exemple) ne signifie pas automatiquement qu'on est en face d'un cas de discrimination misogyne patriarcal. Peut-être que ce domaine-là n'intéresse tout simplement pas la majorité des femmes...

Le docu est ci-dessous et il est très, très intéressant. Le seul truc qui m'énerve, c'est l'affirmation répétée que les femmes sont plus empathiques que les hommes. Il va falloir que je fouille pour voir s'il y a des raisons scientifiquement solides d'affirmer une chose pareille.

Si seulement on avait un documentariste québécois avec assez de courage pour faire quelque chose de semblable chez nous, ça ferait énormément de bien:

Brainwash 1:7 - The Gender Equality Paradox from Harald Eia on Vimeo.



Aucun commentaire: