12 janvier 2017

ROYAUME tome 1 par Benoît Feroumont

Cette BD nous plonge dans un mignon et paisible petit royaume médiéval idéalisé, qui fait d'abord penser à un univers digne des films de Disney.

Mais très rapidement, on se rend compte qu'il n'en est rien et qu'il y a une irrévérence et un humour qu'on ne retrouve pas dans des productions enfantines.

Par exemple, dans la première scène, lorsque le vieux roi se réveille, on s'aperçoit rapidement qu'il n'est pas seul dans son lit. Une jeune femme, prénommée Anne, se réveille à ses côtés. Selon ses dires, elle n'est pas sa maîtresse, mais plutôt la cuisinière et elle dort avec lui parce que les hululements des hiboux lui font peur. Les enfants n'y verront que du feu mais les adultes ne pourront s'empêcher d'être sceptiques.

Scène suivante, le roi et ses fils font la queue à la porte des toilettes. La porte est verrouillée et la princesse qui s'y trouve met une éternité à se préparer. Le roi, exaspéré par l'attente, prend ses jambes à son cou et va se soulager en pissant en bas d'un balcon. Un petit oiseau jaune atterrit alors près de lui et s'exclame: "Hé! Le roi je t'ai vu faire du balcon! À moins que je ne me trompe, les humains, ils peuvent pas faire ça, non?!!!" Le roi est aussi estomaqué que nous face à ce volatile parlant. Cet oiseau et son pote, au autre petit serin tout aussi impoli et indiscret que lui, s'avéreront être de vrais casse-pieds et leurs interventions tout au long de l'histoire sont hilarantes.

Dans la scène suivante, on apprend que la reine a congédié Anne lorsqu'elle a appris que cette dernière partageait la couche de son mari. Anne quitte donc le château et se rend en ville pour fonder une auberge, mais la reine jalouse a pris des mesures pour que personne ne s'y rende et son entreprise semble vouée à l'échec.

Anne fera également la connaissance de François, un forgeron un peu abruti qui s'amourache d'elle instantanément. Les commères du village font la vie dure à Anne sur qui planent plusieurs rumeurs pas très flatteuses. Ajoutez à cela le roi qui s'ennuie d'elle et qui se glisse à l'extérieur du château la nuit pour lui rendre visite et vous verrez que ce ne sont pas les rebondissements qui manquent.

Les personnages sont très divertissants et expressifs. Les situations loufoques et amusantes déboulent à un rythme d'enfer. Les dialogues ne sont jamais ennuyeux. Les cases sont très dynamiques et ont une qualité qui rappelle les films d'animation. De plus, cette BD réussit un tour de force majeur. En effet, Feroumont nous dépeint un monde qui saura plaire à la fois aux petits et aux grands et ce, pour des raisons différentes. Les plus jeunes s'amuseront follement de ce petit monde en apparence très naïf où les personnages enfilent une gaffe après l'autre et, à un autre niveau, les plus vieux se délecteront des malentendus, des malaises et de savoureuses caricatures qui font réfléchir sur la nature humaine.

J'ai eu un plaisir fou à lire cette BD et j'ai très hâte de voir la suite.






Aucun commentaire: