13 avril 2017

Bilinguisme dans les aéroports: une sombre farce

Le bilinguisme canadien est une sombre farce.

Extrait de la nouvelle:

Les superviseurs chargés d’évaluer la qualité du service en français dans les aéroports canadiens sont en majorité unilingues anglais, indique un rapport publié hier par le Commissariat aux langues officielles. Le document révèle aussi que plusieurs employés de l’aéroport Montréal-Trudeau sont incapables de servir le public en français.

(...) Des informations révélées par La Presse cette semaine confirment un recul quasi généralisé du bilinguisme dans les aéroports canadiens depuis 2010, y compris à Montréal.

(...) Le problème, souligne le Commissariat, est que la majorité des postes « d’agent de rendement » sont désignés unilingues anglais. Ces superviseurs n’ont ni l’obligation ni la capacité d’évaluer la qualité du français des employés aux points de fouille.

À lire également:



Aucun commentaire: