19 avril 2017

Le mépris de Marvel

Déjà en 2014, je m'inquiétais de la censure chez Marvel:

Le scandale de Spider-Woman

Ensuite, il y a presque exactement deux ans, je dénonçais les choix éditoriaux des maisons d'édition DC et surtout Marvel qui choisissaient de se plier aux critiques et aux menaces des idéologues fanatiques de la gauche, notamment les féministes et les multiculturalistes:

Comic-books sous la censure féministe

Puis, j'ai à nouveau critiqué l'auto-censure et la transformation de leurs publications en chiffons de propagande idéologique, tout en applaudissant la dissension de certains créateurs épris de liberté:

La réplique de Frank Cho


THOR: Goddess of thunder vol. 1


Comme je l'avais dit, la censure idéologique n'est jamais une solution viable. Et comme je l'avais prédit, les ventes des comics de Marvel sont en chute libre.

Il semblerait qu'enfin, malgré leur aveuglement idéologique persistant, les gens de Marvel commencent à réaliser l'ampleur de la crise:

Suggesting the answer to the question of why people's tastes suddenly changed was better answered by Direct Market retailers, Gabriel told ICv2 that "What we heard was that people didn't want any more diversity. They didn't want female characters out there. That's what we heard, whether we believe that or not.  I don't know that that's really true, but that's what we saw in sales."

Gabriel described what was no longer viable as "things that we had been doing successfully for the past three years..."

"We saw the sales of any character that was diverse, any character that was new, our female characters, anything that was not a core Marvel character, people were turning their nose up against," he explained. " That was difficult for us because we had a lot of fresh, new, exciting ideas that we were trying to get out and nothing new really worked."

Il aura fallu que les ventes atteignent des taux abyssaux pour que ces zigotos soient finalement obligés d'admettre qu'il y a un problème. Mais malgré ce constat obligé, on voit bien qu'ils le font avec rancoeur et mépris envers leurs lecteurs.

Ces derniers, dit-il, "lèvent le nez" sur les personnages qui sont nouveaux, féminins ou issus de la "diversité". En d'autres termes, ce sont des intolérants racistes et sexistes qui ne veulent pas voir de femmes ou d'étrangers dans leurs comics.

Une compagnie qui méprise ainsi ses propres clients est fichue.

Or, n'en déplaise à M. Gabriel, Marvel mérite tout ce qui lui arrive présentement. Et le problème n'est pas l'intolérance des lecteurs.

Je suis moi-même un avide lecteur de Marvel depuis presque quatre décennies. Et récemment, j'ai arrêté d'acheter leurs BD moi aussi. J'en ai plein le cul de me faire gaver de propagande idéologique. Lorsque je lis un comic, je veux être diverti, amusé et ému. J'adore les scénarios qui me font réfléchir, mais je déteste ceux qui me font la morale.

Or, c'est exactement ce qu'a fait Marvel systématiquement ces dernières années.

Le problème n'est pas que les lecteurs détestent les nouveautés, les femmes et les minorités ethniques! Quelle affirmation méprisante! Marvel n'a vraiment rien compris.

La preuve? L'une de mes histoires préférées d'Iron Man est celle qui fut entamée en 1983 et dans laquelle le meilleur ami de Tony Stark, Jim Rhodes, endossait l'armure du Vengeur doré à sa place. Rhodes est noir, en passant. Et j'ai absolument adoré cette histoire.

Pourquoi?

Parce qu'elle s'inscrivait parfaitement dans la continuité de la série. Elle tombait sous le sens. Rhodes n'était pas un personnage créé dans le but d'ajouter de la "diversité", il était là depuis des années et il n'existait pas simplement parce qu'il était noir. Il jouait un rôle important dans la vie du personnage principal. C'était le meilleur pote de Stark, son confident, l'une des rares personnes qui connaissaient sa double identité. Lorsque Stark sombra dans l'enfer de l'alcoolisme, Rhodes était le choix logique pour le remplacer. La couleur de sa peau n'était pas un élément central de son identité, c'était un détail parmi d'autres. Aucune obsession raciale ici. Ce qui primait, c'était sa personnalité, sa force de caractère ainsi que ses faiblesses... bref, son humanité.

Ce n'est pas ce qui se passe chez Marvel présentement.

Ce que Marvel a fait ces dernières années, c'est essentiellement déclarer la guerre à tous ses personnages masculins blancs en les couvrant de déshonneur et de ridicule afin de les remplacer par des version "plus diversifiées" (lire non-blanches et / ou non-masculines) considérées plus nobles et plus valeureuses... la trame narrative est toujours la même: les hommes blancs sont des êtres faillibles, méprisables et cons. Ce sont des ringards passéistes, les anciens héros du vieux patriarcat raciste misogyne. Leur règne a assez duré, il est temps de les faire tomber de leur piédestal. Leurs remplaçants, des femmes et des membres de la diversité ethnique, sont des personnages modernes et infiniment supérieurs tant moralement que physiquement.

Vous croyez que j'exagère?

Voyons voir...

Thor est déshonoré et se comporte comme un gamin geignard et c'est une femme qui hérite de Mjolnir, son marteau enchanté ainsi que de son NOM! Cette dernière, sans recevoir le moindre entraînement, manie presque instantanément mieux le marteau que lui, malgré qu'il ait eu des siècles pour apprendre à l'utiliser. De plus, elle est décrite comme une héroïne féministe qui n'hésite pas à tabasser les méchants qui osent utiliser ce mot "comme s'il s'agissait d'une insulte".

Captain America est déshonoré. Marvel révèle que, depuis le tout début, Cap est un agent double pour l'organisation terroriste HYDRA. Bref, il fait semblant d'être un héros depuis des décennies. En réalité, il est l'équivalent d'un nazi. Un monstre. Un fasciste. Un traître à son pays et à ses idéaux. Le nouveau Captain America, l'ancien Falcon, est un Noir originaire de Harlem. Il est juste, honnête, bon, généreux et héroïque. Il est le vrai visage de l'Amérique. Il considère que "le système" est raciste envers les Noirs et il soutient un mouvement à la "Black Lives Matter"...


Wolverine est mort. Il est remplacé par l'ancienne X-23, une jeune femme qui a pris son nom. Elle est, encore une fois, moralement et physiquement supérieure à l'original.

Iron Man est mort. Il a été remplacé par une jeune fille noire issue d'un quartier pauvre de Chicago qui a malgré tout réussi à reproduire son armure ultra-sophistiquée dans son garage avec diverses pièces détachées. Elle arrive à créer une armure aussi puissante que celle que Stark aura mis des décennies à perfectionner grâce à sa fortune colossale et à des laboratoires à la fine pointe de la technologie. Elle est en tout point plus ingénieuse, intelligente, débrouillarde et merveilleuse que l'original. Stark subsiste dans la série sous forme de sidekick holographique... il n'est plus qu'un "comedy relief"... une grosse joke. À côté de la nouvelle venue, il fait figure de vieux con dépassé.


Hulk est mort. Deux autres personnages portent maintenant son nom. Le premier est un Asiatique plus fort et plus intelligent que l'original. L'autre est une femme, jadis appelée She-Hulk, maintenant simplement "Hulk".

Spider-Man n'est pas mort, mais il n'est plus unique. Il y a un second Spider-Man, un ado mi-noir, mi-latino.

Une nouvelle équipe d'Avengers exclusivement féminine a eu sa propre série. Les hommes n'y étaient pas admis. La propagande féministe y était omniprésente. La série a dû être annulée après seulement 5 numéros à cause des ventes abyssales.

Marvel a relancé la vieille série "Moon Boy and Devil Dinosaur"... à l'exception qu'elle s'intitule désormais "Moon GIRL et Devil Dinosaur", évidemment...

Vous voyez ce que je veux dire?

Tout ça dans un contexte social d'extrême hostilité envers les hommes blancs où les articles les plus racistes et les plus sexistes sont publiés régulièrement dans les médias, comme celui-ci qui préconise qu'on enlève aux hommes blancs le droit de voter, ou encore celui-ci qui célèbre l'éventuelle "extinction" des hommes blancs.

Bref, il y a toujours bien des limites à vomir sur les gens comme ça. En ce qui me concerne, j'en ai assez. Je n'ai aucune envie de donner mon argent à une compagnie aussi répugnante qui me méprise à cause de mon sexe ou de la couleur de ma peau. Leurs obsessions sexistes et racistes ne m'intéressent pas. Ça va faire.

Mes vieux comics de Marvel continueront d'occuper une place privilégiée dans mon coeur, mais leurs nouvelles publications ne méritent pas que je m'y attarde.



1 commentaire:

Prof Solitaire a dit…

Marvel is likely to cancel its Feminist comics (30 In total)

http://ageofshitlords.com/marvel-cancelling-feminist-comics-30-total

* * * * *

Marvel’s latest Feminist cringe comic: The unstoppable wasp

http://ageofshitlords.com/marvels-latest-feminist-cringe-comic-the-unstoppable-wasp