22 mai 2017

À Montréal, un imam appelle à tuer des Juifs

Oui, oui... à Montréal:

(...) The sermon took place at the Dar Al-Arqam Mosque in the city's Saint-Michel neighbourhood on Dec. 23, 2016.

The video was posted to the mosque's YouTube channel three days later. The imam in the video is Jordanian cleric Sheikh Muhammad bin Musa Al Nasr — he was reportedly an invited guest of the mosque.

In the video, the imam recites in Arabic the verse: "O Muslim, O servant of Allah, O Muslim, O servant of Allah, there is a Jew behind me, come and kill him."

(...) The controversial verse comes from a religious text known as a hadith, which interprets the words and actions by the Prophet Muhammad. 

The hadith in question deals with end times and tells how stones and trees will ask Muslims to come and kill Jews hiding behind them.

(...) Montreal police confirmed they received a complaint, but would not provide any more information.

Malheureusement, cette mosquée n'en est pas à sa première plainte et la CCDP refuse d'agir:

Les homosexuels et les lesbiennes, «qu'Allah les maudisse et les anéantisse». Les Juifs répandent «la corruption et le désordre sur terre». Et «l'homme est supérieur et meilleur que la femme».

Ces extraits sont tirés de l'ouvrage (...) écrit et mis en ligne par l'imam salafiste montréalais Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti. Comme le révélait Le Devoir hier, la Commission canadienne des droits de la personne (CCDP) a récemment rejeté une plainte pour «propagande haineuse» logée contre l'imam.

(...) Dans une lettre datée du 1er décembre dernier, la CCDP dit refuser d'entendre sa plainte car la majorité des références concernant les «infidèles», les «mécréants» ou «les femmes de l'Occident», soit des «catégories de personnes très générales et diversifiées qui ne constituent pas un groupe identifiable tel que décrit à l'article 13» de la Loi canadienne sur les droits de la personne (voir capsule).

La Commission ajoute que les passages où il est question des homosexuels, des femmes, des chrétiens et des Juifs «ne semblent pas promouvoir la haine ni le mépris».

(...) L'imam Al-Hayiti (...) décrit notamment les femmes non musulmanes comme des «mécréantes», dont l'impudeur a comme conséquence «les viols, les maladies vénériennes, le sida, l'herpès, les familles monoparentales», etc.




1 commentaire:

fylouz a dit…

Et pendant ce temps là, on met sur écoute des journalistes sous de faux prétextes.
Les journalistes devraient se prétendre représentants attitrés d'une religion quelconque, on leur ficherait la paix.