10 mai 2017

Désavantager les petits garçons au nom de "l'égalité"

Absolument écoeurante cette nouvelle:

Karen Keller, une enseignant de maternelle de Berkeley, a constaté que jouer avec des blocs Lego favorise le développement cognitif chez les jeunes enfants.

Elle a donc décidé d'interdire aux petits garçons de jouer avec ces blocs afin de «combler l'écart entre les sexes».

Elle a ajouté que les petits garçons de sa classe pourraient à nouveau y avoir accès "quand l'enfer gèlera" (when hell freezes over).

La haine pure et la misandrie qu'inspire le féminisme ne cessera jamais de me renverser.

Et si vous croyez que cette femme est un cas isolé et que cette haine des petits garçons est rarissime, ben détrompez-vous mes pauvres amis.

Dans le meilleur des cas, les garçons sont tout simplement ignorés. Dans le pire des cas, on tente activement de leur nuire:

Le Conseil du statut de la femme et vos garçons


Bienvenue à l'école féministe

Enseignons aux petits garçons à ne pas violer!

Les notes des garçons

La discrimination envers les garçons

La guerre aux garçons




Discrimination des élèves masculins

Les enseignantes évaluent-elles injustement les garçons?

“Girls are Smart, Boys are Stupid”

Le fascisme de la casquette‏

L'école hostile aux garçons

Haine à l'état pur

Vos fils sont entre bonnes mains...




2 commentaires:

fylouz a dit…

Some times in the future : https://www.youtube.com/watch?v=p3xb11Bf5lM

http://www.washingtonexaminer.com/update-kindergarten-teacher-denies-legos-to-boys-in-name-of-gender-equity/article/2576760

"As one of my Twitter followers said: "When you have an axe to grind with 5yr old boys, maybe you shouldn't teach kindergarten."

Update: The school district, Keller and the Blakely Elementary principal have each released statements regarding the report.

Keller claimed she only instituted the "girls only" Lego play for the first month of school to get them interested in the toys. She also said her "hell freezing over" remark was "a casual, off-record aside meant to convey my frustration with the marketing to girls in our society." She said that it was "not appropriate" and "taken out of context." She insisted that every student in her class has access to Legos.

The school district called the Review article "inaccurate" and said the school does not discriminate on the basis of sex.

Blakely Elementary Principal Reese Ande said the school does not "promote access or opportunity through any forms of exclusion" and that Keller is "a passionate teacher who cares deeply for each and every one of her students."

Gender Issues Video Ashe Schow Education Opinion Beltway Confidential
Share your thoughts with friends."

Alex a dit…

Être parent d'un garçon dans sa classe je porte plainte, je le fais changer de classe, et je commences les démarches pour le faire changer de district.

C'est possiblement changer 4 trente-sous pour 1 piastre mais au moins là tu as de l'espoir.