30 mai 2017

«Wonder Woman» pour femmes seulement

Les féministes nous répètent sans cesse qu'elles sont pour l'ÉGALITÉ entre les hommes et les femmes.

Voici une preuve de plus qu'elles mentent:


Vous avez vu le petit sous-titre?

Ça, mes amis, ça s'appelle du mépris.

Wonder Woman, dont la sortie est prévue le 2 juin prochain au Québec, fait déjà beaucoup jaser. Premier film blockbuster d’été réalisé par une femme (Patty Jenkins) à mettre en vedette une superhéroïne, les fans ont déjà remarqué que la promotion autour du film est nettement insuffisante. C’est au tour d’un cinéma d’Austin d’être au centre de la tourmente.

La promotion est nettement insuffisante? Et c'est probablement un complot du patriarcat misogyne, c'est ça?

C'est clairement ce que laisse entendre l'auteure de ce papier. Le film ne bénéficie pas d'une promotion adéquate PARCE QUE la réalisatrice est une femme et PARCE QUE le film met en vedette une super-héroïne.

À chaque fois, sa petite controverse féministe à propos du film de l'heure. Comme je l'ai déjà dit: JAMAIS CONTENTES.

J'ai parfois l'impression que c'est moi qui suis prisonnier d'un mauvais film qui se répète inlassablement...

L’Alamo Drafthouse à Austin a décidé de programmer une soirée de projection de Wonder Woman exclusivement pour femmes et personnes s’identifiant comme femmes, une chose fortement répréhensible selon certains.

Selon certains?

Les féministes ne sont-elles pas pour l'égalité entre les hommes et les femmes?

Ceci n'est-il pas un exemple patent d'inégalité et de discrimination basée sur le sexe?

Croyez-vous que cette journaliste réagirait de la même façon si le cinéma avait décidé de programmer une soirée pour hommes seulement?

Croyez-vous qu'elle ferait preuve du même mépris à l'égard de celles qui s'en indigneraient?

Il faut savoir tout d’abord que les Alamo Drafthouse sont des cinémas bien particuliers. On peut y consommer de la bière et y manger quelques plats. Ils organisent régulièrement des événements spéciaux autour de films spécifiques.

Comprenons-nous bien, je me fiche complètement de cette histoire. Qu'un commerce décide d'organiser une soirée exclusive pour les femmes, pour les Noirs, pour les gays, pour les handicapés ou pour les mormons, je m'en fiche complètement. C'est une entreprise privée et elle peut bien faire toutes les gimmicks qu'elle veut pour attirer de la clientèle, je m'en fous.

Ce qui me fait chier ici, c'est la réaction des féministes. C'est leur mépris.

Ce qui m'écoeure, c'est leur hypocrisie et leur malhonnêteté.

Tu ne peux pas prétendre être en croisade pour l'égalité et, dans un cas comme celui-ci, vomir ton mépris à la gueule de ceux qui dénoncent une inégalité. Ça n'a pas de sens.

Crisse, faites au moins semblant d'être cohérentes!

Bref, ils font pas mal ce qu’ils veulent avec leur programmation. Et c’est dans cet esprit que le personnel du Drafthouse d’Austin a décidé de faire une soirée Wonder Woman 100% féminine le 6 juin prochain. Non seulement l’auditoire sera-t-il de sexe féminin (ou s’identifiant comme femme), mais tout le personnel travaillant à cette projection le sera également.

 Comme je le disais, jolie gimmick.

Alors que les publications Facebook de l'Alamo Drafthouse Austin généraient habituellement 2-3 commentaires et une poignée de «likes», celle-ci a plus 5300 «likes» (ou d’autres réactions), plus de 2000 commentaires et presque 1700 partages!

La gimmick a fonctionné. Tant mieux pour eux.

(...) Alors que toutes les autres projections dans toutes les autres salles de cinéma de la planète seront mixtes, pourquoi une (et maintenant deux, puisque la demande était très forte) soirée exclusivement féminine fait autant rager quelques hommes?

Mais qu'est-ce que c'est que cet argument ridicule?

Toujours deux poids, deux mesures avec nos amies féministes.

La discrimination contre les femmes, c'est monstrueux. Celles qui la dénoncent sont des héroïnes.

La discrimination contre les hommes, c'est drôle. Ceux qui la dénoncent dont des braillards fragiles.

Ou encore des trolls:

La directrice créative de l’Alamo Drafthouse, Morgan Hendrix, en entrevue avec Mashable, a offert une réponse éclairante: «Si offrir une expérience où les femmes sentent qu’elles règnent attise la colère des trolls, ça ne fait que confirmer qu’on est en train de faire les choses correctement.»

Imaginez l'inverse.

Imaginez qu'on organise une soirée pour hommes seulement et que le directeur du cinéma déclarait: "Si offrir une expérience où les hommes sentent qu’ils règnent attise la colère des trolls, ça ne fait que confirmer qu’on est en train de faire les choses correctement."

Imaginez l'hécatombe. Imaginez l'indignation féministe sur toutes les tribunes. Imaginez les émeutes.

Ça ressemblerait à ça:



Ah! Mais lorsque ce sont des hommes qui dénoncent une inégalité, ce sont des cons fragiles qu'il faut mépriser! Évidemment!

Wonder Woman est le premier long métrage pour cette superhéroïne qui existe depuis pourtant 80 ans et qui a inspiré des millions de femmes à être plus badass à chaque jour, alors que Batman compte une bonne vingtaine de films pour lui seul, et Superman, une dizaine. Une soirée juste entre femmes est la moindre des choses.

La seule raison pour laquelle Wonder Woman existe encore, c'est parce que des bédéistes masculins lui ont donné vie et parce que des lecteurs masculins achètent ses comics depuis des décennies. Ce sont les hommes qui achètent des comic-books, ce n'est un secret pour personne.

Je n'ai jamais rencontré une femme qui se sentait inspirée par Wonder Woman. Jamais.

De plus, j'ignore comment l'auteure arrive à ce décompte pour Batman et Superman, mais elle exagère.

Conclusion: les féministes se contre-câlissent de l'égalité entre les hommes et les femmes.

Elles n'en ont absolument rien à foutre.



2 commentaires:

fylouz a dit…

§i je me souviens bien, le créateur de Wonder Woman vivait maritalement avec deux femmes et avait une certaine fascination pour le bondage.

Kevin Macarry a dit…

Les féministes détestent le film wonder woman car l'actrice qui joue le role de WW est féminine et sexy https://www.rooshvforum.com/thread-57357.html bref des frustrées :D