27 juin 2017

À quoi sert l'école?



Voici quelques-unes des perversités et des failles du système d'éducation selon Alain de Botton de la chaîne School of life.

À voir également:

Notre système d'éducation est DÉMODÉ

L'histoire comme remède

La valse des civilisations selon Hegel



6 commentaires:

Alex a dit…

Pas rapport avec le vidéo, mais c'est quand-même extrêmement intéressant:
https://www.youtube.com/watch?v=o45PsE2NIWo

Prof Solitaire a dit…

Cool, merci.

fylouz a dit…

@Alex : un peu long mais très intéressant. Ça fait du bien de voir qu'il y a des femmes pour dénoncer les discours toxiques des féministes. J'ai vu aussi comment Sargon s'était fait troller par Sarkeesian lors d'une conférence, juste parce qu'il était assis au premier rang. Réponse immédiate : appel à la Sécurité et insultes à l'intéressé. Le pire, c'est que les responsables du rassemblement (le Vidcom, je crois) ont pris parti pour la trolleuse sans entendre Sargon. J'ai lu aussi quelques articles sur une auteure australienne qui a écrit plusieurs livres sur le sexisme et qui s'est pas mal fait troller en retour. Dans une dédicace, elle a écrit "Have you killed a man today ? If not, why not ?"

Ceci dit, les féministes sont trop souvent insultées, menacées via les réseaux sociaux. L'un n'excuse pas l'autre, mais je trouve que ça va de pire en pire, qu'aucun dialogue n'est possible, juste un échange d'insultes et de mensonges. C'est très déprimant et ça ne mène nulle part.

Prof Solitaire a dit…

Les féministes refusent de débattre ou même d'avoir une conversation avec leurs critiques. Elles préfèrent les diffamer et les accuser de harcèlement. C'est exactement ce que Sarkeesian a fait à Sargon.

La seule exception dont tu as peut-être entendu parler est Laci Green.

Mon approche a toujours été de prendre les arguments des féministes et de démontrer qu'ils sont faux à l'aide de preuves et de chiffres. C'est la seule façon d'attaquer cette idéologie. Le pire ennemi du féminisme, c'est la réalité.

fylouz a dit…

Oui, mais le problème des trolls masculins est bien réel. Bien des hommes se comportent comme des néandertals (mais évidemment, là, tu vas m'expliquer que j'ai tort d'utiliser les néandertals de cette manière et qu'en réalité c'était des êtres charmants avec de hautes qualités morales, mais je te fais confiance là-dessus, tu en sais beaucoup plus que moi, fin de la parenthèse) sur Internet, et évidemment ça permet aux féministes de hurler au SEXIIIIIIISME !!! Autrement dit, à cause de ces épais qui se tirent une balle dans le pied, on est tous mis dans le même sac (et jeté dans la rivière avec un chat sauvage pour compagnon d'infortune). Bref, on n'en sort pas, et pour éviter toute polémique, la presse, les célébrités (voir tes billets sur Emma Watson), les politiques (voire ton billet sur Obama) s'en tiennent à des discours lénifiants et ineptes.

Tiens, c'est cadeau : http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/28/lambassadrice-americaine-a-lonu-est-fiere-davoir-supprime-50_a_23007308/?utm_hp_ref=fr-homepage

Alex a dit…

Comme je l'ai déjà écrit ailleurs, le féminisme c'est comme un traitement de chimiothérapie; Quand la société réprimait les femmes et qu'elles n'avaient que peu de droits elle était "cancéreuse" et nécessitait les traitements, mais maintenant qu'elle est en pleine santé, le féminisme l'empoisonne.

Des cons il y en aura toujours, mais le système a changé et les féministes devraient se mettre à jour et célébrer leur victoire au lieu de se battre pour une cause illusoire.