20 décembre 2017

L'assassinat de Luke Skywalker





4 commentaires:

fylouz a dit...

...par le lâche Mickey Mouse.

Eric Belisle a dit...

Disclaimer : j'ai pas vu le film encore.

C'est troublant parce que les dernières secondes du vidéo - où Mark à l'air à contenir rage et frustrations - montrent en quelques sortes comment Luke Skywalker pourrait devenir un hermite sombre et sans espoir : à force de déceptions, à force de désillusions, à force de se faire dire par les autres qu'il est désuet et que le monde n'a rien à crisser de lui ou de ses opinions, on finit par y croire, on se retire du monde et on se laisse mourir.

Juste une théorie.

Prof Solitaire a dit...

Ils ont anéanti, discrédité et tourné en dérision son personnage qui était le héros d'une génération.

Et dans le climat actuel, difficile de ne pas voir un symbole revenchard: détruisons les personnages blancs masculins traditionnels et remplaçons-les par des femmes et des minorités ethniques qui leur seront en tout point moralement, intellectuellement et physiquement supérieures...

Guillaume a dit...

Je n'ai pas vu le film, mais je ne crois pas qu'il faille y voir une cabale ou une conspiration. Juste une très mauvaise décision par du monde qui ne comprend rien au matériel de base, causé par de l'arrogance et la folie des grandeurs. Ce qui n'est pas nouveau. Je me rappelle dans les années 90 j'avais un ami qui lisait une bande dessinée de Star Wars en sequels, où un Palpatine (cloné?) cherchait à se réincarner dans le corps du bébé de han Solo et Leia et où Luke Skywalker était devenu apprenti de l'Empereur déchu, mais feignait simplement d'être passé du Côté Obscur (ou peut-être pas). Rosemary's Baby rencontrait SW. C'était assez mal reçu aussi, si je ne me trompe pas. Mais pense simplement à Obi Wan Kenobi dans les prequels: ronchonneur, mal embouché, désagréable, cynique, impatient, dénué de la chaleur d'Alec Guinness. Lui aussi il avait été anéanti, mais au moins on peut ignorer les prequels et c'était joué par un autre acteur (qui n'a jamais eu ni l'envergure ni le talent de Guinness).